Traitement en cours
Fonds d'archives

BRO de COMÈRES (famille). 82AP.

Haut de page
Titre :
BRO de COMÈRES (famille). 82AP.
Dates :
1724-1936
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Le premier membre de cette famille, dont sont conservés les papiers est Jean-Louis Bro, né en 1733 à Ganges (Hérault), mort le 12 décembre 1813 à Paris, avocat au Parlement, conseiller du Roi, notaire au Châtelet de Paris, doyen honoraire des notaires impériaux. Il épousa Françoise-Angélique Pelletier puis Catherine-Rose Danière. De son premier mariage naquit Louis Bro, le 17 août 1781.

Louis Bro prépara l’École polytechnique où il échoua. Son père le poussant vers une carrière militaire, il s’enrôla alors à la caserne de Rennes au premier régiment de hussards en octobre 1801. Il participa à l’expédition de Saint-Domingue la même année. Il combattit ensuite en Prusse et en Russie, ainsi qu’à la campagne de France. Mis en position de non-activité le 1er septembre 1814, il fut pendant les Cent-Jours, commandant du 4e lanciers et prit part à la bataille de Waterloo.

Sous la Restauration, il fut déchu de son grade de colonel le 22 juillet 1816 et mis en demi-solde. La révolution de juillet le fit rentrer dans la mêlée, le 26 juillet 1830, comme colonel de la 2e légion de la Garde nationale. Il reprit du service au 1er régiment des lanciers de Nemours, puis il prit part à la campagne de Belgique en 1831-1832. Nommé maréchal de camp le 11 octobre 1832, il fut désigné pour l’Algérie où il participa à l’expédition contre les Hedjoutes et fut en contact avec les grands chefs français : Rapatel, Trézel, Lamoricière.

Après un retour définitif en France le 4 août 1838, il commanda le département de l’Hérault, puis celui de la Dordogne, avant d’être nommé à Lille le 17 mars 1840, comme inspecteur de cavalerie. Peu avant son décès, il fut nommé lieutenant général en 1844.

Le 14 avril 1812, Louis Bro avait épousé Laure de Comères, issue d’une famille de Toulouse. Le couple eut un fils, Olivier, né le 19 décembre 1813 qui suivit lui aussi la carrière militaire. Il s’engagea le 19 décembre 1830 à l’âge de 17 ans. Il fut sous-lieutenant au 2e régiment de chasseurs d’Afrique. En 1833, il rejoignit son père en Algérie au 1er régiment des chasseurs. Il fut affecté au 7e régiment des hussards en 1840. Quatorze ans plus tard, officier d’ordonnance du roi, il devint colonel en 1854. Il avait épousé Claire Lepage, issue d’une grande famille d’armuriers parisiens, fournisseurs du duc d’Orléans, de l’empereur Napoléon Ier et de Louis XVIII, et qui lui donna un fils, Henri.

Laure Bro, femme de Louis, avait un demi-frère, Alfred de Sevelinges, qui fit une belle carrière sous la monarchie de Juillet et sous le Second Empire et qui mourut sans postérité.

Modalités d'entrée

Dépôts, 1950-1979, complétés par des achats, 1956-1995.

Description

82AP/1. Maître Jean-Louis Bro, notaire à Paris. 1770-1811

82AP/2-7. Louis Bro, général : sous le Consulat et l’Empire, expédition de Saint-Domingue, campagnes de Prusse, de Russie et de France, sous la monarchie de Juillet, opérations en Belgique, 1831-1832, en Algérie, 1832-1838, vie de garnison, 1838-1844.

82AP/8. La générale Bro, née Laure de Comères. 1810-1844.

82AP/9. Alexandre Bro, frère du général. 1830-1851.

82AP/10-13. Olivier Bro de Comères, colonel : Algérie, 1833-1835, état-major de Trochu en 1870.

82AP/14. Claire Bro de Comères, née Lepage.

82AP/15. Henri Bro de Comères et son épouse, née Marie Zentz d’Alnois.

82AP/16. Alfred de Sevelinges, général, officier de la monarchie de Juillet et du Second Empire.

82AP/17. Divers.

82AP/18-19. Les armuriers parisiens Lepage. XVIIIe-XIXe siècles.

82AP/20. Papiers de Louis et Olivier Bro de Comères.

82AP/21. Lettre autographe du peintre Géricault. 29 septembre [1822].

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Conditions d'utilisation

Reproduction autorisée, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

Les Archives nationales conservent :

- des archives Lamoricière dans le fonds Dampierre-Lamoricière-château du Chillon (289AP) ;

– au Minutier central des notaires parisiens, les archives notariales de Jean-Louis Bro et de son fils Joseph, respectivement père et frère du général Louis Bro (étude XCII).

Bibliographie

[Bro de Comères (baron Henry)], Mémoires du général Bro (1796-1844), recueillis, complétés et publiés par son petit-fils..., Paris, Plon, 1914, 305 p.

Attention ! Restrictions du jour. Cliquez ici pour en savoir plus.