Your request is in progress
Finding aid - Reference codes:

Commission de l’exploration scientifique du Mexique. (1862-1893)

Top of page
Reference codes
F/17/2909-F/17/2914/3
Date
1862-1893
Physical location
Pierrefitte

Description

Presentation of content

FICHE DESCRIPTIVE

Référence : F/17/2909 à F/17/2914/3.

Intitulé : Commission de l'exploration scientifique du Mexique.

Dates extrêmes : 1862-1893.

Niveau de classement : groupe d'articles de sous-série.

Niveau de description : dossier : éventuellement sous-dossier ou pièce.

Importance matérielle : 1,5 mètre linéaire (huit cartons).

Lieu de conservation : Archives nationales (site de Paris).

Producteurs : ministère de l'Instruction publique - Division des sciences et lettres - Commission de l'exploration scientifique du Mexique.

À partir de la monarchie de Juillet, le ministre de l'Instruction publique reçoit la charge, non seulement de l'enseignement mais encore, relevant de sa division des sciences et lettres, de tout ce qui figure aujourd'hui sous l'étiquette du culturel. La création d'un Comité des travaux historiques par Guizot, en 1834, nécessita, dès 1835, au sein de cette division, un bureau spécial des « travaux historiques ». L'organisation des missions scientifiques et littéraires, considérées comme service public, est rattachée à ce bureau en 1842. La Commission de l'exploration scientifique du Mexique instituée par un décret impérial du 27 février 1864 est expressément mentionnée dans l' Annuaire du ministère de l'Instruction publique de 1865 comme « Expédition scientifique du Mexique » à côté des voyages et missions et elle relève du 1 er bureau « Sciences et lettres » de la 4 e division « Sciences et lettres ». Mais dans l' Annuaire de l'Instruction publique de 1867, elle n'apparaît déjà plus en tant que telle ; elle relève, comme les autres voyages et missions, des attributions du 2 e bureau « travaux historiques, sociétés savantes » de la 4 e division dont l'intitulé devient « Institut, sociétés savantes, bibliothèques ».

Historique :

Deux ans après le début de l'intervention militaire française au Mexique en 1862, un décret impérial institua le 27 février 1864, auprès du ministère de l'Instruction publique, une commission pour préparer l'organisation d'une expédition scientifique au Mexique et en suivre les résultats. Les membres de la Commission centrale qui siégeait à Paris étaient au nombre de 26, répartis en quatre comités. Ils ont envoyé en mission au Mexique des voyageurs de différentes spécialités dont le plus célèbre est l'abbé Brasseur de Bourbourg. La commission a travaillé aussi avec une quarantaine de correspondants au Mexique. De nombreuses publications scientifiques ont résulté des travaux menés à l'initiative de cette commission et ceci dans plusieurs domaines : zoologie, botanique, géographie, grammaire, archéologie. Après la mise en sommeil de la commission à la fin du Second Empire, ses membres ayant cessé leurs réunions, les publications se sont cependant poursuivies jusqu'en 1909.

Description sommaire du contenu :

Ces archives se composent tout d'abord d'un peu plus d'un mètre linéaire de dossiers de travail constitués au sein du bureau des travaux historiques. Ces dossiers permettent de suivre le contrôle de l'administration sur les activités de la Commission scientifique du Mexique ainsi que l'arbitrage du ministre. Victor Duruy, professeur d'histoire nommé ministre de l'Instruction publique le 23 juin 1863 par Napoléon III, s'est beaucoup impliqué dans le travail de la commission qu'il présidait : en témoignent sa correspondance et les nombreuses annotations marginales qu'il a apposées sur les documents reçus concernant cette expédition scientifique. Rien n'échappait à sa vigilance ; comme dans les autres secteurs de son ministère, il tenait à tout lire.

Dans ces dossiers, sont conservées en premier lieu toutes les pièces relatives aux travaux préparatoires de la commission, les différentes rédactions du décret et de l'arrêté relatifs à sa constitution, à ses attributions, au choix et à la nomination de ses membres, voyageurs et correspondants.

Ensuite se trouvent les minutes des procès-verbaux des délibérations des réunions des membres de la commission. Ces réunions ont été régulières pendant trois ans, de février 1864 jusqu'en avril 1867. La commission se réunit en 1864 : les 1 er février, 10 février, 18 février, 25 février, 3 mars, 19 mars, 14 avril, 12 mai, 2 juin, 16 juin, 4 août, 20 octobre, 27 octobre, 1 er décembre, 29 décembre. En 1865, elle se réunit : les 26 janvier, 9 mars, 6 avril, 11 mai, 22 juin, 12 octobre, 2 novembre, 23 novembre. En 1866 : les 11 janvier, 1 er février, 22 février, 22 mars, 19 avril, 24 mai, 26 juillet, 8 novembre, 6 décembre. En 1867 : les 31 janvier et 4 avril. Ces procès-verbaux, dressés par Anatole Duruy, fils du ministre et secrétaire de la commission, constituent la "trame" de cette histoire et recensent tous les événements majeurs de ces trois années. Ils permettent aussi de suivre l'évolution de la situation sur le terrain transmise par les voyageurs et de juger des facultés d'adaptation des membres de la commission dont douze académiciens, hommes de cabinet pour certains. Il faut noter, en effet, que seulement huit des vingt-six membres de la commission avaient déjà voyagé en Amérique : Angrand, Aubin, Boussingault, Brasseur de Bourbourg, Chevalier, Daly, le baron Gros et l'amiral Jurien de la Gravière.

Ces dossiers renferment aussi la comptabilité de la commission dans son intégralité, de 1864 jusqu'en 1868, budgets et pièces justificatives. Un crédit exceptionnel de 200 000 francs avait été accordé pour l'expédition scientifique du Mexique pour les années 1864, 1865 et 1866 et continué pour 1867. Le gouvernement français a dépensé pour l'expédition du Mexique et ses publications jusqu'en 1878 un total de presque 700 000 francs-or totalement identifiés par des factures et avis de mandatement. Les budgets prévisionnels et avis de budget exceptionnel représentent environ un million de francs.

Enfin, les archives de la commission comprennent la correspondance du colonel de génie Louis Toussaint Simon Doutrelaine, son délégué à Mexico. Cette correspondance qui se compose de dépêches numérotées de 1 à 138 adressées au ministre Duruy, du 8 août 1864 au 9 janvier 1867, a suivi une trajectoire particulière. Elle a été probablement empruntée dans sa quasi-intégralité sous la Troisième République par Ernest-Théodore Hamy, conservateur du musée ethnographique du Trocadéro. Dès 1877, Hamy participa en effet à la commission spéciale chargée d'organiser et de classer les collections appartenant au ministère de l'Instruction publique ; il s'attacha ensuite à dresser le bilan des résultats de la Commission scientifique du Mexique. Conservée durant tout le XX e siècle à la bibliothèque du musée de l'Homme où elle était conservée sous la cote ms 248, cette correspondance n'a retrouvé sa place d'origine dans le fonds de la commission aux Archives nationales qu'en 2004, à la suite d'une expertise menée au musée de l'Homme.

Cette correspondance officielle entre Victor Duruy et le colonel Doutrelaine permet de suivre pas à pas non seulement les activités des voyageurs sur place, mais aussi l'évolution de la collaboration scientifique entre les Français et l'élite scientifique mexicaine. Dans un premier temps, Doutrelaine avait en effet pour fonction de représenter officiellement la Commission scientifique du Mexique auprès des autorités politiques et scientifiques du Mexique, tout en secondant les voyageurs français de la Commission scientifique de Paris dans leurs missions respectives sur le terrain. De manière pratique, il transmettait les desiderata de la Commission centrale qui siégeait à Paris aux voyageurs qui sillonnaient le Mexique, centralisait les informations qui émanaient de ces derniers et gérait bon nombre d'envois de matériel à destination de Paris. Mais dans un second temps, et c'est un aspect beaucoup moins connu du colonel, Doutrelaine s'avéra lui-même une source importante d'informations scientifiques par un autre biais. Président de la Commission scientifique, littéraire et artistique de Mexico créée par le général Bazaine au début de l'année 1864, il se fit également un devoir de transmettre à la Commission centrale de Paris les résultats des travaux de « sa » commission franco-mexicaine qu'il jugeait vraiment utiles à la science. Jusqu'alors, l'histoire de cette commission franco-mexicaine était assez mal connue. Grâce à la correspondance que Doutrelaine envoya à Duruy en sa qualité de délégué de la Commission scientifique du Mexique, on dispose aujourd'hui de comptes rendus réguliers de certains de ses travaux, notamment pour les sections concernant la botanique, les sciences médicales, l'histoire ou l'archéologie, et ce en dépit de ses lacunes (les dépêches n° 17, 22, 28, 54, 65, 66, 67, 69, 86 et 124 sont manquantes dans le fonds conservé aux Archives nationales). Comme tenu de l'intérêt de cette documentation, elle est présentée ici de manière analytique, avec la mention de toutes les « pièces jointes » mentionnées comme ayant été envoyées par le colonel Doutrelaine à Paris (qu'il s'agisse de documents ou de caisses de matériel). Certaines de ces pièces jointes ont pu être identifiées à ce jour ; elles sont décrites à la suite des dépêches. La localisation de celles qui n'apparaissent pas dans la rubrique « Pièces jointes » n'a pu encore être déterminée.

