Traitement en cours
Inventaire - Cotes :

Fonds Rostaing (1245-1835)

Haut de page
Cotes
100AP/1-100AP/5
Date
1245-1835
Nom du producteur
Rostaing (famille de)
Importance matérielle
et support
● 4 cartons
● 0.35 m.l.
Localisation physique
Pierrefitte
Conditions d'accès

Libre

Historique du producteur

Originaire d'Embrun, la famille de Rostaing remonte au XIIIe siècle et elle a compté quelques administrateurs et militaires importants. Philippe-Joseph, comte de Rostaing (1719-1796), fut commissaire ordinaire puis inspecteur général de l'artillerie, commanda tour à tour les écoles d'artillerie de Grenelle et d'Auxonne et mourut lieutenant-général. Il eut un grand rôle à l'île de France où, associé à un certain Jean-Auguste-Thomas-Gilles Hermans puis au comte de Latour de Saint-Igest, il créa et installa les premières forges de cette colonie, puis en Espagne, où il prit part, comme commandant des Equipages de l'artillerie, à la campagne de 1762 à 1764. Rentré en France en 1774, il commanda tour à tour les écoles d'artillerie de Grenelle et d'Auxonne. Inspecteur général d'artillerie en 1779, maréchal de camp en 1780, lieutenant général en 1791, il fut suspendu de ses fonctions le 25 août 1793 et arrêté le 3 décembre 1794. Il mourut le 9 germinal an IV (21 avril 1796), ne laissant que deux filles de son mariage avec Marie-Henriette de Lur de Saluces.

Entrée et conservation

Modalités d'entrée

Achats, 1952-1956, complétés par un don de Mrs Shirley Lar, 1998

Historique de la conservation

Le fonds 100AP est un démembrement des archives Montholon-Sémonville (115AP). Les papiers des Montholon et des Sémonville avaient été réunis par le remariage d'Angélique-Aimée de Rostaing, veuve du président Mathieu de Montholon, avec Charles-Louis Huguet de Sémonville.

Après la mort du dernier porteur du nom, au XIXe siècle, les archives de la famille de Rostaing ont été conservées dans le château des Savy, dans le sud de la France, l'un des Savy ayant épousé une demoiselle de Rostaing. En 1944, les Allemands ont pillé le château. Les Archives nationales ont acheté ce qui restait des archives. Ces achats ont été complétés par un don de Madame Shirley Lahr, dont le mari avait emporté des documents de la famille de Rostaing aux États-Unis à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Sources et références

Sources complémentaires

Voir le fonds Montholon-Sémonville (115 AP), conservé au Centre historique des Archives nationales.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici

Ajouter l'inventaire
à mes favoris
Télécharger
l'inventaire en PDF
Permalien
de l'inventaire
Export XML
de l'inventaire