Traitement en cours
Inventaire - Cotes :

Guerre 1914-1918. État civil des régiments, ambulances et hôpitaux militaires

Haut de page
Cotes
19860726/1-19860726/404,19860727/1-19860727/666
Date
1914-1927
Importance matérielle
et support
 160 ml (1070 articles, 9144 registres)
Localisation physique
Pierrefitte-sur-Seine
Conditions d'accès

Librement communicable sous réserve du règlement de la salle de lecture.

Description

Présentation du contenu

Durant le premier conflit mondial, des registres d'état civil sont tenus sur le terrain par les officiers des corps d'armée, divisions, régiments, bataillons et autres unités engagées dans le combat, ainsi que par les ambulances et hôpitaux militaires, sur l'ensemble des théâtres d'opérations (en France mais aussi en Allemagne, Belgique, Grèce et Turquie). Les derniers volumes sont clos, bien après la fin des hostilités, en 1927.

On trouve généralement plusieurs registres pour chaque unité.

Y sont essentiellement portés les actes de décès des militaires morts en mobilisation. Le décès ne résulte pas toujours des suites des blessures reçues au combat. Les morts par accident et suicide sont également enregistrées, sans la mention « mort pour la France ». Les actes de décès fournissent généralement les informations suivantes :

  • la date, l'heure et le lieu du constat
  • les nom, prénoms, grade, numéro de matricule, affectation, date et lieu de naissance du soldat
  • le dernier domicile connu
  • le lieu, la date, l'heure et les causes du décès
  • l'identité des parents
  • l'identité et les signatures de l'officier et des témoins ayant constaté le décès.
À la fin de certains volumes, il est possible de trouver d'autres actes d'état civil, concernant notamment des mariages et reconnaissances d'enfants naturels.

Les 1070 articles comportent au total 9221 registres numérotés 1 à 9221, auxquels s'ajoutent 12 registres d'actes de soldats portés disparus. Environ 90 registres manquent néanmoins.

Le fonds ne suit aucune logique particulière de classement, hormis l'ordre croissant des numéros de registres.

Registres manquants : n° 162, 191, 203, 204, 285 à 295, 333 à 338, 482 à 490, 1095, 2011, 2012, 2013, 2572, 2573, 2831, 3971, 4269, 4302, 4339, 4343, 4749, 4750, 4751, 5027, 5153, 5662, 6620, 7193, 7343, 7460, 7574, 7589, 7672, 7920, 7948, 7976, 8117, 8131, 8132, 8133, 8401, 8810, 8852 à 8855, 8880, 8918, 8920, 9030 à 9033, 9055, 9068, 9103 à 9107, 9128, 9165 à 9167, 9170 à 9172, 9189, disparitions : 22e Régiment d'Infanterie coloniale, registre n°7

Institution responsable de l'accès intellectuel

Archives nationales (France)

Accès et utilisation

Localisation physique

Pierrefitte-sur-Seine

Conditions d'accès

Librement communicable sous réserve du règlement de la salle de lecture.

Conditions d'utilisation

Reproduction selon le règlement de la salle de lecture.

Entrée et conservation

Modalité d'entrée

Versement

Historique de la conservation

À la fin du conflit, ces documents ont été confiés au ministère des Anciens combattants et ont été, par la suite, versés aux Archives nationales, le ministère des Anciens Combattants n'étant pas encore rattaché à celui de la Défense.

Ce fonds a été conservé sur le site de Paris et coté F/9/4498 à F/9/5563. Il a été transferré sur le site de Fontainebeleau en 1986 et il a alors été réparti en deux versements : 19860726/1 à 404 et 19860727/1 à 666.

Il est désormais conservé sur le site de Pierrefitte-sur-Seine et la cotation dite continue est conservée ; le présent instrument de recherche s'attache à reconstituer l'ensemble initial malgré cette différence de cotation.

Sources et références

Sources complémentaires

Livre d'or des morts pour la France, listes communales (19860711/1 à 19860711/594).

Service historique de la Défense : fiches des morts pour la France, mises en ligne sur le site internet "Mémoire des hommes".

Bibliographie

Gildas Bernard. Guide des recherches sur l'histoire des familles. Paris, Archives nationales. 1988. Voir en particulier le chapitre sur les archives militaires et l'armée de terre ; ouvrage consultable en ligne sur le site de FranceGenWeb.

Inventaire sommaire des archives de la guerre, série N, 1872-1919. Service historique de l'armée de terre. Vincennes. 1975. Cet inventaire contient un tableau d'ensemble des principaux problèmes soulevés par la préparation et la conduite de la Première guerre mondiale dans les domaines du haut commandement, de l’organisation et de l’emploi des forces terrestres, un guide des sources d’archives, une bibliographie sélective.

Les armées françaises dans la Grande guerre. Tome X. 10. Ministère de la guerre, état-major de l'armée, service historique. Paris, Imprimerie nationale. 1923-1924. Les deux volumes sont disponibles sur Gallica :

En ce qui concerne les ambulances et hôpitaux militaires, on peut se reporter au blog de François Olier : "Histoire des hôpitaux militaires et du service de santé durant la Grande Guerre"

La consultation du blog de Michaël Bourlet et Gwladys Longeard « Sources de la Grande Guerre » peut également être une aide précieuse pour aider à résoudre certaines questions de généalogie militaire


Inventaire sommaire des archives de la guerre, série N, 1872-1919.
Les armées françaises dans la Grande guerre. Tome X. 10 volume 1.
Les armées françaises dans la Grande guerre. Tome X. 10 volume 2.
Blog de François Olier : Histoire des hôpitaux militaires et du service de santé durant la Grande Guerre.
Blog de Michaël Bourlet et Gwladys Longeard : Sources de la Grande Guerre.

Attention

Salle de lecture de Pierrefitte-sur-Seine

 

 

 

- Jusqu’au 30 juin, la communication et la réservation des archives des ministères de l'Éducation, de la Jeunesse & des Sports, des Affaires sociales et des Beaux-arts (notamment les dossiers des musées nationaux) seront interrompues à partir de 12h

Ajouter l'inventaire
à mes favoris
Télécharger
l'inventaire en PDF
Permalien
de l'inventaire