Traitement en cours
Fonds d'archives

REYNIER (Antoine et Ebénézer). 211AP.

Haut de page
Titre :
REYNIER (Antoine et Ebénézer). 211AP.
Dates :
1806-1822
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

D’origine suisse, fils de médecin, Jean-Louis-Antoine Reynier (1762-1824) s’adonna à l’étude de la botanique. En 1784, il fit un voyage à Paris pour parfaire ses études puis alla s’établir à Garchy, dans la Nièvre. Il participa à l’expédition d’Egypte. De retour en France, il fut appelé à Naples où il fut chargé comme commissaire royal de rétablir l’ordre dans la Calabre. Il fut nommé au Conseil d’État avec la surintendance générale des postes. Ses connaissances rurales et botaniques le firent appeler à la direction générale des forêts du royaume de Naples. A la chute de Murat, il regagna le canton de Vaud où il poursuivit ses études scientifiques de conservateur des antiquités du canton et intendant des postes cantonales.

Son frère Jean-Louis-Ebénézer Reynier (1771-1814), vint à Paris pour étudier à l’École des ponts et chaussées. Volontaire de 1792, il servit à Jemmapes, puis dans la conquête de la Hollande. Promu général de brigade le 13 janvier 1795, il passa, le 14 mars 1796, à l’armée de Rhin-et-Moselle comme chef d’état-major de Moreau. Le 1er novembre, il fut nommé général de division tout en conservant ses fonctions de chef d’état-major. Il s’illustra en Egypte mais se brouilla, après le départ de Bonaparte, avec le général Menou qui le fit arrêter à Alexandrie par le général Destaing. Renvoyé en France sans commandement en juin 1801, Reynier publia un ouvrage sur Menou (ouvrage saisi) et tua en duel Destaing. Exilé, il passa en Italie en 1803 sous Gouvion-Saint-Cyr puis Masséna, qu’il remplaça à la tête de l’armée française, le 12 janvier 1807. Ministre de la Guerre du royaume de Naples, il fut appelé à la Grande Armée en 1809. Il servit en Autriche en 1809, au Portugal et en Espagne en 1810-1811, en Russie en 1812, puis en Saxe en 1813. Fait prisonnier à Leipzig en octobre 1813, il ne rentra en France que le 12 février 1814 et mourut peu après.

Modalités d'entrée

Achat, 1955.

Description

MIC/211AP/1 [211AP/1]. Activités du conseiller d’État Jean-Louis-Antoine Reynier, directeur général des forêts du royaume de Naples. 1806-1822.

MIC/211AP/2 [211AP/2]. Récits des campagnes en Italie de Jean-Louis-Ebénézer Reynier, ministre de la Guerre du royaume de Naples. 1807-1808.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

La consultation se fait sur microfilms (MIC/211AP/1-2).

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

Les Archives nationales conservent, dans le fonds Murat (31AP/19, dossier 281), deux lettres du général Reynier à Murat (17 décembre 1812) et à Berthier (2 janvier 1813).

Bibliographie

Informations extraites de l’introduction de l’inventaire semi-analytique.

Tulard (Jean), dir., Dictionnaire Napoléon, Paris, 1999, 2 volumes, tome II, pages 644-645.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici