Search guide Top of page
Section
La musique au XVIIe siècle

Documents du Minutier central
concernant l'histoire de la musique (1600-1650)

Publication, dépouillement sélectif de 4 000 actes.

Réalisation :

M. Jurgens, Documents du Minutier central concernant l'histoire de la musique (1600-1650), Paris, Archives nationales,

  • t. I : études I-X, 1967, 1 055 p.

  • t. II : études XI-XX, 1974, 1 093 p.

Étude(s) dépouillée(s) :

20 études (I-XX).

Dématérialisation :

Rétroconversion des données extraites de l'ouvrage (saisie externalisée, relecture par F. Chancerel, 2009-2011). Certaines analyses sont plus détaillées dans la version intégrale. Les données extraites n'ont pas été réindexées lors de leur transfert dans la salle des inventaires virtuelle.

La version intégrale de l'instrument de recherche est consultable en ligne :

Précisions :

L'inventaire est structuré en cinq grandes parties (Musiciens à la cour, Musiciens dans la cité, Facteurs d'instruments de musiques, Imprimeurs de musique, Goût des Parisiens pour la musique) puis en sous-catégories au sein desquels les actes sont ordonnés par nom de personne.

Des renvois sont effectués lorsqu'un même acte est inséré à différents endroits de l'ouvrage. Certaines notices sont accompagnées d'un court extrait de l'acte, d'autres d'une édition complète.

Index des noms de personnes, de lieux, des mots matières et des titres d'ouvrages. Tableaux d'actes relevés dans les études I à XX. Table des documents édités. T. II : Introduction d'une quarantaine de pages sur les notaires de ces études et l'intérêt des documents.

Ces deux tomes, publiés en 1967 et 1974 et portant sur les vingt premières études, s'inscrivent dans la continuité des recensements relatifs à l'histoire de la musique entamés dès les années 1950. Un troisième tome (études XXI-XXXV), commencé dès la fin des années soixante et prêt à imprimer en 1975, n'a jamais été publié. Un quatrième tome (études XXXVI-CXXII), entamé la même année, demeure inachevé. Seules les notices prévues pour le tome IV ont été dématérialisées et transférées dans la salle des inventaires virtuelle en 2013.

 

Histoire de la musique, études XXI-XXXV (1600-1650) 

 

Fichier papier, dépouillement sélectif de 850 actes environ.

Réalisation :

M. Jurgens, 1970-1975.

Etude(s) dépouillée(s) :

6 études (XXI, XXIII, XXIV, XXIX, XXXIV, XXXV).

Dématérialisation :

Ce fichier n'a pas encore été dématérialisé. Il est conservé au département du Minutier central.

Précisions :

Ce fichier s'inscrit dans la continuité des deux premiers tomes sur la Musique publiés par les Archives nationales et aurait dû donner lieu à la parution du tome troisième.

 

Histoire de la musique, études XXXVI-CXXII (1600-1650)

 

Fichier papier, dépouillement sélectif de 793 actes.

Réalisation :

M. Jurgens, 1972-1977

Etude(s) dépouillée(s) :

14 études (XLII-XLIII, XLV-XLVI, LXVII, LXIX-LXX, LXXXVIII, XCI, XCVII-XCVIII, CVII, CXV, CXXI, les autres études sont peu ou pas dépouillées).

Dématérialisation :

Le fichier a été saisi dans sa totalité (M. F. Nivet, sous la dir. de M.-F. Limon-Bonnet, relecture par A. Castres sous la dir. de V. Bouat, 2007-2011) et n'est plus accessible.

Précisions :

Ce fichier s'inscrit dans la continuité des deux premiers tomes sur la Musique publiés par les Archives nationales et aurait dû donner lieu à la parution d'un quatrième tome.

 

 

Musique XVIIe siècle

Fichier papier, dépouillement sélectif de 2 407 actes.

Réalisation :

M. Jurgens, C. Grodecki et le personnel du Minutier, 1955-1996.

Étude(s) dépouillée(s) :

101 études (manquent XXII, XXV, XXVII, XXXII, XXXVII, XL, XLVII, L, LV, LXIII, LXXI, LXXIV, LXXVII, LXXX, XCIII, XCV, CIII-CIV, CXI, CXIV, CXX).

Dématérialisation :

Le fichier a été traité dans sa totalité (F. Dartois, M.-V. Vaillant, 2002-2004, puis M.-F. Nivet, relecture par A. Castres sous la dir. de M.-F. Limon et V. Bouat, 2007-2011) et n'est plus accessible.

Précisions :

Ce fichier, contrairement aux publications, concerne tout le XVIIe siècle.

En 1953, J. Chailley, directeur de l'Institut de Musicologie de l'Université de Paris, suggère de profiter des recensements en cours relatif à l'histoire de l'art et de la littérature pour relever les actes relatifs à l'histoire de la musique. Après quelques sondages fructueux, le CNRS accorde aux Archives nationales une subvention pour travailler sur ce thème.

Un fichier des actes relatifs aux musiciens du XVIIe siècle commence alors à être dressé en 1955 par M. Jurgens et l'équipe du Minutier central.