Your request is in progress
Finding aid - Reference codes:

Fonds Henri Duveyrier (1801-1901)

Top of page
Reference codes
47AP/1-47AP/25
Date
1801-1901
Name of creator
Maunoir, Charles (1830-1901) - Duveyrier, Henri (1840-1892)
Physical location
Pierrefitte

Description

Presentation of content

Dates extrêmes : 1801-1901.

Importance matérielle : 17 cartons (47 AP 1-25) ; 1,96 ml.

Modalités d'entrée : don de Mme Charles Maunoir, novembre 1910.

Conditions d'accès : libre.

Instrument de recherche : répertoire numérique détaillé par Françoise Aujogue, 2004, 112 pages.

INTRODUCTION
Présentation du fonds

Les papiers d'Henri Duveyrier (1840-1892) et de Charles Maunoir (1830-1901) sont entrés aux Archives nationales en novembre 1910, donnés par la veuve de Charles Maunoir. Celle-ci s'était manifestée neuf ans après le décès de son mari faisant part de son souhait de voir préservées les archives de l'explorateur Henri Duveyrier, conservées et utilisées par son époux. Henri Duveyrier ne s'est jamais marié et n'a pas eu de descendance. Sa sœur Marie est le seul membre de sa famille à lui avoir survécu. On ignore comment s'est effectué le partage de ses archives après sa mort, les papiers de Charles Maunoir sont muets à ce sujet, de même que le registre des entrées par voies extraordinaires des archives nationales qui fait état de 11 cartons, sans plus de précisions. Ces cartons porteront la cote AB XIX 469 à 478 bis avant d'être recotés 47 AP 1 à 11 à la suite de la création de la section des Archives privées en 1949. Après son traitement au début de l'année 2004 et la partition des archives d'Henri Duveyrier (47 AP 1-17) et de Charles Maunoir (47 AP 18-25), le fonds comprend désormais 25 cotes.

Henri DUVEYRIER (1840-1892)

Singulier destin que celui d'Henri Duveyrier ! ce voyageur et géographe qui est distingué dans l'ordre de la Légion d'honneur à 21 ans, connaît la gloire puis la critique et la mise à l'écart. Incompris des politiques, injustement oublié, il sombre dans la mélancolie et finit par se tirer une balle dans la tête à 52 ans. Son geste inexpliqué suscite encore de nombreuses interrogations.

Henri Duveyrier naît à Paris, rue de la Chaussée d'Antin, le 28 février 1840. Son père, Charles-Constant-Honoré Duveyrier (1803-1866) est un homme de lettres, auteur d'œuvres politiques et de pièces de théâtre, qui fréquente assidûment les saints-simoniens. Il est un proche de Prosper Enfantin, le père spirituel du mouvement, qu'il avait accompagné dans la communauté fondée à Ménilmontant en 1828. C'est au Père Enfantin que Charles Duveyrier écrit à l'occasion de la naissance de son premier enfant, « Le moutard se nomme Henry, tout court. J'ai expérimenté tous les inconvénients de la pluralité des noms de baptême. J'ai laissé la maman lui choisir un nom à condition qu'il n'en aurait qu'un. Ce nom me rappellera Henry IV et Fournel

Henri Fournel, saint-simonien, polytechnicien, ancien directeur des Fonderies du Creusot.

. Fasse le ciel qu'il ait la bonne humeur et le courage du premier, qu'il n'ait pas le nez de travers du second et qu'il porte le vin comme les deux »

Lettre de Charles Duveyrier à Prosper Enfantin, Paris, 8 mars 1840 (Bibliothèque de l'Arsenal, fonds Enfantin, archives saint-simoniennes, ms. 7720).

. Sa mère, Ellen-Clare, née Denie, est anglaise, ce qui explique peut-être l'orthographe du prénom de son fils que l'on verra indifféremment écrit Henri ou Henry, et ce, par l'intéressé lui-même. Son époux la décrit comme « une petite femme délicate, anglaise et très pieuse catholique »

Lettre de Charles Duveyrier à Prosper Enfantin, Paris, 8 mars 1840 (Bibliothèque de l'Arsenal, fonds Enfantin, archives saint-simoniennes, ms. 7720).

. Malheureusement Ellen Duveyrier décède prématurément de la tuberculose, à Passy (Hauts-de-Seine), le 4 juin 1854, laissant son mari seul avec leurs trois enfants, Henri, l'aîné, alors âgé de quatorze ans, Pierre, son cadet de trois ans, et Marie, née en 1849.

Trois mois après la mort de son épouse, Charles Duveyrier décide d'envoyer son fils aîné poursuivre ses études en Allemagne. Il ne possède pas beaucoup de fortune et souhaite voir son enfant trouver au plus vite une situation. Il lui choisit un collège en Bavière, à Lautrach, où Henri séjourne une année au cours de laquelle il apprend l'allemand et effectue, semble-t-il, ses premières observations scientifiques. La linguistique le passionne également et l'année suivante, ayant quitté Lautrach pour l'école de commerce de Leipzig, il s'initie à l'arabe avec le D r Pfleisher, professeur à l'université. De retour à Paris, il songe sérieusement à un premier voyage d'exploration et se perfectionne en minéralogie, botanique et zoologie. En 1857, un ami de son père qui demeure en Algérie, le D r Auguste Warnier, l'invite à l'y rejoindre. Henri Duveyrier obtient l'approbation paternelle et s'embarque à Marseille le 23 février 1857. Il effectue son premier voyage en compagnie d'Oscar Mac Carthy, un saint-simonien qui s'intéresse aux Touaregs et qui le conduit jusqu'à l'oasis de Laghouat. Ce premier contact avec le désert est déterminant. Le jeune homme revient enthousiasmé et publie, en allemand, dans la revue de la Société orientale de Berlin, un premier travail qui a pour objet l'étude de quatre tribus berbères

Dans Zeitschrift der Deutsche Morgendische Gesellschaft, 1857.

.

Quelques mois plus tard, à l'occasion d'un voyage à Londres, Henri Duveyrier fait la connaissance du célèbre D r Heinrich Barth, de retour d'une expédition africaine de plus de 16 000 km, et qui travaille à la publication de la relation de son voyage

Relation publiée à Berlin ? en 1857-1858 sous le titre Reisen und Entdeckungen in Nord und Central Afrika, in den Jahren 1849 bis 1855.

. Recommandé à lui par son premier professeur d'arabe, le D r Pfleisher, le jeune Henri bénéficie des précieux conseils de son aîné afin de préparer au mieux le grand voyage de pénétration au cœur du Sahara qu'il s'est mis en tête d'entreprendre. Ne laissant rien au hasard, il se plonge dans la lecture de tout ce qui a été publié sur le Sahara et approfondit ses connaissances en matière de météorologie, d'astronomie, de sciences naturelles, de linguistique, d'ethnographie. Il fait appel aux meilleurs spécialistes français, parmi lesquels Charles Lambert, Yvon Villarceau, Armand Dufrénoy, François Hérincq, André-Marie-Constant Duméril, Ernest Renan, Léon Renier, Armand-Pierre Caussin de Perceval et le D r Perron. Son voyage est en grande partie financé par son père et les amis de celui-ci, l'industriel lyonnais Arlès-Dufour et Isaac Pereire.

En mai 1859, Henri Duveyrier traverse une nouvelle fois la Méditerranée, mais cette fois-ci, c'est seul qu'il tente l'aventure. Il séjourne d'abord dans la vallée du Mzab, à El-Guerara, Ghardaïa, Metlili (Algérie), s'enfonce dans le désert jusqu'à El-Goléa, puis revient par Ouargla, Touggourt, Biskra (Algérie) et Gabès (Tunisie). Au printemps 1860, il apprend que le ministre du Commerce lui attribue une subvention pour poursuivre son exploration. Il reçoit des instructions en conséquence, ainsi que du matériel pour mener à bien ses observations scientifiques et voyager plus confortablement. Henri Duveyrier retourne alors à Touggourt pour se diriger plus avant dans le désert, au sud-est, en direction de Ghadamès (Libye). Là, il apprend le tamahaq et s'initie à l'écriture tifinagh. C'est également à Ghadamès qu'il rencontre Ikhenoukhen, le chef de la confédération des Touaregs Ajjer qui l'accompagnera dans la suite de son périple et qui, d'ailleurs, lui sauvera la vie un peu plus tard. Henri Duveyrier quitte Ghadamès pour rejoindre Ghat (Libye), avant de se rendre à Mourzouk (Libye) pour enfin gagner Tripoli en octobre 1861. Il vient de passer deux ans et demi chez les Touaregs, et devient ainsi le premier Européen à pouvoir se prévaloir de les connaître. De Tripoli, il se rend à Alger où il tombe très gravement malade. Son père vient à son chevet. Soigné par le docteur Warnier, il revient doucement à la vie. En janvier 1862, il est fait chevalier de la Légion d'honneur, il n'a pas vingtdeux ans. Récompense ultime, il est chargé par le gouvernement d'accompagner à Paris le chef touareg qu'il connaît bien, le Cheikh Othman, hôte de la France.

En 1864, Henri Duveyrier publie, à partir de ses notes de voyage, l'ouvrage qui le rend célèbre, Les Touareg du Nord

Exploration du Sahara. Les Touareg du Nord par Henri Duveyrier, Paris, Challamel aîné, 1864, XXXIV-499-37 p., XXXI pl.

. Ce livre, qui fait encore autorité aujourd'hui, lui vaut la médaille d'or de la Société de Géographie. Le jeune explorateur est au sommet de sa gloire lorsqu'il perd son père, l'année suivante. Il poursuit ses activités scientifiques, notamment au sein de la Société de Géographie. C'est à cette époque qu'il commence à rassembler du matériel en vue de la publication d'un ouvrage consacré aux confréries religieuses musulmanes. La guerre de 1870 vient interrompre ses travaux. Henri Duveyrier ne tente aucune démarche pour se soustraire à ses obligations militaires. Au contraire, fait prisonnier par les Prussiens, interné à Neisse en Silésie, il refuse l'aide d'un confrère allemand, le D r Lange, qui lui proposait d'intercéder en sa faveur auprès de Guillaume 1 er.

Henri Duveyrier regagne la France en avril 1871 et reprend ses travaux. Ses activités au sein de la Société de Géographie l'accaparent, il est l'auteur de nombreuses communications sur l'Afrique. L'homme est extrêmement sollicité, tant pour ses connaissances de la géographie du continent africain, que pour sa science de la langue arabe. Charles Maunoir, secrétaire général de la Société de Géographie et ami d'Henri Duveyrier, lui demande de publier une nécrologie des voyageurs en Afrique. L'année suivante il publie L'Afrique nécrologique

L'Afrique nécrologique par Henri Duveyrier, tiré à part d'un article publié dans le Bulletin de la Société de Géographie, décembre 1874, p. 541-644 avec 1 carte dessinée par J. Hansen.

. Après la guerre est lancée une campagne en faveur de la création d'un chemin de fer qui doit faire la jonction entre les possessions françaises du Sahara. Henri Duveyrier est nommé membre de la commission d'étude de ce projet de chemin de fer dit transsaharien. En 1874, c'est la Société de Géographie qui le charge d'une mission dans les chotts d'Algérie et de Tunisie. Henri Duveyrier part en compagnie de l'expédition du commandant Roudaire, chargée d'étudier la possibilité de création d'une mer intérieure qui devait relier les chotts à la Méditerranée. Cette mission est pour lui l'occasion de procéder à de nombreux relevés météorologiques, astronomiques, géographiques et géodésiques. L'ouvrage sur la Tunisie qu'il publie en 1881 constitue l'une des suites de cette mission

La Tunisie par Henri Duveyrier, Paris, Hachette et C ie, 1881, 144 p.

. En 1878, il est choisi pour représenter la Société de Géographie de Paris à l'occasion de la célébration du cinquantième anniversaire de la fondation de la Société de Géographie de Berlin. Il participe également à la révision du dictionnaire géographique de Louis Vivien de Saint-Martin

Nouveau dictionnaire de géographie universelle par Louis Vivien de Saint-Martin, [Paris], Hachette, 1879, 9 vol.

et collabore, quatorze années durant, de 1876 à 1889, à la revue géographique proposée par Charles Maunoir à la fin des numéros semestriels de la revue Le Tour du Monde .

Entre 1874 et 1881 surviennent des événements tragiques qui attristent profondément Henri Duveyrier. Les explorateurs Dournaux-Duperré, Joubert, des Pères Blancs, le colonel Flatters et les membres de la colonne qu'il dirigeait sont assassinés dans le Sahara. Ces différents crimes sont portés au crédit des Touaregs ; Henri Duveyrier rappelle qu'il a mis en garde tous les voyageurs qui sont venus lui demander conseil et appui. Il voit dans ces assassinats le résultat des agissements malfaisants de la confrérie religieuse musulmane As-sanûsiyya et il concentre bientôt tous ses travaux à l'étude de cette confrérie.

En 1883, Henri Duveyrier se rend à Tripoli pour préparer une nouvelle expédition qui pourrait avoir un caractère militaire ou, tout du moins, préparer la pacification du Sahara central. Cette expédition n'aura pas lieu et il doit attendre deux années pour retourner en Afrique du Nord. Il rejoint son ami le consul Féraud qui doit accompagner le sultan du Maroc de Tanger à Meknès (Maroc). En 1886, fort d'une subvention obtenue du ministre de l'Instruction publique, il gagne le Maroc dans le but de pénétrer et d'explorer le Rif, contrée encore inconnue des occidentaux. Sa mission est un demi-succès mais la prudence lui avait commandé de ne pas poursuivre. Il rentre à Paris insatisfait mais vivant et peut recevoir l'hommage mérité que lui rendent ses pairs. Cette mission constitue son dernier contact avec l'Afrique car, malgré tous ses efforts, il ne réussira pas à monter une nouvelle expédition.

Le 25 avril 1892, Henri Duveyrier s'éloigne de sa maison de Sèvres (Hauts-de-Seine), il s'assied au pied d'un arbre et se tire une balle de revolver dans la tête. Il meurt célibataire, sans héritier. Une partie de ses papiers échoient à Charles Maunoir qu'il avait désigné comme son légataire universel dans un testament rédigé le jour de sa mort. Ce document, conservé aux Archives départementales des Hauts-de-Seine

3E/SEV 742.

, ne fait pas état de ses archives.

Contenu et intérêt des archives conservées

Les papiers d'Henri Duveyrier (47 AP 1-17) ont été classés en 3 parties qui s'articulent comme suit : une première partie consacrée aux papiers personnels de l'explorateur (47 AP 1-2), une deuxième partie relative à ses missions et explorations (47 AP 3-11), une troisième et dernière partie qui rassemble toutes les archives intéressant son œuvre scientifique (47 AP 12-17).

Bien que peu abondants, les papiers personnels d'Henri Duveyrier sont dignes d'intérêt (47 AP 1-2). Ont été classés dans cette première partie les deux passeports qui lui ont été délivrés en 1864 et 1867 (47 AP 1, dossier 1) ainsi que les témoignages de reconnaissance de la communauté scientifique à son égard (47 AP 1, dossier 2). Le document le plus émouvant est, sans conteste, le journal tenu par Henri Duveyrier adolescent, commencé au moment où il quitte sa famille pour le pensionnat de Lautrach en Allemagne, durant l'été 1854 (47 AP 2, dossier 1). On peut également signaler les notes recueillies par le jeune homme entre 1854 et 1856 (47 AP 2, dossier 2) : elles témoignent du sens de l'observation et de l'esprit curieux du futur explorateur.

Les archives relatives aux missions et explorations africaines d'Henri Duveyrier (47 AP 3-11) sont les documents les mieux connus et les plus consultés par les chercheurs depuis leur entrée aux Archives nationales en 1910. En effet, plus de cinquante carnets de notes du voyageur ont été sauvés et attestent de ses différentes missions.

Concernant son tout premier voyage dans la province d'Alger en 1857, le Centre historique des Archives nationales détient six lettres d'Henri Duveyrier à son père ainsi que des notes et diverses versions manuscrites de son journal de voyage (47 AP 3). Sa seconde expédition, la plus longue, effectuée dans le Sahara entre mai 1859 et octobre 1861, est abondamment illustrée. La correspondance reçue, relative à l'organisation, puis au déroulement de son voyage qui évolue en mission officielle au printemps 1860, ainsi que la correspondance adressée par Duveyrier à son père, plus de quatre-vingt lettres, permettent de suivre au mieux sa progression (47 AP 4). Les petits carnets de voyage qui nous sont parvenus presque au complet, constituent une mine de renseignements de tous ordres, consignés à la hâte durant deux ans et demi (47 AP 5). Les informations qu'ils contiennent sont complémentaires des relevés que le géographe a effectués par ailleurs (47 AP 6). Parmi ces relevés, on notera une série d'estampages d'inscriptions épigraphiques réalisés en Libye. La correspondance et les écrits d'Henri Duveyrier postérieurs à son voyage ont été rassemblés sous la cote 47 AP 7. C'est sous cette cote que figure la correspondance de Duveyrier à son père, écrite de Saint-Eugène, près d'Alger au printemps 1862, ainsi que des carnets de notes vraisemblablement prises par Duveyrier lors de son trajet de retour en France effectué en compagnie du chef touareg Si'Othman.

Les années 1863-1874, qui sont les années où Henri Duveyrier commence à s'intéresser sérieusement aux confréries religieuses musulmanes, sont assez pauvres en documents malheureusement, et notamment pour ce qui concerne son engagement, puis sa captivité durant la guerre de 1870 (47 AP 8). Parmi les correspondants d'Henri Duveyrier, on peut toutefois mentionner, outre des militaires français en poste au Maroc et en Algérie, Gerhard Rohlfs (1831-1896), le célèbre explorateur allemand, et Ismaïl Urbain (1812-1884), saint-simonien, conseiller de Napoléon III pour la politique indigène, défenseur des intérêts musulmans. Comme pour ses deux voyages précédents, Henri Duveyrier a continué à remplir des petits carnets de notes lors de sa mission dans les chotts algériens et tunisiens qui s'est déroulée entre 1874 et 1875 (47 AP 9).

Les documents consacrés aux dernières missions et à l'activité scientifique d'Henri Duveyrier entre 1876 et 1892 sont très divers (47 AP 10-11). La correspondance reçue par Henri Duveyrier est d'ordre politique et scientifique (47 AP 10, dossier 1). Spécialiste du Sahara, il fait partie de différentes commissions et représente la Société de Géographie de Paris lors du cinquantième anniversaire de la fondation de la Société de Géographie de Berlin en 1878 (47 AP 11, dossiers 1 et 2). Nous n'avons que peu de témoignages des séjours éclairs effectués par Henri Duveyrier en Afrique du Nord après 1882 (47 AP 11, dossier 3). On lira avec intérêt ses notes et rapports sur les missions effectuées et projetées par ses confrères (47 AP 11, dossier 4), et les recensions de leurs ouvrages (47 AP 11, dossier 5). Enfin, sans qu'il ait toujours été possible d'établir dans quels buts elles avaient été rédigées, il a été constitué un petit dossier de notes à caractère très nettement politique (47 AP 11, dossier 6).

La troisième partie des papiers d'Henri Duveyrier est consacrée à son œuvre scientifique, à savoir ses écrits, ouvrages publiés, manuscrits d'articles, notes, rapports, comptes rendus. Les ouvrages publiés, manuscrits d'articles publiés et cartes imprimées par Henri Duveyrier ont été regroupés pour former la cote 47 AP 12. La documentation préparatoire à ses divers travaux a, quant à elle, fait l'objet d'un classement par thèmes illustrant les principaux centres d'intérêts de l'auteur (47 AP 13-15). Ces notes ne sont pas datées pour la plupart. La documentation amassée par l'explorateur a été rassemblée à la fin sous les cotes 47 AP 16 et 17. La première cote est composée d'ouvrages, d'articles, de notes de confrères et de cartes géographiques tandis que la seconde est entièrement constituée de coupures de presse collationnées par Henri Duveyrier lui-même (47 AP 17).

Charles MAUNOIR (1830-1901)

Charles Maunoir est né le 23 juin 1830 à Poggibonsi, près de Sienne en Italie. Il est le fils de Théodore Maunoir, médecin et d'Herminie Clavier, sans profession. De nationalité suisse, Charles Maunoir est élevé à Genève (Suisse). A sa majorité, il fait valoir ses droits de Français, comme descendant de religionnaire expatrié, pour pouvoir s'engager dans l'armée française. Son bisaïeul, Charles Théophile Maunoir, originaire d'Angers, protestant, avait été forcé de quitter la France. Charles Maunoir s'engage, à Lyon, en septembre 1852, au 2 ème régiment de chasseurs à cheval. En 1854, gravement blessé, il doit subir une amputation du pied droit. Réformé, il reçoit un certificat de bonne conduite et se retire à Paris. Il entre au dépôt des cartes du ministère de la Guerre entre 1854 et 1858 dans des circonstances mal définies. Officiellement engagé comme commis en 1858, il y termine sa carrière comme conservateur des archives des cartes en 1886, date à laquelle il est admis à faire valoir ses droits à la retraite anticipée, souffrant d'affections articulaires chroniques.

En 1867, il accepte de prendre en charge le secrétariat général de la Société de Géographie, succédant à Victor-Adolphe Malte-Brun. Il assure cette fonction difficile durant trente ans, donnant à l'association un essor considérable. Charles Maunoir développe la revue de l'association qu'il contribue à faire connaître auprès du grand public. Le bulletin de la Société de Géographie devient, sous sa direction, une revue extrêmement populaire. C'est grâce à ses efforts et à ceux du président en exercice, l'amiral de La Roncière Le Noury, qu'est construit et inauguré en 1878, l'hôtel qui abrite encore la Société de Géographie aujourd'hui, situé au numéro 184 du boulevard Saint-Germain à Paris. Charles Maunoir fait autorité parmi les scientifiques et publie chaque année des rapports sur les progrès des sciences géographiques. Il soutient et défend, auprès du gouvernement, nombre de projets de mission d'exploration. Il encourage les bénéficiaires et s'attache à faire connaître le résultat de leurs découvertes.

Charles Maunoir quitte officiellement ses fonctions de secrétaire général en 1897, remplacé par le baron Étienne Hulot. Devenu secrétaire général honoraire de la Société de Géographie, il consacre les dernières années de sa vie à la publication des travaux de son ami, Henri Duveyrier. Chevalier de l'ordre de la Légion d'honneur depuis 1869, il est promu officier en 1897. Il décède à Paris le 22 décembre 1901.

Contenu et intérêt des archives conservées

Lorsque la veuve de Charles Maunoir décide, en 1910, de donner les archives de son mari aux Archives nationales, elle pense offrir aux historiens les papiers d'Henri Duveyrier et les travaux de son époux concernant l'explorateur. En réalité, les papiers Charles Maunoir (47 AP 18-26) sont composés de six cartons dont seul, le premier, concerne directement la publication, par le géographe, du Journal de route d'Henri Duveyrier (47 AP 18-19). La correspondance de Charles Maunoir avec des personnes ayant connu Henri Duveyrier constitue la partie la plus intéressante du carton, et en particulier les lettres d'Alfred Le Châtelier (47 AP 18, dossier 1). L'activité de Charles Maunoir au sein de la Société de Géographie est assez bien illustrée, quoique bien incomplète. La correspondance relative aux missions et explorations soutenues par le géographe est extrêmement intéressante (47 AP 20). Les documents concernant la mission de Jules-Léon Dutreuil de Rhins en Asie sont particulièrement dignes d'intérêt. Ont été classés à la suite les dossiers se rapportant aux travaux et publications scientifiques de Charles Maunoir (47 AP 21-23). Les dossiers les plus importants concernent la publication de L'Année géographique

L'Année géographique par Charles Maunoir, Paris, Hachette, 3 vol. 1878-1880.

pour les années 1878 à 1880 mais sont, malheureusement, incomplets (47 AP 21). Signalons toutefois les notes préparatoires à l'édition de 1880 qui n'a jamais fait l'objet de publication. Les autres notes ont un lien certain avec ses travaux sur la topographie et la cartographie (47 AP 22-23). Les dossiers constitués par pays faisant le point sur l'état de la cartographie peuvent se révéler intéressants, comme, par exemple, les lettres reçues par Maunoir au sujet de la question de la publication de la carte de la Pologne en 1866 (47 AP 23, dossier 19). La documentation imprimée a été rassemblée sous une cote unique (47 AP 24), elle concerne majoritairement la cartographie et les explorations. Charles Maunoir a laissé des dossiers concernant des commissions auxquelles il a participé, et notamment un dossier préparatoire à l'élaboration du rapport final du jury de la classe 16 de l'exposition universelle de 1878 consacrée aux cartes et appareils de géographie et de cosmographie (47 AP 25, dossier 1). Charles Maunoir, membre du jury, en fut également le rapporteur. Quelques documents ont été rassemblés relatifs à l'activité de la commission de décimalisation du temps et de la circonférence durant l'année 1897 (47 AP 25, dossier 2).

Sources and references

Additional sources

SOURCES COMPLEMENTAIRES

Henri DUVEYRIER (1840-1892)

Centre historique des Archives nationales (CHAN), Paris.

- Dossier de Légion d'honneur (LH 886, d. 31).

- Minutes notariales :

. Inventaire après décès d'Ellen-Clare Denie, épouse de Charles Duveyrier, mère d'Henri Duveyrier, 21 juin 1854, M e Foucher, notaire (MC XIII, 771),

. Inventaire après décès de Charles-Constant-Honoré Duveyrier, père d'Henri Duveyrier, 13 décembre 1866, M e Fould, notaire (MC VIII, 1744),

. État liquidatif des successions de M. et Mme Duveyrier, parents d'Henri Duveyrier, 7 septembre 1867, M e Fould, notaire (MC VIII, 1750).

- Dossier Henri Duveyrier, membre du Comité des travaux historiques et scientifiques. l) Exploration de l'Afrique centrale (Sahara et Touat), 1861. 2) Mission au Maroc, étude de sa géographie physique et politique. 3) Mission au Rif, étude de la géographie et de l'histoire naturelle, 1885-1886. (F17/2959).

Centre des Archives d'Outre-mer (CAOM), Aix-en-Provence.

Les sources indiquées ci-après ont été relevées d'après les inventaires du CAOM disponibles au CHAN. Aucune vérification n'a pu être effectuée sur place.

- Archives du Gouvernement général de l'Algérie

. Exploration de Duveyrier, 1859-1862 (4 H 5),

. Dossier sur la confrérie musulmane de la Sanûsiyya, 1883 (16 H 56),

. Dossiers sur les Touaregs dont des documents consacrés à la visite du cheikh Othman en France en 1862 (1860-1864), des documents relatifs aux prisonniers touaregs avec des lettres de Duveyrier (1887-1893) (22 H 26-27),

. Lettre du général Walsin Esterhazy à Duveyrier, 2 septembre 1860 (1 EE 28),

. Lettres d'Henri Duveyrier, 1865-1881 (Collection Merle, 18 X 28).

Ministère des Affaires étrangères, Archives diplomatiques, Paris.

- Mémoires et documents

. Copie d'une lettre d'Henri Duveyrier à Auguste Beaumier au sujet d'un projet de voyage de M. Gasselin à Tombouctou, Saint-Germain-en-Laye, 18 novembre 1872 (MD Afrique, vol. 74, fol. 219-222),

. Copie de la réponse d'Auguste Beaumier à Henri Duveyrier, Mogador, 12 février 1873 (MD Afrique, vol. 74, fol. 223-225).

- Affaires diverses politiques

. Dossier sur un projet de voyage d'exploration d'Henri Duveyrier au Bornou avec 5 l.a.s. de l'explorateur, Sèvres, 6 janvier - 23 février 1891 (ADP Afrique, carton 13).

- Correspondance consulaire et commerciale

. Dépêche de Féraud, ministre de France à Tanger à M. de Freycinet, ministre des Affaires étrangères, évoque sa collecte de silex taillés, pointes de flèches, grattoirs et autres à Sidi Yamani, sur la route de Fez à Tanger, en compagnie d'Henri Duveyrier, Tanger, 16 juin 1885 (CCC Tanger, vol. 7, fol. 212-213),

. La correspondance consulaire et commerciale du consulat de France à Tripoli (Libye) n'a pas été dépouillée.

- Papiers d'agents

Des sondages effectués dans les registres de correspondance du consul Féraud n'ont pas permis de retrouver de transcription de correspondance reçue de Duveyrier, mais celui-ci est mentionné dans de nombreuses dépêches (Papiers Féraud, PA-AP 321, vol. 1-4).

Ministère des Affaires étrangères, Archives diplomatiques, Nantes.

- Fonds du consulat de Tripoli (Libye)

. Dossier "Affaire de Mr. H. Duveyrier avec les deux soufiens envoyés en Algérie, 1859-1862" (série A, sous-série "Affaires commerciales", carton 20),

. Lettre d'Henri Duveyrier adressée, au nom de la Société de Géographie de Paris, au consul Delaporte, annonçant un envoi de fonds pour l'explorateur Durnaux-Duperré, 25 juin 1874 (série A, sous-série "Documentations diverses, affaires sahariennes", carton 93).

Archives départementales des Hauts-de-Seine

- Acte de décès d'Henri Duveyrier intervenu le 25 avril 1892 et transcrit le 27 avril 1892 (4E/SEV 115).

- Testament d'Henri Duveyrier : table alphabétique des successions et absences de l'enregistrement du bureau de Sèvres 1891-1895 (3Q/SEV 313) ; dépôt d'envoi en possession du 14 mai 1892 et délivrance des legs se rapportant à Charles Maunoir du 9 juillet 1892, actes reliés dans une mêle minute (3E/SEV 742).

Bibliothèque nationale de France, Paris.

- Département des manuscrits, fonds de la Société de Géographie, documents concernant Henri Duveyrier répertoriés par Alfred Fierro en 1984

1. Inventaire des manuscrits de la Société de Géographie par Alfred Fierro, Paris, Bibliothèque nationale, 1984, 305 p.

 :

. 384 «Route d'El Ouad à Ouargla, relevée pour la première fois du 11 au 17 février 1860 par Henri Duveyrier, Biskra, avril 1860 » (carte au 1/360.000 e).

. 385 « Livingstone, sa vie et ses travaux » par Henri Duveyrier (2 états du ms., 24 + 24 f.), publié dans le Bulletin de la Société de Géographie, 6 e série, 8 (1874), p. 291-308.

. 386 Lettre de Gerhard Rohlfs à Duveyrier décrivant le désert de Libye, Djalo, 11 avril 1879 (3 p.).

. 387 Lettre d'Anton Stecker à Duveyrier relative à Aoudjila et à Djalo, Benghazi, 26-28 mai 1879.

. 388 Lettre de Marié-Davy à Duveyrier au sujet de la sécheresse de l'air dans le Sahara, 17 juin 1879.

. 389 Lettre de Gerhard Rohlfs à Duveyrier à propos de Koufra et des oasis voisines, Benghazi, 30 octobre 1879.

. 390 Relation d'un voyage de Tanger à Oujda en juin 1883 (19 p.).

. 391 Note sur l'insurrection des Beraber au Maroc, 6 mars 1885 (2 f. et 2 cartes).

. 392 « Note sur la valeur des longitudes dans le Sahara du département de Constantine et le Sahara tunisien », 28 janvier 1886 (5 p.).

. 393 4 lettres à propos des papiers Duveyrier détenus par sa nièce Laure, épouse Georges Martin, 1934-1937, et extrait sur ce sujet du procès-verbal de la séance du 17 mars 1893 de la Société de Géographie (2 f. dact.), publiés dans les Comptes rendus des séances de la Société de Géographie, 1893, p. 159-160.

. 731 Fragments de notes de Duveyrier ( ?) sur Livingstone, s.d. (1874) (9 f.).

. 998 2 lettres de Léon Philippe Teisserenc de Bort à Henri Duveyrier, Bir Guettati près Bereçof, 11 avril 1885, publiée dans les Comptes rendus des séances de la Société de Géographie, 1885, p. 437-439, et Bir Guettariat, 24 avril 1885, publiée dans les Comptes rendus des séances de la Société de Géographie, 1886, p. 218-221.

. 1088 Papiers de Duveyrier relatifs à sa participation à la Commission du chemin de fer transsaharien, 1879-1880 (25 pièces).

. 1428 Copie de 2 lettres de Charles Norbert Dournaux-Dupéré à Duveyrier sur son voyage dans le Sahara algérien, dans la région de Touggourt, 20 février et 18 mars 1874.

. 1439 2 lettres de Duveyrier sur sa mission dans l'est du Sahara algérien, Bir El-Hachchana, 16 janvier 1875 et Bir Ez-Zeninim, 21 janvier 1875.

. 1440 « La question des sources du Dhiôli-Ba (Niger) », 1880 (4 p.), article d'Henri Duveyrier publié dans le Bulletin de la Société de Géographie, 6 e série, 20 (1880), p. 529-532.

. 1441 « Les chemins des ambassades de Tanger à Fâs et Meknâs, en 1885 », 1886 (13 f.), article d'Henri Duveyrier publié dans le Bulletin de la Société de Géographie, 7 e série, 7 (1886), p. 344-363.

. 1442 « Une dernière partie inconnue du littoral de la Méditerranée : le Rif », 1887, 34 f. numérotés 55-88, et épreuves impr. incomplètes de l'article d'Henri Duveyrier publié dans le Bulletin de géographie historique et descriptive, 1887, p. 127-149.

. 1443 « Extraits de relation d'un voyage fait dans la Mauritanie, en Afrique, par le sieur Roland Fréjus, de la ville de Marseille, par ordre de Sa majesté, en l'année 1666, vers le roi de Tafilete,.. pour l'établissement du commerce dans toute l'étendue du royaume de Fez... Paris, G. Clouzier, 1670 », copié par Duveyrier en 1892 (12 p.).

. 1468 Extrait d'une lettre de Duveyrier sur l'exploration du chott Melghîgh (Sahara algérien, au sud de Biskra), Bîr-Es-Semîh, 7 janvier 1875, avec croquis sur calque au 1/200.000 e.

. 1469 « Le pays Nouba d'après les explorations récentes des missionnaires italiens » par Henri Duveyrier, s.d. (vers 1885) (4 + 1 f.).

. 1470 « La région du lac Liba » aux confins du Cameroun et du Gabon par Henri Duveyrier, s.d. (1888) (6 f.).

. 1630 « Les progrès de nos connaissances sur l'Afrique depuis l'année 1868 jusqu'à la fin de 1871 », par Henri Duveyrier, s.d. (1872 ?) (137 f.).

. 1729 Correspondance reçue par la Société de Géographie à propos du voyage de Dournaux-Dupéré et Joubert au Sahara et de leur mort, 25 mars - 30 juillet, surtout des lettres de Ph. Delaporte, consul de France à Tripoli, et une lettre de Dournaux-Dupéré ( ?) à Duveyrier, Ghadamès, 6 avril 1874.

. 1781 Lettre du général Chanzy, gouverneur général de l'Algérie, remerciant la Société de Géographie d'avoir désigné Duveyrier pour accompagner le capitaine Roudaire dans son exploration de la région du Chott Mel'rhir (projet de mer intérieure saharienne), Alger, 10 novembre 1874.

. 1791 Lettre du général Vuillemot, remplaçant le gouverneur général de l'Algérie, demandant que les frais de Duveyrier dans son expédition avec Roudaire soient pris en charge par la Société de Géographie, Alger, 12 décembre 1874.

. 1983 16 lettres de Duveyrier du Sahara algérien, 15 décembre 1874 - 21 avril 1875, auxquelles se trouvait mêlée une lettre de Roudaire du 13 février 1875.

. 1984 « De Telemsan à Melila, en 1886 » par Henri Duveyrier, 1887 (62 f.), article publié dans le Bulletin de la Société de Géographie, 7 e série, 14 (1893), p. 185-222.

. 2047 Remerciements de la Société de Géographie à Henri Duveyrier pour les informations qu'il envoie sur le pays des Beni-Mzab et des Chaamba occidentaux, 16 novembre 1859.

. 2219 Épreuves impr. de la Liste des positions géographiques en Afrique (continent et îles), par Duveyrier, éditée en 1884 par la Société de Géographie pour les lettres A à G., et ms. des lettres H à Z et d'un supplément restés inédits (paginé 37-241), avec un dossier de notes et de brouillons aux paginations diverses, s.d. (entre 1884 et 1892).

. 2349 2 reçus d'envois de fonds par la Société de Géographie à Henri Duveyrier, 29 décembre 1874 et 18 janvier 1875.

. 2439 2 autographes d'Henri Duveyrier.

. 2564 A. Colas, qui s'intéresse aux confréries religieuses musulmanes, fait part à la Société de Géographie de ses réflexions sur le travail de Duveyrier sur la Sanûsiyya, Oran, 27 mars 1884.

. 3788 « Instructions pour le voyage à In-Çalah projetée par MM. Soleillet et Vignard » par Henri Duveyrier, septembre 1873 (53 f.).

. 3896 « Note sur le voyage du Niger aux grands lacs de l'Afrique équatoriale projeté par M. le lieutenant de Sémellé » par Henri Duveyrier, 10 janvier 1878 (4 p. multigr.).

. 4193 Notes de H. Barth prêtées par ce dernier à Henri Duveyrier en 1863 carte allemande impr. au 1/10.000.000 e de l'Afrique de l'Ouest, s.d. (vers 1850).

- Bibliothèque de l'Arsenal, fonds Enfantin, archives saint-simoniennes, ms 7601-7861, documents répertoriés par Henry-René d'Allemagne :

. Ms 7720 Henri Duveyrier au Père Enfantin, Henri Duveyrier à Lambert ; Henri Duveyrier, projet d'exploration du Sahara et du Touat.

. Ms 7667, 7681, 7720, 7739 contiennent de la correspondance de et adressée à Charles Duveyrier.

Charles MAUNOIR (1830-1901)

Centre historique des Archives nationales, Paris.

- Dossier de Légion d'honneur (LH 1799, d. 16),

- Dossier de demande de naturalisation (BB11 627, dossier 8504X5).

Service historique de l'Armée de terre, Vincennes.

- Dossier de personnel (6YG Personnel civil 1854-1947).

Bibliothèque nationale de France, Paris.

- Département des Manuscrits, fonds de la Société de Géographie, documents concernant Charles Maunoir répertoriés par Alfred Fierro en 1984 :

. 360 Dossier relatif à El Hadj Mohammed El Fellati, Peul du Bornou, voyageur à travers l'Afrique et en particulier au Nigéria, ainsi qu'à Djebbati, interprète arabe, chargés d'une mission secrète du ministère de la Guerre au Soudan nigérien et tchadien, 1892-1895 : 34 lettres et documents émanant de diverses personnes, dont le général Derrécagaix, Maunoir..., 1892-1895.

. 369 « Notes et renseignements divers qui figuraient sur le brouillon de la carte du Tong Kin remise à M. Maunoir... », par C. Ducos de La Haille, s.d. (1874) (13 f.).

. 581 Lettre de Maunoir au sujet du tome 6 de la Mission scientifique du Cap Horn, de P. Hyades, 8 février 1892.

. 1480 Lettre de G. Grenfell à Maunoir, Stanley Falls, 17 février 1886 avec la traduction française.

. 1616 « Aperçu historique des contributions de la France à la géographie de 1800 à 1878 » par Charles Maunoir, s.d. (1879 ?) (119 f.).

. 1617 « Travaux géographiques exécutés par les voyageurs français dans l'Amérique du Sud depuis 1810 jusqu'à l'époque actuelle » par Charles Maunoir, s.d. (1865) (17 f.).

. 1618 Notes sur l'Afrique de Charles Maunoir, s.d. (vers 1870) (brouillon incomplet, 8 f., et copie, 18 p.).

. 1619 « Explorations françaises en Afrique, 1880-1890 » par Charles Maunoir, s.d. (1891) (35 f.).

. 1727 Lettre de A. Brun à Maunoir sur les projets de la Société de Géographie de Lyon, 26 juillet 1874.

. 1733 Télégramme de Maunoir sur les obsèques de Livingstone, 18 avril 1874.

. 2757 Rumelin, admis sur recommandation de Maunoir à l'asile protestant de vieillards dit de La Muette, s'en fait exclure, 1892-1893 (7 lettres).

. 3941 « La Nouvelle-Zélande, colonie anglaise » ms. (24 f.) d'un article de Charles Maunoir, publié dans le Bulletin de la Société de Géographie, 5 e série, 6 (1863), p. 97-124.

. 3942 « L'Institut philosophique de Cantorbéry à la Nouvelle-Zélande » ms. (8 f.) d'un article de Charles Maunoir, publié dans le Bulletin de la Société de Géographie, 5 e série, 6 (1863), p. 282-287.

. 3983 Brazza remercie pour l'attribution du prix Herbet-Fournet, Brazzaville, 6 octobre 1894 (copie avec note autographe à Maunoir).

. 4065 « Note sur la colonie libre de Port-Breton, par le vicomte Maur d'Auxais... », 15 avril 1882 (7 p.), note de Maunoir relative à cette note (1 f.).

. 4120 46 lettres personnelles de Maunoir au baron Hulot, 1894-1901.

. 4217 Lettre de Maunoir au baron Hulot à propos du prêt des photographies et de l'appui à apporter à l'expédition de La Belgica du baron de Gerlache, s.d. (1897).

. 4219 Louise Maunoir, veuve de Charles, désapprouve la fondation d'un prix Charles Maunoir, 31 janvier 1903.

. 5227 Correspondance reçue par Léon Garnier au sujet de son frère décédé, Francis Garnier, dont 4 lettres de et 1 réponse à Charles Maunoir, 1875-1900.

Bibliography

BIBLIOGRAPHIE

Henri DUVEYRIER (1840-1892)

Ouvrages et articles écrits par Henri Duveyrier seul ou en collaboration (ordre chronologique) :

Cette liste n'est pas exhaustive.

Coup d'œil sur le pays des Beni-Mezab et sur celui des Chaanba occidentaux, lettre à M. le président de la Société de Géographie, extraite du Bulletin de la Société de Géographie, octobre 1859, Paris, impr. de L. Martinet, s.d., 24 p.

"Note sur les Touareg et leur pays", dans Bulletin de la Société de Géographie, t. V de la 5 ème série, janvier à juin 1863, p. 102-125.

Exploration du Sahara. Les Touareg du Nord, Paris, Challamel aîné, 1864, XXXIV-499-37 p., XXXI pl.

BARTH (Heinrich), Idées sur les expéditions scientifiques en Afrique, avant-propos par Henri Duveyrier, extrait du Bulletin de la Société de Géographie, juillet-août 1872, Paris, C. Delagrave, 1872, 19 p.

"Historique des explorations au sud et au sud-ouest de Géryville", dans Bulletin de la Société de Géographie, t. IV de la 6 ème série, juillet à décembre 1872, p. 225-261.

"Les explorations de Livingstone dans la région des lacs de l'Afrique orientale (1866-1872)", dans Bulletin de la Société de Géographie, t. IV de la 6 ème série, juillet à décembre 1872, p. 337-335.

"Carl Claus von der Decken's Reisen in Ost Africa in den Jahren 1859 bis 1865", compte rendu d'ouvrage dans Bulletin de la Société de Géographie, t. V de la 6 ème série, janvier à juin 1873, p. 151-172.

"Les stries du plateau des Cha'Anba", dans Bulletin de la Société de Géographie, t. V de la 6 ème série, janvier à juin 1873, p. 330-331.

"Rapport sur le concours au prix annuel pour la découverte la plus importante en géographie et sur le concours au prix de La Roquette pour les explorations dans le Nord…", Henri Duveyrier, rapporteur, dans Bulletin de la Société de Géographie, t. VI de la 6 ème série, juin à décembre 1873, p. 31-51.

"Voyage du docteur Nachtigal au Bahar El-Ghazal et au Borgou", dans Bulletin de la Société de Géographie, t. VI de la 6 ème série, juin à décembre 1873, p. 651-656.

"Nouvelles du docteur Nachtigal, son arrivée et son séjour dans le Ouadaï", dans Bulletin de la Société de Géographie, t. VII de la 6 ème série, janvier à juin 1874, p. 187-192.

"Une mer intérieure en Algérie", dans Bulletin de la Société de Géographie, t. VII de la 6 ème série, janvier à juin 1874, p. 458-463.

"Voyage au Sahara par Norbert Dournaux Dupéré", rédigé d'après son journal et ses lettres par Henri Duveyrier, dans Bulletin de la Société de Géographie, t. VIII, juillet à août 1874, p. [113] - 170.

"Exploration du chott Melghîgh", extraits de lettres de M. Henry Duveyrier au secrétaire général [de la Société de Géographie], dans Bulletin de la Société de Géographie, t. IX de la 6 ème série, janvier à juin 1875, p. 94-100, 203-207 et 303-316.

"Premier rapport sur la mission des Chotts du Sahara de Constantine", extrait du Bulletin de la Société de Géographie, t. IX de la 6 ème série, janvier à juin 1875, p. 482-503.

"De Mogador au Djebel Tabayoudt, par le rabbin Mardochée Abi Serour", résumé du journal de voyage dans Bulletin de la Société de Géographie, t. X de la 6 ème série, juillet à décembre 1875, p. 561-573.

"Traversée de la zone sud de l'Afrique équatoriale, 1873-1875, par le lieutenant Verney Lovett Cameron", dans Bulletin de la Société de Géographie, t. XI de la 6 ème série, janvier à juin 1876, p. 113-128.

"Itinéraires de Methlîli à Hâssi Berghâoui, et d'El-Golêa'a à Methlîli", d'après un journal de voyage en 1859, dans Bulletin de la Société de géographie, t. XI de la 6 ème série, janvier à juin 1876, p. 577-611.

MASQUERAY (Émile), Voyage dans l'Aouras, études historiques, lettres adressées à Henri Duveyrier, extrait du Bulletin de la Société de Géographie, juillet et novembre 1876, Paris, impr. de Martinet, s.d., p. 20-24.

"Sculptures antiques de la province marocaine de Sous, découvertes par le rabbin Mardochée", dans Bulletin de la Société de Géographie, t. XII de la 6 ème série, juillet à décembre 1876, p. 129-146.

"Voyage du docteur Schweinfurth et du docteur Von Güssfeldt dans le désert de la Thébaïde", dans Bulletin de la Société de Géographie, t. XII de la 6 ème série, juillet à décembre 1876, p. 205-208.

"Voyage dans l'Afrique australe par le docteur Émilien Holub", dans Bulletin de la Société de Géographie, t. XIII de la 6 ème série, janvier à juin 1877, p. 83 -88.

"Martin-Théodore de Heuglin, notice nécrologique", dans Bulletin de la Société de Géographie, t. XIII de la 6 ème série, janvier à juin 1877, p. 181-185.

