Traitement en cours
Inventaire - Cotes :

Fonds Robert et Mireille LOUIS (1882-2007)

Haut de page
Cotes
748AP/1-748AP/180
Date
1882-2007
Nom du producteur
Louis, Robert (1902-1965) - Louis, Mireille (1930-2012)
Importance matérielle
et support
180 cartons ; 21 mètres linaires
Localisation physique
Pierrefitte-sur-Seine
Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales (748AP/5-15 : sur extrait).

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Description

Présentation du contenu

  • 748AP/1-15. Créations d'œuvres héraldiques et symbolistes de Robert et Mireille Louis. 1942-2007.

- 748AP/1. Répertoire général des commandes de 1942 à 2002.

- 748AP/2-15. Chronos et dossiers numérotés. 1956-2007.

  • 748AP/16-126. Séries d'armoriaux géographiques. 1882-2007.

- 748AP/15-74. Armorial général des communes de France par départements. 1882-2007.

- 748AP/75-81. Armorial de France par régions ou provinces anciennes. 1931-1998.

- 748AP/82-87. Armorial des chefs-lieux de cantons (épures). Sans date.

- 748AP/88-99. Armorial par nations et villes étrangères. 1921-2005.

- 748AP/100-126. Séries d'épures, photographies et documents divers. 1910-2004.

  • 748AP/127-153. Recherches thématiques, iconographiques et documentaires. 1906-2002.

- 748AP/127-132. Monde animal. 1942-1997.

- 748AP/133-135. Monde végétal. 1944-1962.

- 748AP/136-153. Thèmes et figures héraldiques. 1906-2002.

  • 748AP/154-161. Autres activités : ex-libris, philathélie, vexillologie. 1904-1989.
  • 748AP/162-167. Dossiers personnels et divers. 1926-1994.
  • 748AP/168-174. Documentation, cartes postales et photographies. 1950-1980.
  • 748AP/175-180. Blasons en matière spéciale et documents hors formats. Sans date.

Mode de classement

Par thèmes principaux.

Langue des documents

Français
Anglais

Institution responsable de l'accès intellectuel

Archives nationales de France

Historique du producteur

Robert Jules Henri Louis, dit Robert Louis, est né à Douai (Nord) le 20 février 1902. Il est le fils d'Ernest Jules Louis et de Anna Georgina Dropy. En avril 1927, à Saint-Mandé (Val-de-Marne), il épouse Marcelle Andrée Dion d'où naît leur fille Mireille en 1930.

Ingénieur textile de formation, Robert Louis entre d'abord dans la carrière militaire, puis il devient officier de réserve et est détaché au Service historique de l'armée entre 1939 et 1944.

Très tôt, il s'intéresse aux arts symboliques ; dès 1945 il est chargé de mission par le général de Lattre de Tassigny afin de réaliser les maquettes des 13 timbres-postes de la zone d'occupation française en Allemagne, ensuite il est chargé de la symbolique militaire au sein du ministère de la Défense nationale de 1946 à 1951, pour lequel il réalise de nombreux insignes militaires dont certains toujours utilisés.

Membre de la Commission des Sceaux de l'État, il participe à de nombreuses commissions départementales d'héraldique urbaine, pour lesquelles il conçoit les armoires de plusieurs départements ou de diverses communes françaises.

Par ailleurs, plusieurs publications, notamment des armoriaux, sont illustrés par Robert Louis dans les années 1940 à 1960. Des cartes postales ou papiers officiels sont également de sa main, ainsi que des créations d'armoiries de villes ou capitales de pays étrangers ( généralement d'anciennes colonies françaises), ainsi que d'autres armoiries et ex-libris pour des particuliers, et d'emblèmes (marques symboliques ou logo) pour des industries et commerces de luxe.

Ses créations originales d'héraldique sont également enregistrées à la SPADEM (Société de la propriété artistique des dessins et modèles) pour la gestion de ses droits d'auteur (voir litige avec la ville de Royan, 748AP/26).

Avec la collaboration de l'archiviste paléographe et ancien conservateur en chef aux Archives nationales Jacques Meurgey de Tupigny (1891-1973), il contribue par son style graphique au renouveau de l'art héraldique en France dans la seconde moitié du XXe siècle.

En juillet 1937, il est nommé officier d'académie par arrêté du Ministre de l'Éducation nationale, puis chevalier de la Légion d'honneur par décret en décembre 1952, et il est également officier de l'Ordre national du Mérite. De son vivant il transmet à sa fille, Mireille (1930-2012), son œuvre et l'enseignement de son talent artistique. Robert Louis décède à Vincennes (Val-de-Marne) en septembre 1965.

Née en 1930, Mireille Louis est la fille de l'artiste héraldique Robert Louis (1902-1965), qui lui enseigne son art et à qui elle succède dans l'activité d'artiste héraldique et de dessinateur symboliste en 1965, selon le désir de poursuivre l'œuvre de son père.

Membre de la Société française d'héraldique et de sigillographie depuis 1966, avec l'accord des conseils municipaux et l'aide documentaire de directeurs d'archives départementales, elle crée ou rénove de nombreuses armoiries communales, dont beaucoup ont été éditées en timbres postales.

Dans les années 1970, elle illustre notamment deux ouvrages consacrés aux armoires des communes du département de la Somme et des Hautes-Alpes. De plus, durant une trentaine d'années, elle complète l'importante documentation sur l'héraldisme constituée par son père, jusqu'à sa retraite en 1994 et plus tard encore.

Mireille Louis est l'épouse de Guy Dion-Biro dont elle eut un fils, Vincent.

En juillet 2012, Mireille Dion-Biro décède en Charente-Maritime, à l'âge de 82 ans.

Entrée et conservation

Modalités d'entrée

Achat, juin 2015.

Sources et références

Sources complémentaires

Généralités et sites en ligne :

  • Héraldique et armoiries. Fiche de recherche en ligne, consultable sur le site des Archives nationales (salle des inventaires virtuelle, aide à la recherche et rechercher une fiche).
  • Site de la société française d'héraldique et de sigillographie (SFHS) : sfhs-rfhs.fr/
  • La Commission nationale d'héraldique (CNH), crée le 14 décembre 1999 par le ministère de la culture, instance consultative ayant pour but de conseiller les communes, les collectivités territoriales et depuis février 2015 les particuliers dans le cadre de projets ou de modification d'armoiries (voir en ligne sur le site France Archives : https://francearchives.fr/article/38351 (dont divers vade-mecum).

Archives nationales : (Pierrefitte-sur-Seine principalement)

  • 19800035/650/74966. Dossier de la Légion d'honneur de Robert LOUIS (consultable en ligne).
  • 20140260/167. « Le grand armorial de la Toison d'or », par J. Van Driesten, Lille, 1923.
  • 20170262/9. « Héraldique dans le graphisme contemporain », mémoire de l'École nationale supérieure des Arts décoratifs, par Olivier Flandrois, 2006.
  • AB/XIX/2644-AB/XIX/2684. Fonds des référendaires du sceau de France. XIXe-début XXe siècle.
  • AB/XIX/2979-AB/XIX/3035. Fonds du vicomte Révérend (héraldique du 1er Empire au début de la 3e République). XIXe siècle.
  • AB/XIX/3041-AB/XIX/3044. Notes généalogiques et héraldiques sur les familles du Loiret.
  • AB/XIX/3197, dr. 10. Armorial vénitien du XVIe siècle.
  • AB/XIX/4195, dr. 17. Manuscrit héraldique « Le blason des armoiries », de Charles Segoing. 1652.
  • AB/XIX/5095-AB/XIX/5098. Registres héraldiques en allemand sur les bourgmestres des cantons alémaniques (Suisse). XVIIIe siècle.
  • AB/XIX/5357. Fichier héraldique (vers 1930-1950), 35 boîtes conservées par le centre de sigillographie et d’héraldique (ancien service des sceaux) sur le site parisien des Archives nationales.
  • AB/XXVIII/548. « Le bestiaire héraldique au Moyen âge », par Michel Pastoureau, thèse de l'École nationale des chartes, 1972.
  • AB/XXVIII/1036. « Héraldique médiévale des évêques et de cardinaux français : l'exemple de 46 diocèses de la France du nord et du centre », par Édouard Bouyé, thèse de l'École nationale des chartes, 1995.
  • AB/XXVIII/1141. « Les armoiries imaginaires de l’Antiquité, de l’Orient et de la Bible », par Nicolas Roche, thèse de l'École nationale des chartes, 1997.
  • AB/XXVIII/1244. « Du sceau à la signature : histoire des signes de validation en France (XIIIe-XVIe siècle) », par Claude Jeay, thèse de l'École nationale des chartes, 2000.
  • AB/XXVIII/1593. « L'érudition héraldique au XVIIIe siècle : la question des origines des armoiries », par Guy Mayaud, thèse de l'École nationale des chartes, 2013.
  • AB/XLV/10. « L'héraldique brésilienne comme science auxiliaire de l'histoire et ses relations avec l'héraldique des pays latins », de Waldemar Baroni Santos, thèse de doctorat, Reims, 1984.
  • AB/XLV/40. « Les limitations autoritaires de la capacité héraldique. Leur application dans l’actuel département des Alpes-Maritimes et l’ancien comté de Nice », par Pierre-Jean Ciaudo, thèse de doctorat, Nice, 1975.
  • CP/AP/300(I)/2634. Armoiries de la salle des croisades du château de Versailles (96 dessins). XIXe siècle.
  • BB/29/987-988, BB/29/991-992 et BB/29/1081-1083. Commission du sceau, ministère de la Justice (bureau du sceau). Armorial des villes au XIXe siècle. (voir également les nombreuses sources complémentaires signalées dans l'introduction de l'inventaire).

Bibliographie

Ouvrages de Robert et Mireille Louis : (par ordre chronologique)

  • Louis (Robert) et Levron (Jacques), Les armoiries des communes de Seine-et-Oise, 3 volumes, La Renaissance, Paris et Troyes, 1944-1959.
  • Louis (Robert) et Meurgey de Tupigny (Jacques), L'art héraldique, association française des collectioneurs d'ex-libris, Nancy, 1949.
  • Louis (Robert) et Meurgey de Tupigny (Jacques), Les armoiries des provinces françaises, Girard Barrère et Thomas, Paris, 1951.
  • Louis (Robert) et Meurgey de Tupigny (Jacques), Armorial des communes de la Seine, La Renaissance, Troyes, 1961.
  • Louis (Robert) et Cordonnier-Détrie (Paul), Armorial des chefs-lieux de canton du département de la Sarthe, La Renaissance, Troyes, 1962.
  • Louis (Mireille) et Estienne (Jean), Armorial des chefs-lieux de cantons et des communes de la Somme, Amiens, 1972.
  • Louis (Mireille) et Roman d'Amat (Jean-Charles), Armorial des communes des Hautes-Alpes, Gap, 1974.

Articles sur Robert et Mireille Louis : (nécrologie)

  • Revue française d'héraldique et de sigillographie, 1965, p. 2-6 (Robert Louis).
  • Revue française d'héraldique et de sigillographie, 2010-2012, p. 8 (Mireille Louis).

Principaux ouvrages sur l'héraldique : (liste sommaire d'ouvrages récents)

  • Boos (Emmanuel de), Damongeot (Marie-Françoise) et Vielliard (Françoise), préface de Michel Pastoureau, L'Armorial Le Breton, Paris, Archives nationales-Groupe Malakoff-Somogy, 2004.
  • Crayencour (Georges de), Dictionnaire héraldique, indiquant 2000 termes environ et plus de 1600 figures héraldiques, Bruxelles, 1974.
  • Durivault (Georges) et Haucourt (Geneviève D'), Le Blason, collection Que sais-je? , PUF, 1949-1995 (9e édition).
  • Gérard (Jean-Philippe), Répertoire des ressources généalogiques et héraldiques du département des manuscrits de la Bibliothèque nationale de France, Mémoire & documents, Versailles, 2003
  • Lartigue (Jean-Jacques), Armorial général des communes de France, Paris, Christian, 1995.
  • Pastoureau (Michel), nombreux ouvrages dont : Traité d'héraldique, Picard (Grands manuels), 1979, avec rééditions de 1993 à 2008.
  • Poppof (Michel), Bibliographie héraldique internationale, Paris, Le Léopard d’Or, 2003.
  • Viel (Robert), Les origines symboliques du blason, Berg international, Paris 1972.
Ajouter l'inventaire
à mes favoris
Télécharger
l'inventaire en PDF
Permalien
de l'inventaire
Export XML
de l'inventaire