Traitement en cours
Les fonds d'archives
Rechercher un fonds :
Ancien Régime | De 1789 à nos jours | Notaires de Paris | Archives de personnes, de familles, d'associations
Fonds d'archives

DUMAIL (Félix). 525AP.

Haut de page
Titre :
DUMAIL (Félix). 525AP.
Dates :
1909-1957
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Félix-Eugène-Pierre Dumail est né à Paris le 18 octobre 1883 et mort à Paris le 27 avril 1955. Élève de Scellier de Gisors et de Bernier à l’École des Beaux-Arts, il est architecte DPLG en 1908. Il s’associe avec Jean Hébrard, un camarade d’atelier, jusqu’au départ de ce dernier aux États-Unis en 1926. Avec Antonin Trévelas, ils gagnent le concours de la ville de Paris pour la construction d’habitations à bon marché (HBM) rue Marcadet (1913-1914). Dumail et Hébrard conçoivent ensuite la cité-jardin de Gennevilliers (1919- 1938). Parrallèlement, et sans doute par l’intermédiaire du frère de Jean, Ernest Hébrard, urbaniste chargé de la planification de plusieurs villes en Indochine, ils sont chargés de réaliser plusieurs succursales pour la Banque d’Indochine, dont celles de Hanoï (1923-1928) et de Saïgon (1924-1929).

Mais l’oeuvre la plus importante de Félix Dumail est celle qu’il effectue, à partir de 1921, pour l’Office public d’habitations à bon marché de la Seine (OPHBMS), dont il est architecte-directeur. C’est à ce titre qu’il construit la remarquable cité-jardin du Pré- Saint-Gervais (1927-1954) et son groupe scolaire Jean-Jaurès (1930-1935), un groupe d’habitations à bon marché à Saint-Mandé (1930-1940), la cité-jardin de Dugny (1930-1954), la cité-jardin Henri-Sellier à Suresnes (1938-1958).

Rationaliste et moderne il est membre, dès janvier 1933, du comité de patronage de la revue L’Architecture daujourd’hui, qui publie ses réalisations. Conseiller technique auprès du conseil supérieur des HBM, il est par ailleurs sollicité dans plusieurs commissions techniques ministérielles.

Après la guerre, il partage avec Jean Dubuisson la conception du SHAPE Village, construit pour le quartier général suprême des Forces alliées en Europe, à Saint-Germain-en- Laye (1951-1952).

Il est aussi professeur à l’ENSBA avec Auguste Perret et André Remondet.

Historique de la conservation

Ce fonds est actuellement conservé au Centre d’archives d’architecture du XXe siècle.

Modalités d'entrée

Dépôt.

Description

Le fonds représente toute la carrière de l’architecte de sa formation à sa mort (de 1905 à 1955). Très riche en documents graphiques, il contient peu de pièces écrites sur les projets (sauf sur la cité-jardin de Gennevilliers). Il met en valeur l’activité de Dumail en tant qu’architecte des HBM.

Conditions d'accès

Ce fonds est actuellement conservé au Centre d’archives d’architecture du XXe siècle (127, rue de Tolbiac 75013 Paris).

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée.

Langue des documents

Français

Institution responsable de l'accès intellectuel

Fonds conservé à l’Institut français d’architecture (127 rue de Tolbiac 75013 Paris).

Sources complémentaires

Des documents sur les HBM sont conservés aux Archives nationales sous les cotes F/2/2784 à 2795 et aux Archives de Paris sous la cote V M 59

Bibliographie

"Félix Dumail 1883-1955", dans Bulletin d’informations mensuel de la SADG, juin 1955, n° 38.

PERLES (Valérie), dir., Le Pré, entre Paris et banlieue : histoire(s) du Pré-Saint-Gervais, Paris, Créaphis, 2005.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici