Traitement en cours
Inventaire - Cotes :

Radio France. France Inter. Prix du Livre Inter (1975-2013)

Haut de page
Cotes
20160119/1-20160119/427
Date
1975-2013
Nom du producteur
Radio France. France Inter. Service Culture.
Importance matérielle
et support
Le versement comprend 100 cartons d'archives de type « Armic » soit 31 ml.
Localisation physique
Pierrefitte-sur-Seine
Conditions d'accès

L'ensemble de ce fonds est soumis au régime des archives publiques. En application des dispositions des articles L. 213-1 à L. 213-8 du Code du Patrimoine et compte tenu des informations dont la communication pourrait porter atteinte à la protection de la vie privée, le délai de communicabilité des articles 20160119/1 à 20160119/39 et 20160119/41 à 20160119/427 est de cinquante ans à compter de la date du document le plus récent inclus dans le dossier. L'article 20160119/40 est librement communicable.

Conditions d'utilisation

Selon le règlement de la salle de lecture.

Description

Présentation du contenu

Le Prix du Livre Inter est créé en 1975 par Paul-Louis Mignon, alors chef du Service Culture de la Rédaction de France Inter. Il en assume depuis l'organisation annuelle sous l'égide de la critique littéraire Eva Bettan. L'objectif de Paul-Louis Mignon est d'instaurer un lien privilégié entre France Inter, son public et les livres, en offrant aux auditeurs le pouvoir et la possibilité de s'exprimer en toute liberté. Paul-Louis Mignon souhaite aussi que les auditeurs disposent d'un livre à lire pour les vacances d'été ; c'est la raison pour laquelle la première édition est appelée Le Livre de l'été, puis rapidement Le Prix du Livre Inter afin d'éviter toute confusion avec d'autres prix concurrents.

Le jury est composé de 24 auditeurs, 12 hommes et 12 femmes, issus de toutes les régions françaises et sélectionnés au travers des lettres de candidature, ainsi que d'un président de jury, écrivain de métier, et du lauréat du Prix de l'année précédente. Il n'est possible, pour un candidat, de n'être juré qu'une seule fois.

Le Prix du Livre Inter se déroule en trois temps :

La sélection des ouvrages en compétition. Les organisateurs du Prix requièrent chaque année l'avis d'une trentaine de critiques littéraires issus de toute la presse, qu'elle soit nationale, régionale, écrite ou audiovisuelle. Ceux-ci dressent une liste de dix romans, publiés entre les mois de septembre de l'année précédente et février de l'année du Prix. Ces romans, rédigés directement en français, ne sont pas lauréats de prix littéraires importants et leur auteur n'a jamais été lauréat du Prix du Livre Inter. La sélection finale est composée des dix livres ayant obtenu le plus de voix.

La délibération finale. Le jury, le président et le lauréat de l'année précédente se réunissent à la Maison de la Radio, traditionnellement un dimanche. Ils débattent sur les livres lus et donnent leur opinion, puis votent à bulletin secret afin de déterminer le « Livre Inter ». Durant les premières éditions, les trois livres ayant remporté le plus de suffrages, à l'instar du lauréat, composent la sélection du Livre Inter, qui était proposée aux auditeurs en même temps que la proclamation du lauréat. Celle-ci est annoncée à l'antenne le lendemain, le lundi, lors d'une émission spéciale du « Treize-Quatorze » sur France Inter à laquelle les jurés ont l'obligation d'assister. Ceux-ci passent ainsi deux journées à Paris, pour lesquelles l'hébergement pour ceux qui le souhaitent et le dîner du dimanche soir sont pris en charge par Radio France.

Les lauréats du Livre Inter ne remportent pas de dotation mais acquièrent une visibilité certaine dans la presse puisque de nombreux articles sont consacrés au Prix et à son lauréat. De plus, les chiffres des ventes des ouvrages vainqueurs augmentent de façon exponentielle à la suite de la proclamation. En 2015, Le Livre Inter a fêté sa 40e édition, présidée par Jean-Christophe Rufin, et a récompensé Valérie Zenatti pour son ouvrage Jacob, Jacob.

Le fonds se décompose en trois grandes parties : les documents relatifs au déroulement de l'événement du Prix du Livre Inter en lui-même, les livres lauréats et les lettres de motivation d'auditeurs pour faire partie du jury mais qui n'ont pas été retenus.

Il y a en premier lieu les documents de travail, servant à organiser et programmer le Prix. Les documents de chaque article peuvent se classer en six thématiques.

  • Fonctionnement. Ce sont tous les documents relatifs à la réglementation et au déroulement intellectuel du Prix. Le lecteur peut y consulter le règlement, qui s'étoffe sensiblement au fil des années, mais aussi le calendrier prévisionnel, les communiqués de presse, une liste récapitulative des lauréats précédents, un dossier sur le président du jury de l'année en cours, un dossier relatif à la programmation sur France Inter des spots concernant le Prix, ainsi qu'un exemplaire de chaque lettre-type envoyée aux critiques littéraires, aux auditeurs non-retenus ou aux membres du jury.
  • Sélection des ouvrages. Il s'agit de la liste des critiques littéraires chargés de présélectionner les romans, leurs choix, la liste des ouvrages retenus pour la compétition. A cela s'ajoute, des documents sur les auteurs de ces livres, leurs coordonnées, et parfois des résumés de leurs œuvres. Il existe dans certains articles un dossier contenant de la correspondance avec les éditeurs de ces livres, mais ce n'est pas toujours le cas. Pour les années 2010 à 2013, le détail des choix des critiques littéraires est absent.
  • Jury. Le lecteur trouvera dans ce dossier le décompte des lettres d'auditeurs reçues par jour. Certaines années, notamment les plus récentes, le nom et la qualité des chargés de lecture de ces candidatures sont précisés. Outre ce décompte, le lecteur trouvera la liste des membres du jury, les exemplaires originaux de leurs lettres de candidature, ainsi que leur acceptation du règlement qui confirme leur volonté d'intégrer le jury. Pour les années les plus récentes, une autorisation de diffusion des photographies par Radio France doit être jointe à la signature du règlement. Les bulletins de vote à l'issue des délibérations ont été conservés certaines années. Pour les éditions plus anciennes, il existe un décompte manuscrit des voix. Pour la très grande majorité des éditions, il reste au moins une trace écrite du vote.
  • Organisation matérielle. Les deux jours de délibérations et d'annonce du lauréat sont organisés de façon minutieuse. En effet, la plupart des jurés viennent de toute la France. Il faut donc leur réserver des chambres d'hôtels et rembourser leurs billets de train. De plus, un dîner est donné le dimanche soir auquel assistent les jurés, certaines personnalités de France Inter, mais aussi le lauréat et son éditeur. De même, il convient de réserver des salles dans lesquelles se tiendront les délibérations, les studios pour la proclamation du Prix et de prévoir des chariots de restauration pour les jurés et les personnels techniques présents pour l'enregistrement des débats et la prise de photographies. Cette organisation logistique se matérialise par un programme de la journée et par des fiches techniques. Pour les années les plus récentes, l'organisation par courriel s'étant démocratisée, des impressions de courriers électroniques à destination de chaque acteur de l'organisation logistique composent ces dossiers.
  • Lauréat. A l'issue du Prix, une revue de presse reprenant chaque article évoquant le Prix ou son lauréat est effectuée par le Service Culture de France Inter. Certaines années, les palmarès des ventes récupérés dans divers magazines sont récupérés et intégrés au dossier. De même, le Service Culture de France Inter fait éditer des affiches présentant le livre du lauréat. Il en distribue aux membres du jury afin que ceux-ci les fassent afficher dans les librairies de leur lieu de résidence. Quelques éléments de communication (des bandeaux « Livres Inter » pour les livres lauréats par exemple) sont à signaler. Un exemplaire du livre lauréat est présent dans l'article pour certaines années.
  • Correspondance. Cette sixième thématique regroupe les courriers d'auditeurs. Il est très fréquent, jusque dans les années 2005, que les membres du jury gardent un contact avec la personne qui a organisé leur venue. Ils lui adressent des cartes de vœux ou des lettres contenant des nouvelles. Très souvent, ils éprouvent le besoin de la remercier pour l'organisation mais aussi de résumer leur « aventure » de deux jours à la Maison de la Radio. Le lecteur peut consulter quelques exemplaires de lettres de candidature qui n'ont pas été retenues par les sélectionneurs, et qui figurent dans ce fonds soit parce qu'elles sont arrivées hors délai (trop tôt ou trop tard), soit parce qu'elles ont nécessité une réponse personnalisée du service avec ou sans envoi de livre. A l'instar de ces courriers, un sous-dossier rassemble les réponses de candidats qui n'ont pas été retenus : après avoir été informés qu'ils devront retenter leur chance l'année suivante, ils éprouvent le besoin de manifester leur désaccord. D'autres, au contraire, remercient pour la lettre-réponse et informent qu'ils seront récidivistes. Enfin, le courrier des auditeurs est composé de lettres ou de courriels demandant des informations sur le Prix, sans toutefois se porter candidat au jury. Le courrier émanant d'institutions correspond aux différentes demandes pouvant être adressées à France Inter : des requêtes d'associations de malvoyants pour l'ouverture du jury aux malvoyants, des demandes d'informations émanant d'organismes divers.

Dans une seconde partie, le lecteur pourra découvrir quelques livres ayant remporté le Prix entre 1995 et 2013.

Les lettres de motivation de candidats qui n'ont pas été retenus sont classées dans une troisième partie, par année de Prix et par région. Cependant, elles n'ont pas été conservées avant 1998, et des lacunes sont à déplorer à partir de l'année 2010 ; pour l'année 2013, le fonds est quasi-totalement lacunaire. Les lettres arrivées en sélection finale (environ 5 lettres par région) sont classées à part, mais après l'année 2010, le classement interne n'a pas permis de conserver cette sélection à l'écart des autres lettres.

Ce fonds permet au lecteur de retracer l'organisation d'un prix littéraire peu commun et simplement honorifique, puisque le lauréat ne reçoit pas de contrepartie financière. Créé par Radio France pour et avec l'aide des auditeurs de France Inter, le Prix du Livre Inter se déroule dans le cadre de la Radio, et permet de développer une relation privilégiée entre les acteurs radiophoniques, les auditeurs, et le monde littéraire incarné par les auteurs lauréats et les présidents de jury successifs. La préparation de cet événement, qui dure une année quasi-complète, est minutieuse : il faut veiller à tous les détails pour éviter les difficultés d'organisation de dernière minute ou la défection d'un membre du jury. Les lettres de motivation envoyées par les auditeurs de France Inter forment une matière première des plus riches pour des études sur les orientations littéraires des participants ou sur leur condition socioprofessionnelle, puisque la très grande majorité des candidats se mettent à nu par le biais de leur courrier, n'hésitant parfois pas à parler d'épisodes personnels douloureux, voire tragiques. D'autres ont un profil atypique, comme quelques très jeunes pré-adolescents. Une grande part de ces postulants récidivent d'une année sur l'autre, certains pendant plus de huit années consécutives, d'autres rivalisent d'originalité quant à la présentation de leur composition et n'hésitent pas à joindre des suppléments à leur courrier, comme des petites réalisations manuelles. A cela s'ajoutent des courriers de réclamation d'auditeurs mécontents de leur non-sélection en tant que membre de jury. L'ensemble du fonds tend à démontrer que devenir membre de ce jury littéraire relève d'un défi pour une grande partie des auditeurs qui n'ont pas tous suivi de formation littéraire et témoigne de la forte audience de ce programme radiophonique.

Mode de classement

Chaque article du fonds correspond à l'organisation d'une année du Prix. Ils sont ordonnés par ordre chronologique. Le mode de classement change sensiblement à partir de l'année 2010 à la suite de l'adoption d'une méthodologie différente par le service en charge de l'organisation de l'événement.

Les correspondances de chaque article sont classées de manière chronologique.

Langue des documents

Français

Institution responsable de l'accès intellectuel

Archives nationales

Historique du producteur

Voir la notice d'autorité de Radio France dans le référentiel des producteurs des Archives nationales.

Entrée et conservation

Modalités d'entrée

Versement (2016).

Historique de la conservation

Le fonds est issu des versements 230W, 272W, 353W, 458W, 550W, 642W, 872W, 978W, 997W, 1105W, 1230W, 1340W, 1503W, 1653W, 1789W, 2014W et 2091W collectés par le Service Archives écrites et Musée de Radio France entre 1998 et 2014.

Évaluation, tris et éliminations

Les documents préparatoires, les doubles et les notes manuscrites ont été éliminés lors du classement.

Accroissements

Le fonds n'est pas clos. Le Prix du Livre Inter est encore attribué chaque année.

Sources et références

Sources complémentaires

Archives et publications conservées au Service Archives écrites et Musée de Radio France :

* Grilles de programmes et dossiers de presse de France Inter (865W, fonds ouvert France Inter)

* « Informations Presse » de France Inter (bulletins d'informations hebdomadaires destinés aux organismes de presse diffusant le contenu et les conditions d'enregistrement des émissions) (en cours de reclassement)

* Notes d'informations internes à Radio France (fonds ouvert)

* « La Semaine de Radio France » (1993-1999) (magazine hebdomadaire présentant les

programmes de Radio France)

* « Tonalités » (1994-2005) (magazine de communication interne de Radio France)

* « Revues de presse » et « Panoramas de presse » de Radio France

Institut National de l'Audiovisuel :

* Dépôt légal des émissions diffusées sur France Inter « Le Téléphone Sonne », « Le 7-8h », « Le Treize-Quatorze » à partir du 3 janvier 1994.

Autres instruments de recherche

Prix du Livre Inter. Archives sonores (1979-2013) (versement aux Archives nationales n° 20160120).

Prix du Livre Inter. Archives photographiques (1977-2013) (versement aux Archives nationales n° 20160121).

Attention ! Restrictions du jour. Cliquez ici pour en savoir plus.

Ajouter l'inventaire
à mes favoris
Télécharger
l'inventaire en PDF
Permalien
de l'inventaire
Export XML
de l'inventaire