Traitement en cours
Inventaire - Cotes :

Archives de la Marine. Travaux hydrauliques et bâtiments (XVIIe-XVIIIe siècles)

Haut de page
Cotes
MAR/D/2/1-MAR/D/2/59
Date
XVIIe-XVIIIe siècles
Localisation physique
Paris

Description

Présentation du contenu

INTRODUCTION

La sous-série D/2 des Archives de la Marine, comme toute la série D (Matériel), n'est pas à proprement parler une série d'archives, mais bien plutôt une collection de documents rassemblés et groupés artificiellement parce qu'ils traitent d'un sujet voisin.

Lors des bouleversements matériels provoqués par la Révolution, Antoine Villet, archiviste de la Marine, s'efforça de mettre de l'ordre dans le chaos qui régnait dans les papiers de la Marine, mais sa bonne volonté fut peu éclairée. Il céda en particulier à la fâcheuse tentation de constituer dans son cabinet "une collection particulière de portefeuilles et registres précieux que je trouve épars dans les salles qui, sans appartenir précisément à aucun détail du Département, embrassent cependant de grands objets et même l'ensemble de l'administration"

Marine BB/8/ f° 69-70. Sur l'histoire des Archives de la Marine, voir E. TAILLEMITE, Les Archives anciennes de la Marine, dans Mémoires de l'Académie de Marine, 1961.

.

La sous-série D/2 est la collection des documents concernant les travaux maritimes comme la sous-série D/1 , dont l'inventaire se poursuit actuellement, est constituée par des mémoires et projets relatifs aux constructions navales. D/2 comprend 59 articles remplis de pièces intéressant l'histoire des ports et des côtes de France avant la Révolution. Bien qu'il existe quelques copies et documents antérieurs, la collection commence pratiquement aux environs de 1660 comme toutes les séries de la marine qui naissent en fait avec Colbert.

Les documents sont classés, pour les grands ports par ordre géographique en commençant par Dunkerque pour finir par Toulon (D/21 à 46), puis par ordre alphabétique pour les petits ports (D/2/47 à 54). Les articles 55 et 56 concernent les îles côtières, les 57 à 59 les rivières, canaux et la navigation intérieure de presque toutes les régions de France et quelques pièces diverses.

L'intérêt de cette collection qui comporte de nombreux plans et dessins dépasse sensiblement le cadre de l'histoire technique des travaux et bâtiments de la marine. En effet, à l'occasion de ces travaux, on a réuni des pièces, mémoires, lettres, états, décisions, rapports, etc., qui donnent de précieux éclaircissements sur l'histoire urbaine et la vie économique et sociale des ports et des régions côtières, voire sur leur démographie (cf. D/222, n° 198). Injustement méconnue par les historiens jusqu'à ce jour cette sous-série mérite un meilleur sort malgré son caractère incomplet. Elle doit être consultée en liaison avec les séries de correspondance départ et arrivée (Marine B/2/ et B/3/) et la série des amirautés et des classes (Marine C/4/). Il ne faut pas oublier non plus, que pour des raisons inconnues, de très nombreux documents intéressant les ports et côtes avant la Révolution (XVII e siècle et XVIII e siècle) ont été placés dans la série DD/2 conservée au Service historique de la Marine, avenue Octave-Gréard, série consacrée en principe aux travaux maritimes postérieurs à 1789. Un excellent inventaire manuscrit rend facile la consultation du DD/2dont la richesse en plans est plus grande encore que celle du D/2.

Sans parler des Archives de la Marine dans les ports, signalons enfin que les Archives de l'Inspection du Génie conservées au château de Vincennes détiennent un nombre très important de plans, de mémoires et de documents divers relatifs aux ports, petits et grands, et à la défense des côtes à partir de la seconde moitié du XVII e siècle. Tous ces fonds se complètent et doivent être consultés conjointement.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici

Ajouter l'inventaire
à mes favoris
Télécharger
l'inventaire en PDF
Permalien
de l'inventaire
Export XML
de l'inventaire