Your request is in progress
Finding aid - Reference codes:

Archives des musées nationaux

Top of page
Reference codes
20150538/1-20150538/285
Date
1799-2015
Name of creator
Service de la Bibliothèque, des Archives et de la Documentation Générale (1979)
Material importance
and support
128 boites de type Cauchard, 13 cartons de type Dimabs et 100 registres, 4 objets, soit 25,70 ml.
Physical location
Pierrefitte-sur-Seine
Access conditions

Librement communicable à l'exception des articles 38, 41, 42, 50, 78 à 84, 86 à 100, 126, 170 à 176, 189, 190, 192, 193, 222 à 232, 238 à 241 communicables au terme d'un délai de 50 ans à compter de la date de clôture des dossiers.

Conditions of use

Selon règlement de la salle de lecture

Description

Presentation of content

Ce fonds rassemble les documents de différentes séries relatives au fonctionnement des Archives des musées nationaux et de la Bibliothèque centrale des musées nationaux : les deux séries dites « anciennes » (H pour les archives et I pour la bibliothèque) ainsi que la série nouvelle 4EE (pour les Archives).

Les archives définitives produites entre 1980 et 2015 par le pôle des Archives des musées nationaux ont été ajoutées à ce versement. L'activité du pôle se concentre autour du traitement et de la communication des fonds. Il a donc produit de nombreux outils de travail et de recherche afin de simplifier l'accès des fonds au public : états des fonds, répertoires. La collecte est limitée en raison de la saturation des dépôts dans les locaux de la porte des arts. Cependant, la correspondance avec les producteurs comme la direction des Musées de France, la Réunion des Musées Nationaux et les départements du Louvre montre le développement des activités de conservation des fonds. Le pôle supervise des campagnes de micro filmage et de numérisation et des fonds favorisant ainsi la diffusion et la connaissance des archives.

Classification method

L'ancienne cotation s'organise en sous séries qui sont toujours les mêmes pour chacune des séries anciennes des Archives des musées nationaux. Dans le cas présent l'ancienne cotation est représentée pour les fonds anciens H et I, le 4EE étant la version nouvelle cote de ces derniers (à partir de 1970) :

-1: Organisation, historique, inauguration

-2: Administration générale

-2S: Sécurité, incendies

-3: Inventaires et états divers

-4: Origines et échanges

-5: Propositions d'acquisitions non acceptées ou sans suite

-6: Commandes et acquisitions

-7: Dons et legs non acceptées ou non suivis d'effets

-8: Dons et legs acceptés

-9: Cadeaux demandés

-10: Dons par l'État

-11: Concessions à titre de prêt

-11X: Prêts aux expositions

-12: Mutations entre musées nationaux

-13: Aliénations

-14: Dépôts dans les musées non nationaux

-15: Vols, pertes, restitutions et sorties diverses

-16: Restaurations et réparations

-17: Reproductions

-18: Travail des artistes et copistes, cinéma, photographies

-19: Inventions et projets

-20: Communications, articles de presse concernant un département ou un musée en particulier

-21: Renseignements divers

-22: Matériel, dépenses diverses, nettoyage

-23: Construction, architecture, eau, gaz, téléphone, mobilier, électricité, chauffage

-24: Logements, aménagements

-25: Entrées, ouvertures, concerts, spectacles, cérémonies

-30: Dossiers d'artistes

Certaines séries comportent des sous-séries particulières, qui leur sont spécifiques. Ces sous-séries sont fixes et ne sont pas obligatoirement présentes chacune au sein d'une série.

Les documents étaient classés aux Archives des musées nationaux soit par séries et sous-séries dites « anciennes cotes » établies par Gaëtan de Maussion vers 1858 ou par séries et sous-séries dites « nouvelles cotes » instaurées en 1970. L'organisation par séries et sous-séries a été maintenue ainsi que leurs intitulés.

Language of documents

français
anglais
allemand
espagnol
italien

Institution responsible for intellectual access

Archives nationales

Creator history

En 1793, un décret de la convention crée des dépôts d'archives au musée du Louvre et nomme un archiviste et deux commis. Messieurs Boyetet et Cheyre sont les premiers archivistes.

Entre 1848 et 1849, les Archives et la Bibliothèque sont réorganisées par Philippe-Auguste Jeanron. Il rédige à cette occasion le premier règlement des Archives des musées nationaux dans lesquels sont mentionnés les règles de gestion des archives : conservation définitive des archives sur place, communication des archives aux seuls conservateurs sur autorisation du directeur. Monsieur de Longperier cumule les fonctions de conservateur des Antiquités gréco-romaines à celle de directeur des Archives.

En 1853, le comte de Nieuwerkerke réclame la remise des documents d'archives concernant l'administration des Beaux-arts et conservées à la bibliothèque impériale gérée par monsieur Lefevre-Daumier. En 1854, monsieur Biron, archiviste des musées impériaux, met en place un premier classement des archives et réunit les dossiers des musées de province et des expositions avec ceux des archives.

En 1858, les Archives des musées nationaux sont confiées à Gaëtan de Maussion, nommé le 6 novembre 1873 archiviste-bibliothécaire, et sont déménagées dans les combles du Pavillon des Arts. Il réalise un fichier de dépouillement des fonds (13 000 fiches en 1863) et mit en place le cadre de classement des Archives des musées nationaux. Avant 1858, les versements sont enregistrés et répartis dans trois thématiques : Administration, Départements et Comptabilité. Gaëtan de Maussion divise alors les versements en une trentaine de séries, légèrement modifiées jusqu'en 1900 et encore utilisées aujourd'hui.

En 1880, Louis Sevin-Desplaces remplace Gaëtan de Maussion jusqu'en 1897 avant d'être lui-même remplacé par Paul Wiriath, agrégé d'histoire, jusqu'en 1900 où le poste est supprimé par Théophile Homolle, directeur des Musées nationaux. Celui-ci estime que la Bibliothèque et les Archives des musées nationaux peuvent fonctionner avec un commis, Eugène Morand et un préposé, M. Guéraud.

En 1905, une circulaire rend obligatoire la consultation sur place à l'exception du secrétariat du Directeur des Musées nationaux. Pendant la première guerre mondiale, Eugène Morand est remplacé par Jeanne Verel. Les archives sont évacuées durant la guerre puis réinstallées au musée du Louvre. Eugène Morand supprime quatre séries du cadre de classement : L (Médailles), U (Audiences du surintendant), R (Architecture) et V (Villes). Il en crée huit nouvelles : AE (Antiquités égyptiennes), F (Ecole du Louvre), G (St-Germain), J (Cluny), L (Luxembourg), V (Versailles), VT (Trianon), Y (Atelier de moulages). Par ailleurs il poursuit le travail sur le fichier de Gaëtan de Maussion (30 000 fiches en 1927). Le 22 février 1926, un rapport de Pol Neveux, inspecteur général des Bibliothèques décrit la situation des Archives des musées nationaux : l'absence d'organisation des fonds et les conditions de communications. Il en demande la réorganisation et préconise l'emploi d'un archiviste professionnel.

Lucie Chamson est nommée archiviste des Musées nationaux le 29 novembre 1928. Elle entreprend la constitution d'un nouveau fichier de dépouillement des archives clôturé lors de son départ en 1970. Elle a créé les séries H (Archives), I (Bibliothèques), IP (photothèque), PL (Laboratoire), R et RP (évacuation des œuvres d'art pendant la Seconde guerre mondiale). Pendant la deuxième guerre mondiale, les documents s les plus précieux sont envoyés au château de Chambord. Les autres fonds sont stockés au rez-de-chaussée des salles des Antiquités égyptiennes.

Louis Carolus Barré, archiviste paléographe, diplômé de l'École Pratique des Hautes Etudes, devient responsable de la Bibliothèque et des Archives des musées nationaux en 1970 sous l'autorité du responsable de la Bibliothèque et des Archives des musées nationaux (qui devient en 1999 le Service de la Bibliothèque, des Archives et de la Documentation Générale). Devant les problèmes d'unité des fonds liés au plan de classement, il prend la décision de clore toutes les séries dites « anciennes cotes » et crée un nouveau cadre de classement pour tous les documents entrés après 1970. Il comprend désormais 15 séries. C'est sous sa direction que les effectifs du personnel de la Bibliothèque et des Archives des musées nationaux s'accroissent.

Ce poste est tenu successivement par Yvonne Coutin (1965-1975), Yveline Cantarel-Besson (1975-1997), Françoise Aujogue (1/07/1997-06/1999), Amélie Lefébure (par intérim) (07/1999-04/2000), Gilles Poizat (01/10/2000-10/2007), Elisabeth Rey (par intérim) (10/ 2007-07/2008), Alain Prévet (07/2008-30/06/2015). Le pôle des Archives des musées nationaux a officiellement cessé ses activités le 24 juin 2015, jour de la fermeture définitive de la salle de lecture située sous les combles, porte des Arts au Louvre.

Le service de la Bibliothèque et des Archives est dirigé par Nicole Villa (1978-1988), Jean-Marc Léri (1988-1992), Isabelle Le Masne de Chermont (1993-2008), Françoise Petitou (2008-2012) et enfin Catherine Granger (2012-2015).

L'ensemble des informations sur l'historique du service est conservé dans l'article 242 de ce versement.

Entry and conservation

Mode of entry

Les archives conservées aux Archives des musées nationaux ont fait l'objet d'un versement aux Archives nationales par la mission des Archives du ministère de la Culture et de la communication sous le numéro 15V0262.

Conservation history

Les documents étaient initialement conservés aux Archives des musées nationaux (AMN) au sein du musée du Louvre. Ce pôle appartient au Service de la Bibliothèque et de la Documentation Générale. Il rassemble le témoignage écrit de plus de deux siècles de gestion des musées de l'État. La constitution des fonds est donc étroitement liée à l'histoire de cette administration.

Evaluation, sorting and elimination

Les doubles et la documentation ont été éliminés.

Sources and references

Additional sources

Archives des musées nationaux (Archives nationales) : 20144792 (séries R et RP) les musées nationaux pendant la Seconde guerre mondiale ; 20150166, dossiers électroniques du pôle des Archives des musées nationaux ; 20150707, messagerie électronique du pôle des Archives des musées nationaux.

Other finding aids

POIZAT Gilles et REY-FREUDENREICH Élisabeth, Les archives des musées nationaux : guide de recherche, dernière mise à jour en 2011.

PREVET Alain, REY-FREUDENREICH Élisabeth et VAILLANT, Séverine (pôle des Archives des musées nationaux, SBADG), État général des fonds des archives des musées nationaux, dernière mise à jour en 2011.

PREVET Alain, REY-FREUDENREICH Élisabeth et VAILLANT, Séverine (pôle des Archives des musées nationaux, SBADG), Répertoires numériques et inventaires sommaires par séries ou sous-séries, dernières mises à jour en 2014 .

Bibliography

REGEASSE-DRAGOMIR, Janine, Histoire de l a bibliothèque des origines à 1926, thèse de l'École du Louvre (consultable à la cote I1), 1969.

LE MASNE DE CHERMONT, Isabelle, « La Bibliothèque centrale des musées nationaux, entretien, propos recueillis par Jean-Michel Nectoux » in Les Nouvelles de l'INHA, n° 6, mai 2001, p. 2-6.

PETITOU, Françoise, « La bibliothèque centrale des musées nationaux » in Les Nouvelles de l'INHA, n° 34, avril 2009, p. 6.

Warning! Communication restrictions. Click here to find out more.

Add finding aid
to my favourites
Download
the finding aid in PDF format
Finding aide permalink
Finding aid XML export