Traitement en cours
Fonds d'archives

sous-série 86AJ : Fonds Jean-René Bernard

Haut de page
Titre :
sous-série 86AJ : Fonds Jean-René Bernard
Dates :
1949-2003
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Né en 1932, Jean-René Bernard entre à l'École nationale d'administration en 1956 après une brillante scolarité à l'Institut d'études politiques. En 1958, il est nommé inspecteur des Finances. Son rapide passage en 1962 au cabinet de Pierre Sudreau, ministre de l'Éducation nationale n'est pas ici évoqué. En revanche, le travail réalisé au cabinet de Georges Pompidou, Premier ministre, en tant que chargé de mission pour les questions économiques et financières (1962-1968) est largement décrit. La nomination de Maurice Couve de Murville comme Premier ministre le 21 juillet 1968 provoque le départ de Jean-René Bernard de Matignon et son rattachement au cabinet de Robert Boulin, ministre de l'Agriculture (automne 1968-hiver 1968-1969). Lorsque Georges Pompidou est élu à la Présidence de la République, Jean-René Bernard est rappelé à ses côtés comme conseiller technique pour les affaires économiques et financières et pour les affaires européennes au secrétariat général de la Présidence de la République (1969-1973) puis secrétaire général adjoint de la Présidence de la République (1973-1974). Il occupe aussi entre 1967 et 1977 les fonctions de secrétaire général du comité interministériel pour les questions de coopération économique européenne.

Il est ensuite nommé ambassadeur au Mexique (1977-1982), président directeur général du Crédit industriel et commercial de Paris (1987-1989), ambassadeur aux Pays-Bas (1989-1993) puis sous-gouverneur du Crédit foncier de France (1994-1996). Il est membre du Conseil de la politique monétaire et du Conseil général de la Banque de France (janvier 1997-janvier 2006).

Notices des producteurs d'archives

  • Jean-René Bernard (1932- )

Historique de la conservation

Le colloque organisé par l'Association Georges-Pompidou les 15 et 16 novembre 2001 au Conseil économique et social sur le thème “Georges Pompidou face à la mutation économique de l'Occident, 1969-1974” a été l'occasion de provoquer le versement des archives de Jean-René Bernard, ancien secrétaire général adjoint de la Présidence de la République (1973-1974) et ainsi de compléter les archives présidentielles de Georges Pompidou conservées aux Archives nationales (5/AG/2). Ce fonds avait été remis quelques mois plus tôt par Jean-René Bernard à l'Association Georges-Pompidou dans le cadre de la collecte de témoignages oraux qu'elle a mise en place. Moins de deux ans après, la remise aux Archives nationales par le biais d'un protocole signé par l'intéressé est effective. Le fonds retrace plus de vingt ans de la carrière publique du conseiller économique de Georges Pompidou.

Modalités d'entrée

remise sous protocole

Description

Ce fonds est essentiellement composé des papiers de fonctions de Jean-René Bernard depuis 1962 jusqu'à 1974. S'y ajoutent quelques écrits, textes de conférences et documents à caractère privé des années 1976-1977 () dont on ne manquera pas de souligner l'intérêt. Son projet d'ouvrage sur Georges Pompidou () n'a pas abouti mais comporte des analyses historiques très riches. Outre le chrono départ et des dossiers d'interventions très volumineux, on trouvera, pour ces fonctions, des agendas, des notes adressées au Premier ministre puis président Pompidou. Les dossiers relatifs aux relations avec la Grande-Bretagne ( : entretiens Pompidou-Heath, entrée dans le Marché commun) et d'autres pays européens ou les États-Unis comprennent des notes préparatoires aux entretiens et des projets de comptes rendus. La transcription écrite du témoignage oral de Jean-René Bernard recueilli à l'initiative de l'association Georges Pompidou figure également dans ce fonds sous la cote . Les activités de Jean-René Bernard comme adjoint au chef de service de l'Inspection générale des finances (1965-1966) et comme administrateur d'Elf- ERAP (1966-1969) sont également évoquées (). Par son contenu très large, le fonds d'archives de Jean-René Bernard permet donc d'appréhender de manière globale la de la France entre 1962 et 1974. Enfin, le lecteur trouvera sous les cotes une partie de la correspondance au départ et à l'arrivée ainsi que des discours de Jean-René Bernard en tant qu'ambassadeur de France au Mexique (1977-1982).

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici