Your request is in progress
Finding aid - Reference codes:

Fonds du collège de Juilly : registres (1650-1960)

Top of page
Reference codes
AS/210(I)/1-AS/210(I)/172
Date
1650-1960
Name of creator
Collège de Juilly
Material importance
and support
612 registres ; 40,60 mètres linéaires.
Physical location
Pierrefitte-sur-Seine
Access conditions

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions of use

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Description

Presentation of content

C’est une définition assez vague du « registre » qui a prévalu à la mise en série par les bibliothécaires de Juilly des documents constituant cet ensemble. On y trouve donc non seulement des registres à proprement parler (« feuillets cousus ensemble, en principe reliés, formant un volume généralement paginé, parfois paraphé, dans lequel sont consignés des actes ou des opérations à titre de référence ou de preuve », selon la définition du Dictionnaire des archives, AFNOR-École nationale des chartes, 1991), mais aussi des « catalogues » ou « répertoires » (qui rassemblent des données à caractère informatif plutôt que probant), des « cahiers » (support d’écriture d’un document long) et même quelques « recueils factices » (dont les pièces ont été reliées postérieurement à leur production). Cette série se compose donc de documents très divers par leur forme, allant de l’épais in-folio de comptes des pensionnaires au plus modeste carnet de notes, autant que par leur objet et leur fonction. Certains volumes ont servi simultanément ou successivement à enregistrer des informations parfois très diverses : ils ont, le cas échéant, été classés en fonction de leur premier usage, les réemplois étant indiqués dans la suite de la description.

Le premier catalogue des pensionnaires a été commencé en 1778 et poursuivi jusqu’en 1791 ; il indique, pour chaque pensionnaire, les nom, prénoms, date et lieu de naissance et l’adresse du correspondant de l’administration, avec index.

Pour la période antérieure, on ne dispose que de registres de comptes des pensionnaires généralement intitulés « Livres des pensionnaires » ou « Livres des fournitures… ». Marie-Madeleine Compère et Dominique Julia précisent que « chaque pensionnaire y est inscrit à sa date d’entrée et toutes les dépenses relatives à son séjour sont consignées à la suite (fournitures scolaires, vêtements, chaussures, frais de maladie, leçons des maîtres d’agrément, quartiers de pension). Les premiers registres (fin du XVIIe siècle) sont assez mal tenus et l’identification des élèves y est rendue difficile par l’habitude de donner à chacun des fils d’une même famille le nom d’une seigneurie différente. C’est seulement à partir de 1663 qu’on peut estimer que toutes les entrées sont notées » (note). Ces registres des comptes des pensionnaires ont été étudiés par Willem Frijhoff et Dominique Julia (période antérieure à 1745) et par Étienne Broglin (pour 1745-1828, avec une présentation des registres, t. I, p. 6-14). Pour les recherches sur les pensionnaires pendant la période 1745-1828, il convient de se reporter préalablement aux copieuses notices du Dictionnaire biographique publié par Étienne Broglin.

D’autres registres documentent pour cette époque le fonctionnement de l’établissement. Des inventaires et comptes de gestion des biens et des charges sont utilisés en particulier pour la gestion du personnel : maîtres (et répétiteurs), domestiques et employés (meunerie-boulangerie, cuisine, blanchisserie, couture, entretien, jardin, ferme, etc.), médecin et chirurgien, puis, au XIXe siècle, directeurs, professeurs, surveillants, dames religieuses et autre personnel de service, mais aussi actionnaires. D’autres comptes enregistrent les dépenses poste par poste : matériaux de construction et travaux aux bâtiments ; meubles et ustensiles ; stocks et dépenses de bouche ; linge et vêtements, puis trousseau des élèves ; soins médicaux ; port de lettres et paquets ; livres, papier et autre matériel pédagogique ; etc.

À partir des années 1840, les registres comptables se structurent nettement en plusieurs séries réparties par année scolaire : journaux et livres de caisse, comptes des élèves, grands livres, sommiers, inventaires périodiques. Parallèlement, on trouve en plus grand nombre des registres non liés à la fonction comptable : stocks des magasins, menus de la cantine, rapports de surveillance de l’étude, points et bons d’honneur octroyés, appréciations et notes sur la conduite et des travaux des élèves, catalogues de bibliothèque et registres de prêt de livres, registres matricules (avec renseignements sur les familles).

Sommaire :

AS/210(I)/1-AS/210(I)/49 Période ancienne (1650-1795).

AS/210(I)/1. Catalogues des pensionnaires (1770-1791).

AS/210(I)/2-AS/210(I)/14. Comptabilité générale des recettes et des dépenses (1683-1828).

- AS/210(I)/2-AS/210(I)/3. Grands livres généraux (1787-1793).

- AS/210(I)/4-AS/210(I)/12. Journaux généraux (livres tenus à Juilly ; 1683-1795).

- AS/210(I)/13-AS/210(I)/14. Journaux généraux (livres tenus à Paris par le régisseur ? ; 1726-1828).

AS/210(I)/15-AS/210(I)/35. Comptes des élèves ou pensionnaires (1650-1792).

- AS/210(I)/15-AS/210(I)/29. Livres de compte (1650-1792).

- AS/210(I)/30-AS/210(I)/35. Documents préparatoires (1715-1792).

AS/210(I)/36-AS/210(I)/49. Autres comptes de tiers et journaux thématiques (1712-1825).

- AS/210(I)/36-AS/210(I)/37. Autres comptes de tiers (1733-1789).

- AS/210(I)/38-AS/210(I)/43. Journaux de l’économat, de l’intendance et de la ferme (1712-1828).

- AS/210(I)/44-AS/210(I)/46. Journaux de l’atelier de couture et de la lingerie (1758-1825).

- AS/210(I)/47-AS/210(I)/48. Journaux de l’infirmerie (1763-1800).

- AS/210(I)/49. Journaux du port de lettres et paquets (1785-1795).

AS/210(I)/50-AS/210(I)/172 Période moderne et contemporaine (1796-1952).

AS/210(I)/50-AS/210(I)/52. Généralités (direction ; 1831-1930).

AS/210(I)/53-AS/210(I)/65. Catalogues des pensionnaires ou des élèves (1825-1960).

- AS/210(I)/53-AS/210(I)/55. Catalogues récapitulatifs rédigés par Manceau et après lui (1850-1915).

- AS/210(I)/56-AS/210(I)/57. Catalogues récapitulatifs abrégés (vers 1875).

- AS/210(I)/58. Catalogues récapitulatifs copiés en cahiers (vers 1897).

- AS/210(I)/59-AS/210(I)/61. Registres d’entrées et sorties (1796-1892).

- AS/210(I)/62-AS/210(I)/65. Listes d’élèves par année (1825-1960).

AS/210(I)/66. Gestion du personnel (entrées et sorties ; 1833-1891).

AS/210(I)/67-AS/210(I)/105. Comptabilité générale des recettes et des dépenses (1799-1962).

- AS/210(I)/67-AS/210(I)/68. Bilans généraux (1815-1874 et 1916-1962).

- AS/210(I)/69-AS/210(I)/84. Grands livres généraux (1799-1921).

- AS/210(I)/85-AS/210(I)/105. Journaux et livres de caisse généraux (1801-1907).

AS/210(I)/106-AS/210(I)/135. Comptes des pensionnaires ou élèves (1790-1908).

- AS/210(I)/106-AS/210(I)/130. Livres de compte (1790-1908).

- AS/210(I)/131-AS/210(I)/134. Documents préparatoires aux comptes (1863-1908).

- AS/210(I)/135. Situations de compte (1826-1845).

AS/210(I)/136-AS/210(I)/149. Autres comptes de tiers et journaux thématiques (1798-1929).

- AS/210(I)/136-AS/210(I)/142. Autres comptes de tiers (1806-1910).

- AS/210(I)/143-AS/210(I)/145. Journaux de l’économat, de l’intendance et de la ferme (1798-1904).

- AS/210(I)/146. Journaux de l’atelier de couture et de confection (1807-1861).

- AS/210(I)/147. Journaux de l’infirmerie (1833-1853 et 1922-1929).

- AS/210(I)/148. Journaux du port de lettres et paquets (1832-1895).

- AS/210(I)/149. Journaux des répétitions (arts d’agrément ; 1835-1862).

AS/210(I)/150-AS/210(I)/159. Gestion des provisions, menus, inventaires (1827-1919).

- AS/210(I)/150. Provisions du régisseur et du sommelier (1827-1872).

- AS/210(I)/151-AS/210(I)/157. Provisions des magasins (1828-1919).

- AS/210(I)/158. Menus (1835-1858). Inventaires des provisions (1865-1878).

- AS/210(I)/159. Inventaires du mobilier et du matériel (1828-1865).

AS/210(I)/160-AS/210(I)/171. Discipline et pédagogie (1841-1941).

- AS/210(I)/160. Règlements et horaires... (1841-1957). Surveillance et étude (1842-1878).

- AS/210(I)/161-AS/210(I)/171. Examens, notes et appréciations, récompenses (1843-1941).

AS/210(I)/172. Bibliothèque (1830-1860). Infirmerie (1849-1851). Cercle des professeurs (1923-1952).

Classification method

La série des registres décrits dans le présent inventaire avait été ordonnée par les bibliothécaires de Juilly par ordre chronologique d’ouverture du registre, quel que soit son objet. Tout en fournissant une description matérielle très précise et souvent reprise ici, l’ancien inventaire ne montrait pas les continuités et les ruptures de l’enregistrement. Pour que les chercheurs puissent mieux évaluer la qualité de ces sources, il a semblé nécessaire de reclasser ces registres de manière à montrer les séries organiques qu’ils forment. À cette occasion, divers fragments de registres ont pu être rapprochés des documents dont ils étaient issus. On a conservé à la suite de chaque description l’ancienne cote de chaque registre.

Language of documents

Français

Institution responsible for intellectual access

Archives nationales (France)

Creator history

Le collège de Juilly est fondé en 1637 par les oratoriens, dans les anciens bâtiments de l’abbaye du même nom. Également connu sous le nom d’Académie royale depuis la protection que lui a offerte Louis XIII, le collège développe des méthodes d’enseignement originales, qui bien que sévères s’efforcent de respecter la personnalité des élèves.

La Révolution marque une césure dans l’histoire de l’établissement, non pas tant avec la loi du 18 août 1792 qui supprime les congrégations séculières (dont les oratoriens), qu’avec celle du 8 mars 1793 qui décide la vente des biens appartenant aux collèges, met le traitement des enseignant à la charge de la nation et retire toute autonomie de gestion aux anciens collèges. Les bâtiments accueillent pendant un temps un hôpital militaire en 1793, mais c’est finalement la disette de 1794 qui force les pères à congédier leurs derniers élèves et à se disperser dans les environs. L’enseignement reprend cependant dès 1796, et l’établissement devient un "lycée" en 1813.

Les oratoriens reprennent la direction du collège en 1815 : s’ensuivent plusieurs reprises successives, liées aux aléas politiques de cette période. Les abbés de Salinis et de Scorbiac en particulier prennent en charge le collège de 1828 à 1841, tandis que l’Oratoire le dirige à nouveau de 1867 à 1903, date de la dispersion de l’ordre. On retiendra que sur toute cette période l’attention est portée à une pédagogie respectueuse de la responsabilité personnelle des élèves.

À partir de 1913, la situation du collège se redresse : bien que servant d’hôpital militaire pendant toute la première guerre mondiale, les élèves continuent d’y être accueillis et côtoient ainsi les blessés. Différentes crises ponctuent la vie du collège au XXe siècle : avec la loi Debré de 1959 il devient un établissement privé sous contrat. Sa fermeture définitive intervient en 2012, après plusieurs années de difficultés financières, une baisse du nombre d’élèves et des désaccords pédagogiques importants qui avaient entamé la réputation du collège.

Entry and conservation

Mode of entry

Don de la Société anonyme du collège de Juilly (entrées n° 20140752 du 6 novembre 2014 et n° 20150098 du 11 février 2015).

Conservation history

Les archives du collège de Juilly ont été conservées sur le lieu même de leur production jusqu’à la fermeture de l’établissement. Les archives demeurées utiles au fonctionnement du collège ont été collectées par les Archives nationales directement dans les locaux de l’administration. Les archives « historiques », devenues inutiles à la gestion courante de l’établissement mais présentant un intérêt historique, avaient été anciennement remises à la bibliothèque du collège puis confiées, lors de la fermeture de celui-ci, à la bibliothèque de la maison généralice de l’Oratoire (Maison Pierre-de-Bérulle, 17, rue des Lyonnais, 75005 Paris), où elles ont été prises en charge par les Archives nationales. Ces archives anciennes avaient été réparties par les bibliothécaires de Juilly en plusieurs séries : « registres », « manuscrits », « pièces », « documents figurés », « photographies »… Munies d’inventaires manuscrits ou dactylographiés, elles ont été exploitées par plusieurs historiens. Quelques registres figurant dans les inventaires anciens sont en déficit ou sont encore conservés à la bibliothèque de l’Oratoire.

Sources and references

Additional sources

  • Archives nationales, M//222 : Exercices de messieurs les pensionnaires de l’académie royale de Juilly, affiche imprimée, 1772.
  • Archives nationales, M//230 : Exercices de mathématiques (17 soutenants), livret imprimé, 1776 ; Exercice académique sur la manière de raconter, rhétorique, affiche imprimée, 1778 ; Praemiorum solemnis distributio, palmarès latin, affiche imprimée, 1786.
  • Archives nationales, S//6764 : pièces concernant l’union de l’abbaye de Juilly à la maison de l’Oratoire, avec bulle d’union (2 mars 1639) (1637-1653), titres de donations (1176-1600), pièces concernant les bois de l’abbaye sis à Juilly et Dammartin-en-Goële (1560 -1775), documents sur l’installation des oratoriens à Juilly (concordat entre Charles de Condren, supérieur général de l’Oratoire, et Dominique Séguier, évêque de Meaux, 28 novembre 1637 ; lettres patentes confirmatives de ce concordat, 1er décembre 1637 ; bulle pontificale de l’union de bénéfices, 2 mars 1639, et acte de prise de possession, 9 septembre 1639).
  • Archives nationales, S//6765-S//6767. Abbaye de Juilly : biens sis à Montgé et Vinantes (1537-1790), Saint-Mard (1660-1662), Thieux (1658- 1748). Vemars, Fontenay, Chatenay (1508-1791), Nantouillet (1481 n. st.- 1772), Lagny-le-Sec, Saint-Pathus, Le Plessis- Belleville (1231-1791) ; biens sis à Juilly (1492-1648), à Meaux (1451-1792), au Mesnil-Amelot (1305-1685), à Mongé (1684-1768), à Nantouillet (1677-1749), à Paris (1627-1658), au Plessis-l’Évêque (1478-1585), à Saint-Soupplet (1188-1790) ; arpentages et déclarations de terres (1570-1766) ; terres sises à Juilly et aux environs (Vantouillet, Montgé) : baux (1643-1791) ; achats et échanges, procès (1349-1677) ; moulins à eau de Juilly et de la Haize (sis à Nantouillet) : baux et procès (1349-1791).
  • Archives nationales, S//6768 : 2 registres de comptes des revenus de l’abbaye (1577-1583) ; amortissement des biens de l’abbaye : déclarations des années 1521, 1584, 1728 ; arpentages et déclarations des terres dépendant de l’abbaye (1558-1674) ; arpentages des terres sises au territoire de Juilly appartenant aux visitandines de Meaux et aux chanoines de Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie de Paris (1692) ; « Plan de l’enclos et des bâtiments de l’ancienne abbaye à Juilly », XVIIe siècle ; procès-verbal de la visite [de Juilly] commencée le 16 août 1788.
  • Archives nationales, S//6773, dossier 3 : pièces concernant les droits de censive et de seigneurie de l’abbaye au lieu de Juilly, XIIe s.-1698.
  • Archives nationales, S//6811-S//6812 : terrier des fiefs de Juilly, 1667.
  • Archives nationales, AD/XXIc/48 : mémoire de pension adressé à M. Alexandre dans l’académie de Juilly, du 20 mars au 12 octobre 1787.
  • Archives nationales, AF/II/67/91, pièces 23-25 : arrêté maintenant Julien Martin d’Ayqueville comme professeur à l’École nationale de Juilly, avec pièces jointes, 6 messidor an III.
  • Archives nationales, F/17/1011, dossiers 988-1420 : Conseil d’Instruction publique, examen des livres élémentaires : nouvelle méthode pour apprendre à écrire, par J.-B. Brun, ex-professeur de l’Oratoire, an VII.
  • Archives nationales, F/17/1249, pièces 238-239 : Commission temporaire des arts, demandes d’emploi pour Jacquet, instituteur à l’école nationale de Juilly, an II.
  • Archives nationales, F/17/1330, dossier 2 : pièces concernant Bésolaud, ancien professeur de belles-lettres de philosophie et de mathématiques dans plusieurs collèges de l’Oratoire, notamment à Juilly, an IX.
  • Archives nationales, F/17/1407 : Juilly, institution de l’abbé de Scorbiac, 1828.
  • Archives nationales, F/17/1432 : renseignements sur Juilly fournis par l’abbé Crenière, directeur du collège, 1813.
  • Archives nationales, F/17/2847 : dossier du chanoine Jules Corblet, historiographe du diocèse d’Amiens, professeur au collège de Juilly, 1843-1879.
  • Archives nationales, F/17/9108 : troubles dans l’enseignement secondaire (collège de Juilly), 1815.
  • Archives nationales, F/17/1317/8 : réponse à une enquête orale sur les écoles centrales (Juilly), an IX.
  • Archives nationales, F/19/2475, dossier 1 : dossier de l’abbé de Salinis, directeur du collège de Juilly, proposé comme coadjuteur de l’évêque de Troyes, 1840-1841.
  • Archives nationales, F/19/3125 : dossiers de prêtres étrangers pour Joseph Ball, prêtre alsacien-lorrain, professeur au collège de Juilly (1897), Léon Rudynski, prêtre d’origine autrichienne, professeur au collège de Juilly (1887-1897).
  • Archives nationales, F/19/4092 : nomination de l’abbé Maricourt, ancien directeur du collège de Juilly, comme supérieur de l’École des hautes études ecclésiastiques, 1868.
  • Archives nationales, F/19/6952 : demande de rétablissement des oratoriens ajournée par l’archevêché de Paris, avec statuts et règlement de l’Oratoire, 1816-1818.
  • Archives nationales, F/21/549 : autorisation de frappe de médailles : médaille du prix aux élèves du collège de Juilly, par Vivier, 1832- 1833.
  • Archives nationales, 20144793/13 : échange de correspondance entre le directeur des musées royaux et le préfet de Seine-et-Marne relatif à la statue agenouillée du cardinal Pierre de Bérulle au collège de Juilly (1847).
  • Archives nationales, CP/N//II/SEINE-ET-MARNE/21 : « Plan de la maison de Juilly et de ses dépendances provenant de l’Oratoire » (commune de Saint-Soupplets), XVIIIe siècle.
  • Archives nationales, CP/N/III/SEINE-ET-MARNE/66 : « Arpentage et division des bois appartenant à messieurs les prêtres de la congrégation de l’Oratoire de Paris scitués près et aux environs de Juilly en Brie… », J. Renard, géomètre et premier arpenteur de la maîtrise des Eaux et Forêts de Paris, 1751.
  • Archives nationales, CP/N/IV/SEINE/68 : recueil de plans des maisons de l’Oratoire, dont le collège de Juilly, XVIIIe siècle.
  • Archives nationales, CP/N/IV/SEINE/69, p. 17 : projet (non exécuté) du bâtiment des classes, v. 1720.
  • Archives départementales de la Seine-et-Marne, 239 H 1-6 : épaves d’archives du collège de Juilly, notamment 239 H 3 : Mémoire instructif pour messieurs les pensionnaires de l’académie royale de Juilly, 4 pages imprimées, 1724 [reproduit dans le recueil publié par le service éducatif des archives départementales, L’enseignement en Seine-et-Marne de l’Ancien Régime aux lois Guizot et Ferry, Melun, 1979, p. 46].
  • Archives départementales de la Seine-et-Marne, 1 Q 1166, dossier 52-O-5 : Description des bâtiments lors de l’expertise pour le rachat, 28-30 prairial an IV (16-18 juin 1796) [largement publié par V. de Becdelièvre, 1977, p. 350].
  • Archives départementales de la Seine-et-Marne, 1 MI 1642, 1 MI 1810-1 MI 1864 et 1 MI 2093-1 MI 2143 : microfilms des registres du collège de Juilly.
  • Archives départementales de la Seine-et-Marne, Az 3157 : Mémoire instructif pour messieurs les pensionnaires de l’académie royale de Juilly, 4 pages imprimées, 1768.
  • Archives de l’Oratoire (?) : registres des archives du collège de Juilly n° 6 (1683-1715) et n° 14 (1716-1756) contenant les procès-verbaux des visites de l’académie royale de Juilly faites tous les ans (sauf en 1688, 1691, 1694, 1717, 1720, 1728) au mois de juillet et d’août par les supérieurs généraux de la congrégation de l’Oratoire.
  • Bibliothèque nationale de France, Lc28 16 : Almanach du diocèse de Meaux, 1789, p. 193-195 [prospectus de Juilly].
  • Bibliothèque nationale de France, Ld39 554 : Comptes rendus aux chambres assemblées (réponse à l’enquête de l’édit de février 1763 créant une commission du Conseil chargée de produire la réglementation régissant les établissements), 1763, p. 13 (Juilly).
  • Bibliothèque nationale de France, 4° R, p. 904 : Mémoire instructif pour messieurs les pensionnaires de l’académie royale de Juilly, 4 pages imprimées, 1731 [publié dans Revue de Champagne et de Brie, 1877, t. 3, p. 152-155].
  • Bibliothèque nationale de France, Rp. 80 et 81 : Exercices de messieurs les pensionnaires de l’académie royale de Juilly, affiche imprimée à l’occasion de la distribution des prix ; avec les noms et lieux d’origine des élèves interrogés, 1) par classe, avec mention des textes sur lesquels porteront l’interrogation, 2) par cours hors du cursus classique (mathématiques, histoire et géographie, blason, grec – chaque exercice opère une sélection variable parmi ces matières), 1728 et 1733.
  • Bibliothèque de l’Arsenal, ms. 10708, f. 4-5 : Mémoire instructif pour messieurs les pensionnaires de l’académie royale de Juilly, 4 pages imprimées, 1720 [publié partiellement par Philippe Haudrère, dans L’information historique, 37e année, 1975, p. 200-201].

Bibliography

Histoire de l’éducation

Cholvy (Gérard) et Chaline (Nadine-Josette), L’enseignement catholique en France aux XIXe et XXe siècles : actes du colloque organisé par la Société d’histoire religieuse de la France (Toulouse, 18-20 mars 1994) et de la journée d’étude de l’Association française d’histoire religieuse contemporaine (Paris, 24 septembre 1994), Revue d’histoire de l’Église de France, t. LXXXI, n° 206, 1995, 296 p., en ligne : http://www.persee.fr/issue/rhef_0300-9505_1995_num_81_206.

Compère (Marie-Madeleine) et Julia (Dominique), « Les collèges sous l’Ancien Régime : présentation d’un instrument de travail », Histoire de l’éducation, t. 13, n° 1, déc. 1981, p. 1-27, en ligne : http://www.persee.fr/doc/hedu_0221-6280_1981_num_13_1_1077.

Compère (Marie-Madeleine) et Julia (Dominique), Les collèges français (16e-18e siècle) : répertoire, Paris, INRP-CNRS, 1984-2002, 3 vol. parus.

Compère (Marie-Madeleine), Du collège au lycée (1500-1850) : généalogie de l’enseignement secondaire français, Paris, Gallimard-Julliard, 1985, 285 p.

Frijhoff (Willem) et Julia (Dominique), « Les grands pensionnats de l’Ancien Régime à la Restauration : la permanence d’une structure éducative », Annales historiques de la Révolution française, t. 53, 1981, p. 153-198, en ligne : http://dare.ubvu.vu.nl/bitstream/handle/1871/3122/13502.pdf.

Guitard-Morel (Josiane), La relation éducative au cours du XVIIIe siècle : thèse de doctorat sous la direction de Sylviane Leoni, Dijon, Université de Bourgogne, 2013, 2 vol., en ligne : http://www.theses.fr/2013DIJOL017/document.

Huguet (Françoise), « Les pensions et institutions privées secondaires pour garçons dans la région parisienne (1700-1940) », Histoire de l’éducation, n° 90, 2001, p. 205-221, en ligne : http://histoire-education.revues.org/839.

Julia (Dominique) (dir.), Atlas de la Révolution française, fasc. 2 : L’enseignement (1760-1815), Paris, EHESS, 1987, 105 p.

Launay (Marcel), L’Église et l’école en France (XIXe-XXe siècles), Paris, Desclée, « Bibliothèque d’histoire du christianisme » n° 14, 1988, 172 p.

Piéjus (Anne), Plaire et instruire. Le spectacle dans les collèges de l’Ancien Régime, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2007, 374 p., en ligne : www.books.openedition.org/pur/28918.

Histoire de l’Oratoire

Frijhoff (Willem) et Julia (Dominique), « Les oratoriens de France sous l’Ancien Régime : premiers résultats d’une enquête », Revue d’histoire de l’Église de France, t. 65, 1979, p. 225-265, en ligne : http://www.persee.fr/doc/rhef_0300-9505_1979_num_65_175_1642.

Frijhoff (Willem) et Julia (Dominique), « Le recrutement d’une congrégation enseignante et ses mutations à l’époque moderne : l’Oratoire de France », in Donald N. Baker and Patrick J. Harrigan (dir.), The Making of Frenchmen : Current Directions in the History of Education in France (1679-1979), Historical Reflections, t. 7, n° 2-3, Waterloo, 1980, p. 443-458 : http://dare.ubvu.vu.nl/bitstream/handle/1871/3120/13496.pdf.

Lallemand (Paul), Histoire de l’éducation dans l’ancien Oratoire de France, Paris, Thorin, 1888, XII-475 p. ; rééd. Genève, Slatkine-Megariotis, 1976, XII-474 p., en ligne : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k72475.

Wagley (Stephen John), The Oratory of France (1629-1672) : a social history, Toronto, University of Toronto, 1976, XII-415 p.

Collège de Juilly

Adry (Jean-Félicissime), Notice sur le collège de Juilly, 1re éd., Paris, Institution des sourds-muets, 1807, 32 p., en ligne : https://books.google.fr/books?id=A2duF4C3VuYC ; 2e éd., Paris, Delalain, 1816, 44 p., en ligne : https://books.google.fr/books?id=H1MAb2NfsHIC.

Aldon (Monique), Le collège de Juilly. Étude de la vie scolaire de 1683 à 1770 : mémoire de maîtrise d’histoire sous la direction de Pierre Chevallier, Créteil, Université de Paris-XII, 1980, 398 p.

Arnault (Antoine-Vincent), « Le collège de Juilly avant la Révolution », La Revue de Paris, t. 49, 1833, p. 86-100, en ligne : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k58025876/f86 ; également publié comme « Chapitre II », in Souvenirs d’un sexagénaire, t. I, Paris, Duféy, 1833, p. 46-72, en ligne : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k108089j/f44.

Bannache (Charles), Notice biographique sur le R. P. Carl, de l’Oratoire, ancien supérieur du collège de Juilly, Paris, Goupy, 1874, 32 p.

Bannache (Charles), Le collège de Juilly. Son enseignement et ses souvenirs, Paris, Goupy, 1874, 50 p. ; 2e éd., Paris, Goupy, 1875, 50 p., en ligne : https://books.google.fr/books?id=qxsBAAAAYAAJ ; 3e éd., Paris, Sauton, 1881, 72 p.

Beillevert (Paul) (dir.), [Lucien] Laberthonnière [directeur du collège de Juilly de 1900 à 1913] : l’homme et l’œuvre, introduction à sa pensée, Paris, Beauchesne, « Oratoriana », 1972, 278 p., en ligne : https://books.google.fr/books?id=j6wDtqS8DEUC.

Bonnardet (E.), Les Lyonnais au collège de Juilly (XVIIe et XVIIIe siècles), Lyon, Mougin-Rusand Waltener et cie, 1901, 278 p.

Broglin (Étienne), De l’Académie royale à l’Institution, le collège de Juilly (1745-1828) : thèse de doctorat sous la direction d’Alphonse Dupront, Paris, Université de la Sorbonne, 1978, 5 vol., 1620 p.

Broglin (Étienne), « Une thèse de 3e cycle sur Juilly », Les chroniques de Juilly, année 1977, n° 55, déc. 1978, p. 45-51.

Broglin (Étienne), « L’académie royale oratorienne de Juilly », Archistra : archives, histoire, traditions. Journal d’information, études et recherches sur l’histoire de la France méridionale, n° 56, 1982, p. 19-22.

Broglin (Étienne), « Les élèves du collège de Juilly originaires des Bouches-du-Rhône (suite) », Archistra : archives, histoire, traditions. Journal d’information, études et recherches sur l’histoire de la France méridionale, n° 57, 1983, p. 7-9, n° 59, 1983, p. 69-71, n° 60, 1983, p. 92-94.

Broglin (Étienne), « De Riom à Juilly : la différence et la hiérarchie, ou logiques d’un filtrage », in Jean Ehrard (dir.), Le collège de Riom et l’enseignement oratorien en France au XVIIIe siècle : actes du colloque de Riom (28-30 mars 1991), Paris, CNRS, et Oxford, Voltaire Foundation, 1993, p. 29-43.

