Traitement en cours
Fonds d'archives

HARCOURT (famille d’) / domaine de Saint-Eusoge. 380AP [448Mi, 478Mi et 479Mi].

Haut de page
Titre :
HARCOURT (famille d’) / domaine de Saint-Eusoge. 380AP [448Mi, 478Mi et 479Mi].
Dates :
XIIIe-XXe siècles
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

La famille d’Harcourt aurait pour ancêtre Bernard, surnommé le Danois, parent de Rollon, qu’il accompagna dans ses expéditions contre les Anglais et les Neustriens en 876. Après la conquête de la Normandie, Bernard reçut, pour prix de ses exploits, des terres considérables et notamment la seigneurie d’Harcourt, près de Bayeux. Au XIe siècle, Enguerrand d’Harcourt aurait suivi Guillaume-le-Bâtard, duc de Normandie, à la conquête de l’Angleterre. La branche de la maison d’Harcourt, ainsi établie en Angleterre, entra en possession de la pairie anglaise, sous les titres successifs de barons, vicomtes et comtes. En France, le frère d’Enguerrand, Robert Ier, sire d’Harcourt, continua la maison d’Harcourt. Sa postérité se subdivisa en plusieurs branches, dont les deux principales, Olonde et Beuvron, subsistent encore de nos jours.

La branche de Beuvron compta de nombreux maréchaux de France et lieutenants généraux des armées du roi, entre autres François III d’Harcourt (mort en 1705), marquis d’Ectot et de Beuvron, lieutenant général des armées du roi et son lieutenant général en Normandie, Henri, marquis puis duc (1701) d’Harcourt, maréchal de France, ambassadeur à Madrid en 1697 (mort en 1718), Anne-Pierre, 4e duc d’Harcourt, maréchal de France, gouverneur de Normandie (mort en 1783) et son fils François-Henri, comte de Lillebonne, puis 5e duc d’Harcourt, gouverneur de Normandie, représentant du comte de Provence auprès du gouvernement britannique. Le marquis Georges d’Harcourt-Olonde (1808-1883) fut ambassadeur à Londres et à Vienne.

Le domaine de Saint-Eusoge dans l’Yonne a été acquis par la branche aînée sous la Restauration.

Historique de la conservation

Le fonds a été prêté aux Archives nationales entre 1979-1980, et coté de façon fictive 380AP 1 à 191. Avant d’être rendus à leur propriétaire, les cartons ont été dans leur quasi totalité microfilmés : seuls les articles 380AP 12-13, 16, 56-65 et 189-191 n’ont pas fait l’objet d’une telle attention.

Modalités d'entrée

Prêt pour microfilmage, 1979-1980.

Description

448Mi/1-5 [380AP/1-11]. Titres généalogiques de la maison d’Harcourt. XIIIe-XXe s.

448Mi/5 [380AP/14-15 et 17-18]. Familles alliées : Maillart, Briroy, Vieuxpont, Mareuil, Bouchard d’Aubeterre, Saint-Ouen, Avaugour, Pinchard. XVe-XVIIIe s.

478Mi/1-10 [380AP/19-55]. Fonds domanial : domaine de Saint-Eusoge. XIVe-XXe s.

479Mi/1-9 [380AP/66-103]. Fonds domanial : domaines de Normandie (branche Harcourt-Olonde). XIVe-XIXe s.

448Mi/5-26 [380AP/104-180]. Papiers personnels des membres de la branche Harcourt-Beuvron, en particulier, correspondance des ducs d’Harcourt, maréchaux de France, aux XVIIe et XVIIIe siècles, et de François-Henri, 5e duc d’Harcourt (1726-1784), gouverneur de Normandie puis représentant des princes auprès du gouvernement britannique durant l’émigration. XVIIe-XVIIIe s.

448Mi/26-28 [380AP/181-188]. Papiers personnels des membres de la branche Harcourt-Olonde, entre autres papiers du marquis Georges d’Harcourt, ambassadeur à Vienne et à Londres. XVIIe-XXe s.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

La consultation se fait uniquement sur microfilms (448Mi/1-28, 478Mi/1-10 et 479Mi/1-8).

Conditions d'utilisation

Reproduction libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

D’après le fichier d’enquête des archives privées conservées dans les différents départements, des papiers d’Harcourt sont répartis dans plus de cinq départements. On se limitera ici à indiquer les principales sources complémentaires.

Des papiers d’Harcourt sont conservés aux Archives nationales dans la série T (T204/1 à T204/17, T*204/1 à T*204/22).

Des titres de famille relatifs à Anne François d’Harcourt, duc de Beuvron, seigneur de Jouy, sont conservés aux Archives départementales des Yvelines (E 1196-1202).

Une partie du chartrier de Thury-Harcourt est conservée aux Archives départementales du Calvados (série E, articles 1-527).

Des archives Bioncourt-Harcourt, précédemment conservées au château de Melz, ont été données en 1978 aux Archives départementales de Seine-et-Marne (non classé, 88 JP 1-9, soit 6 mètres linéaires).

Bibliographie

Balédent (Sophie), La carrière militaire des ducs d’Harcourt, pairs et maréchaux de France à la fin du XVIIe siècle et au XVIIIe siècle, mémoire de maîtrise, Université Paris I, 1979-1980.

La Chesnaye-Desbois (François Alexandre Aubert de), Dictionnaire de la noblesse de la France, Paris : Berger-Levrault, 1980, 19 t. en 10 volumes, reprod. en fac-sim. de la 3e édition de Paris, Schlésinger, 1863-1876, t. X, col. 282-323.

La Roque (Gilles-André de), Histoire généalogique de la maison d’Harcourt, t. 2, Paris, 1662.

Martin (Georges), Histoire et généalogie de la maison de Harcourt, 1974, 367 p.

Attention ! Restrictions du jour. Cliquez ici pour en savoir plus.