Your request is in progress
Finding aid - Reference codes:

Cultes. Édifices cultuels diocésains (XIXe-XXe siècle)

Top of page
Reference codes
F/19/4536-F/19/4676
Date
XIXe-XXe siècle
Name of creator
France. Comité des inspecteurs généraux des travaux diocésains (1853-1907) - France. Commission des arts et édifices religieux (1848-1853)
Physical location
Pierrefitte

Description

Presentation of content

Trois groupes documentaires importants provenant de l'ancienne administration des Cultes, relatifs aux édifices cultuels diocésains, furent versés en 1932 par la Direction générale des Beaux Arts ; ils sont conservés dans la sous-série F19 sous les cotes F19 7286 à 7421 (travaux exécutés pendant la période concordataire dans les séminaires), F19 7422 à 7574 (travaux exécutés pendant la même période dans les évêchés) et enfin F19 7577 à 7926 (travaux exécutés dans les cathédrales). Cependant cet important versement avait été précédé d'un autre ayant le même objet mais numériquement plus modeste, conservé sous les cotes F19 4536 à 5433 et qui avait pris place dans le fonds dit "nouveau" de la sous-série F19, fonds formé par trois versements opérés en 1912 et 1920. Cet ensemblé documentaire était scindé en deux parties : A. Edifices cultuels diocésains (F19 4536 à 4676), B. Edifices cultuels paroissiaux (F19 4677 à 5433). Cette dernière partie seule avait l'objet d'un inventaire sur fiches, toujours consulté en priorité pour une recherche concernant une église paroissiale. La première partie relative aux édifices diocésains n'était abordable que par l' Etat sommaire des versements des ministères et l'inventaire manuscrit de Georges Bourgin à peine plus développé. Il ne nous a donc pas paru inutile d'établir un inventaire semi-analytique de ce groupe documentaire, inventaire appelé à compléter le groupe des instruments de travail relatifs aux édifices culturels entrepris depuis quelques années.

Ce groupe documentaire se présente tout différemment des trois groupes d'articles cités ci-dessus et relatifs à peu près exclusivement aux travaux entrepris dans les édifices diocésains entre 1801 (approximativement) jusqu'à la Séparation. Il comporte au contraire toute une partie de documents d'ordre général, concernant la législation de la Direction générale des Cultes, l'élaboration des instructions et circulaires etc. Le versement de ces papiers s'étant opéré "sans qu'aucun bordereau ait été dressé et dans des conditions de désordre initial... qui, à elles seules, impliquaient la nécessité d'un classement ultérieur"

Voir Etat sommaire des versements des ministères, introduction de la sous-série F19, par Georges Bourgin.

. G. Bourgin se chargea pour sa part du reclassement des liasses concernant le culte catholique en dégageant de grands groupes d'articles ayant le même objet, mais ne put établir un classement rigoureux, compte tenu des circonstnces dans lesquelles fut opéré le versement.

Ainsi dans ce groupe documentaire en principe consacré aux édifices diocésains, on trouve des rapports sur la valeur artistique de diverses églises paroissiales, des achats de tableaux ou de statues destinés à des églises, des avis de classement de tout ou parties d'églises, des demandes de subventions pour des édifices divers classés monuments historiques. Ces documents ne sont pas négligeables pour l'étude des édifices paroissiaux et nul ne songerait à les chercher dans un ensemble documentaire intitulé "Edifices diocésains". On trouve également les procès-verbaux des séances de deux organismes qui se sont succédé à partir de 1848, la Commission des arts et édifices religieux et à partir de 1853, le Comité des inspecteurs généraux des édifices diocésains. Ces institutions contrairement à ce que laisserait supposer le titre de la seconde ne se sont pas occupé uniquement des édifices diocésains. Ayant pouvoir d'accorder des secours et des subventions pris sur les crédits prévus par le chapitre XI du budget du ministère des Cultes pour construire ou restaurer les édifices religieux, ces organismes ont créé rapidement dans leur sein des sous-commissions pour s'occuper des édifices paroissiaux, les églises en premier lieu, mais aussi les presbytères, quelquefois les écoles, les temples protestants et mêmes les synagogues.

La commission des arts et édifices religieux qui a siégé de 1848 à 1853 a fait l'objet d'un inventaire particulier des procès-verbaux des séances qu'elle a tenues ; le Comité des inspecteurs généraux des édifices diocésains qui lui a succédé à la suite de la création de trois postes d'inspecteurs généraux des édifices diocésains a siégé de 1853 à 1907. Le groupe documentaire qui fait l'objet de cet inventaire conserve les procès-verbaux des séances tenues par cet organisme entre 1853 et 1879. Naturellement ces deux commissions s'occupaient en priorité des cathédrales, évêchés et séminaires. Mais les rapports établis sur ces édifices à la suite des délibérations se retrouvent dans d'autres groupes documentaires de la sous-série F19, alors que pour les édifices paroissiaux très mal représentés dans la sous-série de Cultes, on ne peut guère les retrouver ailleurs (ou alors dans les séries conservées par les archives départementales).

L'ensemble documentaire F19 4536 à 4676 conserve beaucoup de documents financiers et d'états de situation des travaux réalisés dans les édifices diocésains ; il conserve également les réponses à l'intéressante circulaire de la direction des Cultes du 10 août 1841, relative à la propriété des édifices diocésains, aux objets d'art qu'ils renferment, aux altérations ou mutilations qu'ils ont subies, à la nécessité de les réparer ou de les agrandir etc. ; le classement par diocèse est lacunaire. Une autre série diocésaine plus complète conservée sous la cote F19 4576 et intitulée : correspondance (notes, résidus, lettres diverses) présente aussi un certain intérêt.

Enfin les articles relatifs à certains édifices, cathédrales et évêchés en général, méritent d'être signalés car ils complètent les dossiers des grands groupes documentaires concernant les travaux exécutés sur ces bâtiments au cours de la période concordataire et parce qu'ils renferment des plans. Citons : la cathédrale et l'archevêché d'Alger ;

la cathédrale et l'évêché de Constantine ;

la cathédrale de Nantes (achèvement du choeur) ;

la nouvelle cathédrale d'Oran (alors que l'article F19 7789 ne concerne que l'ancienne cathédrale Saint-Louis) ;

les édifices diocésains de Paris ;

la cathédrale du Puy (dont les plans sont conservés par le Service des Plans des Archives nationales) ;

la cathédrale de Reims

la cathédrale de Troyes.

Enfin signalons la participation aux Expositions apportée par les objets d'art conservés dans les cathédrales et les églises, et les nombreuses pétitions d'artistes demandant à travailler lors des restaurations des culptures des cathédrales, ou sollicitant de l'administration des Cultes l'achat de leurs oeuvres pour orner les cathédrales.

Décembre 1984

J. CHARON-BORDAS

Warning! Communication restrictions. Click here to find out more.

Add finding aid
to my favourites
Download
the finding aid in PDF format
Finding aide permalink
Finding aid XML export