Fiche de recherche Haut de page
Section
Les échanges artistiques entre la France et l’étranger XIXe-XXe siècle

Ce guide des sources archivistiques a été réalisé par Clothilde Roullier à l'occasion d'une communication présentée lors des journées d’étude "L’histoire de l’art à la source", organisées par les Archives nationales et l'Institut national d’histoire de l'art (INHA), qui se sont déroulées les 12 et 13 mars 2014, à l'INHA et aux Archives nationales sur le site de Pierrefitte-sur-Seine.

 

La communication avait pour titre "Les échanges artistiques entre la France et l’étranger au prisme des archives des XIXe et XXe siècles".

 

Le champ couvert par ce document reprend celui du Guide des sources de l'histoire de l'art aux Archives nationales et aux Archives de Paris, réalisé sous la direction de Martine Plouvier (Paris, CTHS, 2012). On y trouvera donc des références aux arts plastiques, à la musique, à l’opéra, à la danse et au théâtre, mais pas au cinéma.

 

Cet outil ne se veut aucunement exhaustif : son niveau de détail dans la description varie en fonction des fonds et des intervalles de cotes, et étant donné l’ampleur du sujet, il manque nécessairement des sources. Il vise essentiellement à pointer différentes manières d’aborder la question des échanges artistiques entre la France et l’étranger, en partant des archives mêmes plutôt que d’une idée de ce que sont ces échanges.

 

En réalité, les termes mêmes d'"échange" et d'"étranger" posent question. L’échange peut être permanent (lorsque deux institutions échangent entre elles des objets) ou temporaire (dans le cas du prêt pour une exposition par exemple), forcé (il s’agit alors davantage d’une spoliation que d’un échange, mais la frontière entre les deux, en temps de guerre notamment, se révèle parfois ténue – et il faut ensuite tracer le processus inverse : la restitution), ou volontaire. Le contenu de l’échange est variable : il peut s’agir d’œuvres, d’idées ou de personnes (échange d’élèves entre écoles d’art, par exemple). Les échanges d’œuvres et de personnes donnent lieu à des dossiers assez systématiques et repérables, tandis que les échanges d’idées laissent des traces plus diffuses, souvent sous la forme de correspondances plus ou moins éparses. Quant aux « échanges culturels », ils ont tendance à englober les échanges artistiques ou du moins à les côtoyer de près. Par conséquent, dans le souci de ne pas écarter de sources potentiellement utiles, les dossiers relatifs à ce type d’échanges figurent dans l’état des sources.

 

En ce qui concerne l'"étranger", le sculpteur Constantin Brancusi déclarait, au congrès de Paris, en 1922 : "En art, il n’y a pas d’étranger". D’une certaine manière, cette notion constitue en effet un contresens au regard de l’activité des artistes, qui sont eux-mêmes essentiellement, et de plus en plus avec le temps, inscrits dans une perspective internationale. Néanmoins, pour étudier les mouvements d’un pays à l’autre, la science a encore besoin de recourir à des catégories de ce type, et c’est avant tout, de fait, la manière dont l’administration (et les archives qu’elle produit) catégorise le monde. On remarquera par ailleurs que l’adjectif "étranger" dans son rapport au pays a, au fil de l’histoire, connu des variations d’application, en particulier pour ce qui est des colonies. L’état des sources considère le terme dans son acception géographique et non pas politique, ce qui permet de percevoir la continuité des relations entre les pays, notamment avec l’Algérie et l’Indochine.

 

Les sources mentionnées concernent à la fois des documents produits par des services publics mais également des fonds privés d'artistes ou d'associations. La mention "Contient", que l’on verra parfois après la mention de la cote, signifie qu’une partie de l’article seulement concerne le sujet.

 

Pour les documents conservés aux Archives nationales, des instruments de recherche plus précis sont disponibles en Salle des inventaires virtuelle, en faisant une recherche par la cote https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/accueil/saisieDemande.action ou par des mots présents dans l'instrument de recherche https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/rechercheconsultation/recherche/ir/rechercheGeneraliste.action?fromIR=false

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici