Your request is in progress
Finding aid - Reference codes:

Papiers des chefs de l'Etat. IVe République (1947-1959)

Top of page
Reference codes
4AG/1-4AG/718
Date
1947-1959
Physical location
Pierrefitte

Description

Presentation of content

INTRODUCTION

Si les équipes ministérielles ont témoigné de quelque permanence, le massacre des premiers ministres a fait qu'aucun d'eux ne pouvait se maintenir au pouvoir. En face de ce personnage perpétuellement changeant, le président de la République demeurait immuable, étant seul à avoir, depuis le début, connu et suivi toutes les affaires, toutes les négociations, dans un courant interrompu. Quand il y avait crise, puis reprise de l'action politique après rupture de charge, c'était l'Élysée seul qui, pour enchaîner, offrait une rampe solide à quoi s'accrocher.

André Siegfried

De la IVe à la Ve République au jour le jour, Paris, Plon, 1958, p. 201.

Cet inventaire présente à l'historien des sources de nature extrêmement différente, reflet des multiples activités de la présidence de la République de 1947 à 1958, et dont l'intérêt déborde souvent le cadre assigné à celle-ci par la Constitution du 27 octobre 1946.

Apparaît ici en premier lieu bien sûr l'institution elle-même, les travaux et les jours de ceux qui la composaient, mais aussi à travers eux une image de la France et du monde sous la IVe République qui, même un peu filtrée, se révèle cependant très intéressante.

Avant leurs versements aux Archives nationales, échelonnés de 1978 à 1999, les documents avaient été dans leurs grandes lignes organisés par les services dont ils émanaient et par le service des Archives de la Présidence

Les états sommaires de versement furent réalisés par Albert Couturier, Félix Laffé et Jacques Lalyre.

. De ce grand fonds d'environ neuf-cent trente cartons à l'origine, mises à part certaines lettres et demandes d'interventions qui ont été échantillonnées, seuls les doubles - très nombreux - ont été éliminés.

Aux Archives nationales, les documents connurent ensuite leur classement définitif, selon un plan calqué pour l'essentiel sur l'organigramme de la présidence de la République

Voir en annexe de l'inventaire 4 AG : organisation de la présidence de la République et attributions de ses membres sous la IVe République pages .

. Il en fut établi l'inventaire que voici.

D'après le texte constitutionnel de 1946 le président de la République, premier personnage de l'État, élu par le Parlement donc émanation suprême de la nation toute entière, se situe au-dessus des fonctions législative, exécutive et judiciaire. En étroite relation avec elles cependant, gardien des principes fondamentaux de la Constitution du pays, il est chargé de veiller à ce qu'en ces différents domaines tout leur soit conforme. Les moyens dont il dispose pour cela - notamment la présidence de maints conseils et comités - contribuent à renforcer considérablement la position en théorie assez faible qui est la sienne en régime parlementaire. Car, la constitution et son application sont évidemment deux choses différentes. Et dès l'origine, les circonstances, la personnalité du Président, son autorité morale et son travail conférèrent à la fonction présidentielle une importance et un rayonnement que n'avaient pas prévu les constituants de 1946, eux qui parfois proposèrent même sa suppression.

Pourtant, même après tant d'articles, d'études et de livres publiés depuis plus de quarante ans

Voir notamment André Siegfried, De la IVe à la Ve République au jour le jour, Paris, Grasset, 1958, ou Pierre Nora, Introduction générale au Journal du Septennat. 1947-1954, de Vincent Auriol, tome I : 1947, pages XIII à LXIX, Paris, Armand Colin, 1970.

, après tant de prises de position qui montrent et démontrent son rôle, bien des idées abusivement reçues ont encore cours aujourd'hui à propos de la Présidence sous la IVe République. Les archives présentées ici, qu'il est indispensable de compléter notamment par le Journal et les papiers privés de Vincent Auriol conservés en 552 AP, font apparaître au contraire - en filigrane parfois seulement, il est vrai, ou à demi-mot - le caractère essentiel de cette institution qui, aux heures les plus sombres du régime, fera même figure de véritable "Institut du cancer"

Ce mot est de Pierre Nora. Introduction générale au Journal, page XIX.

.

Tiennent une place importante dans ce fonds les dossiers illustrant la fonction de représentation du président de la République, fonction loin d'être négligeable - en particulier par ses conséquences politiques en France et à l'étranger - et qui a d'ailleurs tant frappé les esprits que nombre d'entre eux ne retinrent qu'elle.

Tous ces documents retraçant les voyages, déplacements, audiences, réceptions et cérémonies diverses, avec les textes de discours et les photographies, offrent sous une apparence trompeusement futile un portrait de la France de l'époque, de sa civilisation, de ses crises et difficultés aussi, portrait extrêmement contrasté, des villes détruites et des restrictions de l'après-guerre aux grands succès économiques et aux fêtes les plus raffinées de l'Élysée ou de Rambouillet. Ces documents révèlent aussi l'entourage des présidents, les lieux où ils apparaissaient et laissent deviner les influences, influences perceptibles aussi par l'analyse des emplois du temps et agendas présidentiels.

Dès le début de son septennat en effet, Vincent Auriol, désireux de modifier l'image de la Présidence héritée de la IIIe République, institution ressentie comme lointaine et compassée, utilisa les manifestations publiques comme instrument de sa politique. Le 31 janvier 1947, lors d'une visite en banlieue parisienne, il définissait d'emblée son programme : "Entre le peuple et ses élus à quelque échelon qu'ils soient il doit y avoir communication permanente de pensées et de volonté. J'irai d'ailleurs partout à travers la France pour réaliser l'unité nationale, mobiliser toutes les forces vives du pays, entendre les doléances, exposer la politique nationale et internationale de la France, et, entre les élus de la population être le trait d'union permanent qui fera la force de notre pays"

Vincent Auriol, Journal du Septennat. 1947-1954, tome I : 1947, Paris, Librairie Armand Colin, 1970, pages 41-42.

. Ainsi, affranchi en ces occasions de la règle du contre-seing ministériel, il pût s'exprimer librement, exhorter, et ... combattre lui-même les attaques contre le régime, n'étant pas seulement "un président qui préside" mais aussi en ces occasions "un président qui gouverne", ne dédaignant pas de se faire, selon sa propre expression, "le propagandiste numéro 1 de l'action nationale".

René Coty, s'il se glissa sans difficulté dans les structures mises en place par son prédécesseur, adoptera une attitude à cet égard plus réservée. Ayant notamment une conception très extensive de l'irresponsabilité du chef de l'État et du contre-seing ministériel, il opta personnellement pour un "effacement volontaire"

Voir Francis de Baecque, René Coty, tel qu'en lui-même, Nancy, Presses universitaires de Nancy, Les Éditions STH, 1991. En particulier le chapitre "Un septennat écourté", pages 179 à 289.

.

Les archives des conseils et comités présidés par le président de la République sont également, à des degrés divers, parmi les plus intéressantes de ce fonds puisque loin de se cantonner dans leur rôle d'arbitre, les présidents de la IVe République y exercèrent largement - trop selon certains - leur magistrature d'influence.

Les conseils des ministres tout d'abord. Le Président, fait nouveau, est tenu par la Constitution de 1946, d'en faire établir et d'en conserver les procès-verbaux de séances. Vincent Auriol de surcroît, établit la coutume de choisir les participants au Conseil, de mettre au point l'ordre du jour et le texte final du procès-verbal. Source essentielle, ces douze cartons d'ordres du jour et procès-verbaux sont toutefois à compléter par le Journal du Septennat qui en rend compte et les commente, et par les dossiers du secrétaire général du gouvernement chargé par le président du Conseil de préparer les séances.

Le journal de René Coty quant à lui, de 1954 à 1958, se fait très lacunaire, ne donnant pratiquement aucun renseignement d'ordre politique.

Ainsi apparaît dans le domaine de l'écrit, une différence essentielle entre les deux présidents de la IVe République, et qui détermine largement bien sûr la nature des archives transmises aux historiens. Le premier, par tempérament et dans la perspective de ses mémoires, écrit d'abondance, note et annote, enregistre tout ce dont il est témoin, allant jusqu'à fixer ses "impressions" et à constituer cet important fonds de papiers "privés" parallèle à celui de la présidence de la République. Le second au contraire estime que ses actes doivent être entourés d'un certain secret et, à partir du jour où il accède à la Présidence, laisse en toutes choses très peu de traces écrites de ce qu'il fait ou connaît. "Dès les premières réunions, écrit son ancien collaborateur Francis de Baecque, il nous demande expressément de ne pas tenir un journal quotidien"

Voir Francis de Baecque, op. cit.

. René Coty de surcroît n'effectua qu'un quinquennat. L'on ne doit donc pas s'étonner d'être en présence d'un corpus de nature et d'importance très différente d'un président à l'autre.

Les dossiers du Comité de la Défense nationale et ceux du Conseil supérieur de la magistrature, autres instances présidées par Vincent Auriol et René Coty, illustrent bien également cette disparité des sources.

Les dossiers de séances du Comité de la Défense nationale, dont les plus anciens datent de décembre 1945, sont ceux du Président lui-même. Ceux du secrétaire général militaire, doubles exacts des premiers ont été éliminés. Infiniment plus abondants et mieux élaborés sous la présidence Auriol que sous la présidence Coty, présentés ici par un inventaire très détaillé, ils appellent peu de remarques. L'historien intéressé par les questions militaires et stratégiques, les problèmes de défense en Europe et outre-mer, ou les guerres de décolonisation, complétera ces documents en particulier par les budgets de la Défense nationale et par la correspondance du secrétariat général militaire de la Présidence conservés en 4 AG, ainsi que par les archives du cabinet militaire du président de la République versées au Service historique de l'armée de terre à Vincennes.

Autre institution présidée par le président de la République : le Conseil supérieur de la magistrature. Créé en 1946, il représente l'une des grandes structures mises en place sous la IVe République et pour le Président, l'une des charges à tous égards les plus lourdes, en même temps que l'un des plus beaux fleurons de sa couronne.

Premier dans l'ordre judiciaire, celui-ci a le devoir d'assurer la bonne organisation et l'indépendance de la justice. Il exerce aussi, librement, la grande fonction régalienne du droit de grâce, "l'exercice du droit de grâce - la plus délicate et parfois la plus angoissante des prérogatives présidentielles"

Voir Journal du Septennat, tome VI : 1952, Paris, Librairie Armand Colin, 1978, page 754.

. Textes officiels, lettres, notes et études constituent donc les dossiers de travail du Président, consacrés à l'organisation et aux réformes de la justice en France et dans l'Union française, à la nomination et au statut des magistrats, aux procès de l'épuration ou de la décolonisation. Les dossiers de séances du Conseil, souvent très annotés, abordent les mêmes thèmes. Ils sont subdivisés en trois sous-dossiers correspondant à ses trois commissions : la commission d'administration, de discipline et de la France d'outre-mer, la commission du personnel et enfin la commission des grâces, avec ses terribles recours pour les condamnés à mort, où dès 1947 à travers les écrits et les décisions du président Auriol, se laisse pressentir l'abolition de la peine capitale en France. Les dossiers du secrétariat du Conseil, versés en 1999 seulement aux Archives nationales, complètent l'ensemble.

Ce fonds des papiers de la Présidence représente donc une source essentielle pour l'histoire de la justice sous la IVe République. C'est par eux de surcroît, que l'on perçoit sans doute le plus directement et le plus violemment les mutations, les crises, les affrontements et les guerres de l'époque.

Les archives du Haut Conseil de l'Union française sont de composition assez comparable à celles du Conseil supérieur de la magistrature. Institué également par la Constitution du 26 octobre 1946, ayant "pour fonction d'assister le gouvernement dans la conduite de l'Union"

Voir Titre VIII de la Constitution du 26 octobre 1946.

, le Haut Conseil représenta lui aussi une part très importante des activités et ... des soucis des présidents de la IVe République et de leur entourage. À côté des dossiers retraçant la difficile mise en place institutionnelle se trouvent conservés ici les dossiers de sessions et des dossiers thématiques par pays ou régions susceptibles d'intéresser maints historiens pour les études les plus diverses. En ce qui concerne l'Union française tout particulièrement, il conviendra une fois encore d'avoir recours en complément à ces sources au fonds des papiers privés et au Journal de Vincent Auriol d'une grande richesse en ce domaine.

Après les archives des Conseils, celles du secrétariat particulier du président Auriol sont parmi celles qui rendent le mieux compte de ses centres d'intérêt, de son action et - bien sûr - des problèmes de l'époque. Réapparaissent ici en de très riches dossiers de notes, correspondance et études l'essentiel des questions auxquelles il se consacra dès les premières années de sa députation : assemblées et problèmes constitutionnelles, affaires étrangères, économie et finances, information, justice, monde d'outre-mer, organisation et réforme administrative, conflits sociaux. Ces différentes rubriques pourraient d'ailleurs constituer une table des matières de son fonds privé.

Sous la présidence de René Coty, des dossiers comparables à ceux-là n'existent pas. Ses notes et correspondance, de toute façon infiniment moins abondantes et d'un caractère moins politique, sont le plus souvent classées chronologiquement ici et là, en particulier parmi les archives du secrétariat général de la présidence et du cabinet.

Ces dernières quant à elles n'ont pas été différenciées dans le plan de classement, car il est apparu très vite qu'un distinguo aurait trahi la réalité passée au lieu de l'éclairer. Une même affaire étant en effet souvent traitée par l'un ou l'autre, au gré des circonstances, un dossier peut très bien comporter à la fois les signatures de membres du secrétariat général et du cabinet. Francis de Baecque résume d'ailleurs les choses, en écrivant qu'"il n'y avait en fait ni secrétariat général ni cabinet, mais une équipe légère de collaborateurs personnels travaillant sans structure administrative au niveau de la Présidence"

Voir Francis de Baecque, L'Administration française, Paris, Armand Colin, 1973, Page 60.

.

Les archives de ces deux instances réunies représentent un ensemble de deux-cent dix-sept cartons parmi lesquels, outre ceux déjà mentionnés, l'on retiendra en particulier les dossiers du conseiller juridique du président Vincent Auriol, les dossiers de politique étrangère et de politique intérieure classés par pays, régions ou par thèmes, ainsi que les notes d'information des Renseignements généraux datant de 1947 à 1953.

Du secrétariat de Madame Auriol et de Madame Coty, émane une importante correspondance, née en particulier de son activité dans le domaine caritatif et social. Bien souvent cependant, les requêtes ne sont adressées ici que pour mieux atteindre les présidents eux-mêmes. Non sans raison d'ailleurs puisque, lors de leur versement aux Archives nationales, nombre de ces lettres apparaissaient par exemple à côté des demandes de remises de peines et des recours en grâce examinés en Conseil supérieur de la magistrature.

Enfin, tiennent une place à part dans ce fonds les documents émanés des services de la Présidence. Parmi ceux-là, il faut sans doute surtout noter les textes des discours officiels diffusés par le service de presse, les archives du service photographique illustrant toute la vie de la présidence de la République de 1947 à 1958, le service de l'Architecture et le service intérieur chargés respectivement des travaux et de l'organisation matérielle des résidences présidentielles, lieux qui évoluèrent tant sous la IVe République.

Ainsi, on le voit, riches et variées sont les ressources documentaires de ce fonds des papiers des présidents et de la présidence de la République sous la IVe République. Il possède aussi bien sûr - comme tout fonds - ses limites.

En effet le service des Archives de la Présidence, à cette date encore presque embryonnaire, s'il conserva un volume considérable de documents, ne pût sans doute empêcher certaines disparitions ou destructions.

Par ailleurs, les échanges oraux étaient faciles au sein de cette institution "légère" que demeurait la présidence de la République à une époque où de surcroît, l'usage déjà habituel du téléphone appauvrissait d'autant les archives.

De plus, les traces écrites de l'action personnelle du président Vincent Auriol - élément essentiel - sont quant à elles, nous l'avons dit, à rechercher surtout dans son Journal et dans son fonds privé, irremplaçables notamment par leurs correspondances d'ordre politique et social

Voir à ce propos l'introduction à l'inventaire du fonds 552 AP.

.

Enfin, à des degrés divers et de diverses manières selon les deux présidents, l'écrit de toute façon, ne peut rendre compte de leur inlassable stratégie de persuasion et d'influence, dans le cadre de cette Constitution de 1946, où selon le mot de Vincent Auriol, le président "avance masqué".

Malgré cela cependant, 4 AG représente évidemment la source essentielle pour l'histoire d'une institution, ô combien digne de retenir l'attention des historiens.

Si elles intéressent directement l'histoire institutionnelle, l'histoire de la justice, la politique intérieure et la politique étrangère, ces archives se révèlent également précieuses pour l'histoire de la vie quotidienne et l'histoire sociale de la France et de l'Union française à une époque charnière du XXe siècle. "Somme toute, la présidence de la République n'est pas pour suivre la vie du pays un mauvais observatoire : même si les rumeurs de la rue ne lui parviennent qu'assourdies et comme réfractées à travers les épais rideaux des palais officiels, elle ne les ignore pas."

René Rémond, Préface au Journal du Septennat, tome I, page IX. Le fonds 4 AG n'est pas entièrement librement communicable.

Déjà consulté par quelques historiens, source essentielle ou source complémentaire pour maintes études, ce corpus est bien loin d'avoir épuisé ses richesses.

Sources and references

Additional sources

SOURCES COMPLÉMENTAIRES

1. Nous exprimons notre reconnaissance à ceux qui ont participé à l'établissement de ces sources complémentaires : Agnès d'Angio, du ministère de l'Économie, des finances et de l'industrie ; Françoise Banat, du ministère de la Justice ; Sylvie Barot, des Archives municipales du Havre ; Marie Bessi et Yves Builly, de l'Institut national de l'audiovisuel (INA) ; Odile Bouttier, de la Banque de France ; Frédéric Cépède, de l'Office universitaire de recherches socialistes (OURS) ; Philippe Cérez, du Sénat ; Claude Charlot, de la Préfecture de police de Paris ; Jean-Pierre Defrance, du ministère de l'Intérieur ; Dominique Devaux, du Centre des archives contemporaines de Fontainebleau ; Jacques Dion, du Centre des archives d'outre-mer ; Odile Gaultier-Voituriez, de la Fondation nationale des Sciences politiques ; Martine Jennesson, du Sénat ; Christophe Marquez, des Archives communales de Muret ; Élisabeth Olive, de la Section des missions des Archives nationales ; Josette Péret, du ministère de l'Intérieur ; Michel Quétin, de la direction des Archives de France ; Édtih Reta, de l'Institut national de l'audiovisuel (INA) ; Pascal Raimbault, du Centre d'accueil et de recherches des Archives nationales (CARAN) ; Claire Sibille, du Service historique de l'armée de terre ; Bernadette Suau, des Archives départementales de Haute-Garonne ; Élisabeth Verrière, de l'Institut national de l'audiovisuel (INA) ; Bruno Ricard, du Centre des archives diplomatiques ; Bernard Vuillet, de la Section des missions des Archives nationales ; Françoise Watel, du ministère des Affaires étrangères.

Sont mentionnées ici des sources françaises qui, à l'image des fonds 4 AG, 452 AP et 552 AP eux-mêmes, intéressent non seulement la présidence de la République de janvier 1947 à janvier 1959 et les présidents Vincent Auriol et René Coty, mais également leurs domaines d'activité essentiels tout au long de leur carrière. Bien qu'assez large, cette recension ne se prétend pas exhaustive.

ARCHIVES DE FRANCE

Archives nationales

Site de Pierrefitte-sur-Seine

60, rue des Francs-Bourgois 75141 Paris Cedex 03

Accueil du public au CARAN 11, rue des Quatre-Fils 75141 Paris Cedex 03

C. Assemblées nationales.

7488-7775. Projets de lois et propositions. 1914-1919.

8255-8271. Lois et résolutions. 1914-1919.

14631-15831. Travaux des commissions et sous-commissions, projets et propositions de lois et de résolutions, questions écrites et orales. 1919-1958.

F 1a. Ministère de l'Intérieur : administration générale (Objets généraux).

3201. Gouvernements et problèmes constitutionnels à la Libération. 1944-1946.

4731-4741. Notes d'information des Renseignements généraux sur la vie politique et sociale française : débat constitutionnel d'août 1946, élections, référendum du 13 octobre 1946, candidats à la présidence de l'Assemblée nationale et à la présidence de la République, partis politiques, agitation sociale et grèves. 10 juillet 1946-novembre 1947.

F 1c II. Ministère de l'Intérieur : administration générale (Esprit public, élections, conseils généraux, conseils d'arrondissement).

111 B. Élections à l'Assemblée nationale le 10 novembre 1946 en Haute-Garonne : analyses et résultats. 1946.

113 B. Élections à l'Assemblée nationale le 10 novembre 1946 en Seine-Inférieure : analyses et résultats. 1946.

135. Dossier consacré à Vincent Auriol parlementaire. 1914-1936.

136. Dossier consacré à René Coty parlementaire. 1923-1935.

146. Rapports du préfet de Haute-Garonne. 1945-1958.

154. Rapports du préfet de Seine-Inférieure. 1945-1958.

618-619. Voyages du général de Gaulle. 1950-1959.

620. Référendum de 1958 : textes législatifs, circulaires, documents préparatoires et correspondance diverse. 1958.

750. État d'urgence en Algérie et référendum de 1958 : textes officiels, notes et correspondance. 1955-1961.

F 7. Ministère de l'Intérieur : Police générale.

Fichier central de la direction générale de la police dit fonds " Panthéon " :

15932-15933. Léon Blum et ses activités politiques : SFIO, présidence du Conseil, Front populaire, déplacement et missions en France et à l'étranger ; notes d'information et rapports de police. 1919-1950.

15950 2. Marx Dormoy : renseignements biographiques et politiques, notamment sur son internement à Pellevoisin. 1911-1941.

15968 1. Édouard Herriot : carrière politique, activité au sein du parti radical-socialiste, relations avec l'Union soviétique et internement pendant la guerre. 1909-1943.

15971 2. Jean Jaurès : activités de l'homme politique et du leader socialiste, conférences ; notes d'information et rapports de police. 1885-1924.

15981. Georges Mandel : activités avant guerre, Massilia, internement à Vals-les-Bains en même temps que Vincent Auriol, assassinat. 1905-1946.

16006 1. Jules Siegfried. Activités de député-maire du Havre, conférence sur les habitations ouvrières à bon marché, proclamations électorales. 1886-1922.

Non cotées à l'heure où paraît cet ouvrage : photographies de voyages présidentiels. 1947.

F 60. Secrétariat général du Gouvernement et services du premier ministre.

672. Documentation réunie en vue de l'établissement du budget 1947 : situation économique et financière générale de la France, blé, charbonnages, salaires et crédits militaires. 1946-1947.

692. Archives du cabinet Paul Ramadier. Janvier-novembre 1947.

693. Archives des cabinets André Marie, Robert Schuman, Henri Queuille. Juillet 1948-octobre 1949.

697. Archives du cabinet Henri Queuille. Mars-août 1951.

698. Archives du cabinet juridique : projets de lois et réformes intéressant la justice, la police, l'économie et le commerce. Janvier 1935-juin 1936.

939-944. Comité central d'enquête sur le coût et le rendement des services publics institué le 9 août 1946. 1946-1950.

2566-2727. Dossiers de séances des conseils des ministres. 1947-janvier 1959.

3009-3023. Comités de la Défense nationale. 1944-1959.

3031-3033. Haut Conseil de l'Union française. 1950-1954.

3034-3045. Affaires allemandes et autrichiennes, Indochine, Afrique du Nord. 1945-1955.

3046-3068. Questions économiques, défense nationale, réarmement, Communauté européennes de défense (CED). 1944-1959.

2 W. Cour suprême de justice : procès de Riom.

79-80. Dénonciation de Vincent Auriol pour trafic d'influence et corruption ; renseignements sur l'internement administratif à Pellevoisin. 1940-1942.

1 AG. Archives des présidents de la IIIe République.

102. État des dépenses de la présidence de la République. 1940-1948.

113-118. Notes d'information des Renseignements généraux. 1932-1940.

135. Cabinets ministériels, crises ministérielles, grèves et manifestations. 1932-1940.

142*, 144*. Inventaire du mobilier du palais de l'Élysée. 1881-1960.

3 AG. Archives du général de Gaulle avant 1959.

Fonds 3 AG 1/1-372. Le général de Gaulle et la France libre, Londres et Alger. 1940-1944.

Fonds 3 AG 4/1-124. Le général de Gaulle, président du Gouvernement provisoire de la République française. 1944-1946.

5 AG/1. Archives du général de Gaulle président de la République.

703. Déjeuner en l'honneur du président René Coty à l'occasion de la transmission des pouvoirs au général de Gaulle, 8 janvier 1959 ; déjeuner en l'honneur du président Vincent Auriol. 2 février 1959.

704. Déjeuner en l'honneur du président René Coty. 28 avril 1959.

5 AG/2. Archives du président Georges Pompidou.

846-853. Présidences d'honneur et patronages accordés par le président de la République. 1947-1974.

72 AJ. Seconde Guerre mondiale.

125-127, 525-533. La Haute-Garonne pendant la guerre. 1939-1981.

520. Papiers Félix Gouin, président de l'Assemblée consultative : textes politiques et réformes, lettres et rapports échangés avec des membres du parti socialiste, témoignages de F. Gouin. 1941-1944.

536-540. Papiers du gouverneur Laurentie comportant des lettres échangées avec E. Labonne, P.O. Lapie, C. Mécheri, J. Moch, M. Moutet et des notes, correspondance et études sur l'Union française, l'ONU et le Conseil de tutelle. 1943-1952.

115AJ. Fonds René Coty.

BB 18 . Correspondance générale de la division criminelle.

3725-4190. Dossiers par année concernant les grandes questions politiques et judiciaires de la période : agitation sociale, grèves, manifestations, opinion publique, fraudes diverses, problèmes de l'outre-mer, sûreté de l'État, offenses envers des hommes d'État. 1947-1953.

7080-7083. Dossiers thématiques : affaires financières, atteintes au crédit de l'État, fraudes fiscales, trafic sur l'or et les devises, spéculation illicite et hausse des prix. 1936-1938.

7084-7190. Affaires financières, trafic sur l'or et les devises. 1945-1955.

7090-7106. Trafic des piastres, avec notamment plainte de Paul Auriol. 1953-1955.

BB 24. Grâces et amnisties.

2393-2395. Décrets d'amnistie. 20 octobre 1947-23 décembre 1957.

BB 27. Fichier de la division criminelle.

Fichier des grâces. 1947-1949.

AV. Sources orales.

6 AV 810 et 6 AV 963. Témoignages de Daniel Mayer. 25 octobre 1984 ; 1er et 18 juin 1990.

Fonds du ministère de l'Intérieur.

770358/1-9, 14, 860020/23-24, 79-97. Voyages officiels des présidents Auriol et Coty. 1947-1958.

820599/77-79. Bulletins mensuels d'information des Renseignements généraux sur la situation politique, économique et sociale. 1955-1958.

840085/12. Troubles et manifestations de rue à l'occasion de la visite officielle du président Coty au Vatican en mai 1957.

860020/23-24. Voyages officiels et privés des présidents Auriol et Coty et de personnalités étrangères. 1947-1958.

900112/1-6. Films réalisés par le service central de l'Identité judiciaire sur les voyages des présidents Auriol et Coty. 1950-1954.

940276/1-3, 5. Photographies prises lors des voyages officiels des présidents Auriol et Coty et lors de visites de personnalités étrangères. 1947-1958.

Fonds du ministère de la Justice.

86 0136. Dossiers de recours en grâce. 1946-1947.

97 0344. Dossiers de condamnés à mort. 1947-1953.

Archives personnelles et familiales

307 AP . Raoul Dautry.

162-200. Bilan de l'Occupation, déminages, dommages de guerre et reconstruction. 1944-1948.

317 AP. Louis Marin.

32. Documentation sur Vincent Auriol.

331 AP. Pierre-Olivier Lapie.

1-2. Journal. 1946-1958.

3. Notes prises en conseils des ministres. Décembre 1946, juillet 1950-juillet 1951.

4. Notes et correspondance, en particulier sur l'ONU. 1949-1950.

382 AP. René Cassin.

20-21. Conférence du désarmement : travaux ayant trait notamment à la sécurité internationale, aux Anciens Combattants et au désarmement, au contrôle des armements nationaux. 1924-1934.

23. Guerre civile espagnole : documentation, appels et déclarations, relations avec les comités et les mouvements d'aide au gouvernement républicain. 1936-1939.

71-72. Assemblée consultative provisoire : création, procès-verbaux des séances et travaux des commissions notamment sur la réforme de la Constitution et la réforme de l'État, la législation et les pouvoirs en France à la Libération. 1942-1944.

73-75. Gouvernement provisoire : projets de nationalisations, notes et observations sur les problèmes constitutionnels. 1944-1947.

78. Révision du procès du maréchal Pétain : note sur la requête, relations avec les Anciens Combattants et volontaires juifs. 1950-1952.

404 AP. Paul Devinat.

1. Entretien avec Chantal de Tourtier-Bonazzi, conservateur aux Archives nationales. 14 février-21 mars 1980.

1-3. Le secrétaire d'État à la présidence du Conseil. Septembre 1948-octobre 1949.

11. Défense nationale. 1948-1951.

12. Commissions sur l'Indochine. 1949-1955.

19-21. Affaires allemandes, Europe et Communauté européenne de Défense (CED). 1951-1952.

22-25. Afrique du Nord. 1950-1957.

26-29. Outre-mer. 1949-1964.

424 AP. Joseph Paul-Boncour.

12. Politique étrangère, notamment Société des Nations (SDN) et Défense nationale. 1924-1928.

14. Travaux à la SFIO, désarmement. 1928-1930.

456 AP. Édouard Depreux.

2. Interventions dans les assemblées, notamment à propos de la Constitution de 1946 et de l'affaire des généraux. 1944-1946 et 1950.

4. Correspondance avec Vincent Auriol ou lettres le concernant. 1938-1979.

457 AP. Georges Bidault.

L'ensemble de ce fonds peut être retenu ici. Voir en particulier :

1-133. Le ministre des Affaires étrangères de 1944 à 1948, 1953 à 1954, en 1958.

141-149. Le président du Gouvernement provisoire, le président et le vice-président du Conseil de 1946 à 1951.

150. Séquelles de la guerre. 1940-1952.

150-162. Défense nationale. 1946-1956.

462 AP. André François-Poncet.

26-36. Ambassadeur de France à Bonn, haut commissaire en Allemagne : études, conférences, articles, notes diplomatiques et photographies. 1945-1959.

484 AP. Jules Moch.

L'essentiel de ce fonds mérite d'être retenu ici, notamment ce qui concerne le parti socialiste, les crises ministérielles, les grèves, les négociations internationales pour la paix et le désarmement. Voir en particulier :

12. Internement de Jules Moch, en même temps que Vincent Auriol, à Pellevoisin, Aubenas et Vals. 1940-1941 ; Jules Moch délégué de l'Assemblée consultative d'Alger puis de Paris. 1944-1945.

13. Négociations tripartites socialistes-communistes-MRP. Novembre 1945.

13. Le ministre des Travaux publics et des transports dans l'immédiat après-guerre. 1945-1947.

36. Négociations internationales pour la paix et le désarmement. 1930-1931, 1940-1951.

496 AP. Édouard Daladier.

6-7. Le Front populaire. 1935-1938.

28-29. Défense nationale, armement de la France. 1919-1939.

517 AP. Amiral Georges Thierry d'Argenlieu.

30-43. Haut-commissariat de France en Indochine. 1945-1947.

44-49. Documentation sur l'Indochine. 1932-1954.

560 AP. René Pleven.

23-38. Le ministre de l'Économie nationale et des Finances du Gouvernement provisoire de la République française (GPRF). Novembre 1944-janvier 1946.

39-40, 48-53. Le ministre de la Défense nationale. 1949-1950, 1952-1954.

41-47. Président et vice-président du Conseil. 1950-1952.

570 AP. Léon Blum.

12-13. Le Front populaire. 1934-1938.

19. Correspondance reçue de Vincent Auriol. 27 septembre 1940-5 novembre 1942.

582 AP. Jacques Kosciusko-Morizet.

Activité de directeur de cabinet de Vincent Auriol : brouillons de discours présidentiels, archives présidentielles sur Andorre, notes et correspondance sur les questions politiques françaises et étrangères, ainsi que sur les voyages présidentiels. 1946-1957.

Centre des archives d'outre-mer

29, chemin du Moulin-Detesta 13090 Aix-en-Provence

Parmi les très grandes ressources archivistiques et documentaires du Centre, ne sont signalées ici que les archives intéressant le plus directement les prises de position et actions gouvernementales sous la Quatrième République.

Fonds des Colonies.

Archives du ministère de la France d'outre-mer : série assez complète des " Affaires politiques ", et série très lacunaire du " Cabinet ". 1947-1958.

Parmi les archives rapatriées, le fonds du Haut Commissariat de France en Indochine est d'un intérêt exceptionnel. Il renferme également les archives du ministère chargé des Relations avec les États associés. 1947-1958.

Archives de personnalités :

19 APC. Émile Bollaert. 1947-1948.

34 PA. Paul Chauvet. 1954-1958.

19 PA. Robert Delavignette. 1947-1950.

56 PA. Jean Monguillot. 1946-1949.

PA 28 et 60 APOM. Marius Moutet, 1946-1947. Le fonds 60 APOM, d'une particulière richesse en ce qui concerne l'histoire de l'empire français de 1936 à la décolonisation, renferme par ailleurs des lettres, notes, souvenirs et textes divers sur L. Blum, J. Jaurès, A. Thomas et les Quatre-vingts. 1940-1968.

48 PA. Miguel Joachim de Pereyra. 1947-1953.

59 PA. Léon Pignon. 1950.

100 APOM. Archives du Comité central de la France d'outre-mer, anciennement Union coloniale française. 1948-1957.

Fonds de l'Algérie.

Archives du gouvernement général et des cabinets Chataigneau, Naegelen, Léonard, Soustelle, Lacoste, Salan et Delouvrier. 1947-1958.

Archives des services ministériels, principalement le ministère de l'Intérieur. 1947-1958.

Archives départementales

Haute-Garonne

11, boulevard Griffoul-Dorval 31400 Toulouse

Série K. Documents administratifs. 1921-1939.

Affaires générales jusqu'en 1953.

Série M. Surveillance de la presse et des partis politiques, en particulier deux périodiques La Dépêche du Midi, Le Midi socialiste et le parti socialiste-SFIO ; élections municipales et législatives, élections au conseil général ; événements et affaires politiques, dont élection présidentielle de janvier 1947, voyage officiel de 1947 ; chambre de commerce ; guerre d'Espagne et soutien aux républicains ; affiches.

Série U. Affaires judiciaires de 1905 à 1945.

Série Fi. Photographies de Vincent Auriol. 1926-1937.

Archives communales

Le Havre

Fort de Tourneville 55, rue du 329 ème 76 620 Le Havre

H 4 .2.1. René Coty engagé volontaire au 129 ème en 1914.

K 3 .6.5-12. Voyage au Havre du président Auriol, accompagné de René Coty. 18 juillet 1949.

K 1, K 3, K 5 et K 6. Carrière politique de René Coty : l'élu local, le député, le conseiller de la République, le ministre de la Reconstruction et de l'urbanisme et le président de la République. 1907-1954 ; obsèques de Mme Coty en 1955 et du président Coty en 1962.

Dossier biographique de René Coty.

État civil : actes de naissance, ascendance et descendance ; presse locale contemporaine : voyage au Havre en tant que ministre de la Reconstruction et de l'urbanisme en 1948 ; élection à la présidence de la République, voyage présidentiel au Havre en juin 1954, décès et funérailles, divers ; presse locale postérieure : études, révélations et documents divers. [1882-1987].

Archives et Musée de Muret

BP 207 Mairie 31605 Muret Cedex

Série D. Administration générale de la commune.

9 D 1. Correspondance échangée entre le maire de Muret Henri Peyrusse et Vincent Auriol président de la République de 1947 à 1949.

Série I. Police.

6 I 1. Rapport de police ayant trait à un projet d'attentat sur la personne du président Vincent Auriol. 1947.

Série K. Élections. Personnel municipal.

Documents relatifs à l'activité de Vincent Auriol, maire de Muret de 1925 à 1940, voir notamment :

12 K 1. Discours d'installation de Vincent Auriol après avoir été pour la première fois élu maire de Muret. 17 mai 1925.

14 K 3. Lettre de démission de ses fonctions de maire et de conseiller général adressée par Vincent Auriol au préfet de Haute-Garonne au lendemain de son élection à la présidence de la République. 18 janvier 1947.

25 K 1-2. Première visite de Vincent Auriol à Muret après son élection présidentielle : organisation, correspondance, photographies. 16 mars 1947.

Au musée sont conservés de nombreux objets ayant appartenu au président Vincent Auriol, notamment son bureau avec ses objets de travail, des photographies, des caricatures et toutes ses distinctions honorifiques françaises et étrangères.

Neuvic-d'Ussel

rue du Commerce 19160 Neuvic-d'Ussel

Henri Queuille.

D1-D12. Le ministre, le vice-président et le président du Conseil des IIIe-IVe République : notes de travail, correspondance et documentation notamment sur l'agriculture, le ravitaillement, l'économie, la santé, Londres-Alger, l'affaire des généraux. 1920-1970.

ASSEMBLÉE NATIONALE

233, boulevard Saint-Germain 75007 Paris

Annales de la Chambre des députés.

XIe-XVIe législature. 1914-1940.

Annales de l'Assemblée nationale.

Ière-IIIe législature. 1946-1958.

Assemblée de l'Union française.

Dossiers de l'ancienne Union française et de ses conseillers. 1947-1958. (Env. 100 m.l. en cours de classement à l'heure où paraît cet inventaire.).

SÉNAT

Palais du Luxembourg. service des Archives et de la documentation

15, rue de Vaugirard 75291 Paris Cedex 06

Dossier biographique de René Coty.

Dossiers de protocole.

Visites à l'Élysée du bureau du Conseil de la République nouvellement élu. 1947-1957.

Invitations des membres du bureau aux chasses présidentielles. 1948-1957.

Visite des membres du bureau à l'Élysée à l'occasion des voeux de nouvel an. 1947-1954.

Cérémonies du 14-Juillet et cérémonies du 11-Novembre. 1947-1958.

Invitations à la fête de la Victoire et à la fête de Jeanne d'Arc. 1947-1958.

Obsèques de Mme René Coty. Novembre 1955.

Fonds Monnerville, en particulier :

Discours sur des personnages ou des événements historiques, dont le centenaire de la Révolution de 1848. 1947-1948.

Discours sur l'outre-mer et sur différents thèmes. 1949-1965.

Interventions extraites du Journal Officiel de 1944 à 1965.

Articles de Gaston Monnerville, en particulier sur le Sénat et l'Union française. 1950-1965.

Projet de transformation du Sénat : discours, saisine du Conseil constitutionnel. 1962-1963.

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

Centre des archives diplomatiques (La Courneuve)

Dans la série Cabinet du ministre, les sous-séries :

Georges Bidault. 1944-1947. (67 articles).

Robert Schuman. 1948-1953. (170 art.).

Georges Bidault. 1953-1954. (34 art.).

Pierre Mendès France. 1954-1955. (8 art.).

Antoine Pinay. 1955-1956. (51 art.).

Protocole. Série C.

Cérémonies officielles, cérémonial, préséances, cadeaux et présents diplomatiques, voyages officiels du président de la République française et des personnalités étrangères en France, audiences accordées aux ministres des Affaires étrangères par le président de la République. 1947-1958.

Série PAAP. Papiers d'agents. Archives privées.

PAAP 6. Joseph Avenol. 1920-1958. (43 volumes).

PAAP 73. Robert Schuman. 1947-1957. (73 vol.).

PAAP 186. Adrien Thierry. 1948-1961. (2 vol.).

PAAP 217. René Massigli. 1916-1973. (108 vol.).

PAAP 247. Paul Mantoux. 1919-1924. (3 vol.).

PAAP 271. Henri Bonnet. 1944-1955. (15 vol.).

PAAP 288. Maurice Dejean. 1939-1955. (58 vol.).

PAAP 306. Claude Hettier de Boislambert. 1945-1951. (4 vol.).

Série Europe. Sous-série Andorre.

Fonds non classé, donc incommunicable, à l'heure où paraît cet ouvrage.

D'autres séries peuvent être signalées :

Tunisie. 1944-1956.

Secrétariat général. Secrétariat des Conférences. 1945-1958.

Société des Nations. 1917-1940.

Y Internationale. 1944-1949.

Archives orales.

AO 1. René Massigli.

AO 2. Georges Bidault.

AO 3. Léon Noël.

AO 46. Jacques Kosciusko-Morizet.

Centre des archives diplomatiques

17, rue de Castelnau 44 000 Nantes

Fonds de la Viguerie de France à Andorre.

Affaires politiques et protocolaires, relations entre les co-princes, questions économiques et culturelles, communications, tourisme, immigration. 1959.

Fonds des ambassades et consulats de France.

Voyages des présidents Auriol et Coty à l'étranger, visites de chefs d'État, souverains et personnalités étrangères en France. 1947-1958. (Toutefois à l'heure où paraît cet ouvrage, plusieurs fonds de grandes ambassades n'ont pas encore rapatriés).

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE

Service historique de la Défense

BP 107, 00481 Armées Château de Vincennes

1 Q. Cabinet militaire du président de la République sous la IVe République. 1946-1958

2. Le répertoire numérique de ce fonds est à la disposition des lecteurs à la Salle des inventaires du CARAN.

.

1-2. Lois et décrets. 1938, 1946-1958.

2-10. Effectifs, moyens, politique, programme, armement, ordres de bataille et personnel. 1945-1956.

10-16. Institut des Hautes études de défense nationale. 1955-1959.

17-23. Études de défense nationale et forces armées. 1940-1958.

24. Documentation sur le budget. 1954-1958.

25-27. Défense intérieure, maintien de l'ordre, tactique et logistique.

28-32. Union française. 1946-1958.

33-49. Extrême-Orient, Indochine. 1946-1955.

50-61. Documentation et renseignements politiques sur la défense nationale et les forces armées à l'étranger. 1946-1958.

62-66. Organisation internationale, dont Organisation des Nations unies (ONU), pacte de Bruxelles, traité de l'Atlantique nord, conférence de Londres, Communauté européenne de défense (CED) et plan de désarmement. 1946-1958.

67-69. Communauté européenne de défense (CED), institutions politiques européennes et politique militaire européenne. 1949-1954.

70-74. Voyages présidentiels : Haute-Savoie et Ain, 1947 ; Afrique Occidentale-française (AOF), 1947 ; Ardennes, 1948 ; Tours, 1949 ; Lons-le-Saunier, 1950 ; Saint-Gaudens et Tarbes, 1951 ; Pau, 1953.

75-77. Documentation : ordre de la Libération, 1940 ; thèse de F. Bayle sur la psychologie SS. 1952.

L'on pourra aussi consulter notamment les séries :

2 Q. Conseils de défense. 1947-1958.

1 R. Cabinet du ministre de la Défense nationale. 1947-1958.

1H. Algérie. 1945-1962.

2H. Tunisie. 1945-1960.

3H. Maroc. 1945-1958.

5H. Afrique Occidentale-française. 1945-1958.

6H. Afrique Équatoriale-française. 1945-1958.

7H. Côte française des Somalis. 1945-1958.

8 H. Madagascar et ses dépendances. 1946-1960.

10 H. Indochine. 1945-1956.

12 H. Pacifique. 1945-1960.

13 H. Antilles, Guyane. 1945-1960.

Centre d'histoire et d'études des troupes d'outre-mer

Route de Bagnols BP 91 Fréjus Cedex 83608

15 H. Centre militaire d'information et de documentation sur l'outre-mer. [1914-1965].

1 K 233. Papiers du général Ély, chef d'État major de la défense nationale : dossiers sur l'Union française. 1947-1958.

MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE ET DES FINANCES

Centre des archives économiques et financières

471, avenue de l'Europe

77176 Savigny-le-Temple

Papiers des cabinets ministériels.

1 A 389 à 394, 458 à 463. Edgar Faure. 1951-1955 et s.d.

1 A 395 à 400, 411. Pierre Pfimlin. 1955-1956, 1958.

1 A 405 à 408. Maurice Petsche. 1946-1957.

1 A 437 à 457. Paul Ramadier. 1949-1959.

1 A 411. Antoine Pinay. 1958.

5 A 7 à 12. René Pleven. 1941-1946.

5 A 13 à 104, 109 à 125. Gaston Cusin. 1945-1958.

MINISTÈRE DE LA JUSTICE

13, place Vendôme 75042 Paris Cedex 01

Série D. Direction des Affaires criminelles et des grâces.

20080-21335. Dossiers de grâce. 1948-1954.

INSTITUTIONS DIVERSES

Grande Chancellerie de la Légion d'honneur

1, rue de Solférino 75007 Paris

Légion d'honneur.

Dossiers de Vincent Auriol et René Coty.

Banque de France

Boîte 1069. 39, rue Croix-des-Petits-Champs 75049 Paris Cedex 1

Direction générale des Études.

Documents d'ordre économique adressés à Vincent Auriol entre 1935 et 1936. (Versement 13701950-02).

Activité de la Banque de France.

Rapports annuels au président de la République. 1934-1938, 1947-1958.

Procès-verbaux du conseil général (Banque de France, ministère des Finances et instances gouvernementales). 1934-1938, 1947-1958.

Préfecture de police de Paris

1 bis, rue des Carmes 75005 Paris

Série BA et FA. Archives de la Sécurité publique. (En cours de classement à l'heure où paraît cet ouvrage).

Cérémonies, déplacements et voyages officiels des présidents de la République, visites officielles de chefs d'État étrangers, transmission des pouvoirs présidentiels en 1954 et 1959. 1947-1959.

Troubles et manifestations de rue à l'occasion de grèves et d'événements politiques. 1947-1958.

