Traitement en cours
Inventaire - Cotes :

Carreaux de Drancy

Haut de page
Cotes
AE/VIs/1-AE/VIs/84
Date
1941-1944
Importance matérielle
et support
 84 carreaux.
Localisation physique
Pierrefitte-sur-Seine
Conditions d'accès

Sur autorisation

Description

Langue des documents

langues indo-aryennes

Institution responsable de l'accès intellectuel

Archives nationales de France

Historique du producteur

En 2009, des graffiti d'internés sont mis à jour à la Cité de la Muette à Drancy, qui fut le principal camp de concentration et de transit des Juifs de France d'août 1941 à août 1944 avant leur déportation vers les camps de la mort.

Ces graffiti ont été inscrits dans les chambrées situées dans les étages sur des contre-cloisons intérieures constituées de carreaux de plâtre, bruts ou couverts d’un badigeon. Ils ont été soit gravés soit écrits au crayon, majoritairement par des internés juifs.

Les plus anciens graffiti connus datent d’août 1941, leurs auteurs inscrivant alors leur nom et leur date d’arrivée au camp. Cette pratique se poursuit mais s’y ajoute bientôt une autre information : la date de départ. Adressés à tous et pour mémoire, ces graffiti deviennent un rituel pour de nombreux déportables, la veille ou le jour de leur départ.

Accès et utilisation

Localisation physique

Pierrefitte-sur-Seine

Conditions d'accès

Sur autorisation

Conditions d'utilisation

Les clichés sont la propriété du Conseil régional d'Île-de-France, en partenariat avec le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis.

Toute demande de reproduction doit être adressée aux Archives nationales qui transmettront la demande au Service Patrimoines et Inventaire Région Île-de-France.

Copyright : Jean-Bernard Vialles, Région Île-de-France, Inventaire général du patrimoine culturel, Département de la Seine-Saint-Denis, Archives nationales, ADAGP, 2011.

Entrée et conservation

Modalité d'entrée

Don de l'Office public de l'habitat de Seine-Saint-Denis en date du 24 septembre 2012.

Historique de la conservation

Construite entre 1931 et 1935 par l’Office d’habitations à bon marché (HBM) de la Seine, la cité de la Muette est un ensemble de logements sociaux qui comprend cinq tours de quatorze étages associées à des bâtiments bas en « peignes » et « redents », démolis en 1976, et à une construction de quatre étages en U, restée inachevée à cause de la crise économique.

C’est lors du changement d’une partie des huisseries, en 2009, que ces graffiti ont été découverts. Inscrits sur des carreaux de plâtre servant de contre-cloison, ils ont été déposés soigneusement et stockés par l’Office public de l’habitat de Seine-Saint-Denis et restaurés sous la responsabilité scientifique du service du Patrimoine culturel du département de la Seine-Saint-Denis en 2010.

Ces carreaux liés au bâti bénéficient du classement au titre des Monuments historiques (25 mai 2011).

Les Archives nationales conservent en tout 84 carreaux de plâtre provenant de la Cité de la Muette parmi lesquels 73 seulement comportent des graffitis.

Sources et références

Bibliographie

  • Pouvreau, Benoît, Les graffiti du camp de Drancy. Des noms sur les murs, Snoeck/Conseil général de la Seine-Saint-Denis, 2013, 157 p. (ISBN 978-94-6161-124-6)
  • Renée Poznanski, Denis Peschanski, Bénoît Pouvreau, Drancy, un camp en France, Fayard, 2015, 304 p. (EAN : 9782213671130)

Termes d'indexation

guerre 1939-1945 ;  déportation ;  camp de concentration ;  Drancy (Seine-Saint-Denis)  

Attention

Salle de lecture de Pierrefitte-sur-Seine

 

 

 

- Jusqu’au 30 juin, la communication et la réservation des archives des ministères de l'Éducation, de la Jeunesse & des Sports, des Affaires sociales et des Beaux-arts (notamment les dossiers des musées nationaux) seront interrompues à partir de 12h

Ajouter l'inventaire
à mes favoris
Télécharger
l'inventaire en PDF
Permalien
de l'inventaire