Traitement en cours
Fonds d'archives

BRUSSET (Max et Marie). 655AP.

Haut de page
Titre :
BRUSSET (Max et Marie). 655AP.
Dates :
1800-2000
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Après sa licence en histoire, Max Brusset (1909-1992) débute sa carrière dans les cabinets ministériels. Attaché au cabinet du ministre des Travaux Publics (1929-1931), il est ensuite chef adjoint du cabinet du ministre de la Santé publique (1931-1933). En 1934, il est chef de cabinet de Georges Mandel, successivement ministre des P.T.T. (1934-1936), ministre des Colonies (1938-1939), puis ministre de l’Intérieur (1939-1940). En 1938, il dirige la société Radio-Méditerranée qui succède à Radio-Côte d’Azur. En juillet 1944, il est arrêté par la Gestapo à Avallon puis libéré. Après la guerre, il est élu conseiller municipal de Paris (1945), conseiller général de la Seine (1945-1948), puis maire-adjoint du 1er arrondissement de Paris (1944-1948). Député républicain social et R.P.F. de la Charente-Maritime (1945-1958), il est élu maire de Royan (1953-1960) dont il participe à la reconstruction. Parallèlement il est président ou administrateur de nombreuses sociétés. Président-directeur-général de la S.A.T.A.S. (Société pour l’affranchissement et le timbrage automatiques) de 1959 à 1975, il est conseiller de la C.G.E. (Compagnie générale d’électricité), de Loréal et de Henkel-France. Vice-président du conseil d’administration de la fondation Simone et Cino Del Duca, il est président de l’Association des amis de Georges Mandel.

En 1936, Max Brusset épouse Marie Valléry-Radot, fille de Robert Valléry-Radot et de Marie Dordet. Marie Brusset (1913-2002) fut autant l’épouse que la collaboratrice de Max Brusset dans toutes ses activités professionnelles et politiques.

Modalités d'entrée

Dons, 2006

Description

Le fonds renferme les archives personnelles et professionnelles de Max Brusset (1909-1992) – successivement attaché au cabinet du ministre des Travaux Publics (1929-1931), chef adjoint du cabinet du ministre de la Santé publique (1931-1933), chef de cabinet de Georges Mandel (ministre des P.T.T.,1934-1936, des Colonies, 1938-1939, puis de l’Intérieur, 1939-1940) et qui mena de front une carrière d’homme d’affaires à la tête de sociétés de radiodiffusion (Radio-Côte d’Azur puis Radio-Méditerranée) et d’homme politique à Paris et en Charente-Maritime (1945-1958) –, et de son épouse, née Marie Valléry-Radot (1913-2002), sa plus proche collaboratrice dans toutes ses activités professionnelles et politiques.

  • 655AP/58. Papiers personnels. Études. 1916-1930.
  • 655AP/82-83, 142-144, 150-152, 157-158, 251, 267. Agendas. 1929-1991; s.d.
  • 655AP/98, 122, 151. Carnets d’adresses. 1953-1979; s.d.
  • 655AP/7-8, 70, 106-107, 120-122, 125, 131, 147, 167, 180, 211, 252-254, 268, 270-273. Correspondance personnelle. 1906-1970; s.d.
  • 655AP/104, 135. Décorations. 1936-1959; s.d.
  • 655AP/7-8, 56, 58, 68-72, 97, 105-106, 112, 119, 123-124, 135, 148, 221, 267, 282. Famille. 1927-1992; s.d.
  • 655AP/136, 145, 198, 267-270. Brusset au service de Georges Mandel. 1906-1990; s.d.
  • 655AP/77, 114, 177, 182, 268. Max Brusset et la radio. 1906-1964.
  • 655AP/158-160, 170, 176, 216, 278. Radio-Côte d’Azur. 1930-1991.
  • 655AP/17, 44, 60, 84-87, 133-135, 160-162, 164-167, 170, 173-174, 176-191, 194-195, 199, 216-217,245, 267. Radio-Méditerranée. 1895-1985.
  • 655AP/17, 19, 24, 132, 174-175, 182. Radio-Normandie. 1936-1985.
  • 655AP/16, 72, 76, 133-135, 139, 146, 182, 186, 191, 224, 229, 235-239. SIT (Société Informations et Transmissions). 1937-1989.
  • 655AP/64, 87-88, 91-93, 113-114, 124, 148-149, 206-210, 213-215, 230-231, 250. Max Brusset, maire de Royan. 1895-1983; s.d.
  • 655AP/3, 36, 62, 102-104, 109-110, 113, 126, 136, 139, 145, 191, 206, 209, 275. Activités politiques. 1938-1992; s.d.
  • 655AP/1-2, 61-62, 112, 148, 247-248. Sociétés diverses. SATAS. 1941-1990.
  • 655AP/1, 20, 115. CGE. 1939-1982.
  • 655AP/3, 41, 104-105, 123, 125, 128, 167-169, 171, 203, 240, 246, 280. Voyages. 1936-1992; s.d.
  • 655AP/4-6, 37-38, 44, 48, 60, 72, 77-80, 100-101, 112, 115, 118-119, 132-133, 135, 146, 163, 221-222, 242, 263-266. Propriété d’Épône (Yvelines). 1936-1992; s.d.
  • 655AP/21, 44-45, 72, 119, 140-141, 220, 243. Propriété d’Avallon : Les Alleux. 1940-1989; s.d.
  • 655AP/94-96. Argus de la presse. 1954-1977.

Conditions d'accès

Communication libre, selon les modalités en vigueur aux Archives nationales, sauf :

  • dossiers relatifs à la vie privée (délai de 50 ans).

Conditions d'utilisation

Reproduction soumise à l’autorisation des ayants-droit, sauf :

  • dossiers relatifs à la vie privée (délai de 50 ans).

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

Les Archives nationales conservent le fonds Georges Mandel (544 AP).

Bibliographie

Who’s who, 1991-1992, p. 346.

Souvenir de Max Brusset, Troyes : Cahiers bleus/librairie bleue, 1993 (Documents), 160 p.

Attention ! Restrictions du jour. Cliquez ici pour en savoir plus.