Your request is in progress
Finding aid - Reference codes:

Guerre de 1939-1945. Archives du Comité d'histoire de la Deuxième Guerre mondiale et fonds d'origine privée

Top of page
Date
1881-2022
Material importance
and support
590 m. l.
Physical location
Pierrefitte-sur-Seine
Access conditions

Une grande partie de la sous-série est librement communicable. Certains fonds privés restent soumis à l'autorisation de leurs ayants-droit.

Conditions of use

Reproduction libre pour une grande partie de la sous-série, soumise à autorisation pour certains fonds ou documents isolés d'origine privée.

Reference codes: 72AJ/2959
[1942]-1999

René Devaux

Description

  • Album de photographies des Chantiers de la Jeunesse, prises en différents lieux, notamment Le Marquairès (Lozère), Laval-sur-Luzège, Lapleau, Tulle et Brive (Corrèze), Hyères, Le Lavandou et Cavalaire-sur-Mer (Var) (sd).
  • Récit de René Devaux sur "les Chantiers de la Jeunesse en Allemagne pendant la guerre de 39-45" et la création du camp de travail d'Auschwitz pour le compte d'I.G.Farben (sd) ; journal manuscrit relatant la marche vers l'Ouest devant l'avancée des troupes russes (janvier-mai 1945) et retranscription partielle avec des variantes (sd) ; tirage photographique et négatifs (sd).
  • Rapport de Georges Toupet, chef du camp français de travailleurs d'Auschwitz, membre du Mouvement national des prisonniers de guerre et déportés (MNPGD) (1945, 1948) et attestation en sa faveur du liquidateur national du MNPGD, Pierre Le Moign' (décembre 1952) ; photographies de Georges Toupet (1973 et sd).
  • Correspondance, notamment lettres de Georges Toupet à ses camarades (1976-1996) ; Bulletin national officiel des Chantiers de la jeunesse française (décembre 1996-juin 1999) ; listes d'anciens des Chantiers de la Corrèze (1997-1999) ; documentation imprimée sur les Chantiers face au STO, les travailleurs français en Allemagne, le MNPGD et le Rassemblement national des prisonniers de guerre (RNPG) (1980-1983 et sd).

Creator history

René Devaux est né en 1919 en Dordogne. Élève à l'École des officiers de réserve, il en sort avec le grade d'aspirant et devient chef de groupe dans les Chantiers de la Jeunesse en Corrèze. En 1943, il est chargé d'encadrer les jeunes de son groupement en partance pour l'Allemagne dans le cadre du Service du travail obligatoire. Il participe alors à la création, en Haute-Silésie, du camp de travail d'Auschwitz, pour le compte d'I.G. Farben.

Après la guerre, il s'installe à Uzerche comme artisan photographe. Il décède à Brive-la-Gaillarde en 2000.

Mode of entry

Don de son fils Bertrand Devaux aux Archives nationales (septembre 2017).

New conditions for access to archives.

Add finding aid
to my favourites
Download
the finding aid in PDF format
Finding aide permalink
Finding aid XML export