Traitement en cours
Fonds d'archives

BROVAL (chevalier de). 224AP.

Haut de page
Titre :
BROVAL (chevalier de). 224AP.
Dates :
1798-1850
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Fils d’un receveur des domaines et bois de Joinville, Nicolas Thomas François Manche Broval (1756-1832) entra très tôt au service du duc d’Orléans. En 1778, il devint secrétaire des commandements du duc et lecteur des enfants princiers. Lorsque le duc d’Orléans confia l’éducation de ses enfants à Madame de Genlis en 1781, Broval quitta son service pour entrer à celui du comte Pignatelli-Fientes, Grand d’Espagne qui résidait à l’hôtel d’Egmont à Paris. Vers 1787, Broval embrassa la carrière des finances. Premier commis sous Necker, il s’occupa ensuite de l’administration des Postes et Messageries. Après deux séjours en Amérique (1792) et en Espagne (1799), Broval rejoignit Louis-Philippe d’Orléans en Angleterre en 1801 et devint son chambellan à Twickenham. En 1810, il participa aux côtés du duc d’Orléans à l’expédition des Bourbons de Sicile en Espagne, et après leur échec, retourna en Angleterre comme attaché à la légation de Sicile et représentant le parti orléaniste à Londres. En août 1814, Broval rentra en France avec Louis-Philippe. Orléaniste convaincu, il fut étroitement surveillé par la police générale sous la Restauration. En 1817, il logeait au Palais-Royal comme secrétaire des commandements. En 1826, il était inscrit dans l’Almanach royal comme directeur général des maisons, domaines, forêts et finances du duc d’Orléans. Après 1830, il demeura auprès du roi, jusqu’à sa mort.

Modalités d'entrée

Achats, 1959-1962.

Description

224AP/1. Journal de 1810 à 1813 et correspondance de Nicolas Manche, dit le chevalier de Broval ; correspondance de sa sœur avec M. Busset sur les papiers de son frère ; documents sans lien direct avec le fonds sur la famille d’Orléans. 1798-1850.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Bibliographie

Informations extraites de l’introduction de l’inventaire semi-analytique.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici