Traitement en cours
Fonds d'archives

FONTAINE (Pierre). 439AP.

Haut de page
Titre :
FONTAINE (Pierre). 439AP.
Dates :
1790-1865
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Né à Pontoise le 10 septembre 1762, Pierre François Léonard Fontaine travaille très tôt sur les chantiers de L’Isle-Adam, où son père exécute pour le prince de Conti des travaux d’adduction d’eau. Fin octobre 1779, il est envoyé à Paris où Peyre le jeune, inspecteur des bâtiments du roi, le prend comme élève architecte. C’est là qu’il fait la connaissance de Charles Percier. En 1785, il présente, pour l’obtention du prix de Rome, un Projet de sépulture des rois, qui n’obtient que le second prix. En dépit de ses médiocres ressources financières, Fontaine décide d’aller à Rome à ses frais. En 1790, il revient à Paris. Il est adjoint à Percier, directeur des décorations de l’Opéra. Ils exécutent ensemble les décors des ballets en vogue et restaurent la Malmaison sur l’ordre de Bonaparte. Ils conçoivent le projet de réunion du Louvre et des Tuileries. Fontaine dresse entre le Louvre et les Tuileries l’arc de triomphe du Carrousel, à la gloire de la Grande Armée (1806). En 1813, il est nommé premier architecte de l’Empereur. Favorisé de la bienveillance de Louis XVIII puis de l’amitié de Louis-Philippe, il conçoit la Galerie d’Orléans au Palais-Royal. Il meurt à Paris, le 13 octobre 1853.

Modalités d'entrée

Don.

Description

439AP/1. Manuscrits de Fontaine. Correspondance active et passive. 1790-1853.

439AP/2. Documentation rassemblée par l’architecte Legrand sur les bâtiments de la couronne et la Maison des rois de France depuis saint Louis, léguée à Fontaine afin d’écrire un ouvrage sur ce sujet. XVIe-XIXe s.

439AP/3-4. Dossiers de travail de Fontaine concernant en grande partie Paris : le Louvre et les Tuileries, les théâtres de la capitale, le percement de la rue de Rivoli, le jardin de Monceau, l’Élysée et les deux arcs de triomphe. XVIIIe-XIXe s.

439AP/5. Reproductions photographiques de plans et dessins aquarellés. XIXe s.

Conditions d'accès

Communication libre, selon le règlement de la salle de lecture des Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

Des papiers de Pierre Fontaine sont conservés à la bibliothèque de l’Institut de France, au cabinet des dessins du musée du Louvre, au musée Carnavalet et au département des estampes de la Bibliothèque nationale de France.

Bibliographie

GAUBERT (Sonia) et COHU (Rosine), Archives d’architectes, état des fonds, XIXe-XXe siècles, Paris, Direction des archives de France et Institut français d’architecture, 1996, page 147.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici