Traitement en cours
Inventaire - Cotes :

Guerre 1914 - 1918. Fonds du ministère des Pensions : livre d'or des Morts pour la France - Département des Basses-Pyrénées (1919-1935).

Haut de page
Cotes
19860711/399-19860711/406
Date
1919-1935
Importance matérielle
et support
 0,90 ml.
Localisation physique
Pierrefitte-sur-Seine
Conditions d'accès

Librement communicable

Conditions d'utilisation

Ce fonds est libre de droits

Description

Présentation du contenu

Dès 1914, la qualité de « Mort pour la France » est attribuée aux civils et aux soldats victimes de la Première Guerre mondiale ; ainsi, tout au long du conflit, le ministère de la Guerre tient à jour un fichier de tous les soldats honorés de cette mention qui répondait à des critères précis : seules les personnes décédées entre le 2 août 1914 et le 24 octobre 1919, morts sur le champ de bataille ou à cause de dommages directement imputables au conflit, étaient susceptibles de la recevoir.

Par la loi du 25 octobre 1919, « relative à la commémoration et à la glorification des morts pour la France au cours de la Grande guerre », l’État lance le projet d'un Livre d'or comprenant les noms de tous ces héros anonymes, qui serait déposé au Panthéon. Le ministère des Pensions, nouvellement créé, est chargé d'établir, à partir du fichier existant, la liste des Morts pour la France de chaque commune ; il l'adresse en 1929 aux maires qui la contrôlent et l'amendent. Des correspondances témoignent souvent de ces échanges entre les deux parties. Toutefois, les décalages entre les noms figurant sur les monuments aux morts et ceux des Livres d'or proviennent du fait que la liste du ministère est établie en 1929 alors que les monuments aux morts ont presque tous été érigés entre 1920 et 1925. En 1935, la présentation matérielle du futur Livre d'or est fixée : 120 volumes devaient être imprimés en plusieurs exemplaires, dont un serait déposé au Panthéon. Les contraintes budgétaires, puis le début de la Seconde Guerre mondiale, mirent fin au projet, en laissant subsister la documentation préparatoire.

Les Archives nationales conservent ainsi pour chaque commune française, la liste des soldats Morts pour la France, classée par ordre alphabétique des départements puis des localités. Ces listes nominatives communales permettent de connaître les nom et prénom de chaque personne, ainsi que la date et le lieu de son décès. Le lieu de sépulture, en revanche, n'est pas indiqué, pas plus que l'unité à laquelle le soldat était rattaché. En principe, les personnes mentionnées sont celles qui sont nées ou résidaient dans la commune au moment de la mobilisation, mais un flou a longtemps subsisté sur cette question ; c'est ce qui explique, pour une part, les divergences entre les listes communales de Morts pour la France et les noms portés sur les monuments aux morts.

Les listes définitives ont fait l'objet d'une numérisation dont les images sont consultables en ligne. Les correspondances qui ont conduit à leur établissement ne sont pas disponibles en ligne ; leur existence, qui n'est pas systématique, est indiquée dans l'instrument de recherche.

Mode de classement

Géographique : par commune (état des communes en France et outre-mer de 1919).

Langue des documents

Français

Institution responsable de l'accès intellectuel

Archives nationales (France)

Historique du producteur

Ministère des Pensions.

Entrée et conservation

Modalité d'entrée

Versement

Historique de la conservation

Le versement 19860711 a fait l'objet d'un transfert du ministère des Anciens Combattants aux Archives nationales - site de Paris - avant 1986, où il a été préalablement coté dans la sous-série F/9. En 1986, pour des raisons matérielles de gestion d'espace sur le site de Paris (construction du CARAN), le fonds a été transféré sur le site de Fontainebleau des Archives nationales, avec deux autres fonds également cotés en F/9.

Évaluation, tris et éliminations

Aucune élimination n'a eu lieu depuis le versement.

Accroissements

Néant.

Sources et références

Documents de même provenance

Du même producteur, le ministère des Pensions, les Archives nationales conservent également à Pierrefitte-sur-Seine les registres d'état-civil des régiments et des hôpitaux militaires de la Première Guerre mondiale (191860726/1 à 404 et 19860727/1 à 606).

Sources complémentaires

Le Livre d'or peut permettre d'effectuer une recherche à caractère nominatif, dès lors que l'on connaît le lieu d'origine de l'individu recherché, mais d'autres sources conservées par le ministère de la Défense apparaissent plus adaptées à ce type de recherche :

Le fichier nominatif des soldats Morts pour la France est accessible en ligne sur le site

www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr

Un fichier nominatif des lieux de sépulture est également mis en ligne à l'adresse suivante : www.sepulturesdeguerre.sga.defense.gouv.fr

Enfin, le fichier des marins morts pour la France est consultable au Service historique de la Défense, à Vincennes. Des renseignements complémentaires sont accessibles sur le site www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr


Site Mémoire des hommes (fichier des Morts pour la France)
Fichier nominatif des lieux de sépulture
Fichier des marins Morts pour la France

Autres instruments de recherche

Chaque département concerné, au sein du versement 19860711, a fait l'objet d'un répertoire numérique.

Attention ! Restrictions de communication. Cliquez ici pour en savoir plus.

Ajouter l'inventaire
à mes favoris
Télécharger
l'inventaire en PDF
Permalien
de l'inventaire
Export XML
de l'inventaire