Your request is in progress
Finding aid - Reference codes:

Prisonniers de guerre de l'Axe (1943-1962)

Top of page
Reference codes
19940604/1-19940604/22
Date
1943-1962
Material importance
and support
7 ml
Physical location
Pierrefitte-sur-Seine
Access conditions

librement communicable

Conditions of use

Reproduction libre selon le règlement de la salle de lecture

Substitute document

Les photographies des Alsaciens-Mosellans, extraites des albums conservés sous les cotes 19940604/18 à 22 ont été photocopiées et classées alphabétiquement sous les cotes 19952252/1 à 8.

Description

Presentation of content

Les archives contenues dans les 22 articles de ce versement proviennent des services qui se sont successivement occupé des prisonniers de guerre de l'Axe en mains françaises, depuis leur capture jusqu'à leur libération d'une part, et après leur libération jusqu'en 1960.

Les archives de la Direction générale des prisonniers de guerre de l'Axe (DGPG) se composent essentiellement de listes de prisonniers, de documents nominatifs (fiches, listes, dossiers) concernant les prisonniers libérés, évadés ou décédés et les soldes ou salaires versés aux prisonniers.

Les archives de la Direction du Contentieux, de l'Etat civil et des Recherches (Ministère des Anciens Combattants) contiennent des demandes de recherches concernant d'anciens prisonniers, et des correspondances relatives à des prisonniers décédés.

Enfin, les articles 18 à 22 sont des albums photographiques publiés par le Service de recherches de la Croix-Rouge allemande relatifs aux soldats allemands disparus pendant la Seconde guerre mondiale et en captivité. Remis au Ministère des Anciens Combattants, ces albums ont servi à la recherche des Alsaciens-Mosellans enrôlés de force dans l'armée allemande disparus.

Language of documents

Français

Institution responsible for intellectual access

Archives nationales de France

Creator history

La création d'un service des prisonniers de guerre au sein du Commissariat à la Guerre du Comité français de Libération nationale (CFLN), prévue par l'"instruction sur les prisonniers de guerre" n° 7 120-1/EMA du 6 novembre 1939, eut lieu en 1943 en Afrique du Nord. Le 1er septembre 1944, cette "Direction et inspection des prisonniers de guerre de l'Axe" (DIPG) fut transférée d'Alger en métropole, où elle devint "Direction générale des prisonniers de guerre de l'Axe" (DGPG).

Cette direction, placée sous l'autorité d'un général, comportait plusieurs sections :

  • 1ère section : organisation (service français et service prisonniers de guerre)
  • 2è section : fichier (bureau de renseignements sur les prisonniers de guerre)
  • 3è section : main-d'oeuvre (emploi des prisonniers de guerre au travail)
  • 4è section : administration (service français et service prisonniers de guerre)
  • 5è section : questions intellectuelles, morales, spirituelles, disciplinaires et judiciaires concernant les prisonniers de guerre
  • section "personnel" : affectations et mutations du personnel français (officiers et sous-officiers).

L'organisation territoriale reposait sur l'existence de commandements régionaux créés successivement dans chaque région militaire. Un nombre de dépôts variable dépendait du commandement régional.

La DGPG a cessé ses fonctions à la suite de la libération, le 31 décembre 1948, des derniers prisonniers de guerre détenus en captivité sous commandement français.

Ses dossiers ont été alors repris par la Direction du Contentieux, de l'Etat civil et des recherches, du Ministère des Anciens combattants.

Entry and conservation

Mode of entry

versé aux Archives nationales en 1983

Conservation history

Les archives de la Direction générale des prisonniers de guerre de l'Axe ont été remises au Ministère des anciens Combattants par le Secrétariat aux Forces armées à une date inconnue, vraisemblablement au début des années 1950. Ces archives ont été ensuite utilisées et enrichies par le Ministère des anciens combattants, Direction du Contentieux de l'état civil et des recherches pour répondre aux demandes relatives aux anciens prisonniers de guerre émanant des familles ou d'organismes divers.

Sources and references

Documents from the same source

Aux Archives nationales :

  • versement 19830368
  • versement 19830372

La totalité des archives de la DGPG ayant été remise au Ministère des anciens combattants, celui-ci en a conservé une partie, consultable au Ministère de la Défense, Département des Archives des victimes des conflits contemporains, à Caen.

Le fichier alphabétique et les dossiers individuels de 1 500 000 prisonniers de guerre provenant de la Wehrmacht, de formations de SS ou de l'armée italienne qui se trouvaient en sa possession ont été remis à partir de 1965 au service WASt (Berlin).

Until further notice, the reservation of a place in the reading room is compulsory for any consultation of documents.

Add finding aid
to my favourites
Download
the finding aid in PDF format
Finding aide permalink
Finding aid XML export