Traitement en cours
Inventaire - Cotes :

Fonds de l'Académie JULIAN (1867-1946)

Haut de page
Cotes
63AS/1-63AS/26
Date
1867-1946
Nom du producteur
Académie Julian
Importance matérielle
et support
22 cartons ; 4 registres. 3 mètres linéaires.
Localisation physique
Pierrefitte-sur-Seine
Conditions d'accès
  • Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.
  • 63AS/1-63AS/8 : consultation sur microfilm (MIC/63AS/1-MIC/663AS/8).
  • 63AS/25 et 63AS/26 : communication sur extrait.
Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Description

Présentation du contenu

Ce fonds et ses suppléments conservent de nombreux répertoires, registres ou carnets relatifs aux élèves inscrits à suivre des cours de dessins, sculptures ou autres auprès de l'Académie Julian. Ainsi que des livres de présences, de comptabilité et quelques correspondances.

Sommaire :

  • 63AS/1. Catalogue général des élèves. 1870-1919.
  • 63AS/1-8. Livres de comptabilité des élèves. 1890-1932.
  • 63AS/9. Suppléments divers. 1892-1932.
  • 63AS/10-11. Dames : nationalités et patronymes. 1868-1928.
  • 63AS/12-14. Inscriptions aux ateliers de l'Académie. 1877-1907.
  • 63AS/15-24. Ateliers de l'académie et divers. 1867-1946.
  • 63AS/25-26. Correspondance. 1877-1938.

Langue des documents

Français

Institution responsable de l'accès intellectuel

Archives nationales (France)

Historique du producteur

  • Rodolphe Julian est né à Lapalud (Vaucluse) le 13 juin 1839 et décédé à Paris le 12 février 1907. En 1868, il crée une académie privée de peinture et de sculpture, l’Académie Julian, dans un local sis 27, galerie Montmartre, passage des Panoramas, dans le second arrondissement de Paris ; en 1890, il ajoute de nouveaux ateliers sis au 31, rue du Dragon dans le sixième arrondissement de Paris. Les femmes sont admises, à partir de 1880, dans un atelier particulier au 51, rue de Vivienne, dans le second arrondissement de Paris. Des peintres de renom dirigent les ateliers, tels William Bouguereau ou Jean-Paul Laurens : l’Académie Julian acquiert rapidement une grande réputation et est fréquentée par de nombreux étudiants, français et étrangers (Allemagne, Angleterre, Autriche, États-Unis, Pologne, Suisse).
  • Fermée pendant la Seconde Guerre mondiale, l’Académie Julian vend la plupart de ses ateliers en 1946. Elle est rachetée en 1959 par Guillaume Met de Penninghen et Jacques d’Andon et prend le nom d’École supérieure d’Arts graphiques (ESAG).

Entrée et conservation

Modalités d'entrée

  • 63AS/1-9. Dépôts, 1987-1990.
  • 63AS/10-26. Don de M. Christophe-Emmanuel Del Debbio, 2015.

Sources et références

Documents de même provenance

Les documents cotés 63AS/1-63AS/8 sont uniquement consultables sur microfilm (MIC/63AS/1-MIC/63AS/8) sur le site de Pierrefitte-sur-Seine.

Bibliographie

  • Fehrer (Catherine) « The Julian academy, Paris 1868-1939 : spring exhibition 1989 (organized by Robert and Elisabeth Kashey) », Shepherd gallery, New York (États-Unis), 1989. (Nota : avec en première partie un catalogue des œuvres des professeurs et en seconde partie une liste des étudiants et professeurs de 1869 à 1939)
Ajouter l'inventaire
à mes favoris
Télécharger
l'inventaire en PDF
Permalien
de l'inventaire
Export XML
de l'inventaire