Traitement en cours
Fonds d'archives

Association française des utilisateurs du réseau Online Computer Library Center (AUROC). 131AS.

Haut de page
Titre :
Association française des utilisateurs du réseau Online Computer Library Center (AUROC). 131AS.
Dates :
1980-2004
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

En 1986, le ministère de l’Education nationale décide de passer un contrat avec Online Computer Library Center (OCLC) pour que les bibliothèques universitaires utilisent les services de catalogage de l’OCLC et puissent rattraper leur retard dans la constitution de fichiers informatisés en format MARC. Il finance alors l’achat de données par le SUNIST, serveur bibliographique national mis en place par le ministère. Les universités restaient cependant libres d’adhérer ou non aux services OCLC. La progression des adhésions a été moins importante que le ministère ne l’escomptait.

En 1989, le ministère a décidé de rompre le contrat avec OCLC et de rendre les universités plus autonomes pour ne plus être un acteur direct entre OCLC et les bibliothèques. Il a donc transféré ses responsabilités à l’Association des utilisateurs du réseau OCLC en France (AUROC), avec des moyens financiers et en personnel. AUROC est donc devenu l’interlocuteur privilégié d’OCLC en France. AUROC organise le réseau des bibliothèques, forme le personnel, distribue l’information et assure la promotion des services d’OCLC en France.

L’association des utilisateurs du réseau OCLC en France (AUROC) a été officiellement créée en 1990, même si des réunions de coordination étaient déjà organisées depuis 1988. Des conventions sont établies avec le ministère de l’Enseignement supérieur et avec OCLC, ainsi qu’entre OCLC et les établissements participants.

D’après ses statuts adoptés par son conseil d’administration du 8 mars 1990, son but est « la constitution, en France, d’un réseau de bibliothèques […] utilisant les services de l’Online Computer Library Center (OCLC). Elle vise à l’informatisation des fonctions de ces bibliothèques au premier rang desquelles vient la constitution de fichiers bibliographiques en format MARC. Elle vise également la formation des personnels concernés, la promotion et le développement du réseau des bibliothèques utilisant les services de l’OCLC en France et au renforcement de la coopération entre ses membres. Enfin, elle assure la représentation des bibliothèques du réseau auprès des différentes institutions, en France et à l’étranger ».

AUROC s’est constituée autour du catalogage, seul service offert par OCLC à sa création, mais elle a contribué à la mise en place de nouveaux services d’OCLC.

En 1992 naît le projet de Système universitaire de documentation à l’initiative de la sous-direction des bibliothèques et de la documentation du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche. Il résulte de la volonté de rationaliser l’accès aux ressources documentaires des bibliothèques relevant de ce ministère ainsi que d’une recherche de mutualisation des coûts du travail en réseau des bibliothèques universitaires qui se partageaient entre plusieurs systèmes.

La maîtrise d’ouvrage a été confiée à l’Agence bibliographique de l’enseignement supérieur (APES), établissement public qui a pour mission de gérer les services nationaux des bibliothèques de l’enseignement supérieur. Pour réaliser ce projet, un appel d’offres a été lancé en 1996 qui a abouti en 1997 au choix en septembre 1997 de la solution proposée par la société hollandaise PICA. La migration des différentes sources bibliographiques existantes (BN-OPALE, OCLC, SIBIL) entraîna la remise en cause de l’existence d’AUROC qui se dissout en 2001.

Modalités d'entrée

Don, 2003-2006.

Description

20030291/1-3. Les organes institutionnels : statuts, assemblées générales, conseils d’administration, dissolution de l’association. 1988-2004.

20030291/4-22. Le fonctionnement de l’association : budget, personnel, locaux, fournitures et abonnements, adhésions et suivi techniques des membres du réseau. 1987-2004.

20030291/23-82. Les activités de l’association : relations avec OCLC, suivi des produits OCLC, diffusion et adaptation de la documentation technique reçu d’OCLC, réalisation de formation des membres du réseau, relation avec l’ABES et mise en place du SUDOC. 1980-2002.

20060181/1. Plans. Sans date.

Conditions d'accès

La communication des archives de l’association AUROC est soumise aux règles applicables aux archives publiques.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée pour les documents librement communicables, et selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici