Traitement en cours
Fonds d'archives

sous-série 500AJ (ex 500AP) : Fonds Valéry Giscard d'Estaing

Haut de page
Titre :
sous-série 500AJ (ex 500AP) : Fonds Valéry Giscard d'Estaing
Dates :
1962-1993
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Né en 1926 à Coblence (Allemagne), Valéry Giscard d'Estaing fait ses études à Clermont-Ferrand et à Paris avant de s'engager à 18 ans dans la Première Armée française, commandée par le général de Lattre. Après la guerre, il entre à l'École polytechnique puis à l'École nationale d'administration. Il en sort inspecteur des Finances (1954). Il est ensuite attaché puis conseiller dans les cabinets d'Edgar Faure, sous la IVe République. Partisan du retour au pouvoir du général de Gaulle, Valéry Giscard d'Estaing est nommé secrétaire d'État aux Finances (1959-1962) puis ministre des Finances et des Affaires économiques (1962- 1966). Il est l'instigateur du plan de stabilisation de 1963 (restriction des crédits, blocage des prix, contrôle des changes) pour enrayer l'inflation. Au moment de la scission du Centre national des indépendants, il fonde la Fédération nationale des Républicains indépendants, alliée à la majorité gaulliste, qu'il préside de 1966 à 1974. Ministre de l'Économie et des Finances (1969-1974) sous la Présidence de Georges Pompidou, il devient président de la République en mai 1974. Battu par François Mitterrand en mai 1981, il se consacre à une carrière politique essentiellement régionale et européenne : président du Conseil régional d'Auvergne (1986-2004) et de l'UDF (1988-1996), favorable à l'Union économique et politique de l'Europe, il dirige la liste commune UDF-RPR lors des élections européennes de 1989. Parlementaire européen (1989-1993), il assume également ses responsabilités de député du Puy-de-Dôme entre 1956 et 2002. Lors du conseil européen de Laeken en décembre 2001, il est nommé à la tête de la Convention sur l'avenir de l'Europe qui a pour but de simplifier les différents traités européens en rédigeant un projet de traité constitutionnel. Valéry Giscard d'Estaing présente la Constitution européenne le 15 juillet 2003. Cette même année, il est élu membre de l'Académie française.

Notices des producteurs d'archives

  • Valéry Giscard d'Estaing

Historique de la conservation

Les Archives nationales peuvent se féliciter de conserver dans ses dépôts des fonds d'archives d'hommes politiques de premier plan. Parmi eux, le fonds remis par Valéry Giscard d'Estaing revêt un caractère particulier : il s'agit de papiers d'un homme qui a, d'une part, obtenu la magistrature suprême, d'autre part joué un rôle fondamental dans la politique des archives en France. Deux ans après avoir offert à la France une loi sur les archives qui stipule notamment que les documents qui procèdent de l'activité de l'État sont des archives publiques et doivent être traités comme tels, Valéry Giscard d'Estaing met en place et inaugure le protocole de remise des archives de la Présidence de la République, témoignage à la fois d'une grande sensibilité à l'Histoire que ses écrits n'ont pas démentie mais aussi d'un véritable souci de transparence. Trois ensembles de dossiers ne pouvaient pas être pris en compte comme procédant de l'activité présidentielle : à la différence des archives Pompidou où l'on trouve quelques traces de l'activité du Premier ministre et de la campagne de 1969, les dossiers de Valéry Giscard d'Estaing ont été organisés d'une manière archivistiquement plus rationnelle par les Archives nationales : ainsi les archives qui avaient été transférées en 1974 par quelques membres du cabinet du ministre des Finances au palais de l'Élysée et les dossiers des campagnes présidentielles de 1974 et 1981, de nature strictement privée, ont été extraits du fonds de la Présidence et traités séparément avant d'être fusionnés. Ils constituent désormais un seul et même fonds, toujours alimenté par son producteur principal qui y a dernièrement intégré des dossiers produits après 1981 ainsi que de nombreuses photographies.

Modalités d'entrée

Dépôt

Description

500AJ/1-264. Le ministre de l'Économie et des Finances (1962-1966 et 1969-1974).

500AJ/1-103. Dossiers du ministre.

500AJ/104-152. Dossiers de Jean Sérisé.

500AJ/153-172. Dossiers de Xavier Gouyou-Beauchamps.

500AJ/173-238. Dossiers de François Polge de Combret.

500AJ/239-259. Dossiers de Jean-Pierre Ruault.

500AJ/260-264. Dossiers de Philippe Sauzay.

500AJ/265-317. Les campagnes des élections présidentielles de 1974 et 1981.

500AJ/265-272. Élections présidentielles de 1974.

500AJ/273-317. Élections présidentielles de 1981.

500AJ/318-348. L'après 1981.

500AJ/NC. Photographies.

Accroissements

Fonds ouvert

Conditions d'accès

Communicables selon les articles L.213-1 à 213-7 du Code du patrimoine et sous réserve des restrictions imposées par l'état matériel des documents.

Conditions d'utilisation

Reproduction selon le règlement en vigueur aux Archives nationales.

Sources complémentaires

Archives nationales : sous-série AG/5(3), archives de la présidence de la République sous Valéry Giscard d'Estaing, de mai 1974 à mai 1981 ; fonds de Philippe Sauzay conservé sous la cote 95AJ.

Bibliographie

ABADIE (Frédéric) et CORCELETTE (Jean-Pierre), Valéry Giscard d'Estaing, Paris, Nouveau monde, 2009.

GENESTE (Pascal), CHATELAIN (Violaine) et VITALI (Gabrièle), Archives de la Présidence de la République. Valéry Giscard d'Estaing. 1974-1981, Paris, Archives nationales, Somogy éditions d'art, 2007, 707 p.

YVERT (Benoît), Dictionnaire des ministres (1789-1989), Paris, Perrin, 1990, p. 932-933.

Who's who ?