Traitement en cours
Fonds d'archives

TALLEYRAND (Charles-Maurice de). 215AP.

Haut de page
Titre :
TALLEYRAND (Charles-Maurice de). 215AP.
Dates :
1796-1836
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Destiné par sa famille à l’état ecclésiastique, Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838) devint en 1780 agent général du clergé de France et en 1788 évêque d’Autun. Membre de l’Assemblée des notables, il devint député de son diocèse aux états généraux. Partisan de la Révolution, il célébra, le 14 juillet 1790, la messe au Champ-de-Mars lors de la Fête de la Fédération, prêta serment à la Constitution civile du clergé, se démit de son évêché et sacra les évêques constitutionnels de l’Aisne et du Finistère, ce qui lui valut l’excommunication. Envoyé à Londres sous la Législative pour diverses missions, puis expulsé d’Angleterre, il partit en février 1794 pour les États-Unis, gagna ensuite Hambourg et Amsterdam. Un décret de la Convention du 4 septembre 1795 lui permit de rentrer en France. Ministre des Relations extérieures du 15 juillet 1797 au 28 juillet 1799, il reprit son portefeuille après le coup d’État de Brumaire et ne le quitta que le 9 août 1807. Lors de la signature du Concordat, Pie VII leva l’excommunication prononcée contre lui et lui remit un bref de sécularisation qui lui permit d’épouser Mme Grand. Négociateur à Lunéville, Amiens, Presbourg, Tilsitt, Talleyrand fut fait grand chambellan en 1804 et prince de Bénévent en 1806. Tombé en disgrâce, il contribua au retour des Bourbons et fut, lors du retour de Louis XVIII, nommé ministre des Affaires étrangères et envoyé au Congrès de Vienne pour négocier avec les alliés. Il refusa toute fonction pendant les Cent-Jours. Il reprit son portefeuille le 9 juillet 1815 mais l’abandonna le 28 septembre pour la place de grand chambellan. Il joua un rôle fort secondaire sous la Restauration. Nommé ambassadeur à Londres en septembre 1830, il négocia une alliance franco-anglaise. Rappelé sur sa demande en novembre 1834, il mourut à Paris le 17 mai 1838.

Modalités d'entrée

Achats, 1955-1991, complétés par un don de monsieur Kaufmann, 1961, et le legs Dauvergne, 1982.

Description

MIC/211AP/1 [215AP/1]. Epaves des papiers de Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord. 1796-1836.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

La consultation se fait sur microfilm (MIC/215AP/1).

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

Les Archives nationales conservent des copies de papiers de Talleyrand sous la cote AB/XIX/4200, dossier 5.

Des copies avaient été effectuées en 1936 par le docteur Hans Ruth, des archives du prince de Talleyrand, au château de Sagan. Ces documents peuvent être consultés à la division des Manuscrits de la Librairie du Congrès à Washington.

Bibliographie

Informations extraites de l’introduction du répertoire numérique.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici