Traitement en cours
Fonds d'archives

DELPECH (famille). 661AP.

Haut de page
Titre :
DELPECH (famille). 661AP.
Dates :
1600-2000
Niveau de description :
fonds

Histoire administrative/notice biographique

Famille protestante originaire de Clairac et communes environnantes (Laluque, Lafitte) dans le Lot-et-Garonne, la famille Delpech s’est alliée à plusieurs autres familles : Caubet, Chaudruc, Bujac, Suriray de La Rue, Oberkampf de Dabrun. De leur côté les Suriray de La Rue étaient alliés aux Denis, aux Léaumont, et aux Frontin de Bellecombe. Les Delpech achetèrent la propriété de La Roche en 1887.

Originaire de Normandie, la famille Suriray de La Rue avait fait fortune en Louisiane. Jean Gabriel Suriray de La Rue revint s’installer en France vers 1784. Son fils Jean Gabriel Martin servit dans l’armée comme capitaine du Génie et obtint en 1820 des lettres patentes de reconnaissance de noblesse. Ses deux filles épousèrent l’une Pierre Adolphe Delpech, l’autre Charles Frontin de Bellecombe.

Les Chaudruc possédaient le château de La Mothe à Galapian (Lot-et-Garonne).

Les Denis au xviiie siècle, qui possédaient Clairac, étaient armateurs à Bordeaux et faisaient du commerce avec la côte d’Afrique, les Antilles, particulièrement Saint-Domingue, et la Hollande (pour le vin). Les Brossard de La Poupardière étaient établis au Havre où ils commerçaient avec Rouen, Rotterdam, Amsterdam, York ; ils possédaient une plantation à Saint-Domingue depuis 1738 où ils cultivaient le sucre, l’indigo, le poivre.

Les Le Cointe, originaires d’Elbeuf en Normandie, émigrèrent à Genève après la Révocation de l’Edit de Nantes. Louise-Henriette Le Cointe épousa en 1834 Frédéric Oberkampf.

La famille Frontin de Bellecombe compta un personnage célèbre au xviiie siècle : Pierre-Guillaume, maréchal de Bellecombe. Engagé en 1748 dans le régiment de Royal-Roussillon qui accompagne en 1756 Montcalm en Nouvelle-France, il est blessé lors de la bataille des Plaines d’Abraham à Québec (13 septembre 1759). En 1762 il est envoyé à Terre-Neuve avec le grade de lieutenant-colonel puis en 1763 à La Martinique. Nommé commandant de l’île Bourbon en 1766, gouverneur de l’Inde en 1774; il soutint le siège de Pondichéry contre les Anglais en 1778. Élevé au grade de maréchal de camp en 1780, il fut ensuite gouverneur de Saint-Domingue (1782-1785). Pendant la Révolution il soutint militairement la cause des Émigrés. Il a été décoré du Mérite militaire en 1815. Au XIXe siècle, Charles Frontin de Bellecombe fut directeur de manufactures de tabacs dans différentes villes (Le Havre, Tonneins) de 1839 à 1867; il reçut la légion d’honneur en 1867.

Historique de la conservation

Un premier don relatif au sud-ouest, effectué en 2000, a été réparti entre les archives départementales de la Gironde (famille Faure) et du Lot-et-Garonne (famille Oberkampf). En 2007, à la suite d’un versement plus considérable et ne se limitant pas aux familles du sud-ouest, les archives départementales du Lot-et-Garonne ont accepté la rétrocession des archives de la famille Oberkampf de Dabrun aux Archives nationales dans l’optique d’un regroupement des deux versements, à l’exception du livre de maître Pierre Fréron, notaire royal de Clairac, de 1575 (117 J 40*).

Modalités d'entrée

Don de l’indivision Delpech, 2007.

Description

Archives de la famille Delpech et familles alliées (notamment Bellecombe, Guizot, Oberkampf, Suriray de La Rue). XVIIe-XXe s.

661AP/1-6. Famille Bellecombe (Frontin de).

661AP/7-11. Famille Brossard de La Poupardière.

661AP/12-13. Famille Bujac.

661AP/14-17. Famille Chaudruc.

661AP/18-31bis. Famille Delpech.

661AP/32-48bis. Famille Denis.

661AP/49. Famille Faure.

661AP/49bis. Famille Fréron.

661AP/50. Famille Guizot.

661AP/51. Famille Lacou-Dubourg.

661AP/51bis. Famille de Laguehay.

661AP/52-54. Famille Larguier.

661AP/55-60bis. Famille de Léaumont.

661AP/61-63bis. Famille Lecointe.

661AP/64-81. Famille Oberkampf.

661AP/82. Famille de Soubdès.

661AP/83-93. Famille Suriray La Rue.

661AP/94. Familles diverses.

Conditions d'accès

Fonds en cours de classement, non communicable.

Conditions d'utilisation

Fonds en cours de classement, non communicable.

Langue des documents

Français

Sources complémentaires

Les archives nationales conservent le fonds Guizot (42 AP) et le fonds Oberkampf de Dabrun (676 AP).

Le fonds Faure, comprenant la correspondance d’armateurs bordelais et des pièces comptables de 1760 à 1850, est conservé aux Archives départementales de la Gironde.

Voir aussi les Archives nationales d’Outre-Mer (à Aix-en-Provence), Colonies, série A. Arrêts, déclarations, édits et ordonnances concernant les colonies. 1666-1779.

Attention ! Restrictions du jour. Cliquez ici pour en savoir plus.