Centre national de la cinématographie

7bis, rue Alexandre-Turpault 78 395 Bois d'Arcy

Films.

Actualités Pathé et Gaumont ; films, notamment réalisés par Max de Vaucorbeil, en 1951 L'Élysée, maison de la République, et après 1954 sur Vincent Auriol pendant et après la Présidence Un homme comme les autres.

Institut national de l'audiovisuel (INA)

3. Des listings exhaustifs de ces fonds de l'INA sont à la disposition des lecteurs à la Salle des inventaires du CARAN.

Phonothèque Actualités. Maison de la Radio. 116, avenue du président Kennedy. 75220 Paris Cedex 16.

Radiodiffusion : conférences de presse, allocutions et discours, interviews, émissions et comptes rendus radiodiffusés ayant trait à Vincent Auriol et René Coty. 1 er octobre 1936-18 octobre 1975.

Vidéothèque Actualités françaises. 85-87, rue de Pathay. 75013 Paris.

Cinéma : journaux de presse filmée du fonds des actualités françaises (228 notices consacrées à Vincent Auriol et 131 à René Coty). 23 novembre 1945-5 janvier 1966.

Télévision : journaux d'actualités, conférences de presse, magazines d'information, diffusions télévisées d'événements importants. L'ensemble de ce fonds représente environ un millier de notices documentaires. 14 juillet 1949-20 août 1963.

Consultables à la Bibliothèque nationale de France : bases " Images animées " de l'INA.

Fondation nationale des Sciences politiques (FNSP)

Centre d'histoire de l'Europe du XXe siècle

44, rue du Four 75006 Paris

Archives du groupe parlementaire socialiste.

Questions examinées au Sénat et à l'Assemblée nationale. Juin 1949-décembre 1965.

Wilfrid Baumgartner.

Ce fonds intéresse essentiellement les questions financières, monétaires et économiques de 1925 à 1966.

1 BA 10-36. Le mouvement général des fonds, 1927-1937 ; le crédit national et la caisse nationale des marchés. 1937-1949.

2 BA 1-60 . Le gouverneur de la Banque de France et du fonds monétaire international. 1949-1960.

Cletta et Daniel Mayer.

1 MA 2, 5, 8-9, 13-21. Parti socialiste, activité parlementaire, vie politique française, problèmes constitutionnels, Défense, Algérie, Maroc, Tunisie et dossiers par pays. 1927-1964.

3 MA 1-8, 10. Dossier sur Vincent Auriol et dossiers sur différentes personnalités de son entourage, notamment Léon Blum. 1893-1984.

3 MA 27-30. Parti socialiste SFIO et parti socialiste. 1936-1965.

Gaston Monnerville.

Avec notamment des dossiers sur l'Union française, les départements et territoires d'outre-mer. André Siegfried.

SI 1-13. En particulier, Société des Nations, conférences internationales de Bruxelles en 1920, Barcelone en 1921, Gênes en 1922, Genève en 1927 et San Francisco en 1955, monde américano-britannique et plus largement questions politiques, économiques et sociologiques de tous ordres en France et à l'étranger. 1917-1959.

Office universitaire de Recherches socialistes (OURS)

86, rue de l'Université 75007 Paris

1 APO. Maurice Deixonne.

Notamment 1 APO 45. Archives concernant le groupe parlementaire socialiste de 1944 à 1956, dont trois cahiers de notes prises au cours des réunions du Groupe de juillet 1946 à mai 1958.

Fonds 8 APO. Gilbert Nowina.

8 APO 1. Correspondance et comptes rendus d'activité de l'association " Vétérans du parti socialiste SFIO " en 1945-1975, dont lettres échangées avec Michelle Auriol, G. Bauër, R. Cassin, A. Le Troquer, D. Mayer, J. Minjoz, G. Mollet, J. Paul-Boncour et R. Roure. 1945-1976.

Fonds 18 APO. René Hug.

18 APO 5. Société des Amis de Léon Blum présidée par Vincent Auriol : procès-verbaux des réunions. 1951-1965.

Fonds 35 APO. Guy Mollet.

AGM 1. Le parti socialiste de la clandestinité à la reconstruction. 1943-1947.

AGM 2-3. Organisation et vie politique du parti socialiste SFIO. 1944-1958.

AGM 10-13. Congrès nationaux du parti socialiste SFIO. 1945-1958.

AGM 20-21. Relations entre le parti socialiste français SFIO et le parti communiste français. 1940-1954.

AGM 99-100. La constitution de 1946 et ses révisions. 1946-1958.

AGM 101-104. La Constitution de 1958. 1958-1962.

AGM 111. La Communauté européenne de défense (CED). 1950-1954.

AGM 128. Lettres et articles de Vincent Auriol, 1948-1959 ; lettres sur le Journal du Septennat. 1962-1973.

À noter : émanant à l'origine du fonds Guy Mollet, les comptes rendus des débats du Comité directeur du parti socialiste. 1944-1958. Volumes reliés consultables à l'Office universitaire de Recherches socialistes (OURS).

Bibliography

ORIENTATION BIBLIOGRAPHIQUE

Oeuvres de Vincent Auriol

Auriol (Vincent), Hier... Demain, Paris, Éditions E. Charlot, 1945, 2 volumes, 650 p.

Auriol (Vincent), Mon Septennat, 1947-1954, notes de journal présentées par Pierre Nora et Jacques Ozouf, Paris, Gallimard, collection Témoins, 1970, (590 p.).

Auriol (Vincent), Journal du Septennat, 1947-1954, édition critique établie et présentée par Pierre Nora, Jacques Ozouf et collab., Paris, Fondation nationale des Sciences politiques-CNRS, Librairie Armand Colin, 1970-1980, (six volumes, l'année 1950 est en cours de publication à l'heure où paraît cet ouvrage).

Auriol (Vincent), Dix années d'administration socialiste 1925-1935, Muret, 1935, 182 p.

Auriol (Vincent), Muret : quinze ans de vie municipale 1925-1940, s.l., 1940, 188 p.

Auriol (Vincent), Jean Jaurès, Paris, PUF, 1962, 197 p.

Articles, publiés notamment dans La Cité, La Dépêche du Midi, Fraternité, Le Midi socialiste et Le Populaire.

Discours. Quelques-uns ont été publiés, en particulier par les Éditions du parti socialiste SFIO-Librairie populaire, ils sont par ailleurs conservés dans les fonds 552 AP et 4 AG sous forme manuscrite, dactylographiée ou imprimée.

Oeuvres de contemporains

Auriol (Jacqueline), Vivre et voler, Paris, Flammarion, 1968.

Auriol (Michelle), Les miens, Bormes-les-Mimosas, v.1960, 59 p.dac.

Bardoux (Jacques), Journal d'un témoin de la Troisième, Paris, Fayard, 1957.

Bidault (Georges), D'une résistance à l'autre, Paris, Les Presses du Siècle, 1965.

Blum (Léon), Oeuvres, tomes I à III : 1914-1950, Paris, Albin Michel, 1955-1972.

Debré (Michel), Mémoires. Trois républiques pour une France, tome II. Agir 1946-1958, Paris, Albin Michel, 1988.

Depreux (Édouard), Souvenirs d'un militant : cinquante ans de lutte de la social-démocratie au socialisme 1918-1968, Paris, Fayard, 1972.

Dumaine (Jacques), Quai d'Orsay 1945-1951, Paris, Julliard, 1955.

Faure (Paul), De Munich à la Ve République, Paris, Éditions de l'Élan, s.d.

Franck (Louis), 697 ministres : souvenirs d'un directeur général des prix 1947-1962, Paris, Ministère de l'Économie, des finances et du budget et Imprimerie nationale, 1990.

Gaulle (Charles de), Discours et messages, vol. II : Dans l'attente, février 1946-avril 1958, Paris, Plon, 1970.

