Your request is in progress
Finding aid - Reference codes:

Photographies de la libération du camp central de Mauthausen et des camps annexes, et des procès des responsables de ces camps.

Top of page
Reference codes
88AJ/450-88AJ/954
Date
1945-1947
Name of creator
Amicale de Mauthausen (France ; 1945-....)
Material importance
and support
0,42 ml, 967 photographies, 2 planches contact, 8 négatifs et 17 cartes postales.
Physical location
Pierrefitte-sur-Seine
Access conditions

La communication du fonds photographique est libre.

Conditions of use

La reproduction est soumise à l'autorisation du président ou du vice-président délégué de l'Amicale de Mauthausen.

Description

Presentation of content

Note historique

Pour l'historique du camp de Mauthausen, voir l'introduction de l'inventaire des documents cotés 88AJ/1 à 429.

Le camp de concentration de Mauthausen fut le dernier des camps nazis libérés.

Le 5 mai 1945, une unité de la 11è division blindée américaine, menée par le sergent-chef Albert J. Kosiek, est conduite par Louis Haeflinger, émissaire suisse de la Croix-Rouge, au camp de Mauthausen. Dans la nuit du 2 au 3 mai, les SS s'étaient enfuis du camp. La garde avait été confiée à une unité des pompiers de Vienne et à des membres de la police locale, qui se rendent sans résistance à l'arrivée des Américains. Le sergent-chef Kosiek se présente avec son engin blindé à la porte d'entrée du camp qui s'ouvre sous les vivats des détenus. Un autre engin blindé, sous les ordres du sergent Saunders, entre dans la cour des garages SS, où il est également acclamé en libérateur. Quelques heures après, les blindés regagnent leur base, en emmenant leurs prisonniers.

Dans la crainte d'un retour des SS, les membres de l'Action militaire internationale (A.M.I.) prennent les armes et organisent la défense du camp et des alentours. Des combats ont lieu avec des SS qui veulent repasser le Danube, au cours desquels un républicain espagnol est tué et plusieurs autres blessés.

A partir du 6 mai, le camp est placé sous l'autorité du lieutenant-colonel Richard R. Seibel, officier d'artillerie de la 11è division de la IIIè armée américaine et, le lendemain, les premières unités arrivent dans le camp. Les armes des détenus libérés sont alors récupérées par les Américains. Le Comité international et l'A.M.I. continuent à jouer un rôle déterminant dans le maintien de l'ordre dans le camp et la préparation des rapatriements qui s'échelonnent sur plusieurs semaines.

Les camp annexes de Gusen et de Linz ont été également libérés par les Américains le 5 mai, celui d'Ebensee le 6 mai. Le camp annexe de Loibl-Pass a été libéré dans la nuit du 7 au 8 mai par des partisans yougoslaves.

A la libération des camps, les Américains découvrent une situation épouvantable : de très nombreux détenus sont malades et squelettiques, les cadavres s'entassent par centaines. Dès les premiers jours, les libérateurs obligent les habitants des environs à creuser des fosses communes et à y enterrer les morts. Ils doivent également organiser pour les survivants l'approvisionnement en nourriture, la prise en charge médicale par l'installation d'hôpitaux de campagne et le rapatriement, aidés en cela par l'A.M.I..

Classification method

La collection de photographies de l'Amicale de Mauthausen s'organise en plusieurs ensembles homogènes et chronologiques portant successivement sur la période d'activité du camp central et de ses Kommandos sur leur libération et, enfin, sur le travail de mémoire que ces lieux ont suscité et suscitent encore à travers notamment les photographies des pélerinages de l'Amicale.

Seules les photographies de la libération du camp central et de ses Kommandos et des procès de leurs responsables ont fait l'objet de cet inventaire.

Le classement retenu pour la collection des photographies est un classement thématique.

Language of documents

Français
Allemand
Espagnol
Russe

Institution responsible for intellectual access

Archives nationales, site de Paris

Entry and conservation

Mode of entry

Dépôt

Conservation history

Le fonds de l'Amicale nationale des déportés et familles de disparus de Mauthausen et de ses Kommandos a fait l'objet, le 22 juin 2001, d'un premier contrat de dépôt aux Archives nationales, site de Paris. Ce contrat porte sur un ensemble d'archives historiques conservées par l'Amicale dans ses locaux situés boulevard Saint-Germain à Paris, et sur une collection de photographies réunies en douze albums par Paul Le Caër de Deauville, responsable de l'iconographie de l'Amicale. Cinq autres dépôts, de 2004 à 2011, sont venus enrichir ce fonds. Ont été déposés à ces dates : des plans du camp de Mauthausen et du Kommando de Gusen, des documents originaux précédemment conservés dans les locaux de l'Amicale, de nombreuses photographies, et une collection de diapositives, négatifs et planches contact.

Until further notice, the reservation of a place in the reading room is compulsory for any consultation of documents.

Add finding aid
to my favourites
Download
the finding aid in PDF format
Finding aide permalink
Finding aid XML export