Broglin (Étienne), « L’académie royale de Juilly aux XVIIIe et XIXe siècles : un pensionnat d’élite en Seine-et-Marne ? », in Mickaël Wilmart (dir.), L’éducation en Brie à travers les siècles : actes du colloque de Meaux, 18 novembre 2000, [Étrépilly], Presses du village, 2003, p. 161-212.

Broglin (Étienne), « Les activités physiques et sportives au collège de Juilly du XVIIIe au XIXe siècle », Mémoires de la Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et de l’Île-de-France, t. 56, 2005, p. 309-323.

Broglin (Étienne), « La reproduction des élites au miroir du collège : fusion intégratrice ou juxtaposition conflictuelle ? », in Christine Bouneau et Caroline Le Mao (dir.), Jeunesse(s) et élites. Des rapports paradoxaux en Europe de l’Ancien Régime à nos jours, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2009, p. 89-109.

Broglin (Étienne), « Les ‘petits messieurs’ pensionnaires de l’académie royale de Juilly (1651-1828) : dictionnaire biographique », in Outils collectifs, Paris, Centre Roland-Mousnier (UMR 8596), 2017, 3 vol. de notices (1901 + 2436 + 2146 p.) et 1 vol. d’index (163 p.), en ligne : http://www.centrerolandmousnier.fr/outils-collectifs/.

Cadilhon (François), « Montesquieu et les élèves bordelais du collège de Juilly (1700-1710) », Revue française d’histoire du livre, n° 46, janv.-mars 1985, p. 253-258.

Compère (Marie-Madeleine) et Julia (Dominique), « Juilly, académie royale, collège de plein exercice », in Les collèges français (16e-18e siècle). Tome 2 : répertoire France du Nord et de l’Ouest, Paris, INRP-CNRS, 1988, p. ...-....

Corvisier (Jean-Claude), Dammartin-en-Goële, t. II : Juilly, Saint-Mard, Saint-Cyr-sur-Loire, Sutton, « Mémoire en images », 2003, 127 p.

Couriot (H.), Étude sur sainte Geneviève et sur la légende de Juilly, Paris, Cusset, 1872, 76 p.

« Deux lettres de Louis de Bonald [l’une adressée au supérieur du collège de Juilly où il envoie son fils] », Mémoire, n° 8, 1989, p. 43-47.

Endrès (A.), « Le tourisme à moins de 100 kilomètres de Paris : église et collège de Juilly », in Chambre de commerce et d’industrie de Meaux, juin 1969, p. 42-43 et pl. 60-62.

Givry (Jacques de), Juilly (1177-1977), huit siècles d’histoire, 1re éd., slnd, 1976, 314 p. ; Mayenne, Floch, 1978, 390 p. ; Mayenne, Floch, 2005, 390 p.

Hamel (Charles), Histoire de l’abbaye et du collège de Juilly, depuis leurs origines jusqu’à nos jours, 2e éd., Paris, Douniol, 1868, XX-689 p., en ligne : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6458338h ; 3e éd., Paris, Gervais, 1888 ; Paris, Le livre d’histoire « Monographies des villes et villages de France », 2009, XX-686 p.

Mony (Adolphe), La légende de Juilly, Paris, Jouaust, 1883, en ligne : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54069673.

Mony (Adolphe), À Juilly : légendes, souvenirs et fêtes, Paris, Picard, 1900 ; 533 p.

Orlandi (G.), « L’educazione di un principe del Seicento [notamment élève au collège de Juilly] : Cesare Ignazio d’Este, discepolo di Richard Simon », Spicilegium historicum congregationis sanctissimi Redemptoris, t. 27, n° 1, 1979, p. 153-227.

Recht (Paul), « La bibliothèque du collège de Juilly [aménagement de nouveaux locaux] », Revue des bibliothèques, déc. 1929, p. 484-486, en ligne : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k920616s/f512.

Thédenat (Henri), Notice sur les découvertes archéologiques faites lors de la démolition de l’ancienne chapelle du collège de Juilly et dans les fouilles de la nouvelle, Paris, Pichon, 1887, 16 p.

The Archives Nationales reading rooms are closed until further notice.

Add finding aid
to my favourites
Download
the finding aid in PDF format
Finding aide permalink
Finding aid XML export