Traitement en cours
Fonds d'archives

sous-série AG/5(3) : Archives de la présidence de la République sous Valéry Giscard d'Estaing

Haut de page
Titre :
sous-série AG/5(3) : Archives de la présidence de la République sous Valéry Giscard d'Estaing
Dates :
1958-1981.
Niveau de description :
fonds

Notices des producteurs d'archives

  • Présidence de la République, Valéry Giscard d'Estaing et ses collaborateurs.

Historique de la conservation

Quelques mois après avoir offert à la France une loi sur les archives qui stipule notamment que les documents qui procèdent de l'activité de l'État sont des archives publiques et doivent être traités comme tels, Valéry Giscard d'Estaing met en place et inaugure la remise des archives de la Présidence de la République, par protocole signé le 25 octobre 1979 avec le ministre de la Culture et de la Communication.

Que Valéry Giscard d'Estaing ait eu très tôt la volonté de laisser une trace dans l'Histoire est un fait indéniable

A chacune de ses fonctions, correspondent des notes relatives à la gestion documentaire et à l'archivage final ; à la Présidence de la République, la création du service des archives sans lequel les documents produits n'étaient pas versés de manière rationnelle et organisée constitue l'aboutissement de ce processus. La personnalité et l'extrême compétence de Perrine Canavaggio, conservateur aux Archives nationales, qui en fut la cheville ouvrière pendant plus de vingt ans, permirent de développer ce service et de le positionner au cœur du systèmeélyséen.Le principe du protocole de remise est simple : l'intéressé reconnaît « la nature publique » de ses archives de fonctions mais « en diffèrent en quelque sorte la mise en œuvre jusqu'à l'expiration du délai de non­communicabilité » 2, sauf dérogation accordée par lui ou la personne qu'il a mandatée. Il garde un droit d'accès permanent à ce fonds et donne des autorisations de consultation aux chercheurs qui en feraient la demande, jusqu'à l'expiration d'un délai de 60 ans (délai légal de communicabilité des archives produites par la Présidence de la République), soit en 2041, date à laquelle il deviendra propriété de l'État et sera librement communicable

Le 20 mai 1981, le versement présidentiel aux Archives nationales représentait plus de 4 200 cartons, contre 959 laissés par son prédécesseur, Georges Pompidou.Le classement, le reconditionnement et l'inventaire des archives de la Présidence de la République sous Valéry Giscard d'Estaing ont été repris en 2001 et achevés en 2007.

Modalités d'entrée

dépôt

Description

Présentation du contenu : souvent d'une grande densité, particulièrement synthétiques, les archives du Président Giscard d'Estaing permettent de saisir ses priorités et les grands axes d'application choisis. Elles révèlent aussi parfois le militant et le stratège politique qui sommeille sous le chef de l'État. À la charnière du politique et de l'administratif, ce fonds mixte (technique ou technocratique et politique ou stratégique) constitue pour la compréhension historique un reflet plus commode que les archives purement publiques, car l'expression d'une vision transversale de la société.

Structuré selon le principe du respect des fonds, les archives de la présidence de la République sous Valéry Giscard d'Estaing sont constituées d'environ 35 sous-fonds, correspondant aux archives des collaborateurs du Président (conseillers techniques et chargés de mission) et des services de l'Élysée (secrétariat général, cabinet, État-major particulier, service du protocole, service de presse, service photographique, service de l'architecture) mais aussi au Conseil supérieur de la magistrature.

Signalons dans ce fonds la présence d'archives du Secrétariat général pour les affaires africaines et malgaches conservées par René Journiac, conseiller technique pour les affaires africaines et malgaches, ainsi que les dossiers produits par le Conseil supérieur de la magistrature et le service de l'architecture durant la période gaullienne et pompidolienne.

Conditions d'accès

Communicables selon les articles L.213-1 à 213-7 du Code du patrimoine et sous réserve des restrictions imposées par l'état matériel des documents.

Conditions d'utilisation

Reproduction selon le règlement en vigueur aux Archives nationales.

Sources complémentaires

Autres parties du même fonds :

Archives nationales :

Fonds de la Présidence de la République :

- sous Georges Pompidou : 5/AG/2 / 52, 64, 69, 75, 107, 111-114, 117, 124, 256, 269, 1027, 1042, 1044, 1073 : dossiers relatifs aux Finances.

- sous François Mitterrand : 5/AG/4 : l'étude des services de fonctionnement de l'Élysée nécessite un recours systématique au fonds de la présidence de la République sous François Mitterrand

Fonds publics entrés par voie extraordinaire :

- 95/AJ : archives de Philippe Sauzay, chef de cabinet du Président Giscard d'Estaing de 1974 à 1978, préfet de la Sarthe de 1978 à 1981 puis directeur de cabinet de Valéry Giscard d'Estaing de 1981 à 1988. 500/AJ : archives de Valéry Giscard d'Estaing relatives à ses activités en tant que ministre de l'Économie et des Finances et à ses campagnes présidentielles de 1974 et 1981.

Fonds privés

- 340/AP : archives de Michel Poniatowski. Michel Poniatowski a versé entre 1974 et 1981 ses dossiers personnels dans lesquels on trouve pêle-mêle les notes quotidiennes qu'il a adressées à Valéry Giscard d'Estaing entre 1962 et 1969, les notes sur les urgences entre 1962 et 1965, les discours, dossiers de voyages et articles de Valéry Giscard d'Estaing, ses dossiers en tant que directeur des Assurances, sa correspondance active et passive entre 1959 et 1964, la collection du Télégramme économique et du Courrier de Paul Dehême..., ses dossiers sur les élections, etc. Ce fonds constitue un indispensable complément au fonds Giscard d'Estaing.

- 540/AP 5-7, 9-10, 26 : archives de Jean Daney de Marcillac, dossiers de Bertrand Balaresque sur le IV e Plan et ceux de Jean Daney de Marcillac qui lui a succédé en tant que chargé de mission au cabinet du ministre sur la préparation et l'exécution du V e Plan.

- 543/AP 1, 32 : archives de Édouard Balladur.

Fonds sonores :

Les archives sonores de la présidence de la République ont été cotées aux Archives nationales dans la série AV.

- Archives d'autres producteurs en relation :

Archives nationales :

Fonds du cabinet du Premier ministre : Peu de dossiers ont été versés par le cabinet de Jacques Chirac. En revanche, on consultera avec intérêt les versements 19870349, 19870374, 19920183 et 19920454 liés à l'activité de Raymond Barre à Matignon.

Fonds du cabinet du ministre de l'Intérieur :

  • Versement 19780341 : dossiers de Patrick Bouquet, conseiller technique (1974-1977).
  • Versement 19790381 : dossiers de Marc Bécam, secrétaire d'État chargé des collectivités locales (1978-1979).
  • Versement 19860184 : dossiers de Jean-Pierre Richer, chef de cabinet (1977-1981).
  • 1 A 334 à 382 : dossiers d'Alain Lamassoure, conseiller technique chargé des questions agricoles (1974-1976).

-

-

-

1 A 194 à 204, 482 à 484 : dossiers de Didier Ribadeau-Dumas, chargé de mission pour la politique économique extérieure et les relations commerciales (1974-1977).