Traitement en cours
Inventaire - Cotes :

Fonds François Lamarque (1679-1909)

Haut de page
Cotes
199AP/1-199AP/11
Date
1679-1909
Importance matérielle
et support
7 cartons
Localisation physique
Pierrefitte-sur-Seine
Conditions d'accès

Libre

Description

Langue des documents

Français

Institution responsable de l'accès intellectuel

Archives nationales de France

Historique du producteur

François Lamarque naquit à Montpont (Dordogne) le 2 novembre 1753. Il était avocat au Parlement quand, le 3 janvier 1791, il devint juge au tribunal criminel de Périgueux où il resta jusqu'au 30 août suivant. Le 10 septembre 1791, il fut élu député de la Dordogne à l'Assemblée législative. Envoyé à l'armée du Nord après le 10 août 1792, il pressentit les trahisons qui se préparaient. Le 6 septembre 1792, il était envoyé par le département de la Dordogne à la Convention où il siégea sur les bancs de la Montagne. Il vota la mort du roi. Envoyé par la Convention pour procéder à l'arrestation de Dumouriez, il fut livré par celui-ci aux Autrichiens et demeura prisonnier à la forteresse de Spielberg jusqu'à l'échange du 15 nivôse an III.

A son retour en France, il entra comme député de la Dordogne au Conseil des Cinq-Cents le 24 vendémiaire an IV (16 octobre 1795). Secrétaire, puis président le 1er floreal an V (20 avril 1797), il se manifesta par des opinions assez avancées. Elu de nouveau par la Dordogne au Conseil des Cinq-Cents le 25 germinal an VI, (14 avril 1798) il en fut exclu le 22 floreal (11 mai 1798) comme jacobin. Nommé peu après (prairial VI) ambassadeur en Suède, il semble que sa nomination n'ait pas reçu l'agrément demandé et il donna sa démission en floreal VII (Cf le catalogue de l'exposition " Huit siècles d'Histoire de France" ). Il fut alors réelu au Conseil des Anciens le 25 germinal an VII (14 avril 1799). Bien qu'opposé d'abord au coup d'état du 18 brumaire, il s'y rallia ensuite, ce qui lui valut la préfecture du Tarn le 11 ventôse an VIII (2 mars 1800). Il donna sa démission le 19 frimaire an X (10 décembre 1801). Substitut à la Cour de Cassation en l'an IX, il fut nommé juge le 22 thermidor an XII (10 août 1803). Entre temps, il avait été nommé membre de la Légion d'Honneur le 25 prairial an XII (14 juin 1804), le titre de chevalier d'Empire lui fut attribué le 27 juillet 1808. Pendant les Cent-jours, il présida le collège électoral de la Dordogne et harangua Napoléon en cette qualité. Lors de la seconde Restauration, il fut atteint par la loi du 12 janvier 1816 et exilé en Suisse. Il obtint l'autorisation de regagner la France en 1819 et s'installa à Montpont où il mourut le 13 mai 1839.

Les six cartons qui constituent les fonds Lamarque permettent de le suivre tout au long de sa vie. Son activité de législateur (il fit partie de toutes les assemblées entre 1791 et 1799 à l'exception du Conseil des Anciens), son ambassade manquée en Suède, son activité à la Cour de Cassation, jalonnent une longue existence. La correspondance active à été regroupée sous la cote 199 AP 2. Elle aide à la compréhension du personnage qui fut à l'avant-garde pour toutes les réformes (liberté du droit d'association, liberté du culte) et toutes les innovations hardies (admission des enfants naturels à la succession de leurs auteurs).

De nombreuses lettres de représentants du peuple se retrouvent dans la correspondance passive de Lamarque (199 AP 4 et 5) : on peut citer des lettres de Barrère, Baudin des Ardennes, Dubois-Dubais, Espinassy, etc... et surtout son ami et compatriote Roux-Fazillac (d'autres lettres d'affaires du même se trouvent en 199 AP 8 dr. 1).

Nous possédons peu de documents sur l'activité de Lamarque en tant que préfet du Tarn et conseiller à la cour de Cassation. Quelques lettres reçues et envoyées pendant son exil en Suisse ne manquent pas d'intérêt. Rentré en France, il se consacra à l'agriculture, ce que lui reproche son ancien ami Roux - Fazillac et la fin de sa vie est assombrie de procès divers avec des membres de sa famille, cousins, neveux qui semblent avoir plus ou moins vécu à ses dépens (Les lettres adressées à Lamarque par des membres de sa famille sont conservées en 199 AP 3. Les papiers de sa famille en 199 AP 9. Son oeuvre historique et juridique est assez importante. On peut citer entre autres :

- Rapport fait à l'Assemblée nationale par MM. Lamarque, Laporte et Bruat, commissaires envoyés à l'armée du centre, le 6 septembre 1792, Paris, impr. nat. 32 p. B.N. 8° Lc 33 3V. (115).

- Adresse de l'Assemblée nationale aux nouveaux Bataillons de Volontaires nationaux lue au nom de la commission extraordinaire, le 18 septembre 1792, par M. Lamarque. Paris, Impr. nat. s.d. (1792) 4p. in-8° 8° Le 33 3 V. (119)

- Rapport en faveur de Félix Wimpfen, commandant de Thionville, des bataillons formant la garnison de cette place... fait au nom de la commission extraordinaire, le 20 septembre 1792 par F. Lamarque. Paris, Impr. nat. in-8° 6p. B.N. 8° Le 34 224.

- Convention nationale (Rapport fait à la), par ses commissaires Carnot, Garreau et Lamarque, envoyés par elle aux frontières des Pyrénées, présenté le 2 janvier 1793. Paris, Impr. nat. in-8° 47p. B.N. 8° Le 39 400

- Rapport des représentants du peuple Camus, Bancal, Quinette, Lamarque, envoyés conjointement avec le général et ministre de la guerre Beurnonville, à l'armée du Nord par décret du 30 mars 1793, et du représentant du peuple Drouet lus au conseil des 500 les 22, 23 et 27 nivôse de l'an IV. (discours du president Treilhard). - Paris, impr. nat. pluviose an IV, VIII-173 p. B.N. 8° Le 43 78

- Discours pronocé au Conseil des 500 par F. Lamarque sur la question de savoir s'il y a lieu d'examiner la conduite du Représentant Drouet. Lu le 2 messidor an IV. Paris, impr. R. Vatar, 39 p. B.N. 8° Le 43 78.

NOTA : Les manuscrits relatifs à son Histoire de la Révolution ont été classés dans le certon 199 AP 7. Les oeuvres diverses en 199 AP 6, quelques pièces imprimées ont été regroupées dans le premier dossier de cette cote. Les papiers de sa famille sont conservés en 199 AP 9.

Entrée et conservation

Modalités d'entrée

Achat 1958.

Sources et références

Sources complémentaires

Consulter les documents annexes ci-joint
Rapport de stage de Philippe Grand

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici

Ajouter l'inventaire
à mes favoris
Télécharger
l'inventaire en PDF
Permalien
de l'inventaire
Export XML
de l'inventaire