Mendès France (Pierre), Oeuvres complètes, tome II : une politique de l'économie 1943-1954, Paris, Gallimard, 1985.

Moch (Jules), Le Front populaire, grande espérance, Paris, Perrin, 1971.

Moch (Jules), Une si longue vie, Paris, Laffont, 1976.

Mollet (Guy), Le vrai visage du socialisme, Paris, Librairies des municipalités, 1953.

Monnerville (Gaston), Vingt-deux ans de Présidence, Paris, Plon, 1980.

Paul-Boncour (Joseph), Entre deux guerres. Souvenirs sur la IIIe République, tome II : Les lendemains de la victoire, 1919-1934 et tome III : Sur les chemins de la défaite, 1935-1940, Paris, Plon, 1945-1946.

Réception à l'Hôtel de Ville de M. René Coty président de la République Française le samedi 16 janvier 1954, Paris, Conseil municipal de Paris, mars 1954.

Textes de référence

L'Année politique 1945-1966, Paris, Éditions du Grand Siècle, Presses universitaires de France.

Documents diplomatiques français 1945-1959, publiés par le ministère des Affaires étrangères, Paris, Imprimerie nationale, 1974-1996.

Documents relatifs au désarmement 1954-1959 : recueil de documents déposés par le Canada, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et l'Union des Républiques socialistes soviétiques, publié par le ministère des Affaires étrangères, Paris, Imprimerie nationale, 1960.

Documents SFIO : comptes rendus du comité directeur, du groupe parlementaire socialiste, des conseils nationaux et congrès nationaux ou internationaux, 1944-1958. Consultables à l'Office universitaire de Recherches socialistes (OURS).

Encyclopédie permanente de l'Administration française, Paris, Direction Georges et Maria Saulgeot, 1949-1958.

Revue socialiste, numéros 1-121, Paris, 1946-1958.

Biographies

Baecque (Francis de), René Coty, tel qu'en lui-même, Paris, Éd. STH, 1991.

Bonello (Luc), Vincent Auriol : le militant, le notable local 27 août 1884-10 juillet 1940, mémoire de maîtrise, Université de Toulouse-Le Mirail, juin 1996. Consultable à l'Office universitaire de Recherches socialistes (OURS).

Chevalier (Jean-Jacques), Institut de France, Académie des Sciences morales et politiques : notice sur la vie et les travaux de M. René Coty 1882-1962, lue dans la séance du 7 mars 1966, Paris, Firmin-Didot, 1966.

Chevalier (Jean-Jacques), Gélard (Patrice), René Coty, In Ethnopsychologie, Le Havre, Institut havrais de sociologie économique et de psychologie des peuples, numéros 1-2, janvier-juin 1982.

Duchemin (Michel), René Coty homme politique, mémoire d'études supérieures de Sciences politiques, Faculté de Droit et des Sciences économiques de l'université de Caen, 1968.

Fonvielle-Vojtovic (Aline), Paul Ramadier, 1888-1970 : élu local et homme d'État, Paris, Publications de la Sorbonne, 1993.

Ghebali (Éric), Vincent Auriol, le président citoyen, Paris, Grasset, 1998.

Greilsammer (Ilan), Blum, Paris, Flammarion, 1996.

Guillaume (Sylvie), Antoine Pinay ou la confiance en politique, Paris, Presses de la Fondation nationale des Sciences politiques, 1984.

Lefebvre (Denis), Guy Mollet, le mal aimé, Paris, Plon, 1992.

Lévy (Louis), Comment ils sont devenus socialistes, préface de Léon Blum, Paris, Éditions du Populaire, 1931.

Piat (Jean), Souvenirs sur Vincent Auriol, série d'articles dans Nord Matin, février 1996. Consultable à l'Office universitaire de Recherches socialistes (OURS).

Piot (Jean-Marie), Le président René Coty, thèse, Université de Droit, d'Économie et de Sciences sociales de Paris II, 1985.

René Coty 1882-1962, président de la République 1953-1959, catalogue de l'exposition commémorative organisée par le Sénat au palais du Luxembourg du 25 mai au 5 juin 1983.

Revel honore le plus illustre de ses enfants, catalogue de l'exposition du centenaire de la naissance de Vincent Auriol, organisée à Muret du 1er août au 4 novembre 1984. Comporte de très longues notices biographiques et historiques. Consultable à l'Office universitaire de Recherches socialistes (OURS).

Tarr (Francis de), Henri Queuille en son temps 1884-1970, Paris, La Table ronde, 1995.

Ouvrages historiques

Almeida (Fabrice d'), De Gaulle vu par Vincent Auriol, Université de Paris XII, mémoire de C2, 1986. Consultable à l'Office universitaire de Recherches socialistes (OURS).

Cuvillier (Jean-Pierre), Vincent Auriol et les Finances publiques du Front populaire ou l'alternative du contrôle et de la liberté 1933-1939, publication de l'Université de Toulouse-Le Mirail, 1979.

De La Rocca (Guy), Le Conseil supérieur de la magistrature dans la Constitution du 27 octobre 1946, Thèse de droit, Paris, 1949.

Desanti (Dominique), L'année où le monde a tremblé : 1947, Paris, Albin Michel, 1976.

Elgey (Georgette), Histoire de la IVe République, Paris, Fayard, 1965-1997.

Fonvielle-Alquier (François), Plaidoyer pour la IVe République, Paris, Laffont, 1976.

Guillaume (Sylvie), La France contemporaine 1946-1990. Chronologie commentée, tome I : la IVe République, Paris, Perrin, 1990.

Guilleminault (Gilbert) et collab., La France de Vincent Auriol 1947-1953, Paris, Denoël, 1968.

Lapie (Pierre-Olivier), De Léon Blum à De Gaulle : le pouvoir et le caractère, Paris, Fayard, 1971.

Offenstadt (Nicolas), Les ministres du Front populaire, témoins et mémorialistes de la défaite de 1940, Paris, mémoire de l'Institut d'études politiques, 1989.

Peureux (Gérard), Le Haut Conseil de l'Union française, thèse, Faculté de Droit et des Sciences économiques de l'université de Paris, Librairie générale de Droit et de Jurisprudence, 1960.

Les présidents de la République élus à Versailles de 1879 à 1953, exposition présentée du 8 octobre 1997 au 10 janvier 1998 par l'Assemblée nationale, au Musée "Les Grandes Heures du Parlement", Aile du Midi du Château de Versailles.

Quilliot (Roger), La SFIO et l'exercice du pouvoir 1944-1958, Paris, Fayard, 1972.

Ricard (Thierry), Le Conseil supérieur de la magistrature, Paris, Presses universitaires de France, 1990.

Sadoun (Marc), Les socialistes sous l'Occupation : résistance et collaboration, Paris, Presses de la Fondation nationale des Sciences politiques, 1982.

Siegfried (André), De la IIIe à la IVe République, Paris, 1956.

Siegfried (André), De la IVe à la Ve République au jour le jour, Paris, Grasset , 1958.

Tung ((René), Les attributions du Conseil supérieur de la magistrature, Paris, Revue administrative, 1954, p. 542.

Ulrich (Raphaële), Vincent Auriol et la Tunisie, dans Revue d'histoire diplomatique, Paris, 1996, 3-4, p. 221-240.

Williams (Philip), La vie politique sous la IVe République, Paris, A. Colin, 1971.

N.B. La bibliographie sur le sujet est immense. Ont été mentionnés ici quelques ouvrages essentiels. Le lecteur pourra compléter par celles parues dans La IVe République : histoire, recherches et archives, dans Historiens et Géographes, numéro 357, Paris, avril-mai 1997, en particulier par la bibliographie générale d'Éric Duhamel, pages 45-64.

Until further notice, the reservation of a place in the reading room is compulsory for any consultation of documents.

Add finding aid
to my favourites
Download
the finding aid in PDF format
Finding aide permalink
Finding aid XML export