Traitement en cours
Inventaire - Cotes :

Fonds Eugène Bridoux (1939-1982)

Haut de page
Cotes
486AP/1-486AP/7
Date
1939-1982
Nom du producteur
Bridoux, Eugène (1888-1955)
Localisation physique
Pierrefitte

Description

Présentation du contenu

INTRODUCTION

Eugène Bridoux est né le 24 janvier 1888 à Doulon (Loire Inférieure). Fils du général Bridoux (qui sera tué à l'ennemi en septembre 1914), il embrasse l'état militaire en entrant à Saint-Cyr en 1906. Sorti major de la section de cavalerie ; il est affecté, en 1912, à l'école de Saumur comme sous-instructeur d'équitation. Pendant la grande guerre, cependant, il choisit de commander une compagnie d'infanterie et s'y distingue. Après la guerre il poursuit sa carrière militaire en tant que :

- Capitaine - écuyer à Saumur (1920 - 1922)

- Elève de l'Ecole Supérieure de guerre (1922 - 1924)

- Chef de la Section de cavalerie de Saint-Cyr (1925 - 1928)

(1928 - 1935)

Chef de la section technique de la cavalerie au ministère de la guerre

Sous-directeur de la cavalerie

Chef d'Etat-major de l'Inspection de la cavalerie

- Colonel, Commandant le 2e Hussard à Tarbes (1935 - 1937)

- Général, Commandant de l'Ecole de cavalerie de P0001_L0020Saumur. (1938 - 1939)

Lors de la campagne de 1939 - 1940, le général Bridoux est à la tête de la 41e division d'infanterie. Fait prisonnier avec l'arrière-garde de sa division le 17 juin 1940, mais demeuré en France (camps de Meaux et Drancy puis hôpital du Val de Grâce), il obtient son congé le 18 mars 1941 après l'intervention de Fernand de Brinon, ambassadeur de France, délégué général du gouvernement français dans les territoires occupés, qui lui confie le poste de secrétaire général de la Délégation le 20 mars.

Appelé au gouvernement par le Maréchal Pétain, il occupe ensuite les fonctions de Secrétaire d !Etat à la guerre (18 avril 1942 25 mars 1943) puis de Sous-secrétaire d'Etat à la Défense nationale (26 mars 1943 - 20 août 1944).

Après s'être réfugié en Allemagne, le Général Bridoux s'installe en Espagne où il meurt le 6 juin 1955.

Les archives du général Bridoux conservées aux Archives nationales concernent la période de la Seconde guerre mondiale. La campagne de 1939 - 1940 est illustrée par le journal des marches et opérations de la 41e division d'infanterie (486 AP 1). De l'activité admi nistrative ou ministérielle du général, il ne reste que des épaves

486 AP 2, dr. 1 486 AP 3, dr. ; 486 AP 4, dr. 3.

mais s'y ajoutent les souvenirs qu'il a rédigés en 1947 d'après son journal (486 AP 7). D'autre part, subsiste toute sa correspondance, d'intervention et personnelle de. 1940 - 1944, révélatrice de la mentalité des Français pendant l'occupation, notamment dans les milieux militaires qui forment l'essentiel des correspondants.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici

Ajouter l'inventaire
à mes favoris
Télécharger
l'inventaire en PDF
Permalien
de l'inventaire
Export XML
de l'inventaire