Traitement en cours
Fonds d'archives

CAILLAUX (Joseph). 599AP.

Haut de page
Titre :
CAILLAUX (Joseph). 599AP.
Dates :
1928-1959
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Fils d’Eugène Caillaux, qui fut lui-même parlementaire et ministre, Joseph Caillaux (1863-1944) fut député (Sarthe, 1898), plusieurs fois ministre des Finances et il contribua à faire voter, par la Chambre, l’impôt progressif sur le revenu. Président du Conseil (1911), il négocia avec l’Allemagne le traité de novembre après l’incident d’Agadir, puis reprit le portefeuille des Finances dans le cabinet Doumergue (1913). Sa politique d’impôt sur le revenu lui valut d’être violemment attaqué par le journal Le Figaro (soutenu par Barthou et Poincaré). L’assassinat du directeur du Figaro, Calmette, par sa femme, l’obligea à donner sa démission (1914). Envoyé en mission en Amérique du Sud, puis en Italie au cours de la Première Guerre mondiale, il fut suspecté par les nationalistes et arrêté par le gouvernement Clemenceau (1917). Condamné par la Haute Cour de justice pour aide involontaire à l’ennemi (1920), il fut amnistié quelques années plus tard. Réélu député, il fut nommé ministre des Finances dans le cabinet Painlevé (1925). Sénateur (1925), il resta président de la commission des Finances jusqu’en 1940. Il est l’auteur de Mémoires.

Historique de la conservation

Ces documents proviennent de madame Thérèse Jupin, ancienne secrétaire du président Caillaux.

Modalités d'entrée

Achats, 1962-1964.

Description

599AP/1. Agendas. Pièces diverses adressées à Caillaux et à madame Jupin. 1929-1959.

599AP/2. Articles de Joseph Caillaux. 1928-1932.

599AP/3. Duplicata de discours de Joseph Caillaux à la Chambre des députés (1904). Articles de Joseph Caillaux. Une photographie de Caillaux. Pièces diverses adressées à Caillaux et à madame Jupin, demandes d’interventions.

599AP/4. Notes sur le prêt commercial : les stocks du département de la Guerre ; les immeubles récupérés par la commission de Monzie (1926). Registres de votes à la Chambre des députés. Rapport du comité des experts du ministère des Finances (1926). Chambre et Sénat, revue politique illustrée (1935). Rapports du commissaire des chemins de fer allemands à la commission des réparations (1924-1927). Mémoire présenté à la commission d’enquête sur l’affaire Stavisky (1934). Correspondance adressée à Caillaux.

599AP/5. Pièces diverses adressées à Caillaux et à madame Jupin, demandes d’interventions.

599AP/6. Documentation, correspondance (non classée) sur l’Afrique noire (relative notamment au Dahomey et au député africain Gallandou Diouf), la conférence de Brazzaville en 1944, l’Afrique du Nord. 1933-1958.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

Les Archives nationales conservent un fonds Gallandou Diouf sous la cote 110AP.

Le procès de Joseph Caillaux est évoqué dans les fonds Demange (387AP/17 à 387AP/24), Lucien Bauzin (429AP/3), Messimy (509AP/12) et Tardieu (324AP/80).

D’autres archives provenant de Madame Jupin, secrétaire de Joseph Caillaux, sont conservées aux Archives nationales sous la cote AB/XIX/3955, dossier 1 : souvenirs de Madame Jupin sur Caillaux (1 cahier papier 250 p. dont 155 écrites, 1933-1934) ; correspondance passive et coupures de presse (1934, 1939-1957, 1959), lettre de Madame Jupin à Caillaux (3 décembre 1937), correspondance relative au Dahomey et au député du Sénégal Gallandou Diouf, demandes d’intervention (1929-1939).

Voir également, aux Archives départementales de la Sarthe (série J), 16 dossiers déposés en 1977, concernant l’action administrative et politique de Joseph Caillaux pendant la première partie de sa carrière politique, de 1898 à 1914, c’est-à-dire comme ministre des Finances, puis comme président du Conseil lors du “ coup d’Agadir ”. Il s’y ajoute des ouvrages de politique et d’administration ayant fait partie de la bibliothèque de Joseph Caillaux.

Voir, à la Fondation nationale des sciences politiques, le fonds Joseph Caillaux et Émile Roche : affaire d’Agadir, dette de guerre française dans les années 1920, articles, discours et écrits de Joseph Caillaux, cabinet Bouisson, juin 1935 (revue de presse), documents pour le tome III des Mémoires, correspondance, souvenirs de Joseph Caillaux.

Bibliographie

Allain (Jean-Claude), Joseph Caillaux, Paris, Impr. nationale, 1978-1981, 2 vol. (coll. Personnages).

Bredin (Jean-Denis), Joseph Caillaux, Paris, Gallimard, 2001 (coll. Folio Histoire).

Yvert (Benoît), Dictionnaire des ministres (1789-1989), Paris, Perrin, 1990, page 393.

Attention ! Restrictions du jour. Cliquez ici pour en savoir plus.