Your request is in progress
Archival group

JJ - Registres

Top of page
Title:
JJ - Registres
Dates:
801-1700
Level of description:
fonds

Mode of entry

La sous-série JJ a été constituée entre 1852 et 1854. Le noyau en a été formé par les registres placés avant 1850 en tête de la série J et conservés dans des cartons cotés J//1 à J//147. Depuis leur transfert en JJ, ces cotes de la série J sont vacantes.

Description

Le numérotage actuel des registres du Trésor des chartes a pour base celui qui fut fixé vers 1380 par Gérard de Montaigu dans la dernière rédaction de son répertoire des libri utiles (JJ//1/15). Ce numérotage, qui allait alors de I (aujourd’hui JJ//1/1) à CXV (aujourd’hui JJ//115), fut continué pour les registres versés postérieurement.

Mais, lorsque la sous-série JJ fut constituée entre 1852 et 1854, on y fit entrer quantité de registres qui n’ont jamais appartenu à cette série primordiale : les uns avaient été placés par Gérard de Montaigu lui-même dans la catégorie des libri inutiles (JJ//42B, JJ//79B, JJ//267 à JJ//270, JJ//288, JJ//NN et JJ//OO), d’autres ont été retirés des cartons de J (JJ//20, 24/B à 24/D, 274 et 304 à 320) et même des séries P (JJ//30/B), Q/1 (JJ//24/A2) et X (JJ//54/B).

Mais le plus grand nombre des registres additionnnels sont des inventaires (s’échelonnnant du XIIIe au XVIIIe s.) et aussi des copies de registres représentées ou non dans la série (JJ//1/2/A à JJ//1/28, JJ//9/A, JJ//9/B, JJ//27/A à JJ//27/C, JJ//271 à JJ//273, JJ//275 à JJ//303, JJ//534 à JJ//588/4 et JJ//A à JJ//K). Ce dernier groupe à été encore plus important à l’origine puisqu’il comprenait en outre de nombreux volumes contenant les résultats des travaux qu’avaient effectués depuis 1703 jusqu’à la Révolution les commissaires aux registres du Trésor des chartes institués sur la proposition du chancelier d’Aguesseau. À la suite de l’échange de 1862, presque tous ces volumes (à l’exception de JJ//27/C, JJ//272 et JJ//273) ont été transférés à la Bibliothèque nationale qui, de son côté, a remis aux Archives nationales les anciens inventaires maintenant cotés JJ//1/2/B à J//1/27. Signalons en outre que les registres JJ//27/A, JJ//27/B, JJ//275, JJ//276 et peut-être aussi JJ//277 ont été rédigés dans le cadre des travaux entrepris après l’incendie de la Chambre des comptes en 1737 (voir la série K, titre II, et la série P).

Comme le numérotage primitif de Gérard de Montaigu s’est parfois trouvé quelque peu étouffé sous la masse des additions et a été en outre victime de quelques erreurs et confusions causées par les vicissitudes subies par certains registres, on a jugé utile d’indiquer pour certains articles les numéros correspondants du répertoire de Montaigu.

En résumé, les volumes de la série JJ se répartissent aujourd’hui dans les catégories suivantes :

  • JJ//1/1 à JJ//4 : Premiers inventaires du Trésor des chartes, contenant notamment les travaux de Pierre d’Étampes et de Gérard de Montaigu.
  • JJ//5 à JJ//34 : Cartulaires royaux et provinciaux, soit d’une part les premiers registres de chancellerie remontant au règne de Philippe Auguste et qui courent tout le long du XIIIe s., d’autre part, des cartulaires concernant les affaires de certaines provinces, notamment les anciens domaines d’Alphonse de Poitiers.
  • JJ//35 à JJ//266 : Registres de chancellerie stricto sensu, avec un enregistrement relativement linéaire des actes, des règnes de Philippe IV le Bel à Charles IX.
  • JJ//267 à JJ//588/4 : Inventaires plus tardifs du Trésor des chartes, où l’on trouvera notamment plusieurs exemplaires de l’inventaire des Layettes par Dupuy et Godefroy. Y figurent aussi des registres thématiques ou liés à certaines provinces.
  • JJ//A-JJ//OO : « Transcripta » et « fueros », copies de chartes conservées dans les layettes et fueros de Navarre et d’Aragon.

Language of documents

Français

Until further notice, the reservation of a place in the reading room is compulsory for any consultation of documents.