Pour suivre tout le cycle de vie de cette expédition, comprendre comment des destins individuels se sont inscrits dans le destin collectif d'une nation, le Mexique, il importe de croiser les procès-verbaux de délibérations de la commission avec les dossiers qui ont été constitués au nom des membres, des voyageurs, des correspondants, dossiers faisant partie du versement de 1893, et avec la correspondance du colonel Doutrelaine récupérée en 2004.

Mode de classement :

Aux Archives nationales, les dossiers versés en 1893 et 1931 ont reçu les cotes F/17/2909 à F/17/2914, mais sans aucune mise en ordre préalable, ce qui explique leur aspect de documentation brute. Il faut savoir aussi qu'au ministère, ils avaient été mis à la disposition des membres de la Commission centrale chargés de suivre les publications, d'où probablement les lacunes dues à des emprunts constatées dans certains dossiers. Le répertoire imprimé en 1975 a repris telles quelles les indications écrites sur les chemises enveloppant les documents. Il a donc été décidé de vérifier systématiquement le contenu des chemises dans chaque carton, de reclasser les documents et d'analyser plus finement certains dossiers, compte tenu de la méconnaissance de l'histoire de la commission. La correspondance du colonel Doutrelaine récupérée en 2004 a reçu la cote F/17/2914/3. Avec cette correspondance se trouvaient jointes des pièces qui ont été identifiées et regroupées par année d'expédition. Pour déterminer l'appartenance de certains documents à la Commission scientifique, littéraire et artistique de Mexico, on a eu recours à la liste des membres de ladite commission publiée en 1864 dans le périodique El Pájaro verde (Mexico, 9 avril 1864, T. II, n° 228, p. 3), ainsi qu'à l'examen de timbres secs apposés sur certains documents (glyphe de Tenochtitlán accompagné de la mention República mexicana, glyphe de Tenochtitlán accompagné de la mention Imperio mexicano).

Il a été décidé ensuite d'élaborer un plan de classement structurant le fonds de manière à en faire apparaître les grandes articulations. Ce plan se compose de neuf rubriques : Constitution de la Commission scientifique du Mexique - Correspondance - Membres - Délégué de la commission à Mexico - Dossiers individuels des voyageurs - Correspondants -Affaires financières - Exposition scientifique du Mexique à l'exposition de 1867 - Publications. À l'intérieur de chacune des rubriques, les dossiers ou les sous-dossiers ont été regroupés de façon fictive et leur contenu informatif a été analysé, soit de façon concise, soit pièce à pièce.

Les cotes des dossiers sont référencées à la fin de leur analyse. On a conservé les cotes attribuées aux cartons dans le répertoire de 1975 en précisant si nécessaire le numéro du dossier dans le carton. Voici les intitulés des dossiers référencés tels qu'ils figuraient sur les chemises d'origine :

F/17/2909 :

. dossier 1 : pièces relatives à la constitution de la commission.

. dossier 2 : pièces relatives aux travaux préparatoires de la commission.

. dossier 3 : jetons de présence.

. dossier 4 : postulants au titre de membres de la commission.

. dossier 5 : membres de la commission.

. dossier 6 : formation de la commission. Procès-verbaux. Instructions.

F/17/2910

. dossier 1 : « Communications des documents relatifs au Mexique » ; « Correspondances avec les ministères et les autorités civiles ou militaires au Mexique » ; « Affaires diverses ».

. dossier 2 : demandes de missions.

F/17/2913

. Comptabilité.

. « dossier Méhédin ».

F/17/2914/2.

. Publications

. Exposition scientifique du Mexique à l'exposition de 1867

La partie concernant le délégué de la Commission scientifique du Mexique cotée F/17/2914/3 a été entièrement classée et inventoriée en 2008 et a fait l'objet d'une analyse très fine.

