Traitement en cours
Fonds d'archives

BARBEDIENNE (Maison). 368AP.

Haut de page
Titre :
BARBEDIENNE (Maison). 368AP.
Dates :
XXe siècle
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Fils d’un modeste cultivateur, Ferdinand Barbedienne (1810-1892) fit une première fortune dans les papiers peints avant de s’associer en 1838 avec le mécanicien Achille Collas (1795-1859), qui venait d’inventer un procédé de reproduction à plus petite échelle des objets de bronze. En 1839, Barbedienne fonda la maison où il fit reproduire en bronze la plupart des statues des musées d’Europe, suffisamment réduites pour pouvoir orner les intérieurs modernes. Il appliqua ses procédés aux travaux des sculpteurs contemporains et créa de très nombreux modèles de bronze d’ameublement. Son neveu et successeur, Gustave Leblanc-Barbedienne, développa la fonderie de grosses pièces, tant pour les bronzes monumentaux que pour les reproductions, dont certaines furent popularisées comme prix des sociétés de tir et de gymnastique.

Modalités d'entrée

Don de madame Barbedienne, 1962.

Description

368AP/1. Dossier personnel et papiers de Ferdinand Barbedienne et d’Achille Collas.

368AP/2. Epaves des archives de la Maison Leblanc-Barbedienne et Cie qui continua l’œuvre de F. Barbedienne de 1892 à 1955.

368AP/3-4. Dossiers d’artistes.

368AP/5-8. Livres comptables. 1912-1955.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Bibliographie

Informations extraites de l’introduction du répertoire numérique détaillé de M. Guillot.

Chevillot (Catherine), « ’Prenez la main que je vous tends ’ : Eugène Blot, du milieu des fabricants de bronze à celui des galeries », dans Camille Claudel et Rodin : la rencontre de deux destins, Catalogue de l’exposition, Québec-Detroit-Martigny, mai 2005-juin 2006, Paris, Hazan, 2005, p. 261-273.

Vapereau (G.), Dictionnaire universel des contemporains, Paris, Hachette, 1858, pages 101-102.

Attention ! Restrictions du jour. Cliquez ici pour en savoir plus.