Traitement en cours
Inventaire - Cotes :

Exposition universelle de 1855 à Paris. Sous-série F/12 (1855)

Haut de page
Cotes
F/12/2892-F/12/2917, F/12/3167/C, F/12/3182-F/12/3184, F/12/5005/B,F/12/ 5793,F/12/11850
Date
1855
Localisation physique
Pierrefitte

Description

Présentation du contenu

FICHE DESCRIPTIVE

Intitulé : Exposition universelle de 1855, à Paris

Dates extrêmes : 1849-1867.

Niveau de description : regroupement d'articles.

Référence : FR - CHAN - F/12/2892 à 2917, 3167/C, 3182 à 3184, 5005/B, 5793 et 11850, et sources imprimées relatives à cette exposition conservées aux Archives nationales-Paris.

Lieu de conservation : Archives nationales (Site de Paris).

Producteurs :

Ministère de l'Agriculture, du Commerce et des Travaux publics ;

Commission impériale de l'exposition universelle.

Historique :

À la suite de la première exposition « universelle » organisée à Londres en 1851 et en réponse à celle-ci, Napoléon III décide par le décret du 8 mars 1853 la tenue à Paris, en 1855, d'une exposition universelle des produits agricoles et industriels, ouverte aux productions de toutes les nations. Le décret du 22 juin 1853 prévoit qu'en parallèle se déroulera une exposition des beaux-arts. Ces deux manifestations qui se substituent à l'exposition qui aurait dû normalement avoir lieu en 1854

Art. 5 de l'ordonnance du 4 octobre 1833.

, seront présentées au public du 1 er mai au 30 septembre 1855 (l'exposition est en fait prolongée jusqu'à fin novembre).

Bien que relevant du ministère de l'Agriculture, du Commerce et des Travaux publics (division du commerce extérieur, bureau du mouvement général du commerce et de la navigation), l'organisation de ces deux expositions est plus particulièrement placée sous la direction et la surveillance d'une commission, dite Commission impériale, composée de membres éminents placés sous la présidence du cousin de l'Empereur, le Prince Napoléon

Décret du 24 décembre 1853.

.

La sélection des produits et œuvres d'art admis à l'exposition est dévolue à des comités officiels (« départementaux » pour la France et « étrangers » pour les autres puissances), qui font des propositions à la Commission impériale. Les produits et œuvres sont présentés au public selon une classification sophistiquée (en groupes et classes) élaborée par le saint-simonien Frédéric Le Play. L'exposition étant considérée comme un concours universel, elle donne lieu, après examen par des jurys, à l'attribution de récompenses (médailles d'or, d'argent et de bronze et mention honorable), remises au cours d'une grandiose cérémonie publique qui se tiendra le 15 novembre 1855

Décrets des 10, 11 et 18 mai 1855 et 11 novembre 1855.

.

Quant aux bâtiments devant abriter l'exposition, le gouvernement avait décidé, en 1852, l'édification, dans le grand carré des Champs-Élysées, d'un édifice permanent destiné à accueillir les expositions nationales et les fêtes civiles et militaires, un « Palais de l'Industrie », dont la construction fut concédée à la Compagnie Ardoin

Décret relatif à la concession du Palais de l'Industrie, 30 août 1852, Bulletin des lois, n° 575, p. 521- 525.

. Celle-ci prenait en charge les travaux d'aménagement intérieurs demandés par la Commission impériale (dans la limite de 400 000 francs), moyennant quoi elle percevrait pour se dédommager les droits d'entrée de l'exposition ; les frais d'aménagement étaient avancés par l'État qui en serait ensuite remboursé par la Compagnie sur les recettes de l'exposition.

L'exposition des beaux-arts, pour sa part, devait d'abord prendre place dans un bâtiment dont la construction sur le quai de la Conférence, en amont du pont des Invalides, fut concédée à la Compagnie de Rouville. Selon les accords, celle-ci prenait en outre en charge les frais d'aménagement intérieur et d'ameublement, les salaires des employés, percevait la moitié des droits d'entrée, le produit de la vente des livrets et de la garde des cannes et parapluies, l'autre moitié étant reversée au ministère des Beaux-Arts pour l'achat d'œuvres distinguées par le jury. Une somme de 100 000 francs fut également affectée sur les recettes à la distribution des prix et médailles aux exposants distingués. En octobre 1854, le bâtiment provisoire destiné aux Beaux-Arts fut affecté à l'Industrie, et l'exposition des Beaux-Arts transférée au Louvre, puis dans un bâtiment situé entre l'avenue Montaigne et la rue Marbeuf, à construire aux frais de l'État.

L'exposition universelle de 1855, à Paris, accueillit, sur une superficie d'un peu plus de 15 ha, près de 24 000 exposants (dont la moitié étaient français) et plus de cinq millions de visiteurs

Brigitte Schroeder-Grudehus et Anne Rasmussen, Les Fastes du Progrès. Le Guide des Expositions universelles 1851-1992, Paris, Flammarion, 1992, p. 64-70.

.

Description sommaire du contenu :

Le fonds de l'exposition universelle de 1855, bien qu'extrêmement lacunaire et mélangé, éclaire néanmoins sur les divers aspects de l'organisation administrative de l'exposition. En revanche, y manquent les documents relatifs à l'édification du Palais de l'Industrie des Champs-Élysées, réalisée par une société privée.

Modalités d'entrée :

Versements du ministère du Commerce.

Conditions d'accès : communication libre, sous réserve de restrictions imposées par l'état matériel des documents.

Conditions de reproduction : reproduction libre, sous réserve de restrictions imposées par l'état matériel des documents.

Sources et références

Sources complémentaires

Sources complémentaires aux Archives nationales

F/18/552-553. Brochures et imprimés concernant l'Exposition de 1855 destinés au colportage.

F/18/1552 (pièces 116 à 119). Exposition universelle de l'industrie : Ode aux exposants, par le chevalier J.-H. Redarez-Saint-Remy.

F/21/661. Participation des manufactures nationales et de la bergerie de Rambouillet à l'Exposition de 1855. A signaler : dossier relatif à des photographies d'Adrien Tournachon, dit Nadar jeune.

F/21/1465 à 1472. Exposition universelle de 1855, beaux-arts. 1853-1857. (Avec quelques documents relatifs à l'Exposition universelle de 1867.)

F/21*/2793-2797. Exposition universelle de 1855, beaux-arts : jury d'admission ; ouvrages exposés ; réclamations d'artistes.

F/70/43 à 46. Ordonnances de paiement.

F/70/429. Ordonnances de paiement : Salon de 1863 ; Expositions de 1855-1864 ; Exposition universelle de 1855.

F/80/1774. Londres, 1861 ; Paris, 1855 ; Paris, Exposition permanente des produits algériens, 1861-1874 ; Paris, 1867 ; Lyon, 1872 ; Vienne, 1873 ; Paris, Exposition internationale des industries maritimes et fluviales, 1875 ; Alger, Exposition agricole, 1876 ; Philadelphie, Exposition internationale, 1876 ; Oran, 1877. (Cote consultable aux Archines nationales d'Outre-Mer à Aix-en-Provence)

AJ/15/524. Muséum. Divers. Notamment : expositions, 1855-1923.

AJ/96 Agence d'architecture du Grand Palais. Albums de plans, dessins et photographies relatifs au Palais de l'Industrie.

400 AP 126. Papiers du prince Napoléon. Notamment : correspondance relative à l'exposition universelle de 1855 ; quelques pièces imprimées relatives à celle de 1867.

O/5/1680. Quittances d'acquisitions faites par l'Empereur à l'Exposition de 1855.

VA1A/CCXVI/b. XI. « Versement de l'Architecture ». Exposition universelle de 1855, à Paris, palais des Beaux-arts : plan et élévation côté rue Marbeuf.

Sources imprimées conservées aux Archives nationales

- Textes officiels :

Exposition universelle de 1855, Liste des membres composant le jury mixte international, Paris, Typographie de Henri Plon, 1855, n.p.

F/12/3184

Nota. - La plupart des textes officiels relatifs à l'organisation de l'exposition sont repris dans : Exposition universelle de 1855. Rapports du jury mixte international publiés sous la direction de S.A.I. le Prince Napoléon, président de la Commission impériale, Paris, Imprimerie impériale, 1856, vol. 1, p. I-LXXVI (AD/XIXd/8), ainsi qu'en partie dans le fascicule : Commission impériale.

Décrets, règlement et instructions, s.l.n.d., impr. Henri et Charles Noblet, 16 p. (traduit en plusieurs langues étrangères)

F/12/3182

Exposition universelle de 1855, Le système de classification adopté par la Commission impériale, précédé d'une nomenclature alphabétique des produits de l'agriculture, de l'industrie et de l'art [...] à l'usage des exposants, des comités et des jurys, Paris, Chez Henri et Charles Noblet, 1854, 75 p.

F/12/3184 et AD/XIXd/18

Exposition universelle de 1855, Commission impériale, Système de classification [...] pour servir de base à la composition des collections de produits à exposer, au classement de ces produits dans le Palais de l'exposition et aux travaux du jury international [...], s.l.n.d. [Impr. Henri et Charles Noblet], 78 p.

F/12/3184

- Catalogues et guides :

Exposition universelle des produits de l'industrie de toutes les nations. Catalogue officiel de l'Exposition, publié par ordre de la Commission impériale, Paris, Panis, 1855, 544 p.

AD/XIXd/17

Exposition universelle de 1855. Explication des ouvrages de peinture, sculpture, gravure, lithographie et architecture des artistes vivants étrangers et français exposés au Palais des Beaux-Arts le 15 mai 1855, Paris, Panis, Vinchon, 1855, LX-639-82 p.

Bibliothèque historique, in-8°, 17907

Panthéon de l'industrie. Compte rendu des œuvres les plus remarquables de l'Exposition de 1855 par une société d'économistes et de gens de lettres, Paris, Aux bureaux de l'administration, 1855, pp. 19-31, produits de la Maison Sallandrouze-Lemoullec.

F/12/3184

Visite à l'Exposition universelle de Paris, en 1855... sous la direction de Tresca..., Paris, Librairie de L. Hachette et Cie, 1855, 799 p., plans

Bibliothèque historique, in-8°, 35404

Visites et études du prince Napoléon au Palais de l'industrie (Guide pratique de l'Exposition), Paris, 1855, 392 p.

AD/XIXd/16

Visites et études du prince Napoléon au Palais des beaux-arts (Description complète de cette exposition), Paris, 1856, 427 p.

AD/XIXd/16

Exposition de 1855, notices sur divers exposants : Andral et Courbebaisse (machine hydraulique à élever l'eau), Blanchet fils (pianos), Derosne et Cail (machines à vapeur), Durand (fondeur de bronzes), Gille jeune (arts céramiques), Magnin (blés durs, semoules et pâtes), Rouvenat (bijouterie et joaillerie fine), plaquettes imp.

AD/XIXd/6

Paris Universal Exhibition 1855. Catalogue of the Works exhibited in the British Section of the Exhibition..., Londres, 1855, 224 p. et n. pag.

1. En français et en anglais, index des exposants cités.

pag.

AD/XIXd/11

Exposition universelle 1855. Catalogue des objets exposés dans la section grecque de l'exposition, Paris, Firmin Didot frères, 1855, 24 p.

AD/XIXd/13

Exposition des produits de l'industrie de toutes les nations. Royaume de Wurtemberg, catalogue descriptif , s.l.n.d., 47 p. et liste des exposants.

AD/XIXd/14

- Rapports :

Exposition universelle de 1855. Rapports du jury international. Médailles d'honneur (1 vol.) ; Propositions de médailles d'honneur (2 vol. et suppléments 1-12 et 19-22)

AD/XIXd/7

Exposition universelle de 1855. Rapports du jury mixte international publiés sous la direction de S.A.I. le Prince Napoléon, président de la Commission impériale, Paris, Imprimerie impériale, 1856, 2 vol., LXXVI-723 p. (documents officiels et classes I à XI) et 856 p. (classes XII à XXXI)

2. Chaque volume est muni d'un index alphabétique des matières et des exposants.

AD/XIXd/8

Exposition universelle de 1855. Rapports du jury mixte international publiés sous la direction de S.A.I. le Prince Napoléon, président de la Commission impériale, Paris, Imprimerie impériale, 1856, 1575 p.

3. Index alphabétique des matières.

AD/XIXd/9

Rapport sur l'Exposition universelle de 1855, présenté à l'Empereur par S.A.I. le Prince Napoléon, président de la Commission impériale , Paris, Imprimerie impériale, 1857, 1857, p. 1-496 (exemplaire incomplet)

AD/XIXd/10

Album de l'Exposition universelle dédié à S.A.I. le Prince Napoléon, par le baron L. Brisse... publié avec le concours de MM. Dumas,... Arlès-Dufour,... Le Play,... F. de Mercey,... Michel Chevalier, etc., Paris, Bureaux de l'Abeille impériale, 1856, 3 vol., 535, 532 et 458 p., ill. (exemplaire incomplet)

F/12/5005/B

Reports of the Paris Universal Exhibition of 1855... , Londres, 1856, partie.

AD/XIXd/15

Relatorio do Commissario regio junto a Commissâo imperial da Exposiçâo universal de Paris , Lisbonne, 1857, 4 vol.[ en portugais ; vol. 1 : documents officiels publiés en français].

AD/XIXd/12

Société libre d'émulation du commerce et de l'industrie de la Seine-Inférieure, Rapport sur l'Exposition universelle de 1855... , Rouen, 1856, 422 p. [ liste des exposants originaires de Seine-Maritime].

AD/XIXd/19

Bibliographie

Bibliographie :

STEHLY Amélie, L'organisation de l'Exposition universelle de 1855 à Paris, mémoire de maîtrise sous la dir. de Jacques-Olivier Boudon, Paris IV-Sorbonne, année 2003-2004 (inédit).

STEHLY Amélie, « L'Exposition universelle de 1855. Une première expérience parisienne », Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Ile-de-France, 133 e année, 2006, pp. 177-211.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici

Ajouter l'inventaire
à mes favoris
Télécharger
l'inventaire en PDF
Permalien
de l'inventaire
Export XML
de l'inventaire