Modalités d'entrée :

1) Deux versements du ministère de l'Instruction publique en 1893 et 1931.

Après la mise en sommeil de la commission en 1868, ces dossiers sont restés dans les bureaux du ministère de l'Instruction publique, rue de Grenelle à Paris. Un premier versement aux Archives nationales a été fait le 10 mars 1893 par le 1 er bureau du secrétariat du ministère de l'Instruction publique et des Beaux-arts. Un complément à ce versement concernant des concessions des publications de la commission aux personnes et aux établissements a été effectué le 28 avril 1931.

2) Un versement de la bibliothèque du musée de l'Homme en 2004.

Une liasse d'archives dont la présence avait été signalée par Nadia Prévost Urkidi, alors doctorante en histoire à l'Université de Toulouse, a retrouvé sa place au sein des archives de la commission. Ce versement est consécutif à une expertise faite en 2004 par Armelle Le Goff, conservateur en chef du patrimoine en présence de Catherine Breux-Delmas, alors directrice de la bibliothèque du musée de l'Homme.

Statut juridique : archives publiques

Conditions d'accès : communication libre, sous réserve de restrictions imposées par l'état matériel des documents (en particulier pour le carton F/17/2914/3 ne comprenant que des pièces très fragiles le lecteur doit remplir au préalable une fiche justifiant sa demande et la réponse est donnée dans un délai de 48 heures).

Conditions de reproduction : selon les règles en vigueur au CARAN, sous réserve de restrictions de reproduction liées à l'état matériel des documents.

Langue des documents : français, espagnol et nahuatl.

Sources and references

Additional sources

Sources complémentaires :

Tout un travail d'identification des matériaux et manuscrits provenant de cette expédition scientifique ou des copies de manuscrits ayant servi aux travaux d'érudition des voyageurs est à mener dans les bibliothèques, comme à la Bibliothèque nationale de France,ou dans les papiers personnels des membres de la commission ou ceux de leurs institutions. Parmi les institutions conservant des archives relatives à cette expédition et à ses voyageurs, on peut citer :

. les Archives de l'Armée de Terre et de la Marine conservées à Vincennes ;

. la bibliothèque municipale de Rouen (en ce qui concerne Méhédin) ;

. le laboratoire d'anthropologie biologique du musée de l'Homme (lettres de Domenech) ;

. le musée du quai Branly (catalogue manuscrit de la collection Boban rachetée par Pinart) ;

. la bibliothèque du Museum national d'histoire naturelle.

Bibliography

Bibliographie :

. ANTOINE Marie-Élisabeth et OLIVIER Suzanne, Inventaire des papiers de la division des Sciences et Lettres du ministère de l'Instruction publique et des services qui en sont issus (Sous-Série F17), Paris, Archives nationales, 1975, 2 vol.

. Archives de la Commission scientifique du Mexique, publiées sous les auspices du ministère de l'Instruction publique, Paris, Imprimerie impériale, tomes I-III, 1864-1867.

. BROC Numa, « Les grandes missions scientifiques françaises au XIXe siècle (Morée, Algérie, Mexique) et leurs travaux géographiques », in Revue d'histoire des sciences, 1981, vol. 34, p. 319-358. Texte accessible sur <http ://www.persee.fr/web/revues/home> [en ligne en avril 2009].

. BROC Numa, « Le Mexique vu par les savants français (1865-1867) », in Daniel MEYRAN (coord.), Maximilien et le Mexique (1864-1867). Histoire et littérature. De l'Empire aux "Nouvelles de l'Empire", Perpignan, Presses de l'Université de Perpignan, 1992, p. 69-81.

. BROC Numa, Dictionnaire illustré des explorateurs et grands voyageurs français du XIXe siècle. Tome III. Amérique, Paris, Éd. Du CTHS, 1999, 364 p.

. DEMEULENAERE-DOUYERE Christiane, « Le Mexique s'expose à Paris : Xochicalco, Léon Méhédin et l'exposition universelle de 1867 », in Histoire(s) de l'Amérique latine (HISAL), 2009, vol. 3, 12 p., sur <http ://www.hisal.org/revue/article/Demeulenaere-Douyere2009-1> [en ligne depuis mars 2009].

. Diccionario Porrúa. Historia, biografía y geografía de México, México, Editorial Porrúa, 1995, secta edición, 4 vol.

. DUNBAR Gary S., « The compas follows the flag : the French Scientific Mission to Mexico, 1864-1867 », in Annals of the Association of American Geographers, june 1988, vol. 78, issue 2, p. 229-240.

. DURUY Victor, Notes et souvenirs, Paris, Hachette, 1901, 2 vol.

. EDISON Paul, « Conquest Unrequited : French Expeditionary Science in Mexico, 1864-1867 », in French Historical Studies, Duke University Press, 2003, vol. 26, n° 3, p. 459-495.

. FRANÇOIS Martine, « La commission scientifique du Mexique : mécénat d'État ou mission politique ? » in Jean-Yves RIBAULT (dir.), Mécènes et collectionneurs, vol. I, actes du 121 e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Nice, Éditions du CTHS, 1999, p. 379-390.

. FREDJ Claire, « Un exemple d'application de la discipline géologique sous le Second Empire : l'expédition scientifique du Mexique (1864-1867), in Cahiers du Centre de Recherches historiques, octobre 1996, n° 17, ISSN électronique 1760-7906 sur <http ://ccrh.revues.org/index2630.html> [en ligne depuis 1996].

. GERBER Frédéric, NICAISE Christian et ROBICHON François, Léon Méhédin (1828-1905), un aventurier du Second Empire, Rouen, Bibliothèque municipale de Rouen, 1992, 252 p. et 16 pl.

. KIRCHHEIMER Jean-Georges, Voyageurs francophones en Amérique hispanique au cours du XIXe siècle. Répertoire bio-bibliographique, Paris, Bibliothèque nationale, 1987, 140 p.

. LE GOFF Armelle, « La Commission de l'exploration scientifique du Mexique : quelles archives aux Archives nationales ? », in Histoire(s) de l'Amérique latine (HISAL), 2009, vol. 3, 21 p., sur <http ://www.hisal.org/revue/article/legoff2009-1> [en ligne depuis mars 2009].

. MALDONADO KOERDELL Manuel, « La Commission scientifique du Mexique, 1864-1869 », in Enrique BELTRÁN (éd.), Memorias del primer Coloquio mexicano de historia de la ciencia, México, Sociedad Mexicana de Historia de la Ciencia y de la Tecnología, 1964, p. 239-247.

. MALDONADO KOERDELL Manuel, « La obra de la Commission scientifique du Mexique », in Arturo ARNAIZ Y FREG et Claude BATAILLON (eds.), La intervención francesa y el Imperio de Maximiliano cien años después, 1862-1962, México, Asociación Mexicana de Historiadores e Instituto Francés de América Latina, 1965, p. 160-182.

. MARTÍNEZ GUZMÁN Magdalena, « La Comisión Científica de México y el origen de la Academia de Medicina », in Patricia GALEANA (coord.), La definición del Estado mexicano 1857-1867, México, Archivo General de la Nación, 1999, p. 207-222.

. Nouvelles archives du Museum d'histoire naturelle, 1871, tome VI.

. OMONT Henri, Catalogue des manuscrits américains de la Bibliothèque nationale, Paris, 1899.

. PICHARDO HERNÁNDEZ Hugo, « La Comisión científica y sus exploraciones en el territorio insular mexicano, 1864-1867 », in Política y cultura, Universidad Autónoma Metropolitana-Xochimilco, otoño 2001, n° 16, p. 125-142. Texte accessible sur <http ://polcul.xoc.uam.mx/> [en ligne depuis 2001].

. PRÉVOST URKIDI, Nadia, « Las actividades científicas durante el Segundo Imperio en México, vistas a través de la Sociedad Mexicana de Geografía y Estadística", in Patricia GALEANA (coord.), Encuentro de liberalismos, México, UNAM, 2004, p. 502-533.

. PREVOST URKIDI, Nadia, « La Commission scientifique du Mexique (1864-1867) : un exemple de collaboration scientifique entre l'élite savante française et mexicaine ? », in Revue d'Histoire des Sciences Humaines, 2008, n° 19, p. 107-116.

. PUYO, Jean-Yves, « L'expédition du Mexique, 1862-1867 : apports cartographiques et géographiques », in Le Monde des cartes, n° 180, pp. 57-70.

