Traitement en cours
Inventaire - Cotes :

Archives du Comité d’histoire de la Deuxième Guerre mondiale — France libre et résistance extérieure

Haut de page
Cotes
72AJ/220-72AJ/248
Date
1937-1979
Importance matérielle
et support
29 articles (3,70 m.l.)
Localisation physique
Pierrefitte-sur-Seine
Conditions d'accès

La communication de ce fonds est libre.

Conditions d'utilisation

La reproduction de ce fonds est libre.

Description

Présentation du contenu

Les témoignages décrits dans cet inventaire, relatifs à la France libre et à la résistance extérieure, ont été recueillis par des enquêteurs membres de la Commission d’histoire de l’occupation et de la libération de la France (CHOLF) puis du Comité d’histoire de la Deuxième Guerre mondiale, au nombre desquels Yvette Gouineau, Marie Granet et Henri Michel ont été particulièrement actifs. Ils sont complétés par une multitude de documents d'archives proprement dits, originaux ou copies de télégrammes, de courriers, d'ordres de mission, de comptes rendus de réunions et d'entretiens, de notes d'information et de bulletins, souvent directement confiés par des figures majeures de la France libre, tels Claude Bouchinet-Serreulles, Francis-Louis Closon, Daniel Cordier, Jean-Louis Crémieux-Brilhac, Georges Gorse ou Géraud Jouve.

Parmi les originaux remarquables ainsi sauvegardés, on pourrait citer la correspondance de Robert Seidner, président des Anciens combattants français et du Comité de la France libre au Guatemala, de juin 1940 à octobre 1941 (72AJ/224, dossier 1, pièces 2a et 2b), qui fournit un éclairage singulier sur l'activité des partisans du général de Gaulle dans les États d'Amérique centrale, Honduras, Nicaragua, Salvador ou Costa Rica, en liaison avec les services de Jacques Soustelle à Mexico. Autre morceau de choix, l'ensemble nourri de lettres de marins du "Richelieu" sollicitant leur engagement dans les Forces navales françaises libres (72AJ/239, dossier 1, pièce 2), touchant mélange de notations intimes, de récits circonstanciés et de vibrantes proclamations patriotiques.

Mode de classement

Les pièces présentées ont été classées par le Comité selon le plan suivant : La France libre à Londres ; les comités de Français libres à l'étranger ; les territoires ralliés ; la BBC et les émissions radiophoniques de la France libre ; le Bureau central de renseignements et d'action (BCRA) ; la représentation du général de Gaulle en France et Jean Moulin ; la Délégation civile et les organes centraux de la Résistance ; la Délégation militaire ; les Forces françaises libres (FFL) ; l'Information ; le Comité français de la Libération nationale (CFLN) et le Gouvernement provisoire de la République française (GPRF) ; la Direction générale des services spéciaux (DGSS) et la Direction générale des études et recherches (DGER).

Il n'y avait à l'origine aucun ordre méthodique dans les dossiers, chaque document venant s'ajouter au précédent, à mesure des rencontres, des découvertes et des envois. Cette stratification initiale, souvent détaillée sous la forme d'un sommaire en tête de chaque dossier, a été respectée.

Langue des documents

Français
Allemand
Anglais
Espagnol

Institution responsable de l'accès intellectuel

Archives nationales

Historique du producteur

Le Comité d’histoire de la Deuxième Guerre mondiale est issu en décembre 1951 de la fusion de la Commission d’histoire de l’occupation et de la libération de la France (CHOLF) et du Comité d’histoire de la Guerre, créés respectivement en octobre 1944 et en juin 1945 pour préserver la mémoire du conflit. Ce nouvel organisme, directement rattaché à la présidence du Conseil, était doté d’un important réseau de correspondants. Incarné par l’historien Henri Michel, qui en fut longtemps le secrétaire général, il était principalement chargé de recueillir des témoignages sur divers aspects de la Résistance, de l’Occupation et de la répression, tout en coordonnant des enquêtes et des publications sur la Seconde Guerre mondiale. Il avait aussi vocation à devenir le réceptacle des archives personnelles des acteurs de la période.

Entrée et conservation

Modalités d'entrée

Versement

Historique de la conservation

À la dissolution du Comité d'histoire de la Deuxième Guerre mondiale en 1980, les matériaux historiques et archivistiques qu'il avait réunis, accompagnés de ses dossiers de fonctionnement et d’une collection d’affiches, furent dévolus aux Archives nationales, qui conservaient déjà quelques dossiers en provenance de la CHOLF. L’ensemble de ces documents constitua la matrice de la sous-série 72 AJ, qui n’a cessé depuis lors de s’accroître, grâce à une collecte active de papiers privés et de pièces isolées sur les années de guerre.

Sources et références

Bibliographie

Laurent Douzou, La Résistance française, une histoire périlleuse. Essai d'historiographie , Paris, Éditions du Seuil, 2005.

Laurent Douzou (dir.), Faire l'histoire de la Résistance (actes du colloque international organisé par la Fondation de la Résistance et l'Institut d'études politiques de Lyon, 18-19 mars 2008) , Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2010.

François Marcot (dir.), avec la collaboration de Bruno Leroux et Christine Levisse-Touzé, Dictionnaire historique de la Résistance. Résistance intérieure et France libre, Paris, Robert Laffont, 2006.

Claire Andrieu, Philippe Braud et Guillaume Piketty (dir.), Dictionnaire De Gaulle, Paris, Robert Laffont, 2006.

François Broche et Jean-François Muracciole (dir.), Dictionnaire de la France libre, Paris, Robert Laffont, 2010.

Stéphane Longuet et Nathalie Genet-Rouffiac (dir.), Les réseaux de résistance de la France combattante. Dictionnaire historique, Paris, Economica, 2013.

Attention ! Restrictions de communication. Cliquez ici pour en savoir plus.

Ajouter l'inventaire
à mes favoris
Télécharger
l'inventaire en PDF
Permalien
de l'inventaire
Export XML
de l'inventaire