Your request is in progress
Finding aid - Reference codes:

Guerre de 1939-1945. Archives du Comité d'histoire de la Deuxième Guerre mondiale et fonds d'origine privée

Top of page
Date
1881-2020
Material importance
and support
560 m. l.
Physical location
Pierrefitte-sur-Seine
Access conditions

Une grande partie de la sous-série est librement communicable. Certains fonds privés restent soumis à l'autorisation de leurs ayants-droit.

Conditions of use

Reproduction libre pour une grande partie de la sous-série, soumise à autorisation pour certains fonds ou documents isolés d'origine privée.

Reference codes: 72AJ/2172
1944-1974

Odette Pilpoul

Odette Pilpoul

Description

Listes originales diverses de déportées ; chronologie de la libération de Hasag ; notes manuscrites concernant notamment le recensement et la recherche des compagnes de déportation françaises et étrangères d'Odette Pilpoul ; brochures retraçant les activités du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pendant la Seconde Guerre mondiale ; correspondance ; bulletins et circulaires d'amicales.

Creator history

Odette Pilpoul-Larrieu, née le 11 mars 1906, entre en contact dès septembre 1940 avec le groupe de résistance Robert et commence à distribuer des journaux clandestins. En mai 1941, elle prend ses fonctions de secrétaire générale adjointe de la mairie du IIIe arrondissement. Dès lors, ses activités de résistance empruntent trois directions principales : le sabotage systématique des instructions administratives visant à brimer la population ou à aider l’ennemi ; l’assistance directe et individuelle à la population menacée (prisonniers de guerre ou détenus évadés, réfractaires, Alsaciens-Lorrains, aviateurs alliés et parachutistes, juifs), notamment par la fourniture de travail ou de faux papiers et le camouflage au moment des rafles ; le travail clandestin avec des mouvements et réseaux de résistance.

Arrêtée par la Gestapo en mars 1944, elle est emprisonnée à Fresnes puis au fort de Romainville et déportée au camp disciplinaire de Neue Bremm puis à Ravensbrück et Buchenwald. Envoyée au kommando de Leipzig-Hasag, elle réussit à s’emparer, au départ des SS, d’un certain nombre de documents et parmi eux des listes originales de déportées.

Odette Pilpoul a été nommée "Juste parmi les Nations" par décision du 18 juin 2002 du Mémorial Yad Vashem. Elle est décédée le 10 février 2004.

Mode of entry

Don d’Odette Pilpoul aux Archives nationales (juillet 1994).

Until further notice, the reservation of a place in the reading room is compulsory for any consultation of documents.

Add finding aid
to my favourites
Download
the finding aid in PDF format
Finding aide permalink
Finding aid XML export