. PUYO, Jean-Yves, « Regards géographiques sur l'expédition du Mexique (1862-1867) », in BERTHIER-FOLGAR S. (dir.), La France en Amérique : mémoire d'une conquête, Chambéry, Presses de l'Université de Savoie, coll. Sociétés, Religions, Politiques, pp. 131-153.

. REISSNER Raúl, « Comisión Científica, Literaria y Artística de México », in Carlos GARCÍA MORA y Mercedes MEJÍA SÁNCHEZ (coords.), La antropología en México. Panorama histórico. Vol. 8 : Las organizaciones y las revistas, México, INAH, 1988, p. 72-80.

. RIVIALE Pascal, « La science en marche au pas cadencé : les recherches archéologiques et anthropologiques durant l'intervention française au Mexique (1862-1867) » in Journal de la Société des Américanistes, 1999, n° 85, p. 307-341. Texte accessible sur <http ://www.persee.fr/web/revues/home> [en ligne en avril 2009].

. RIVIALE Pascal, « Eugène Boban ou les aventures d'un antiquaire au pays des américanistes » in Journal de la Société des Américanistes, 2001, n° 87, p. 351-362.

. SÁNCHEZ VALDÉS María Teresa et REISSNER Raúl, « El despunte de la investigación científica (1862-1867) », in Carlos GARCÍA MORA (coord.), La antropología en México. Panorama histórico. Vol. 1 : Los hechos y los dichos, México, INAH, 1987, p. 429-488.

. SCHÁVELZON Daniel, « La arqueología del imperialismo : la invasión francesa a México (1864-1867 », in Mesoamérica, diciembre de 1994, cuaderno 28, p. 321-335.

. SCHÁVELZON Daniel, « La Comisión Científica Francesa a México (1864-1867) y el inicio de la arqueología en América », in Pacarina, Universidad Nacional de Jujuy, 2003, vol. 3, p. 313-322. Texte accessible sur <http ://www.danielschavelzon.com.ar/ ?p=15> [en ligne depuis 2003].

. SOBERANIS Alberto, « La Commission scientifique, artistique et littéraire fondée à Mexico en 1864 par le maréchal Bazaine », in Bulletin de l'Académie du Second Empire, mai-juin-juillet 1993, n° 10, p. 13-15.

. SOBERANIS Alberto, « La ciencia marcha bajo la égida de la guerra. Las relaciones científicas franco-mexicanas durante el Imperio de Maximiliano (1864-1867 », in Revista Universidad de Guadalajara, enero-febrero de 1995, p. 50-60.

. SOBERANIS Alberto, « Geografía y botánica : el paisaje mexicano visto por los viajeros franceses de la Commission scientifique du Mexique (1864-1867) », in Alejandro TORTOLERO VILLASEÑOR (coord.), Tierra, agua y bosques : Historia y medio ambiente en el México central, México, CEMCA/PESA/Instituto de Investigaciones "Dr. José María Luis Mora", 1996, p. 179-218.

. SOBERANIS Alberto, « La expansión geográfica de la ciencia. Orígenes históricos de la Commission scientifique du Mexique », in Revista del Seminario de historia mexicana, Universidad de Guadalajara, 1 a época, vol. I, n° 3 "Ciencia y científicos en el México independiente", primavera de 1998, p. 9-75.

. SOBERANIS Alberto, « De la curiosidad al examen científico. Viajeros y exploraciones científicas en México durante el siglo XIX », in Paisaje y otros pasajes mexicanos del siglo XIX en la colección de Museo Soumaya. Colección de paisaje de los siglos XVIII al XX de Museo Soumaya, México, Museo Soumaya, 1998, p. 14-24.

. SOBERANIS Alberto, « Sabios, militares y empresarios. Sansimonismo y exploración científica », in Javier PÉREZ SILLER et Chantal CRAMAUSSEL, México Francia : Memoria de una sensibilidad común, siglos XIX-XX, Puebla, Benemérita Universidad Autónoma de Puebla/México, El Colegio de San Luis A. C./San Luis Potosí, CEMCA, 1998, vol. II, p. 243-268.

. SOBERANIS Alberto, « La Academia Imperial de Ciencias y Literatura. Sabios y militares durante el Segundo Imperio Mexicano », in Patricia GALEANA (coord.), La definición del Estado mexicano 1857-1867, México, Archivo General de la Nación, 1999, p. 353-390.

New conditions for access to archives.

Add finding aid
to my favourites
Download
the finding aid in PDF format
Finding aide permalink
Finding aid XML export