Traitement en cours
Fonds d'archives

DUCOS (Théodore). 46AP.

Haut de page
Titre :
DUCOS (Théodore). 46AP.
Dates :
1790-1907
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Issu d’une famille de grands armateurs et négociants bordelais, Jean Étienne Théodore Ducos (1801-1855) est le neveu de l’ancien consul Roger Ducos. Théodore Ducos est élu député de la Gironde en 1834 et réélu en 1848. Il est battu en 1849 mais retrouve un poste quelques mois après, à l’occasion d’une élection partielle dans la Seine. D’obédience orléaniste, il se rallie ensuite au prince-président et est ministre de la Marine et des Colonies à deux reprises, du 9 au 24 janvier 1851 et du 3 décembre 1851 jusqu’à sa mort. Son administration est marquée par le développement de la marine militaire à vapeur, l’installation française en Nouvelle-Calédonie et l’organisation des transports en Méditerranée lors de la guerre de Crimée.

Notices des producteurs d'archives

Modalités d'entrée

Legs du comte Théodore Ducos, 1927.

Achat, 1982.

Description

46AP/1. Famille Ducos ; diplômes et titres honorifiques de Théodore Ducos. 1813-1904.

46AP/2. Correspondance adressée à Ducos. 1834-1855.

46AP/3. Documents réunis par Ducos : pièces diverses sur les Girondins ; lettres de la duchesse de Bourbon, 1815-1819 ; autographes, 1846-1912.

46AP/4. Ministre de la Marine : note autographe de Napoléon III (1854), note autographe de Théodore Ducos (1848), lettres reçues du comte Bacciochi, de Stéphanie de Bade, de Jérôme-Napoléon Bonaparte, de Mathilde Bonaparte, de Lord Cowley, de Drouyn de Lhuys, d’Achille Fould, du prince et de la princesse Lucien Murat, du maréchal de Saint-Arnaud. 1852-1856.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Bibliographie

Yvert (Benoît), Dictionnaire des ministres (1789-1989), Paris, 1990, p. 251.

Attention ! Restrictions du jour. Cliquez ici pour en savoir plus.