Traitement en cours
Fonds d'archives

HUTTEAU d’ORIGNY et PÉCOUL (familles). 376AP.

Haut de page
Titre :
HUTTEAU d’ORIGNY et PÉCOUL (familles). 376AP.
Dates :
XVIIe-XXe siècles
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

La famille Hutteau est alliée aux familles La Rivoire, Dufoÿs, Dufourny, Lecomte de Lagny et Lecomte de La Viefville. Elle compte un député sous la Révolution, François-Louis Hutteau, également avocat (1729-1807). Le fils de ce dernier, Antoine-Joseph Hutteau d’Origny (1775-1858), est maire du 4e arrondissement de Paris en 1816, du 10e arrondissement de Paris en 1828 et gentilhomme honoraire de la Chambre de Charles X.

Alliés aux d’Origny par le mariage, en 1900, d’Henri, vicomte Hutteau d’Origny (1869-1935), et d’Augusta Pécoul (1871-1942), les Pécoul sont originaires d’Aix-en-Provence. Aux XVIIIe et XIXe siècles, ils s’établissent en Martinique. L’un d’eux, Augustin-Marie Pécoul (1798-1858) est propriétaire à la Basse-Pointe. Élu, le 3 juin 1849, représentant de la Martinique à l’Assemblée législative, il vote pour la loi Falloux-Parieu sur l’enseignement, pour la loi restrictive du suffrage universel, ainsi que pour toutes les mesures approuvées par la majorité monarchiste. Après le coup d’État du 2 décembre 1851, il renonce à la vie politique. Un autre Pécoul, Auguste (1837-1917), après un séjour à l’abbaye de Solesmes comme novice, entre à l’École des chartes en 1861. Auteur d’une thèse sur « Les causes de la grandeur de Cluny », Auguste Pécoul est ensuite attaché d’ambassade à Madrid (1867) puis à Rome (1868). Il devient l’ami de dom Besse qui est son exécuteur testamentaire.

Notices des producteurs d'archives

Modalités d'entrée

Dépôt, 1976-2001.

Description

376AP/1-376AP/12, 376AP/101. Famille Hutteau d’Origny. XVIIIe-XXe s.

376AP/13-376AP/44, 376AP/102-376AP/105 , 376AP/107. Famille Pécoul : papiers personnels et correspondance, notamment d’Augustin-Marie Pécoul, député de la Martinique, et d’Auguste Pécoul, archiviste-paléographe. XVIIIe-XXe s.

376AP/45-376AP/50. Familles alliées. XVIIIe-XXe s.

376AP/51-376AP/56. Titres de propriété et gestion des habitations de la Montagne et de Basse-Pointe à la Martinique. XVIIe-XIXe s.

376AP/57-376AP/81, 376AP/106. Comptes des héritiers Pécoul. Vente des rhums et des sucres. XIXe-XXe s.

376AP/82-376AP/95. Lettres reçues et minutes. 1925-1945.

376AP/96-376AP/100. Habitations Pécoul, administration, affaires diverses. 1924-1972.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

Les Archives nationales conservent la collection d’Alexandre Pecoul (1876-1904), fils d’Auguste Pécoul : clichés concernant les Antilles, l’Extrême-Orient, divers pays étrangers et la vie en France de 1901 à 1905 environ (4PH/1-4PH/278).

Bibliographie

Robert (Adolphe) et Cougny (Gaston), Dictionnaire des parlementaires français (1789-1889), Paris, Bourloton, 1890, t. V, p. 565.

Macé (Jacques), Les fantômes de Villiers. Chroniques du château de Villiers à Draveil de 1550 à nos jours, Draveil, 1997, 229 p.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici