Traitement en cours
Fonds d'archives

RIBOT (Alexandre). 563AP.

Haut de page
Titre :
RIBOT (Alexandre). 563AP.
Dates :
1848-1955
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Né à Saint-Omer le 7 février 1842, Alexandre Ribot étudia le droit, fut lauréat de la faculté de Paris en 1863 et reçu docteur en 1864. Inscrit au barreau de Paris, secrétaire de la conférence des avocats, il entra dans la magistrature le 2 mars 1870, comme substitut au tribunal de la Seine. Directeur des affaires criminelles et des grâces au ministère de la Justice en 1875-1876, Alexandre Ribot fut élu député du Pas-de-Calais de 1878 à 1909. Spécialisé dans les questions budgétaires, il fut rapporteur de chacune des commissions de 1881 à 1888. Il reçut le portefeuille des Affaires étrangères dans les ministères Freycinet (mars 1890) et Loubet (février 1892). Il accepta la présidence du Conseil et le ministère de l’Intérieur, le 6 décembre 1892, du président Sadi Carnot, constituant ainsi le 1er et le 2e cabinet Ribot jusqu’au 4 avril 1893. Il fut l’auteur de l’alliance franco-russe. Le 26 janvier 1895, Félix Faure lui confia la présidence du Conseil (3e cabinet Ribot) avec le portefeuille des Finances. L’expédition de Madagascar eut lieu sous son ministère qui fut renversé en octobre 1895, à la suite d’une interpellation sur les chemins de fer du Sud.

A la Chambre, Ribot présida la commission de réforme de l’enseignement secondaire. En 1905, il prit part à la discussion de la loi de séparation des Eglises et de l’État. Alexandre Ribot fut élu sénateur du Pas-de-Calais en 1909. Du 9 au 3 juin 1914, il fut à nouveau président du Conseil et garde des Sceaux. Ministre des Finances dans le cabinet Viviani (août 1914-octobre 1915) puis dans les deux cabinets Briand (octobre 1915-mars 1917), il redevint président du Conseil et ministre des Affaires étrangères le 20 mars 1917. Réélu sénateur en 1920, il appartint à la commission des Affaires étrangères du Sénat dont il fut le vice-président. Alexandre Ribot mourut le 13 janvier 1923.

Modalités d'entrée

Don de madame Eugène Simoneau-Ribot, 1994.

Description

563AP/1-5. Jeunesse, copies de correspondance, souvenirs, discours académiques. 1848-1922.

  • 563AP/1. Famille, scolarité, souvenirs d’enfance et de jeunesse, copies de correspondance. 1848-1896.
  • 563AP/2. Carrière au barreau, dans la magistrature et à la Chancellerie. 1868-1876.
  • 563AP/3-4. Correspondance. 1861-1885.
  • 563AP/5. Notes personnelles et souvenirs. Imprimés et discours académiques. 1861-1922.

563AP/6-13. Carrière politique. 1875-1921.

  • 563AP/6. Premiers mandats parlementaires. Affaire du journal Le Parlement. 1878-1885.
  • 563AP/7. Elections législatives. Activités parlementaires. Questions politiques locales. 1881-1920.
  • 563AP/8. Scandale de Panama. 1892-1896.
  • 563AP/9. Président du Conseil et ministre des Finances. Janvier-octobre 1895.
  • 563AP/10. Loi du 12 avril 1908 sur la petite propriété. 1906-1921.
  • 563AP/11-12. Distinctions honorifiques. Politique étrangère. 1875-1913.
  • 563AP/13. Election présidentielle de 1913. Questions financières. 1912-1914.

563AP/14-19. Première Guerre mondiale. 1914-1920.

  • 563AP/14. Politique étrangère. 1915-1917.
  • 563AP/15-16. Négociations financières. Financement de l’effort de guerre. 1914-1918.
  • 563AP/17-19. Ministère Ribot. 1916-1920.

563AP/20-25. Matériaux destinés à la rédaction des souvenirs. 1869-1955.

563AP/26-58. Correspondance. 1860-1922.

  • 563AP/26-40. Dossiers par correspondants.
  • 563AP/41-49. Correspondance générale. 1860-1922.
  • 563AP/50-58. Correspondance familiale. 1872-1922.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Bibliographie

Informations extraites de la chronologie figurant en tête du répertoire numérique détaillé de B. Joly.

Ribot (Alexandre), Lettres à un ami. Souvenirs de ma vie politique, Paris, Editions Bossard, 1924, 355 pages.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici