Traitement en cours
Fonds d'archives

sous-série 87AJ : Fonds Michel Bruguière

Haut de page
Titre :
sous-série 87AJ : Fonds Michel Bruguière
Dates :
1966-1980
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Né en 1938 à Toulouse, Michel Bruguière fait ses études au lycée Pierre-de-Fermat puis, à Paris, au lycée Louis-le-Grand et à l'École normale supérieure. Agrégé d'histoire et diplômé de l'École pratique des Hautes études, il entre à la fondation Thiers en 1966 avant de rejoindre rapidement le cabinet de Georges Pompidou, Premier ministre. En 1968, lors de la nomination de Maurice Couve de Murville, il demeure conseiller technique au cabinet du Premier ministre. Il participe l'année suivante à la campagne électorale de Georges Pompidou qui, devenu président de la République, le nomme chargé de mission puis conseiller techniqueau secrétariat général de la présidence de la République pour suivre les questions liées à la jeunesse et au sport, au tourisme, à la francophonie, aux anciens combattants et aux commerçants et artisans. Après 1974, il reste attaché au domaine de la francophonie et devient rapporteur du Haut comité de la langue française. Il mène parallèlement une carrière politique d'élu local en Normandie : maire adjoint de Mortagne-au-Perche (1971-1977) puis du Mage (1977-1989) et conseiller général de l'Orne. Il décède le 27 août 1989.

Notices des producteurs d'archives

  • Michel Bruguière (1938-1989)

Historique de la conservation

Remise du fonds par Marianne Bastid-Bruguière, les 31 janvier 1996 et 6 juin 1997. Le décès de Michel Bruguière a entraîné la remise aux Archives nationales de ses archives publiques quelques mois plus tard par son épouse. La publication de l'inventaire des archives de la présidence de la République sous Georges Pompidou était alors trop avancée pour qu'elles y soient intégrées. Elles le furent dans la version électronique mise en ligne.

Modalités d'entrée

remise sous protocole

Description

Les archives de Michel Bruguière couvrent les années 1966 à 1980 et se divisent en trois grands ensembles qui correspondent à trois périodes de la carrière de Michel Bruguière. De 1966 à 1969, il est attaché au cabinet du Premier ministre, d'abord de George Pompidou, puis de Maurice Couve de Murville. Suite à l'élection de Georges Pompidou à la Présidence de la République, il entre à l'Élysée comme chargé de mission puis comme conseiller technique à la jeunesse et au sport, au tourisme, à la francophonie, aux anciens combattants et aux commerçants et artisans. Après 1974, il reste attaché au domaine de la francophonie et devient rapporteur du Haut comité de la langue française.

La typologie des documents forme des ensembles documentaires caractéristiques des dossiers de conseillers. Se retrouvent, ainsi, des notes adressées au Premier ministre ou au Président. Certaines notes originales sont largement annotées par Georges Pompidou, particulièrement sensible aux problèmes de l'enseignement. Les documents de travail servant à la documentation et à l'information du conseiller constituent la grande majorité des pièces : presse, rapports, mais aussi, pour les dossiers sur le Centre Beaubourg, plans et photographies.

Conditions d'accès

Communicables selon les articles L.213-1 à 213-7 du Code du patrimoine et sous réserve des restrictions imposées par l'état matériel des documents.

Conditions d'utilisation

Reproduction selon le règlement en vigueur aux Archives nationales.

Sources complémentaires

Archives d'autres producteurs en relation :

Archives nationales : sont conservées sous la cote 5/AG/2, les archives de la présidence de la République sous Georges Pompidou, de juin 1969 à avril 1974, dans lesquelles se trouvent certains dossiers produits par Michel Bruguière dans ses fonctions élyséennes.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici