Traitement en cours
Fonds d'archives

BERTIER de SAUVIGNY (famille). 80AP.

Haut de page
Titre :
BERTIER de SAUVIGNY (famille). 80AP.
Dates :
XVIe-XXe siècles
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

La famille Bertier de Sauvigny avait pour auteur Thomas Berthier, issu d’une modeste famille de Massingy-les-Vitteaux, en Auxois, commis aux aides royaux à Dijon (1642), greffier alternatif aux États de Bourgogne (1655), puis trésorier général des États de Bourgogne (1661). Son petit-fils Louis-Bénigne (1676-1745) fut président de la 5e chambre des enquêtes du parlement de Paris. De son mariage avec Jeanne Orry, Louis-Bénigne eut Louis-Jean (1709-1788), qui transforma son nom en Bertier et qui fut intendant tour à tour des généralités de Moulins, Grenoble et Paris et premier président du parlement de Paris (1771-1774). Son fils, Louis-Bénigne-François (1737-1789), intendant de la généralité de Paris, fut massacré avec son beau-père, Joseph-François Foullon, baron de Doué, intendant des finances, devant l’hôtel de ville de Paris le 22 juillet 1789.

Louis-Bénigne-François avait eu de son mariage avec Marie-Josephe Foullon (1747-1786) sept filles et quatre fils.

L’aîné, Antoine-Louis-Joseph, dit le marquis d’Arnay (1768-1837) mourut sans postérité.

Le deuxième, Anne-Pierre, vicomte de Séquigny (1770-1848), fit les campagnes de l’armée de Condé sous les ordres du prince dont il était l’aide de camp (1791), combattit en Vendée pendant les Cent-Jours, se distingua dans la guerre d’Espagne (1823) et à la campagne d’Afrique (1830). Sa postérité s’éteignit en 1935.

Le troisième, Bénigne-Louis, dit le comte de Bertier (1777-1814), fit quelques campagnes dans l’armée de Condé. Il eut de Louise de Bonnaire de Forges (1779-1859) Albert-Jules-Bénigne (1801-1849), capitaine de la garde royale, commissaire civil à Bône et préfet d’Oran, mort sans postérité, et Alexis-Bénigne-Louis (1814-1883), général de brigade, qui eut lui-même un fils, Albert, comte de Bertier de Sauvigny (mort en 1948). Albert eut à son tour un fils, Henry, comte de Bertier de Sauvigny (1901-1929), qui eut lui-même un fils, Alexis (1933- ).

Le quatrième et dernier fils de l’intendant, Anne- Ferdinand de Bertier de Sauvigny (1782-1864), occupa pendant la Restauration les fonctions de préfet du Calvados et de l’Isère, de conseiller d’État, de directeur général des Eaux-et-forêts, de ministre d’État et de membre du Conseil privé (1830). Il eut trois fils, Ferdinand (1813-1893), Charles (1817-1905) et Alphonse (1830-1894). Alphonse eut un fils, Christian, qui eut lui-même un fils, Bénigne (1910-1970). Ce dernier épousa Élisabeth de Robien, laquelle, devenue veuve, se remaria avec le comte Gabriel de Montrichard.

Historique de la conservation

La constitution du fonds d’archives, conservé jusqu’à son dépôt aux Archives nationales chez le comte Michel de Bertier, au Vésinet, est due principalement à l’activité du comte Charles de Bertier, dont le but principal avait été d’établir la généalogie de la famille qu’il fit imprimer en 1887. Charles de Bertier avait extrait, classé et répertorié les pièces pouvant servir d’appui à son travail. Le reste (une centaine de cartons) fut classé et inventorié par André Chéron, de janvier 1938 à mars 1939, puis de septembre 1941 à janvier 1942. Ce fonds principal fut déposé en 1950 aux Archives nationales par le comte Henry de Bertier, hormis le chartrier de la seigneurie de L’Isle-sur-Serien, qui a été donné par l’abbé de Bertier aux Archives départementales de l’Yonne.

En dehors de ce fonds principal, il en existait au moins trois autres : celui du comte Albert de Bertier, conservant principalement les papiers de la branche Louis-Bénigne, mais aussi un certain nombre de pièces du temps des intendants Bertier et des familles alliées ; celui de la comtesse Jean de Bertier, conservant les papiers de la branche Anne-Pierre ; celui du comte Bénigne de Bertier, hérité des recherches et travaux de son père Christian.

Le dépôt de 1950 a été complété par le dépôt, en septembre 1994, par le comte Alexis de Bertier de Sauvigny, de 5 mètres linéaires de documents provenant du fonds Albert puis Henry de Bertier, ainsi que de quelques restes du fonds Bénigne de Bertier. En mars 1995 est venu s’adjoindre au fonds 80 AP un fonds provenant de la grand-mère paternelle du comte Alexis, soit Chézelles-Maingoval-Collet d’Audeville.

En février 1998, la comtesse Gabriel de Montrichard a déposé aux Archives nationales des papiers qu’elle avait recueillis de l’héritage du père de son premier mari, Bénigne de Bertier. Ces documents, reflétant les recherches de son beau-père, le comte Christian de Bertier de Sauvigny, comprenaient trois lots : papiers concernant les Bertier sous l’Ancien Régime, documents concernant la terre et le château de Sauvigny ainsi que des documents concernant des domaines situés en Côte-d’Or (Arnay, Tharost…).

Modalités d'entrée

Dépôts, 1950-1998.

Description

80AP/1-2 , 90-93. Généalogies, papiers personnels de divers membres de cette famille, dont Louis-Bénigne (1676-1745), président de la 5e chambre des enquêtes du Parlement de Paris.

80AP/2(suite)-8, 94-98. Louis-Jean (1709-1788), intendant tour à tour des généralités de Moulins, Grenoble et Paris, premier président du parlement de Paris.

80AP/9-32 , 99-125. Louis-Bénigne François (1737-1789), intendant de la généralité de Paris, massacré le 22 juillet 1789, et sa succession.

80AP/33-52, 126-149. Anne-Ferdinand-Louis (1782-1864), dernier fils du précédent, député de Seine-et-Oise puis de la Seine, préfet du Calvados, et ensuite de l’Isère, et conseiller d’État.

80AP/53-150. Familles alliées ; les deuxième et troisième fils de l’intendant, Anne-Pierre et Bénigne-Louis.

80AP/54-75, 151-158. Biens, notamment en Bourgogne et à Morsang-sur-Orge.

80AP/76-89. Titres généalogiques.

80AP/159-160. Inventaire sur fiches.

80AP/161- 205. Suppléments

  • 80AP/161-192. Archives provenant du fonds Albert puis Henry de Bertier et du fonds Bénigne de Bertier.
  • 80AP/205. Archives provenant de la grand-mère paternelle du comte Alexis III de Bertier de Sauvigny : familles Chézelles-Maingoval, Collet d’Audeville.
  • 80AP/193-194. Mémoires (1804-1887) du baron de Maingoval, grand-père de la comtesse Albert de Bertier. Livre de comptes (1815-1816). Successions, faire-part de décès, dont pièces relatives à la succession de la baronne de Maingoval (XIXe siècle).
  • 80AP/195-204. Papiers concernant les Bertier sous l’Ancien Régime, la terre et le château de Sauvigny, et des domaines situés en Côte-d’Or (Arnay, Tharost…).

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

Les Archives de Paris conservent un fonds Bertier de Sauvigny sous la cote D.E 1.

Les Archives départementales de l’Yonne conservent le chartrier de la seigneurie de L’Isle-sur-Serien sous la cote 8 J 1-28.

Les Archives départementales des Yvelines conservent des documents provenant de la famille Bertier sous les cotes E 125 (baux) et 4 J (seigneurie de Morsang-sur-Orge, Sainte-Geneviève-des-Bois et Villemoisson).

Bibliographie

Chaix-d’Est-Ange (Gustave), Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, Evreux, 1903-1929, 20 volumes, volume 4.

Bertier (Ferdinand de), Souvenirs inédits d’un conspirateur, Révolution, Empire et première Restauration, présentés et annotés par Guillaume de Bertier de Sauvigny, Paris, 1990, 455 pages.

Berthier de Grandry (Frédéric), Une famille de la noblesse d’épée, les Berthier. Histoire et descendances en Bourgogne et Nivernais, chez l’auteur, 1999, 634 pages.

Bertier de Sauvigny (Henry de), Albert de Bertier, capitaine de la garde royale, commissaire civil à Bône (Algérie), Sauvigny, 8 octobre 1801 - Bône, 29 octobre 1849. Alexis de Bertier, général de brigage, grand officier de la Légion d’honneur, Mézens, 14 mars 1814 - Coeuvres, 30 juillet 1883, 1980, 135 p. dactyl.

Attention ! Restrictions du jour. Cliquez ici pour en savoir plus.