Traitement en cours
Fonds d'archives

sous-série 65AJ : Groupement des contrôles radioélectriques

Haut de page
Titre :
sous-série 65AJ : Groupement des contrôles radioélectriques
Dates :
1941-1971
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Le Groupement des contrôles radioélectriques (GCR), créé en 1940 par le gouvernement de Vichy, était un service interministériel formé par le regroupement des services d'écoutes des ministères, qui jusqu'en 1939 avaient chacun leur propre organisation : Guerre, Air, Marine, PTT (Radiodiffusion) ou Intérieur (Police de la TSF). Après avoir maintes fois changé de rattachement et d'autorité de tutelle, le GCR fut mis en février 1948 à la disposition du Service de la documentation extérieure et du contre-espionnage (SDECE), lui-même rattaché à la présidence du Conseil, puis, en 1971, au ministère de la Défense.

Il avait pour vocation de détecter, d'identifier et de localiser les postes émetteurs de radio, d'assurer l'écoute des émissions de radio étrangères - qu'elles soient officielles ou clandestines - et de diffuser ses interceptions aux services destinataires. Ses principaux utilisateurs étaient le ministère de la Défense nationale et le SDECE, le ministère des Affaires étrangères et le ministère de l'Intérieur. Ses tâches étaient de deux ordres : la radiogoniométrie, consistant à localiser les émetteurs de radio, et les écoutes, d'une part les écoutes "spéciales" (interception des émissions faites par des postes non déclarés, notamment les postes militaires, les postes clandestins ou ceux des ambassades), d'autre part les écoutes "confidentielles" (interception des émissions faites par des postes à caractère officiel, visant notamment le trafic radiotéléphonique et radiotélégraphique et les émissions des stations étrangères considérées comme importantes).

Notices des producteurs d'archives

  • Groupement des contrôles radioélectriques de Paris ; Groupement des contrôles radioélectriques d'Alger.

Historique de la conservation

Les archives du GCR ont fait l'objet de plusieurs versements entre 1970 et 1972, à l'époque de leur rattachement au ministère de la Défense.

Modalités d'entrée

Versement

Description

La sous-série 65AJ est subdivisée en grandes parties, dont plusieurs séries chronologiques de bulletins correspondant à la transcription sur papier des écoutes de radios étrangères, tous pourvus de tables des matières.

En premier lieu figurent les archives du GCR de Paris, avec une série de "Bulletins d'écoutes générales" classés dans l'ordre chronologique de 1942 à 1971 et concernant des domaines variés : opérations militaires, vie politique, propagande ou vie quotidienne pendant la guerre, puis essentiellement, pour la période suivante, politique internationale et politique intérieure de chaque pays. Ensuite ont été classés des dossiers de documentation sur la Seconde Guerre mondiale, centrés sur les sujets suivants : vie politique, événements militaires, pays étrangers, questions internationales et persécutions nazies.

Une deuxième série de bulletins, les "Bulletins d'informations techniques", correspond aux années 1959-1971. Ces bulletins fournissent la transcription d'émissions de radio concernant principalement les expériences spatiales et aéronautiques américaines et soviétiques. Ils sont complétés par un ensemble d'études relatives à la France et à son Empire, aux pays étrangers et à la politique internationale.

Le GCR disposait également d'un centre d'écoutes à Alger, qui captait les radios, notamment clandestines, du monde arabe. Ces transcriptions d'émissions fournissent un éclairage singulier sur les événements d'Algérie et l'état d'esprit des populations. Comme celui de Paris, le GCR d'Alger réalisait des études, dont certaines portent sur l'utilisation par le FLN des radios arabes.

Le fonds se clôt sur une série d'études politiques et techniques relatives aux radios du monde entier et sur un ensemble documentaire consacré aux expériences spatiales et nucléaires, retrouvé postérieurement au classement.

Conditions d'accès

Communicables selon les articles L.213-1 à 213-7 du Code du patrimoine et sous réserve des restrictions imposées par l'état matériel des documents.

Conditions d'utilisation

Reproduction selon le règlement en vigueur aux Archives nationales.

Sources complémentaires

Autres parties du même fonds

Service historique de la Défense

Archives du GCR après 1971.

Archives d'autres producteurs en relation

Archives nationales

F/41/130-F/41/155. Services de l'Information du gouvernement de Vichy : centres d'écoutes, émissions radiophoniques anglaises, allemandes, soviétiques, en provenance de la France occupée et de pays divers.

Sources complémentaires sur le plan documentaire

Archives nationales

72AJ/2330. Fonds Armand Bouvier : étude sur le Groupement des contrôles radioélectriques pendant la Seconde Guerre mondiale.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici