Your request is in progress
Finding aid - Reference codes:

Archives de la maison de France (Branche Orléans). Fonds Nemours. AP/300(IV)/1-AP/300(IV)/310.

Top of page
Reference codes
AP/300(IV)/1-AP/300(IV)/310,CP/AP/300(IV)/184/1
Date
1703-1910
Name of creator
Orléans, famille (d') - Orléans (famille d') - Bourbon, Louis Jean-Marie de, duc de Penthièvre (1725-1793) - Bourbon, Louis-Alexandre de, comte de Toulouse (1678-1737) - Bourbon, Marie-Amélie de (1782-1866) - Orléans (d'), Adélaïde, dite Madame Adélaïde, sœur de Louis-Philippe (1777- 1847) - Orléans (d'), Antoine (d'), duc de Montpensier (1824-1890) - Orléans (d'), Charles (d'), duc de Penthièvre (1820 - 1828) - Orléans (d'), Clémentine (d'), fille du roi Louis-Philippe (1817-1907) - Orléans (d'), Ferdinand, duc de Montpensier (1884-1924) - Orléans (d'), Ferdinand-Philippe (d'), duc de Chartres (1810 - 1842) - Orléans (d'), François (d'), prince de Joinville (1818-1900) - Orléans (d'), Henri (d'), duc d'Aumale (1822-1897) - Orléans (d'), Jean (d'), duc de Guise (1874-1940) - Orléans (d'), Louis-Antoine (d'), duc de Montpensier (1775-1807) - Orléans (d'), Louis-Charles (d'), comte de Beaujolais (1779-1808) - Louis-Philippe 1er, roi des Français (1773-1850) - Orléans (d'), Louis-Philippe-Joseph (d'), dit Philippe égalité (1747-1793) - Orléans (d'), Louis-Philippe Albert (d'), comte de Paris (1838-1894) - Orléans (d'), Louis (d'), duc de Nemours, roi des Belges (1814 - 1896) - Orléans (d'), Louise (d'), épouse le roi Léopold Ier de Belgique (1812 - 1850) - Orléans (d'), Marie (d'), épouse du duc de Wurtemberg (1813-1839) - Orléans (d'), Philippe (d'), frère de Louis XIV (1640-1701) - Orléans (d'), Philippe II (d'), Régent (1674-1723) - Aumale, Henri Eugène Philippe Louis d'Orléans (1822-1897 ; duc d’) - Marie-Amélie (reine des Français ; 1782-1866) - Orléans, Louise Marie Adélaïde de Bourbon-Penthièvre (1753-1821 ; duchesse d') - Orléans, Ferdinand-Philippe Louis Charles Henri Rosolin d’Orléans (1810-1842 ; duc d’) - Montpensier, Antoine Marie Philippe Louis d’Orléans (1824-1890 ; duc de) - Orléans, Hélène de Mecklembourg-Schwerin (1814-1858 ; duchesse d’) - Saxe-Cobourg-Saafeld, Clémentine d’Orléans (1817-1907 ; princesse de) - Chartres, Robert d’Orléans (1840-1910 ; duc de) - Louise d’Orléans (reine des Belges ; 1812-1850) - Chartres, Françoise Marie Amélie d’Orléans (1844-1925 ; duchesse de) - Wurtemberg, Marie d’Orléans (1813-1839 ; duchesse de) - Czartoryska, Marguerite d'Orléans (1846-1893 ; princesse) - Nemours, Louis Charles Philippe Raphaël d'Orléans (1814-1896 ; duc de) - Nemours, Victoire de Saxe-Cobourg-Gotha (1822-1857 ; duchesse de) - Orléans, Adélaïde d’ (1777-1847)
Material importance
and support
15,14 ml, 109 unités de conditionnement, 311 cotes, 63 cotes groupées
Physical location
Pierrefitte-sur-Seine
Access conditions

Librement communicable

Conditions of use

Librement communicable

Reproduction : sur demande aux Archives nationales

Description

Presentation of content

AP/300(IV)/1-AP/300(IV)/3. Maisons de Bourbon et d'Orléans.1703-1815.

AP/300(IV)/4-AP/300(IV)/7. Duchesse d'Orléans, née Penthièvre.1793-1821.

AP/300(IV)/8-AP/300(IV)/21. Madame Adélaïde, duc de Montpensier et comte de Beaujolais.1793-1844.

AP/300(IV)/22-AP/300(IV)/53. Roi Louis-Philippe.1788-1852.

AP/300(IV)/54-AP/300(IV)/151. Reine Marie-Amélie.1774-1879.

AP/300(IV)/152-AP/300(IV)/170. Princes et princesses d'Orléans. 1810-1894.

AP/300(IV)/171-AP/300(IV)/269. Duc de Nemours.1814-1895.

AP/300(IV)/270-AP/300(IV)/277. Duchesse de Nemours. 1834-1883.

AP/300(IV)/278-AP/300(IV)/288. Comte d'Eu, duc d'Alençon, princesse Czartoryska et princesse Blanche d'Orléans.1844-1910.

AP/300(IV)/289-AP/300(IV)/304. Familiers.1814-1891.

AP/300(IV)/305-AP/300(IV)/310. Divers.1753-1898.

Language of documents

Français

Institution responsible for intellectual access

Archives nationales

Creator history

La première partie du fonds Nemours est constituée par l'ensemble dit le "Fonds du Roi", suivant la dénomination de l'inventaire réalisé à Tourronde.

Les documents les plus anciens concernent les maisons de Bourbon, Bourbon-Deux-Siciles, Bourbon-Condé, Conti, Penthièvre et Orléans, dont une nombreuse correspondance de la duchesse douairière et de ses enfants de 1793 à 1820. Il convient de mentionner aussi la série double, originaux et copies, des lettres de Louis-Philippe à Mme Adélaïde de 1793 à 1838, et de Marie-Amélie et de ses enfants à leur belle-sœur et tante de 1815 à 1829.

Les papiers Louis-Philippe proprement dits comprennent des copies de ses Mémoires, dont les originaux sont conservés dans les Archives de la Maison de France 361, sa relation manuscrite des journées de février 1848, des récits des témoins de ces événements, des copies de documents sur sa vie et son règne, ainsi que des manuscrits littéraires et historiques et divers papiers et correspondances politiques et privés.

Parmi les comptes et papiers d'affaires figure un dossier qui apporte des renseignements inédits sur le remboursement sous la Restauration des sommes empruntées à Gouverneur Morris par le duc d'Orléans, lors de son départ pour l'Amérique en 1796 et il faut signaler la suite importante (originaux et copies) des lettres qui lui furent adressées par Marie-Amélie de 1810 à 1846 lors des séparations imposées par les événements ou les impératifs de ses fonctions.

Le "Fonds de la Reine" représente un ensemble important, qui s'ajoute encore aux registres et liasses déjà conservés dans les Archives de la Maison de France déposées en 1969.

Pieusement rassemblé par Marie-Amélie, un dossier ayant pour elle la valeur de souvenir, réunit des lettres de Louis-Philippe (originaux, minutes et copies réalisées par la reine elle-même) et des lettres adressées au roi par des princes et princesses de leur famille ou des souverains. Marie-Amélie rassemblait aussi les documents émanés de personnages importants, ayant valeur d'autographes, à l'intention du duc d'Aumale qui était collectionneur.

La jeunesse studieuse et l'éducation accomplie que reçut la fille des souverains des Deux-Siciles, une partie de son existence et les événements dont elle fut le témoin et auxquels elle participa, ont été relatés par elle-même dans le journal qu'elle tint de 1800 à 1835. C'est une suite d'originaux en italien et de copies traduites en français dont ont été publiés des extraits par la duchesse de Vendôme (Journal de Marie-Amélie,3 vol., 1935-1943), et qui constitue dans leur intégralité une source de prix.

A d'autres registres de notes et souvenirs, aux comptes de la duchesse d'Orléans et de la reine, aux documents concernant sa mort et sa succession, s'ajoutent une nombreuse correspondance de sa famille et de ses proches, notamment les quatre tomes des lettres de sa soeur Marie-Antoinette, princesse des Asturies, qui fut la première des quatre épouses de Ferdinand VII, roi d'Espagne, les lettres de Louis-Philippe de 1814 à 1847 et de leurs enfants.

C'est une documentation étendue dans le temps et très diverse, qui provient de cette reine qui, née en Italie, mourut en Angleterre à l'âge de 84 ans.

Le fonds Nemours proprement dit contient les papiers de Louis d'Orléans, duc de Nemours, de son épouse, née Victoire de Saxe-Cobourg, et de leurs enfants, le duc d'Alençon et le comte d'Eu, les princesses Marguerite Czartoryska et Blanche d'Orléans.

De nombreux dossiers militaires sont conservés, provenant du duc de Nemours, qui fut général de division et prit part aux deux campagnes de Belgique et aux expéditions d'Algérie.

Figurent aussi une importante correspondance familiale, de Louis-Philippe, Marie-Amélie, Mme Adélaïde et des frères et sœurs, enfants et parents du duc et de la duchesse de Nemours, et les lettres échangées avec leurs familiers, dont Bocher, Paul Daru, Larnac, Raoul de Montmorency, la marquise d'Oraison et le baron Reille.

Le fonds de Nemours, dont la plus grande partie est conservée sous forme de registres, constitue un élément de valeur, qui vient compléter très utilement, pour le XIXe siècle notamment, les archives de la Maison de France déposées précédemment. Suzanne d'HUART.

Entry and conservation

Mode of entry

Dépôt, 1969-1970

Conservation history

Les archives de la Maison de France (branche d'Orléans), déposées en 1969 et 1970 par Monseigneur le Comte de Paris, constituent l'ensemble volumineux, qui avait été attribué à Philippe, comte de Paris, aîné de la famille, et qui s'était accru de ses propres papiers, de ceux de ses descendants et de ceux de son frère, le duc de Chartres.

Des documents avaient connu d'autres destinations parmi les différentes branches de la Maison d'Orléans, qui avaient aussi secrété au cours des temps leurs propres archives.

Le fonds Nemours est l'un de ces ensembles. Le dépôt effectué à titre provisoire en 1970, fut régularisé en 1975 par la signature d'un contrat entre la princesse Geneviève d'Orléans, marquise de Chaponay, et M. Jean Favier, directeur général des Archives de France.

Ces archives avaient été conservées autrefois au château de Tourronde (Haute-Savoie) où un inventaire avait été réalisé et, depuis 1952, au domaine de Dreux.

Le duc de Nemours, second fils de Louis-Philippe, devint, après la mort en 1842 du duc d'Orléans, l'aîné des fils survivants du roi. Il partagea l'exil de ses parents à Claremont et, après la mort du roi en 1850, vécut en parfaite union avec sa mère, avec laquelle il avait des grandes affinités de caractère. Marie-Amélie l'aida à élever ses enfants privés de mère en 1857. Comme la reine, il s'intéressait aux archives dont il recueillit un lot, choisi, semble-t-il, dans les documents paraissant alors avoir plus une valeur anecdotique qu'historique proprement dite. Marie-Amélie s'occupa activement de rassembler les éléments d'un "Historique du Roi", qui après les journées de février 1848 pourraient aider à conclure à une complète réhabilitation. Elle fit effectuer par des communautés religieuses de femmes et par diverses personnes de nombreuses copies de mémoires, journaux de voyage et correspondances. La reine opéra ensuite la distribution des originaux et des copies entre ses enfants.

Depuis 2009, les Archives ont été reconditionnées en vue du déménagement. L'instrument de recherche a été corrigé en revoyant systématiquement le contenu, les dates extrêmes, la typologie des documents et le nombre de pièces ou de registres. Des compléments analytiques ont permis de clarifier certaines liasses.

Sources and references

Documents from the same source

HUART (Suzanne d'), Inventaire des Archives de la Maison de France, Tome II, Paris, 1979 : Fonds Nemours, p-301-348.

Additional sources

  • Voir AP/300(I), (II), (III), (VI) et 300AP/1-300AP/6.
  • Fonds de Nemours, conservé aux archives générales du royaume de Belgique à Bruxelles.

Lorsqu'elle décéda à Sierre (Suisse), la duchesse de Vendôme, née princesse Henriette de Belgique (1870-1948), sœur aînée du roi Albert, légua à ses trois enfants, dans son château de Tourronde sur les rives françaises du lac Léman, qu'elle avait habité pendant de nombreuses années, un volumineux fonds d'archives. Celles-ci n'étaient pas accessibles aux chercheurs. Cependant trois historiens belges, la comtesse de Reinach Foussemagne, le comte Hippolyte d'Ursel et Louis Wilmet eurent entre les deux guerres l'autorisation de les consulter et publièrent un certain nombre de documents. La duchesse de Vendôme elle-même, passionnée d'histoire, y trouva une documentation précieuse pour quelques-uns de ses ouvrages et articles.

  • Une partie importante de ces archives échut à son fils, le prince Charles-Philippe d'Orléans, duc de Nemours (1905-1970), et fut acquise en 1972 par l'État belge. Le fonds dit "de Nemours", dont l'inventaire compte 1209 numéros, constitue ainsi avec le fonds déposé aux Archives nationales à Paris par la marquise de Chaponay, une source particulièrement riche aussi bien pour l'histoire de France que pour l'histoire de la dynastie belge ; il sera bientôt rendu accessible aux historiens pour autant que les documents consultés aient cinquante ans d'âge et qu'ils ne soient pas de nature à porter atteinte à l'honneur de personnes ou de familles.

On y voit vivre pas moins de cinq générations de la Maison de France. Hormis deux documents ayant appartenu au comte de Toulouse (1678-1737), les séries de correspondance les plus anciennes remontent à la reine Caroline de Naples (1752-1814) et à François I/er/, roi de Naples (1777-1830), respectivement belle-mère et beau-frère du roi Louis-Philippe. L'époque de ce dernier y est relativement bien représentée, notamment par des séries de lettres émanant de la reine Victoria de Grande-Bretagne, de Léopold Ier, roi des Belges, et de la reine Louise-Marie, du roi et de la reine de Naples, du duc de Kent, du maréchal Soult, de Guizot, de Montalivet et de quelques autres personnalités ; ces lettres ont trait à la fois aux affaires politiques et à la vie privée des souverains et princes ; les autographes de Louis-Philippe sont plutôt rares. Plus abondante est la correspondance qu'a entretenue avec la plupart des cours de l'Europe la reine Marie-Amélie. Citons également une série de lettres du prince Ferdinand, duc d'Orléans (1810-1842), fils aîné de Louis-Philippe. Moins importantes, du moins sur le plan politique, sont les correspondances du fils puîné de Louis-Philippe, le prince Louis d'Orléans, duc de Nemours (1814-1896), et de la duchesse, née princesse Victoire de Saxe-Cobourg ; leurs relations épistolaires avec des membres de leur famille, avec plusieurs cours d'Europe et avec plus de deux cent cinquante particuliers, offrent néanmoins de l'intérêt à plusieurs points de vue. On pourrait faire la même remarque concernant les archives des générations suivantes : le duc d'Alençon (1844-1910), le duc de Vendôme (1872-1931) et le dernier duc de Nemours.

  • Ces quelques centaines d'autographes constituent l'essentiel du fonds "de Nemours", car les dossiers proprement dits sont peu nombreux et semblent être d'un moindre intérêt.

Émile VANDEWOUDE,Chef de section aux Archives générales du Royaume de Belgique.(1979)

Until further notice, the reservation of a place in the reading room is compulsory for any consultation of documents.

Add finding aid
to my favourites
Download
the finding aid in PDF format
Finding aide permalink
Finding aid XML export