"Les derniers envois de M. Henry Stanley, son exploration du Loukouga, essai d'une détermination du rôle de ce cours d'eau", dans Bulletin de la Société de Géographie, t. XIII de la 6 ème série, janvier à juin 1877, p. 534-544.

"Voyage de M. Stanley à travers l'Afrique équatoriale", dans Bulletin de la Société de Géographie, t. XIV de la 6 ème série, juillet à décembre 1877, p. 404-420.

"Note sur le schisme ibadhite, à propos d'une lettre de M. Masqueray", dans Bulletin de la Société de Géographie, t. XVI de la 6 ème série, juillet à décembre 1878, p. 74-78.

L'Année géographique, 2e série, par C. Maunoir et H. Duveyrier, t. Ier [-III] de la 2e série. (XVe [-XVIIe] année. 1876 [-1878].), Paris 1878-1880.

"Historique des voyages à Timbouktou", dans Bulletin de la Société de Géographie, t. I de la 7 ème série, janvier à juin 1881, p. 195-198.

"Le désastre de la mission Flatters", dans Bulletin de la Société de Géographie, t. I de la 7 ème série, janvier à juin 1881, p. 364-374.

La Tunisie, Paris, Hachette, 1881, 144 p.

"La confrérie musulmane de Sîdi Mohammed Ben' Alî Es-Senoûsî et son domaine géographique", dans Bulletin de la Société de Géographie, t. V de la 7 ème série, 1884, p. [145] - 226 avec 1 carte.

Liste de positions géographiques en Afrique : continent et îles, Paris, Société de Géographie, 1884, 104 p.

DALMAS (Raymond de), Les Japonais, leur pays et leurs mœurs, voyage autour du monde, préface d'Henri Duveyrier, Paris, Plon, 1885, XI-338 p., pl., carte.

"Revue géographique" dans Le Tour du monde, en collaboration avec Charles Maunoir, numéros 31 à 58, du 1 er semestre 1876 au 2 nd semestre 1889, Paris, Hachette et Cie.

Ouvrages et articles le concernant :

Dictionnaire de biographie française, sous la dir. de Roman d'Amat, M. Prevost, H. Tribout de Morembert, Paris, Letouzey-Ané, 1987, p. 1051.

CASAJUS (Dominique), Le destin saharien d'un saint-simonien rebelle, Henri Duveyrier chez les Touaregs, dans Gradhiva n° 33, 2003, p. 11-31.

CASAJUS (Dominique), Henri Duveyrier et le désert des saints-simoniens, dans Ethnologies comparées n° 7, 2004, [http ://alor.univ-montp3.fr/cerce/r7/d.c.htm].

DUROU (Jean-Marc), L'exploration du Sahara, [Paris], Actes Sud, 1993, p. 153-164.

ÉMERIT (Marcel), Les Saint-Simoniens en Algérie, Paris, Les Belles Lettres, 1941, 351 p.

GROS (Jules), Nos explorateurs en Afrique, Henri Duveyrier, Paris, Picard et Kaan, [1893], p. [13]-23.

MAMBRE (Emmanuelle), « Henri Duveyrier, explorateur du Sahara (1840-1892) », Université de Provence, mémoire de maîtrise, 1992.

MARÇOT (Jean-Louis), Une mer au Sahara : mirages de la colonisation, Algérie et Tunisie, 1869-1887, Paris, Éd. de la Différence, 2003, 526 p.

MAUNOIR (Charles) et SCHIRMER (H.) (publié et annoté par), Sahara algérien et tunisien, journal de route d'Henri Duveyrier, Paris, Augustin Challamel, 1905, XXIII + 215 p.

PELET (Paul), Atlas des colonies françaises, Paris, Armand Colin, 1902, [100] p., 27 pl.

POTTIER (René), Un prince saharien méconnu, Henri Duveyrier ..., Paris, Plon, 1938, 249 p.

POTTIER (René), Henri Duveyrier, Encyclopédie mensuelle d'Outre-Mer, fasc. 32, avril 1953, p. 97-100.

TRIAUD (Jean-Louis), La légende noire de la Sanûsiyya, une confrérie musulmane saharienne sous le regard français (1840-1930), éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris, 1995, 2 vol., 1151 p.

VAPEREAU (G.), Dictionnaire universel des contemporains, 6 ème édition, Paris, Hachette, 1893, p. 520-521.

Charles MAUNOIR (1830-1901)

Ouvrages et articles écrits par Charles Maunoir, seul ou en collaboration (ordre chronologique) :

Coup d'œil sur la topographie officielle en Europe à la fin de l'année 1862, extrait du Bulletin de la Société de Géographie, décembre 1862, Paris, impr. de L. Martinet, 1863, 16 p.

SCHAW (Henry), Télégraphie militaire, traduit de l'anglais par Ch. Maunoir, Paris, J. Corréard, 1863, 44 p.

Aperçu historique sur la topographie militaire et les ingénieurs géographes français, extrait du Spectateur militaire, 15 janvier 1864, Paris, le Spectateur militaire, 1864, 20 p.

L'Europe topographique, tableau des principales cartes d'état-major, extrait du Journal des sciences militaires, Paris, J. Dumaine, 1872, 5 p., carte.

Discours prononcés à la séance générale du congrès des sociétés savantes le 31 mai 1890, par M. Maunoir,... et M. Léon Bourgeois, Paris, Impr. nationale, 1890, 54 p.

Le Club alpin français en 1891, extrait du Bulletin de géographie historique et descriptive, 1892, Paris, E. Leroux, 1892, 20 p.

Rapports annuels sur les progrès de la géographie, 1867-1892, présentés à la Société de Géographie de Paris, t. I. 1867-1875 ; t. II. 1876-1884 ; t. III. 1885-1892, Paris, E. Leroux, 1895-1898.

Le Congrès de géographie de Genève, extrait du Bulletin de géographie historique et descriptive, Paris, Impr. nationale, 1897, 7 p.

MAUNOIR (Charles) et SCHIRMER (H.) (publié et annoté par), Sahara algérien et tunisien, journal de route d'Henri Duveyrier, Paris, Augustin Challamel, 1905, XXIII + 215 p.

Article le concernant :

Nécrologie de Charles Maunoir dans La Géographie, bulletin de la Société de Géographie, t. V, 2 ème semestre 1902, Paris, Masson et C ie éditeurs, p. 1-4.

Société de Géographie

FIERRO (Alfred), Inventaire des manuscrits de la Société de Géographie, Paris, Bibliothèque nationale, 1984, 305 p.

LEJEUNE (Dominique), Les sociétés de géographie en France et l'expansion coloniale au XIX ème siècle, Paris, Albin Michel, 1993, 236 p.

Warning! Communication restrictions. Click here to find out more.

Add finding aid
to my favourites
Download
the finding aid in PDF format
Finding aide permalink
Finding aid XML export