Traitement en cours
Les fonds d'archives
Rechercher un fonds :
Ancien Régime | De 1789 à nos jours | Notaires de Paris | Archives de personnes, de familles, d'associations
Fonds d'archives

PÉLISSIER (maréchal). 235AP.

Haut de page
Titre :
PÉLISSIER (maréchal). 235AP.
Dates :
1830-1866
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Sous-lieutenant le 18 mars 1815, Amable-Jean-Jacques Pélissier (1794-1864) fut admis en janvier 1819 dans le corps d’état-major. Lieutenant en août 1820, il participa à la campagne d’Espagne en 1823. Aide de camp du général Durrieu, il suivit l’expédition de Morée. Capitaine le 1er avril 1827, il assista à la prise d’Alger et fut promu chef d’escadron le 2 octobre 1831. Il suivit le général Pelet au siège d’Anvers puis fut officier de la place de Paris de 1834 à 1837. Pélissier retourna en Algérie en 1839 et dirigea pendant trois ans l’état-major de la région d’Oran. Colonel en juillet 1842, il commanda l’aile gauche de la bataille d’Isly. Maréchal de camp en avril 1846, il reçut, avec le grade de général de division, le commandement de la province d’Oran. Le 10 mai 1851, il exerça l’intérim du gouvernement général. Lors du coup d’État du 2 décembre, il décréta l’état de siège puis organisa l’expédition de Kabylie qui lui valut la médaille militaire (15 août 1852). Lors de la guerre avec la Russie, il reçut le commandement du 1er corps de l’armée d’Orient et succéda comme commandant en chef, le 18 mai 1855, au général Canrobert. La prise de Sébastopol lui valut le bâton de maréchal (12 septembre 1855) et le titre de duc de Malakoff. Sénateur de droit en tant que maréchal, membre du conseil privé, Pélissier fut nommé ambassadeur à Londres en mars 1858. Il se vit ensuite confier le commandement de l’armée d’observation du Rhin lors de la campagne d’Italie. Le 23 novembre 1860, il rejoignit Alger comme gouverneur général. Il y resta jusqu’à sa mort.

Modalités d'entrée

Achats, 1955-1969.

Description

235AP/1. Pélissier avant 1845.

235AP/2. Directeur des affaires arabes à Alger, sous-chef d’état-major commandant la subdivision de Mostaganem. 1845-1846.

235AP/3. Commandant de la province d’Oran et chargé de l’intérim du gouvernement général (1847-1853) ; campagne de Crimée (1855). 1847-1855.

235AP/4. Gouverneur général de l’Algérie. 1861-1864.

235AP/5. Correspondance passive. 1849-1858.

235AP/6. Factures. 1846-1866.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

Les Archives nationales conservent aussi des lettres et récits autographes de campagnes et de batailles, de la main de Pélissier, sous la cote AB/XIX/3630, ainsi que des lettres de Pélissier au maréchal Mac-Mahon et à sa femme (AB/XIX/5153).

Bibliographie

Informations extraites de l’introduction de l’inventaire semi-analytique.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici