Traitement en cours
Fonds d'archives

MAR/C/3. Marine; personnel; troupes

Haut de page
Titre :
MAR/C/3. Marine; personnel; troupes
Dates :
1669-1809
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Si l'on excepte quelques pièces isolées, les archives anciennes de la marine ne remontent guère avant le ministère de Colbert qui en organisa et en réglementa la conservation. Leur cadre de classement, toutefois, ne fut fixé que le 25 mai 1862 et définitivement adopté le 24 juin 1887. Il comprenait sept grandes subdivisions (service général, service central, personnel, matériel, comptabilité, invalides, mémoires et projets) auxquelles correspondent les actuelles séries Marine A à G (MAR/A à MAR/G). Malheureusement, ce classement très artificiel ne correspond nullement, dans bien des cas, aux administrations productrices des archives et a trop souvent entraîné le rangement sous une même rubrique de documents provenant de bureaux très différents, ou, au contraire, la dissociation de papiers d'un même bureau entre plusieurs séries. Certaines de celle-ci, d'ailleurs, sont à peu près complètement factices ; c'est le cas, en particulier, de la série Marine D (MAR/D), des sous-séries Marine B4 (MAR/B/4) et Marine C4 (MAR/C/4). De plus, on a relié dans le courant du XIXe siècle tout ou presque tout ce qui ne l'avait pas été au XVIIIe. Cette mesure aurait été très judicieuse si l'on avait pris soin, au préalable, de procéder à un classement rigoureux. Tel ne fut malheureusement pas le cas, de sorte qu'à l'heure actuelle de nombreuses pièces, n'ayant pas été reliées à leur place logique, se trouvent perdues dans les endroits les plus invraisemblables. Enfin, on a retrouvé après reliure un nombre assez considérable de documents qui, faute de mieux, ont été classés dans les séries factices ci-dessus mentionnées ou dans les fourre-tout placés à la fin des autres séries. Cette situation complique sérieusement la tâche des chercheurs, car des documents complémentaires se trouvent souvent dispersés dans des séries différentes où seul le hasard peut permettre de les retrouver. Néanmoins, en dépit de ces inconvénients et des trop nombreuses pertes et destructions subies au fil des siècles, les fonds anciens de la marine représentent une source documentaire de première importance pour l'histoire navale, technologique, administrative, sociale et économique de la France entre 1670 et 1789.

Série MAR/C, personnel

La série Marine C, subdivisée en huit sous-séries, contient en principe tous les documents relatifs au personnel de la marine. En réalité, on n'y trouve pas la totalité des pièces concernant le personnel, certains états ou listes étant classés dans MAR/G. En revanche, de nombreux éléments plus ou moins hétérogènes y figurent, en particulier dans les subdivisions MAR/C/4 et MAR/C/5.

Les éléments de cette série proviennent en général de versements effectués par l'ancienne administration centrale de la marine, plus rarement par certains services portuaires. Du point de vue de leur nature, ils se répartissent en deux catégories. Les sous-séries MAR/C/1 à MAR/C/6 et MAR/C/8 contiennent, dans un ordre géographique plus ou moins rigoureux, tous les documents revêtant un caractère collectif : correspondance relative aux divers corps de la marine royale, revues, matricules, listes générales et particulières d'officiers militaires et civils et d'agents entretenus, rôles d'équipage, mémoires et documents concernant le recrutement des marins, l'administration des gens de mer, la pêche, les ordres de chevalerie. La subdivision MAR/C/7, d'autre part, regroupe des dossiers individuels d'officiers de vaisseau ou de plume formés de pièces provenant indistinctement de tous les services administratifs de la marine.

MAR/C/3; troupes:

La sous-série MAR/C/3 contient, au moins en partie, la documentation relative à l'histoire très comple Xe des troupes de la marine, généralement commandées par des officiers de vaisseau dont les états de services se trouvent dans MAR/C/1 et MAR/C/7. Les articles classés dans cette subdivision sont relativement peu nombreux ; cette pénurie est imputable aux vicissitudes subies par le corps des troupes et celui de l'artillerie de la marine depuis Colbert jusqu'à la Révolution. Par ailleurs, il convient de signaler qu'un certain nombre de documents concernant le personnel de l'artillerie de marine, dont la place logique serait évidemment au sein de cette sous-série, ont été classés dans MAR/D/4. Enfin, les cartons COL/D/2c/227 à COL/D/2c/230 renferment, eux aussi, des pièces intéressant les compagnies franches de la marine entre 1699 et 1760.

Description

MAR/C/3/1 à MAR/C/3/5. Minutes d'ordres du roi et de dépêches ministérielles concernant les compagnies franches de la marine. 1750-1757.

MAR/C/3/6 à MAR/C/3/11. Revues, états de mutations, rôles divers des compagnies franches de la marine. 1692-1762.

MAR/C/3/12 et MAR/C/3/13. Mémoires sur les troupes de la marine et les compagnies franches. 1669-1790.

MAR/C/3/14. Minutes de dépêches ministérielles concernant les compagnies d'apprentis-canonniers et les brigades d'artillerie de la marine. 1767-1769.

MAR/C/3/15 à MAR/C/3/30. Minutes de dépêches ministérielles concernant le corps royal d'artillerie et d'infanterie de la marine, puis le corps royal de la marine. 1770-1786.

MAR/C/3/31 à MAR/C/3/33. Revues et rôles des apprentis-canonniers et bombardiers du corps royal d'artillerie de la marine. 1699-1825.

MAR/C/3/34 et MAR/C/3/35. Matricules, contrôles et revues des officiers, sous-officiers et soldats du corps royal d'artillerie de la marine. 1723-1791.

MAR/C/3/36. Contrôle des officiers, situations et revues des troupes de marine servant au port de Lorient. 1767-1781.

MAR/C/3/37. États de services et revues du corps royal des canonniers-matelots. 1786-1792.

MAR/C/3/38 et MAR/C/3/39. Enrôlements, signalements, revues et états de mutations des pertuisaniers de la marine. 1749-1809.

MAR/C/3/40. Répertoire des soldats du corps royal de la marine. 1784-an VII.

MAR/C/3/41 à MAR/C/3/47. Enregistrement des noms et signalements des bombardiers et canonniers du corps royal d'artillerie de la marine : brigade de Missiessy, régiments de Marseille, du Havre, de Bayonne, brigade de Bordeaux, régiment de Saint-Malo, brigades de Toulon, de Brest et de Rochefort. 1726-1775.

MAR/C/3/48 à MAR/C/3/60. Enregistrement des noms et signalements des fusiliers du corps royal d'infanterie de la marine : Brest, Rochefort, Toulon. 1746-1786.

MAR/C/3/61 à MAR/C/3/69. Revues d'inspection et contrôles du corps royal d'infanterie de la marine : divisions de Brest, de Rochefort et de Toulon. 1775-1786.

MAR/C/3/70 à MAR/C/3/72. Contrôles et états de situation des bombardiers, canonniers et fusiliers du corps royal de la marine : brigades de Bayonne, Brest, Saint-Malo, Rochefort, Bordeaux, le Havre. 1772-1777.

MAR/C/3/73. Mémoires, projets et états divers concernant les compagnies franches de la marine et le régiment étranger de Dunkerque. 1697-1789.

MAR/C/3/74. Rôles et états de solde des troupes de la marine servant à Dunkerque. 1707-1708.

MAR/C/3/75 et MAR/C/3/76. Ordonnances, règlements, états, mémoires et documents concernant les officiers, canonniers et bombardiers du corps royal de l'artillerie de marine. 1694-1792.

MAR/C/3/77 et MAR/C/3/77  bis. État civil : listes de marins et de soldats revenus de campagne, congédiés et morts à bord des vaisseaux, à Lorient et dans les hôpitaux de Cadix et d'Algésiras. 1724-1787.

MAR/C/3/78 et MAR/C/3/79. États, revues et documents concernant les troupes d'infanterie servant en Corse. 1769-1771.

MAR/C/3/80. États et correspondance relatifs à l'artillerie de la marine et des colonies. 1785-1786.

Conditions d'accès

Communicables selon les articles L.213-1 à 213-7 du Code du patrimoine et sous réserve des restrictions imposées par l'état matériel des documents.

Conditions d'utilisation

Reproduction selon le règlement en vigueur aux Archives nationales.

Sources complémentaires

Archives nationales: voir en complément : MAR/C/1 et MAR/C/7;MAR/D/4;COL/D/2c/227 à COL/D/2c/230.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici