Traitement en cours
Fonds d'archives

MALESHERBES (chartrier de). 399AP.

Haut de page
Titre :
MALESHERBES (chartrier de). 399AP.
Dates :
XIIIe-XXe siècles
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Le château et la terre de Malesherbes (Loiret) sont, du XIVe siècle à la Révolution, le centre d’une seigneurie qui connaît des fortunes diverses entre les mains des familles de Montaigu, Malet de Graville, Balsac d’Entragues, Balsac d’Illiers ou Illiers d’Entragues (toutes successivement alliées entre elles) et surtout Lamoignon : c’est en 1718 que Guillaume de Lamoignon de Blancmesnil (1683-1772), membre d’une illustre famille parlementaire, lui-même premier président de la Cour des aides de 1746 à 1749 et chancelier de France de 1750 à 1768, en fait l’acquisition des mains d’Alexandre d’Illiers d’Entragues. Son fils, Chrétien Guillaume de Lamoignon (1721-1794), s’attache à cette terre dont il prend le nom. Surtout connu pour avoir défendu Louis XVI, Malesherbes succède à son père à la tête de la Cour des aides en 1749. Il est directeur de la Librairie de 1750 à 1763, secrétaire d’État de la Maison du roi sous le ministère Turgot de juillet 1775 à mai 1776, ministre sans portefeuille d’avril 1787 à août 1788. Homme des lumières, ami des philosophes, il correspond avec tous les savants de l’époque et est lui-même dans les domaines scientifiques plus qu’un amateur. La Révolution décime la famille de Malesherbes. Malesherbes, sa sœur, sa fille aînée Antoinette Thérèse Marguerite (1756-1794), son gendre Louis V Le Peletier de Rosanbo (1747-1794), sa petite-fille Aline Thérèse Le Peletier de Rosanbo (1771-1794), et l’époux de cette dernière, Jean-Baptiste de Châteaubriand (1759-1794), sont exécutés les 20 avril et 10 mai 1794, ce qui provoque la désagrégation du domaine. Celui-ci est partiellement reconstitué au profit de l’arrière-petit-fils de Chrétien Guillaume, Geoffroy Louis de Châteaubriand (neveu de l’écrivain), puis transmis à ses descendants qui portent, par le jeu des alliances, les noms de Beaufort, puis Lévis-Mirepoix, princes de Robech, jusqu’au décès de la princesse de Robech, survenu le 30 septembre 1997.

Historique de la conservation

Les archives Lamoignon proviennent pour l’essentiel de la fille aînée de Malesherbes, Antoinette Thérèse Marguerite, mariée à Louis V Le Peletier de Rosanbo. Leur fils Louis VI Le Peletier de Rosanbo hérite d’une partie de ces archives qui sont aujourd’hui conservées au château de Rosanbo (Côtes-d’Armor) avec celles des Le Peletier.

Le reste des archives Lamoignon provenant de Madame de Rosanbo fait l’objet, en 1867, d’un partage, effectué par tirage au sort à partir de deux lots préalablement constitués, entre MM. de Châteaubriand et de Tocqueville, descendants respectifs d’Aline Thérèse de Rosanbo, fille aînée des Rosanbo et épouse de Jean-Baptiste de Châteaubriand, et de sa sœur, Louise de Rosanbo, épouse de Hervé Clérel, comte de Tocqueville (1772-1856). Le premier lot est celui du château de Malesherbes, propriété des Archives nationales, le second est conservé au château de Tocqueville dans la Manche.

La seconde fille de Malesherbes, Françoise Pauline, baronne de Montboissier (1758-1827) transmet à ses descendants des archives qui auraient été partagées entre deux branches de la famille de Leusse.

Les archives du château de Malesherbes décrites ci-dessous ont pour noyau principal une partie des archives de la famille Lamoignon (399AP/1-399AP/155), amputées pour cause de partage successoral, mais augmentées de fonds de familles alliées (399AP/171-399AP/361) – le fonds le plus important en volume et en intérêt provient de Louis de Lebzeltern, né à Lisbonne en 1774, mort à Naples en 1854, diplomate au service de l’Autriche – et d’une collection de pièces isolées (399AP/156-399AP/170) issues souvent d’achats (lettres émanant de membres de familles royales et aristocratiques, françaises et étrangères du XVe au XIXe siècle). S’y ajoute l’important fonds du bailliage et de la seigneurie de Malesherbes et autres seigneuries (399AP/362-399AP/595).

Modalités d'entrée

Dation, 2000 ; achats, 2012-2018.

Description

399AP/1-399AP/155. Famille Lamoignon.

  • 399AP/1-399AP/6. Généalogies, papiers personnels et de fonctions concernant notamment Chrétien de Lamoignon, conseiller puis président au Parlement (1567-1636), Guillaume de Lamoignon (1617-1677), premier président au Parlement en 1658, ami du surintendant Fouquet et pourtant mis à la tête de la chambre de justice chargée d’instruire son procès, et son fils Chrétien François de Lamoignon (1644-1709), avocat général puis président à mortier au parlement de Paris.
  • 399AP/7-399AP/31. Papiers de fonction de Guillaume de Lamoignon (1683-1772), chancelier de France de 1750 à 1768.
  • 399AP/32-399AP/155. Travaux professionnels, d’histoire naturelle, notes et études de son fils, Chrétien-Guillaume de Lamoignon de Malesherbes (1721-1794).

399AP/156-399AP/170. Collection d’autographes et divers. XVe-XIXe s.

399AP/171-399AP/361. Familles alliées Assy, Beauffort, Châteaubriand, Des Cars, Giers, Graville, La Granville, Lebzeltern, Lévis-Mirepoix, Montcalm, Nicolay, Orglandes, Rosanbo, Roujault : titres et généalogies, actes notariés, comptes, correspondances et papiers personnels. XVe-XXe s.

  • 399AP/171. Famille d’Assy. XVIe s.
  • 399AP/172-399AP/177. Famille de Beauffort. XVe-XIXe s.
  • 399AP/178. Famille de Brissac. XIXe s.
  • 399AP/179-399AP/200. Famille de Châteaubriand. XVIIe-XIXe s.
  • 399AP/201-399AP/221. Famille des Cars. XVIIIe-XXe s.
  • 399AP/222-399AP/223. Famille de Giers. XIXe-XXe s.
  • 399AP/224. Famille de Graville. XVIe s.
  • 399AP/225-399AP/227. Famille de La Granville. XIXe s.
  • 399AP/228-399AP/308. Papiers de Louis, comte de Lebzeltern (1774-1854), diplomate autrichien, envoyé par Metternich auprès du pape Pie VII lors des négociations du mariage de Napoléon Ier et de Marie-Louise, plénipotentiaire au traité de Vérone en 1822.
  • 399AP/309-399AP/321. Famille de Levis-Mirepoix. Titre de prince de Robech. XVIIe-XXe s.
  • 399AP/322-399AP/323. Correspondance de Mme de Montcalm. XIXe s.
  • 399AP/324. Papiers Nicolay. XIIIe-XIXe s.
  • 399AP/325-399AP/327. Famille d’Orglandes. XVIIIe-XIXe s.
  • 399AP/328-399AP/331. Famille de Rosanbo. XVIIIe-XIXe s.
  • 399AP/332-399AP/360. Famille Roujault. XVIIe-XVIIIe s.
  • 399AP/361. Familles diverses. XVIIe-XXe s.

399AP/362-399AP/595. Terres et seigneuries.

  • 399AP/362-399AP/388. Chef-Boutonne (Deux-Sèvres) et terres autres que Malesherbes, situées notamment en Seine-et-Marne. XVIe-XIXe s.
  • 399AP/389-399AP/586. Seigneurie et bailliage de Malesherbes : inventaires anciens, titres et documents, actes d’acquisition par Lamoignon, autres ventes et rachat, fois et hommages dus par la seigneurie de Malesherbes ou reçus par elle, documents relatifs à l’administration des receveurs généraux de la seigneurie de Malesherbes, archives se rapportant aux différentes seigneuries et fiefs dépendant de Malesherbes, registres de plusieurs tabellionnages et justices seigneuriales. XVe-XIXe s.
  • 399AP/587-399AP/595. Seigneuries de Dunes (Tarn-et-Garonne) et de Gyé-sur-Seine (Aube), bailliage et tabellionnage de Marcoussis (Essonne) et autres seigneuries situées hors du Loiret (surtout dans l’Essonne).

399AP/596. Supplément (entrée n° 20180116 du 20 février 2018). Défense de Louis XVI par Chrétien Guillaume de Lamoignon de Malesherbes. 1792-1793.

399AP/SUP/1-399AP/SUP/2. Supplément : pièces diverses et « Collection Lamoignon ».

  • 399AP/SUP/1. Pièces diverses, notamment comptes et correspondances émanant des familles de Châteaubriand, Lamoignon (Malesherbes, Mme de Malesherbes, chancelier de Blancmesnil, Chrétien-François de Lamoignon), lettres de Brissac à Caumont de La Force, Maumusson, Bessèges, Roujault, de Méry, intendant des Le Peletier.
  • 399AP/SUP/2 (entrée n° 20160341 du 31 mai 2016). « Collection Lamoignon » : réunion de l.a.s. et pièces manuscrites se rapportant à Charles de Lamoignon (1514-1572), Chrétien de Lamoignon (1567-1636), Guillaume Ier de Lamoignon (1617-1677), Chrétien-François Ier de Lamoignon (1644-1709), marquis de Basville, Nicolas de Lamoignon (1648-1724), marquis de Basville, Guillaume II de Lamoignon (1683-1772), Chrétien-François de Lamoignon (1735-1789), Guillaume de Lamoignon-Montrevault (1697-1774), Chrétien-Guillaume de Lamoignon de Malesherbes (1721-1794), autres Lamoignon, familles alliées (Châteaubriand, Carayon-Latour, Rosanbo alliés aux descendants de Malesherbes), autres documents (XVIe-XXe siècles).
  • En cours de classement. Pour toute information, contacter le département des archives privées (dap.an@culture.gouv.fr).

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

  • Les archives Lamoignon aujourd’hui conservées au château de Rosanbo ont été microfilmées par les Archives nationales sous la cote 162MI (263AP), celles conservées au château de Tocqueville, sous la cote 177MI (154AP).
  • Le fonds de Leusse (documents provenant de Pauline de Montboissier, seconde fille de Malesherbes), est conservé aux Archives départementales du Bas-Rhin sous la cote 53J.
  • Voir également, aux Archives nationales, l’étude notariale CXVII, liasses 1061-1066 (familles Lamoignon et Molé).

Bibliographie

  • Bart (Mélanie), « Les carnets de voyage de Malesherbes. Étude et édition critique », in Positions de thèse de l’Ecole des chartes, 2008. http://theses.enc.sorbonne.fr/2008/bart
  • Des Cars (Jean), Malesherbes, gentilhomme des Lumières, Paris, De Fallois, 1994.
  • Grosclaude (Pierre), J.-J. Rousseau et Malesherbes. Documents inédits, Paris, Fischbacher, 1960.
  • Grosclaude (Pierre), Malesherbes, témoin et interprète de son temps, Paris, Fischbacher, 1961.
  • Lemoine (Yves), La grande robe, le mariage et l’argent. Histoire d’une grande famille parlementaire (1560-1660), Paris, Maule, 2000.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici